Blog de Pierrot

Une photo maladroite d'Air Austral aux Comores ?

Dimanche 10 Septembre 2017 - 14:18

Le community manager d'Air Austral a publié sur le compte Instagram de la société une photo, très belle au demeurant, d'une petite tortue de mer tenue entre deux doigts.

Certains abonnés au compte nous ont contacté pour protester, faisant valoir que les tortues vertes (Chelonia mydas de leur nom scientifique) sont protégées par diverses conventions internationales en tant qu'espèces "endémiques, rares ou menacées d’extinction".

Les défenseurs des animaux vont y voir dans cette photo une atteinte à l'intégrité d'un membre d'une espèce menacée. La grande majorité de ceux qui la regarderont ne seront sensibles qu'au côté artistique du cliché.

Et vous? Qu'en pensez-vous?
Pierrot Dupuy
Lu 2559 fois



1.Posté par GIRONDIN le 10/09/2017 15:26

Dans la même vaine que le reste de la production de AA.

MiLiKe aa organisateur de coquetel et d'événementiel et son barman.

2.Posté par Choupette le 10/09/2017 16:07

Sérieux.

Cette pauvre bestiole ne supporterait même pas le zoom d'un appareil photo ?

???

3.Posté par Cimendef le 10/09/2017 22:01 (depuis mobile)

Bof pas de quoi fouetter un chat ! Didier peut dormir tranquille.

4.Posté par PATRICK CEVENNES le 11/09/2017 09:11

fukcd473
"... Les défenseurs des animaux ...".
L'ONU ne vous a pas encore inscrit sur la liste des espèces à faire disparaitre de la planète avec le tertre de conneries que vous véhiculez ?

Question aux têtes de nœud de défenseur des zanimos : Avez-vous pensé à porter plainte contre Dame Nature. Rappelez-moi le taux d'espérance de vie des tortues après éclosion.

Oui la photo est artistiquement belle ! Ô que j'aimerai me faire une fricassée de tortues miniatures ! Pdr !

5.Posté par Gindrey claude le 11/09/2017 09:47

Ce qui est choquant ce sont les traces de 4x4 sur cette plage : 4x4 pollluants , bruyants et qui ont dû écraser certainement nombres de ces tortues natives

6.Posté par ZembroKaf le 11/09/2017 09:49

Une photo...pub...sans plus...!!!

7.Posté par PATRICK CEVENNES le 11/09/2017 11:58

fukcd473
5.Posté par Gindrey claude le 11/09/2017 09:47
Les traces visibles au premier plan, sont des traces laissées par les tortues. Même la trace sous l'éminence thénar en est une. Mdr !
De ma vie, je n'ai jamais vue de tortues carburer au Diesel polluant et pétarader sur une plage. Pdr !

8.Posté par GIRONDIN le 11/09/2017 22:25

7.Posté par PATRICK CEVENNES
Salut, des nouvelles de l'accordéoniste et de son barman :

"" "" Le projet de partenariat entre les compagnies Air Madagascar et Air Austral se précise grâce aux informa­tions délivrées par le dernier rapport du FMI. Un accord devra être signé d’ici octobre.

Plus de détail dans le mariage d’Air Madagascar avec Air Austral. Certaines informations livrées au compte gouttes révèlent certains contours du partenariat entre les deux compagnies. Le dernier rapport des services du Fonds monétaire international (FMI) pour les consultations de 2017 au titre de l’article IV, première revue de l’accord au titre de la facilite élargie de crédit (FEC) indique que la compagnie réunionnaise va répartir l’injection de capitaux sur trois ans. « Chaque tiers est censé être déposé sur un compte en devises dans une banque commerciale, qui déposera alors un montant équivalent auprès d’une banque correspondante à l’étranger », affirme le document.
Dans le cadre de ce mariage, il est prévu que la compagnie Air Austral fera son entrée dans le capital de la compagnie malgache aux côtés de l’actionnaire État. Le partenaire va ainsi administrer la compagnie nationale et injecter 40 millions de dollars pour acquérir une participation de 49% dans le capital d’Air Madagascar. Le contrat de participation entérinera cette procédure. « Ce sera fait avant le 31 octobre », comme l’a déclaré Marie Joseph Mallé, directeur général de la compagnie Air Austral lors d’une rencontre avec la presse malgache le 1er août à Antani­narenina.

Business plan
Air Madagascar doit ainsi trouver des investisseurs. Sur un ton très rassurant, le patron de la compagnie réunionnaise avait annoncé la disponibilité de cette enveloppe avant la nouvelle date butoir. Le nom de Proparco de l’Agence française de développement (AFD) ou encore de la société Financière internationale (SFI) du groupe de la Banque mondiale sont souvent cités. Mais aucune confirmation officielle n’est obtenue jusqu’ici.
Pour convaincre les investisseurs, les dirigeants d’Air Austral ont conçu un business plan très solide sur dix ans, qui prévoit une phase de redressement d’une durée de trois ans, pour la remise à flot de la compagnie aérienne malgache. La seconde phase sera une phase de croissance, tablant à terme sur un chiffre d’affaires de 420 millions de dollars, avec un taux de rentabilité de 4,6%. Le projet réunionnais prévoit une modernisation de la flotte malgache actuellement composée de dix aéronefs. Le business plan projette d’atteindre quatorze appareils en 2020 et se développera progressivement pour atteindre dix-sept appareils en 2023."" "

Lova Rafidiarisoa
http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/air-austral-linjection-de-capitaux-echelonnee/

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 13/09/2017 16:43

fukcd473
8.Posté par GIRONDIN le 11/09/2017 22:25
Salut. j'avais lu un article dans ce sens sur air journal.
Question : le Gouvernement Mlagache a-t-il trouvé les fonds nécessaire pour éponger la dette d'Air Mada ? C'était une condition fixée pour notre Barman et le FMI ? A lire.
Notre investisseur avisé va alimenter bientôt un puits sans fond. Mdr !

10.Posté par citoyen le 14/09/2017 11:53

Tant qu'il y a du pognon derrière, il y a rien de grave,
Si c'était moi le citoyen moyen qui faisait cela j'aurai été en garde à vue je cois!!!! Car j'aurai détruit une partie de la planète
Continuez à nous prendre pour des gogoles!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter