Economie

Une plateforme pour travailler en sécurité en milieu contaminé par l'amiante

Vendredi 24 Mars 2017 - 14:15

Une plateforme pour travailler en sécurité en milieu contaminé par l'amiante
La Chambre de Métiers de la Réunion a lancé la création d’une plateforme pédagogique "Sous Section 4", permettant de former au travail en milieu amianté (et non au désamiantage). Il s'agit d'une plateforme unique à La Réunion, financée entièrement par la CGSS Prévention: un outil régional, à disposition des organismes de formation agréés, de l’Education Nationale, des Organisations Professionnelles. 
 
Il s'agit d'un espace de 160 m², autour d’une structure représentant un pavillon et qui se déploie l’ensemble des matériels et équipements permettant de travailler en sécurité en milieu amianté. Il permet de former les différents corps de métiers concernés : électriciens, peintres, maçons, plombiers…

Il simule les interventions sur les différents types de matériaux amiantés : amiante ciment, liants amiantés, calorifugeages, flocage. L'espace développe toutes les phases d’une intervention en milieu amianté :  balisage, confinement, mise en œuvre des appareils de protection respiratoire, procédures d’entrée, de sortie des personnes et du matériel, décontamination.
 
À la fin de la session de formation allant de 7 à 35 heures, la réussite aux épreuves théoriques et pratiques permet au stagiaire d'obtenir son Attestation Individuelle de Compétence Amiante Sous Section 4.

L’usage de l’amiante est interdit en France depuis le 1er janvier 1997. Cependant, l’amiante est toujours présent dans les bâtiments construits avant cette date : des dizaines de millions de millions de mètres carré de matériaux amiantés sont encore en place.

À ce jour, le nombre de travailleurs de la maintenance et l'entretien dans le BTP potentiellement exposés à l’amiante serait de 900 000. En avril 2012, l’amiante est devenu en France un enjeu national de santé publique, avec le lancement de la campagne nationale de sensibilisation.

Le 8 mars 2012, l’Arrêté modificatif du 23 février 2012 précise les modalités de formation que doivent suivre les salariés, les chefs d’entreprise et les travailleurs indépendants réalisant des opérations susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiante.

Une plateforme pour travailler en sécurité en milieu contaminé par l'amiante
Lu 1065 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter