Economie

Une pétition pour le maintien du bonus Cospar et du RSTA


Image d'archive
Image d'archive
Le bonus Cospar et le dispositif RSTA doivent prendre fin l'année prochaine. Une situation que dénoncent depuis plusieurs mois les syndicats réunionnais. Ils reprochent au gouvernement de ne pas vouloir prolonger ces deux dispositifs.

Dans cette optique, l'intersyndicale (CGTR/CFDT/CFTC/Unsa/Solidaires et FSU) a lancé une pétition pour demander au gouvernement le maintien de ces deux dispositifs qui contribuent au pouvoir d'achat des Réunionnais. Le bonus Cospar représente 50 euros par mois et le RSTA jusqu'à 150 euros sur une période de trois mois.

Pour autant, le gouvernement planche actuellement sur les deux sujets. Concernant le RSTA, le "dossier a été confié au ministère des affaires sociales", relate le Jir dans ses colonnes. Quant au bonus Cospar, rien n'est acquis et Victorin Lurel - ministre des Outre-mers - avait assuré lors de son passage à la Réunion une sortie en "douceur" du dispositif.

Mais pour l'intersyndicale, le RSTA et le bonus Cospar doivent être pérennisés. En plus d'être une réponse à la vie chère à la Réunion, les dispositifs permettent de doper l'économie réunionnaise en injectant près de 80 millions d'euros par an.

L'intersyndicale entend remettre sa pétition au préfet de la Réunion avant le 10 décembre, date du début de la conférence économique nationale qui se tiendra à Paris.
Jeudi 29 Novembre 2012 - 07:38
.
Lu 682 fois




1.Posté par WQS le 29/11/2012 08:30
Pour une fois je soutiens une action syndicale.
la suppression de ces deux dispositifs serait un coup bas porté aux travailleurs du secteur privé qui , comme tout le monde , galèrent face à la vie chère et dont on oublie trop souvent que se sont EUX
qui créent la richesse qui permet de payer des dépenses publiques , en particulier les fonctionnaires.
il semble qu'une majorité de la population ignore ce mécanisme économique de base...
Alors quand on sait que la seule sur-rémunération coûte environ 600 MILLIONS par an au contribuable,
on ne peut qu'être scandalisé de voir supprimer un dispositif qui n'en coûte " que " 80 , soit moins de
15% de ce que les fonctionaires se mettent tous les ans dans la poche au titre de la sur-rèm.
Si on ne sait comment financer ces dépenses , je propose de réduire la sur-rèm de 10 points et surtout de la plafonner en limitant l'assiette du calcul à 1,5 smics. il n'y a aucune raison qu'un fonctionaire à 5000 euros mensuels ou plus touche encore 2500 euros minimum de prime de vie chère.
PS : Où peut-on signer cette pétition ? Merci.

2.Posté par ndldlp le 29/11/2012 16:25
il suffit de contraindre les entreprises à gérer activement les exonérations de charges..

3800 euros / an d'économie sur un smic.
cospar ? 600 euros par an.. net.

quand est ce que les députés vont enfin apprendre à lire ??

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales