Social

Une première pour Saint-Joseph

C'est aux côtés de la CAF et du CCAS que la municipalité de Saint-Joseph a officiellement inauguré sa première micro-crèche municipale dans le quartier de Langevin. Plus qu'une réponse à l'urgence d'une vingtaine de familles, cet établissement conçu et réfléchi pour des bambins lance une liste que Patrick Lebreton voudrait encore très longue. Deux autres établissements étant également sur le point d'être terminés.


Une première pour Saint-Joseph
La 33ème micro-crèche du département a été officiellement inaugurée en fin de matinée par le député-maire Patrick Lebreton, dans le quartier de Langevin à Saint-Joseph. Premièr de ce type dans la commune du Sud sauvage, cet établissement viendra compléter la structure d'accueil de la petite enfance et ses 50 places dans l'attente de nouvelles micro-crèches. Et pour cause, une étude diligentée par la commune montre que 156 enfants sont toujours en attente d'une place en structure adaptée sur la commune.

"L'accueil de la petite enfance constitue chez nous un enjeu majeur de notre politique familiale", évoquait le premier magistrat qui s'est appuyé sur les statistiques démographiques locales pour les personnes âgées et plus particulièrement concernant la "jeunesse vivifiante et importante" du territoire.

Un quart des micro-crèches françaises à la Réunion, la 33ème de l'île à Saint-Joseph

Pour la collectivité, cette micro-crèche est également le résultat de son adhésion au Plan crèche départementale lancé en 2008 par le Conseil général. Résultat, deux nouvelles micro-crèches dans les papiers de la commune et la poursuite de cette nouvelle formule expérimentale d'accueil de la petite enfance dans les prochaines années. Une formule où la Réunion détient une place de choix puisqu'elle représente à elle seule, près du quart des micro-crèches nationales en service actuellement.

Pour le directeur-adjoint de la Caisse des allocations familiales (CAF) de la Réunion, Frédéric Turblin, il ne fait nul doute que la synergie et le travail d'équipe entre la CAF, le CCAS et la collectivité composent les ingrédients clé de cet aboutissement pour l'apprentissage de la vie aux tout-petits avant leur entrée en école maternelle. Laquelle école est volontairement voisine de la micro-crèche de Langevin.

Couleurs corrigées, mobilier revisité, structures extérieures et intérieures adaptées, cet établissement géré par six personnes a intégré  une pléïade d'activités parmi lesquelles l'éveil musical, la psychomotricité ou encore les activités "praxiques", manuelles et sensorielles.
Mais c'est bien le partenariat entre l'État, la CAF et enfin la collectivité qui a permis la réalisation de cette structure réfléchie dont le coût avoisine les 131.000 euros. Une structure qui répond désormais aux typologies de familles et qui permettra de "favoriser la prise en charge des enfants dans leur quartier de vie".

Une première pour Saint-Joseph
Vendredi 21 Mai 2010 - 13:30
Ludovic Robert
Lu 2936 fois




1.Posté par inconnu le 21/05/2010 15:35
Très bonne initiative, des projets de proximité qui comptent pour le développement d'un territoire.

2.Posté par Sheila le 22/05/2010 06:13
Bravo Mr le Maire de prendre en compte les besoins de la population malgré la crise

3.Posté par Pursun le 22/05/2010 10:10
Il est rassurant de constater qu'il existe au moins une commune à la Réunion où la municipalité réussit à bâtir une réelle politique de la ville en concertation avec la population, sans tapage médiatique et fanfaronnade égocentrique !
Félicitations à la commune de Saint-Joseph, un exemple à suivre pour les 23 autres…

4.Posté par inconnue le 30/08/2010 18:32
il faut toute fois pour cela que les moins au niveau hygiène, jeux, pour accueillir les enfants soit suivis. L'ouverture de structure est une chose la faire fonctionner correctement par la suite en est une autre.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales