Société

Une télévision japonaise en tournage dans notre île


Une télévision japonaise en tournage dans notre île
Une équipe de la télévision japonaise "Tokyo Broadcasting Systems" est arrivée dans l'île afin de réaliser un reportage sur le café Bourbon Pointu, informe l'IRT (Ile de la Réunion Tourisme).

Les japonais sont très friands de ce café, qualifié de meilleur au monde, et en achètent la majorité de notre production.



C'est pourquoi cette équipe vient à la découverte des sites de production de ce précieux café et des réseaux de la Coopérative Bourbon Pointu. Ils s'intéresseront également à la gastronomie créole.



L'émission sera diffusée le 22 septembre prochain au Japon et sera vue par 3 800 000 téléspectateurs.
 
Mercredi 29 Août 2012 - 06:51
.
Lu 350 fois




1.Posté par noe le 29/08/2012 07:42
A part le café "pointu" et la langouste n° 6, qu'avons-nous à proposer d'autres aux japonais ?
-le lagon ?
-les montagnes ?
-les plages polluées ?

Un vrai touriste ne viendra jamais ici ...

2.Posté par rudolph le 29/08/2012 08:25
500 € à 1 000 € le kilo de café bourbon pointu au Japon......

Un exemple parmi tant d'autres de production rentable qui pourrait être fait à la Réunion.....
(autres exemples, plantes à aromes, plantes médicinales, vanille, chanvre pour éthanol textile etc, etc )

Donc pour ceux qui n'auraient pas compris , svp arrêtez avec la canne à sucre, ça ne sert plus à rien
surtout quand on sait que ce n'est plus notre bonne vieille canne bonbon mais une canne R7851betagamma


3.Posté par natif le 29/08/2012 09:57
A Noe: au lieu de moucater , c'est mieux que la radioactivité et les stunamis, tiens va t'installer et respirer l'air pur de la centrale de fukushima!!!!!

4.Posté par jumeau_974 le 29/08/2012 10:49
Post n°2 => Bien sûr, il est possible de remplacer 25 000 hectares de canne à sucre par autant d'hectares de café Bourbon Pointu .... Sans blague !

Pour votre information, le Bourbon Pointu ne pousse que dans un terroir très précis afin d'avoir une qualité optimale ! Sinon, c'est du café basique, loin des 500 à 1000 euro/kg, qui est le prix café moulu au japon, rien à voir avec le prix payé au producteur, qui ne couvre pas les frais de récolte. C'est d'ailleurs pour cela, qu'il est envisagé comme culture de diversification sur de petites surfaces où seul la main d'oeuvre familiale serait nécessaire.

Quant à la canne, c'est la seule culture industrielle de la Réunion et encore premier produit à l'export ! Tant que l'Europe produira du sucre de betterave, la canne aura un avenir à la Réunion ! Certes subventionnée mais comme toute l'agriculture européenne !
De plus, cela fait 10 ans que le secteur se restructure : agrandissement des parcelles, mécanisation, formation accrue des planteurs, nouvelles variétés. Tous cela pour dégager des gains de productivité afin de rester rentable : c'est le seul secteur économique de la Réunion où l'on décrété la baisse du prix du sucre de 36 % et sommer la filière de se restructurer ! Aujourd'hui, les planteurs se tournent vers leur dû (bagasse, mélasse,....) et non plus vers la subvention !
Si ces 10 dernières années, le Conseil général avait mené une politique agricole similaire en matière de fruits et légumes, et d'élevage, les résultats seraient une production locale plus compétitive ! SI la Région avait fait de même pour les autres secteurs, notamment BTP (qui dépend à 70 % de l'argent du contribuable .....), TIC, nous ne serions pas avec 120 000 chômeurs et des prix hallucinants !

5.Posté par de vieux propos le 29/08/2012 12:41
@jumeau_974

tu trouves la canne 974 plus compétitive que la canne brésilienne niveau prix et quantité ?

6.Posté par soleil couchant le 29/08/2012 15:02
レユニオン島で歓迎
Bienvenue à la Réunion. ....................... et oublie pas un ti rhum pour le pousse café!

7.Posté par jumeau_974 le 01/09/2012 10:47
Post n°5 => Mais le sucre de betterave européen ne l'est pas non plus, comme quasiment toute l'agriculture européenne, d'où la PAC qui distribue les subventions. Car le plus important dans l'agriculture, c'est l'industrie qui va avec ! Et qui est le premier poste d'exportation français !

Quant à la canne 974, trouve moi un secteur à la Réunion qui est réellement compétitif sans subvention directe ou indirect (défisc, TVA NPR, exonération charges sociales) ! D'où mon propos dans un autre commentaire : c'est la question de la fiscalité locale qui doit se poser !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales