Faits-divers

Une riveraine témoigne: "Avant les requins ne s'approchaient pas aussi près"


Une riveraine témoigne: "Avant les requins ne s'approchaient pas aussi près"
Devant le cimetière marin, quelques badauds échangent sur le drame qui vient d'arriver. Une nouvelle attaque de requin a fait une victime, une adolescente de 15 ans qui était en vacances à la Réunion. 

Une habitante du quartier explique que la plage, située devant le cimetière marin, est habituellement sillonée par les riverains. Parfois, certains s'y baignent. Mais rarement des touristes.

Elle poursuit: "Avant, les requins ne s'approchaient pas si près. Je me souviens que les enfants du coin allaient jusqu'à une bouée qui était située un peu au large".

La jeune fille barbotait au bord de l'eau selon les premiers éléments de l'enquête quand elle a été happée par le requin.

Lundi 15 Juillet 2013 - 16:33
Gabriel Kenedi sur place
Lu 6146 fois




1.Posté par malko06 le 15/07/2013 16:42
surtout laissez ces saloperies se reproduire à l'infini et bouffer tout et n'importe quoi !
laissez les tranquille, eux vont dévorer quelqu’un bientôt sur le sable !

2.Posté par paul le 15/07/2013 16:54
je suis énervé et encolère si seulement ils autorisait la chasse aux requins mais non ils laissent les spécimens dangereux oter la vie d'es innocents et après toujours les mêmes refrains BLABLABLA,tout mes sincères condoléance à la famille

3.Posté par Maryread le 15/07/2013 17:05
Malko06 t'as un cerveau ou tu es juste stupide là? comment on peut écrire un truc aussi inintelligent? c'est hallucinant de faire un tel appel à la haine sur un article de témoignage pour la mort d'une enfant!

4.Posté par Reunionnais le 15/07/2013 17:06
L'Homme est bien plus ignoble que des requins. Je vois pas pourquoi une espèce qui vit dans son milieu naturel, ne mérite pas de vivre comme tous les autres. Au lieu de crier à l'extermination, on devrait plutôt s’interroger sur la raison qui pousse ses squales à venir aussi près du bord..

5.Posté par Liliik le 15/07/2013 18:15
Franchement je suis d'accord avec "Reunionnais".
Le requin est dans son milieu, on devrait le laissé vivre et plutôt cherché des solutions pour diminuer ces attaques !!

6.Posté par dipamoinsa le 15/07/2013 18:41
47 requins pêchés depuis le début de la crise , et si on compte les requins pêchés en dehors du protocole , ça en fait à beaucoup plus .... ben ça ne suffit pas ....Il faut en sortir combien des requins ?????????

7.Posté par pascalSA le 15/07/2013 18:50
On voit souvent ces images dans les média hypocrito-écolos, de requins agonisant au fond de l'eau privés de leurs ailerons, découpés sans ménagement par les pécheurs touchés par la crise, visiblement ça n'émeut personne, pas autant que la mort violente d'un humain. A qui la faute????
On oubli que dans la nature, les êtres vivants sont sans cesse en adaptation, vis à vis de son milieu!
L'homme est en train train d'asphyxier la nature, il s'asphyxie lui même! A force de vouloir tout, il ne lui restera plus rien, si ce n'est le voisin à bouffer!
Mes condoléances à la famille et que la chasse commence, pour glisser sur les planches, se baigner dans un lagon en peau de chagrin, et glaner quelques euros pour lutter contre la crise mondiale...

8.Posté par nono le 15/07/2013 19:25
bravo "reunionnais" tu as raison de dire çà et si c'est tes enfants qui se font bouffer ?
toutes les raisons pour lesquelles les requins sont plus nombreux et viennent si près de nos côtes sont connues de tous mais l' hypocrisie étouffe les élus et tout est une histoire de fric (protection du littoral, des pêcheurs, de la ferme piscicole heureusement aujourd'hui fermée, et autres intérêts locaux) qui passent au dessus des vies humaines
n'est ce pas hypocrite de construire dans des endroits sensibles par intérêt social ?
ou demander (ou accorder ! ) des subventions pour des projets qui ne sont pas viables mais sous prétexte que çà fait bien ?
je suis un défenseur de la nature mais le déséquilibre est réel et provoque des horreurs insoutenables alors soyons réalistes et réagissons comme il se doit !!!!

9.Posté par Kane le 15/07/2013 19:43
Je suis très protecteur des requins. Néanmoins, la mort de cette adolescente est vraiment tragique.
Il faut vraiment que les labos passent la seconde et étudie de plus en plus précisemment ce genre de comportement. Car, ce serait à ma connaissance (SI il est avéré que le requin est bien parti avec un bout du corps de la victime...), la première fois qu'un squale reparte en possession de chair d'origine humaine avec possible prédation donc... Or, avant de tirer des conclusions hatives des différents articles de presse dont il faut bien souvent se méfier tant ils se concentrent sur l'exagération et la polémique. La pauvre jeune fille aurait été tranchée en deux. La seconde partie du corps a peut être été emportée par le requin sur quelques mètres ou plus, cela ne signifie pas directement qu'il a mangé cette partie. Cela peut paraître bête mais c'est ce qui s'est vraisemblablement passé. Je ne suis pas pour les prélévements de requins bien que les usagers de la mer quels qu'ils soient le demandent (Les usagers et les professionels de la mer ne sont pas pour autant, et je le répète comme souvent, des scientifiques qui abordent tous les points du sujets afin de rendre une étude fiable et réaliste; c'est d'ailleurs pour cela qu'une étude prend en générale un certain temps... Aller trop vite n'aménerait qu'à rendre des résultats avec une grande part d'incertitudes. Néanmoins, une augmentation du nombre de marquage serait peut être une bonne chose. Une étude plus approfondie des va et viens des squales balisés serait également une bonne chose ( Beaucoup les disent, sédentarisés ... Peu savent réellement que la sédentarisation chez les squales est plus complexes que de le voir trois fois à un endroit - un bon exemple est d'ailleurs illustrés depuis deux ans par des chercheurs sud africains donc les résultats sont quasi-quotidiennement en ligne et accessible par tous, seul hic leurs recherches portent sur les requins blancs, pas ceux qui nous intéresse sur l'île) Personnellement je suis en étude de biologie marine donc je me sens un minimum concerné, je suis en admiration devant les requins qui sont mes animaux préférés mais pour autant je ne peux pas regarder de pauvres gens mourrir sans qu'ils n'aient fait quoi que se soit. En tant qu'étudiant et donc futur chercheur sur le sujet, j'aimerai grandement que les scientifiques prennent la parole de manière plus spontanée, plus pédagogue et surtout qu'ils n'aient pas peur de dire que pour le moment, ils ne peuvent rendre compte re rien tant les études en cours ne le permettent pas. Personnellement, c'est ce que je ferai! Pourquoi ne le font ils pas ??? La pose de filet me dérange, tout comme les palangres car nous allons capturer des requins, certes mais également tout et n'importe quoi et on ne peut pas se le permettre. La ferme aquacole ? Non, qu'une bonne fois pour toute le clair soit fait là dessus et qu'on informe correctement la population sur les moeurs des deux espèces de requins en questions. La réserve marine ? Non plus, c'est bien trop réducteur comme explication encore une fois dû aux moeurs des sujets en question. La vérité et il faut le dire c'est que l'on ne connait pas la réponse !!! Mais pour autant rien ne sert de se diriger vers des solutions réductionnistes et mal adaptées, il faut malheureusement attendre les résultats de études... Alors pour essaye d'aller plus vite tout en conservant la qualité de celle ci, ne pourrait-on pas envisager que l'IRD déjà épaulé par le laboratoire ECOMAR de l'université de la Réunion appelent au partenariat d'autres membres tels que des chercheurs australiens ou caraïbéens qui peuvent apporter également leurs connaissances ? Parce qu'autant que je sache pour l'instant, l'implication du WIOMSA dans le problème des requins à la Réunion se cantonne à des échanges entres chercheurs mais personne de chez eux n'est encore venus sur le terrain depuis ... A méditer ...

10.Posté par Merdali le 15/07/2013 20:04
La mer est aux poissons, pas à l'Homme, sinon, on serait tous nés avec des branchies...

11.Posté par Tomael le 15/07/2013 20:50
Post 9 : le corp de Mathieu Schiller n'a lui aussi jamais retrouvé.
Post 10 : les dauphins, les baleines, les crustacés vivent aussi en milieu marin et n'ont pourtant pas de branchies. Et les pétrels, les pailles en queue, les mouettes, les pélicans... doivent ils aussi cesser de prélever dans les océans sous prétexte qu'ils n'ont pas de nageoire et de branchie ? Et pourquoi limiter la prolifération des oiseaux autour des aéroports, après tout, nous n'avons pas d'aile et donc rien à faire dans le ciel.
À tous les pseudo écolos en manque d'idéaux, allez donc manifester devant les locaux de la Sapmer.

12.Posté par Kane le 15/07/2013 23:05
Post 11 : Vous savez également très bien (puisque vous semblez au courant des conditions) qu'il y a parfois de très fort courant. Un corps ne remonte pas à la surface immédiatemment après noyade, cela résulte de la formation de gazs dans l'organisme faisant suite à la décomposition (phénomène gazeux qui est catalysé en milieu acqueu) Le corps a tout le temps d'être emmené à plusieurs dizaines voir centaines de kilomètres. Pour votre réponse au post 10, trève de plaisanterie, et sans conviction écologique, vous savez pertinemment que l'empreinte "écologique" (pardon mais c'est le terme d'usage) de ces espèces est moindre et d'une autre nature que cell exercée par les hommes.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

Vendredi 2 Décembre 2016 - 10:51 St-Louis: Collision entre un bus et une voiture

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales