Société

Une pétition pour donner la priorité aux professeurs Réunionnais

Une pétition, créée par un groupe de professeurs du second degré, d'étudiants et de parents à destination du Gouvernement circule sur la toile. Pour le moment un peu moins de 300 signatures sur les 10.000 espérées ont été récoltées. La pétition revendique "un enseignement de qualité auprès d’un public avec des spécificités, dans un pays ancré dans sa profonde histoire tel que La Réunion":


En attendant la réforme du système sur le plan national, il y a urgence à la Réunion, compte tenu de la situation particulière de l’île.  Au nom du droit à l’expérimentation (art. 37-1 de la Constitution), nous (enseignants, étudiants, parents) demandons l’application immédiate des dispositions suivantes :

1) L’organisation d’un premier mouvement spécifique pour les stagiaires afin de privilégier leur maintien dans l'académie de La Réunion ;

2) L’affectation prioritaire des stagiaires natifs de La Réunion ou assimilés* qui le souhaitent sur les postes disponibles de l’académie de La Réunion ; (*Assimilés :
a) avoir passé un des concours dans l'académie,
b) avoir au moins un parent natif du territoire de l'académie et des parents proches sur le territoire (grands-parents, oncles, tantes),
c) ou avoir résidé, au moins pendant dix ans dans le territoire du ressort de l’académie).

3) L’organisation
d’un second mouvement pour les titulaires et néo-titulaires ;

4) La priorité absolue pour les titulaires et néo-titulaires natifs et assimilés* qui le souhaitent sur les postes disponibles de l’académie de La Réunion ; (*Assimilés :
a) avoir au moins un parent natif du territoire de l'académie et des parents proches sur le territoire (grands-parents, oncles, tantes),
b) ou avoir résidé, au moins pendant dix ans dans le territoire du ressort de l’académie).

5) La transparence parfaite sur les chiffres avec possibilité de vérification par les titulaires et néo-titulaires; (nombre de postes vacants, nombre d’entrants dans l’académie, les besoins par établissement et par académie, le nombre d’heures supplémentaires par établissement)

6) La transparence parfaite sur le fonctionnement des organes décisionnels avec la présence obligatoire d’enseignants représentatifs et participant titulaires et néo-titulaires au mouvement lors des différentes CAPA ;

7) La création d’un contrat volontaire de 2 ans renouvelable dans les académies déficitaires et/ou difficiles avec des avantages réels ;

8) La stabilité et le rapprochement des familles concernées ;

9) La redéfinition des CIMM. (l’attribution des 1000 points doit être basée sur des critères clairs et vérifiables)

Pour un enseignement de qualité auprès d’un public avec des spécificités, dans un pays ancré dans sa profonde histoire tel que La Réunion.
Vendredi 4 Mars 2016 - 11:31
Lu 3296 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

93.Posté par Ana le 29/03/2016 16:01 (depuis mobile)
Au fait vous rentrez bien dans votre pays pendant les grandes vacances et ça vous plaît? Nous nous sommes tjs avec nos proches et pas que pour les vacances, c''est notre façon de vivre. Et nous faisons tourner l''économie de l''île et vous??

92.Posté par ana le 29/03/2016 15:52 (depuis mobile)
Oh non! Malgré ce que vous avez lu et lirez les métros ne pourront jamais cauchemarder car ils le font déjà sur un retour chez eux dramatique. Vous n''aimez pas votre métropole mais faites marcher vos méninges : nous non plus!

91.Posté par koko rico le 23/03/2016 05:36
Post 90
Quand on lit le vôtre de commentaire, on se dit qu'il y a de quoi faire cauchemarder les métropolitains. Comme quoi trop souvent on juge les autres sur ce que l'on est soi même non ?

90.Posté par moel le 22/03/2016 19:06
Le pourcentage des enseignants doit être représentatifs de l'académie. Avez-vous déjà vu une manifestation d'enseignants à la Réunion? quel est le pourcentage de réunionnais? Il y a 80% qui ne sont pas de l'île, on se croirait sur la côte d'azur. Excusez-nous de vouloir être avec nos proches! Car à Créteil, nous ne pouvons pas prendre un billet d'avion pour visiter nos parents âgés et en fin de vie!
Nous ne sommes pas désolés d'aimer notre île, notre bien être dans un lieu que nous avons bâti avec de la tolérance et un respect envers nos parents. Pour les métropolitains, un billet de train pas cher leur permet de rendre visite aux leurs et ce n'est pas notre cas. Cela me fait bien rire de dire qu'il s'agisse de la même situation!! Non car si les métros rêvent de la réunion, les réunionnais cauchemardent sur la métropole et pour cause, il n'y a qu'à lire vos commentaires pour comprendre votre mentalité!! Et puis, ceux qui viennent pour le fric, n'apportent que du mépris avec eux comme vous le faites si bien. En supprimant la prime, il n'y aurait plus assez de vols vers la métropole, tant les volontaire de l'exagone seront nombreux. Moi, je préfère travailler dans mon île et gagner moins car c'est chez moi, que d'aller en métropole et gagner plus!! Apprenez à aimer votre région d'origine et vous comprendrez peut-être les réunionnais!!!

89.Posté par Pierre JAMBALAC le 07/03/2016 07:57
La seule alternative pour ceux qui ont passé le concours à la Réunion, Paris, Versailles, Créteil....on est loin de la mutation du Toulousain expatrié à Lyon. Elle est ou l'égalité. On ne donne pas le choix pour ceux qui passent le concours dans les DOM. Il y a un déficit dans l'académie de paris, la seule main d'oeuvre, les DOM....

88.Posté par Sortons de la France. le 06/03/2016 18:59
Sur cette question on devrait faire un referum dum.
Laissons le peuple kreol souverain trancher la question.

Je suis persuadé que facilement 80 % de la population Réunionnaise voterait pour l'application de la demande de ce collectif.

@76 post de H. Dezeart:

Sachez cher Monsieur que si vous étiez cannibales je doute fortement de vos capacités à me manger.

87.Posté par mithgard le 06/03/2016 16:21
. L’égalité c’est un symbole fort de notre république arrêtons alors de créer des particularismes pour quelques individus, l’égalité l’est aussi dans le traitement de nos fonctionnaires. Ces jeunes enseignants ne sont qu’une minorité. C’est oublié que chaque année de jeunes réunionnais du secteur privé partent en métropole sans faire de vague pour s’éduquer et se former avec la complaisance bienveillante ou malveillante de nos politiques sans espoir de retour pour certains d’entre eux. C’est oublié aussi tous ces jeunes enseignants provinciaux qui sont affectés dans les lycées et collèges des banlieues difficiles de la région parisienne. Au lieu de s’enfermer dans des particularismes ces pétitionnaires devraient saisir cette chance de venir en métropole dans un esprit d’ouverture au monde.
Un réunnionais de métropole

86.Posté par li le 06/03/2016 09:32
Une seule solution : transparence et ou investigation
Postes pourvus , mouvements internes, nomminations
Qui d où pourquoi
Et ceci pour toutes les académies
Car il est clair que le bidouillage règne ds les terres du dernier mammouth, au mépris du bon sens
Exemple des nouveaux nés catapultés en terre hostile au lieu des aguerris
Interdiction de faire plus de 10 ans dans le même établissement, ça rend "crouton " , le confort tue parfois l excellence.
Et aussi:
Enquête sur les "pacsages" des enseignants ....paraît que beaucoup sont bidons
Pas de maintien de salaire si arrêts maladie de moins de 7 jours . Ça freinera les malades imaginaires.
Accent sur l enseignement du français et des maths . Le socle diantre.
Et vive l histoire des français et non d une certaine France. Trop de passages loupés!
Vive les classes découvertes pour tous..
Vive les propositions de voyages scolaires à tous les élèves. Dans beaucoup d établissements de l île seuls ceux des bonnes classes en profitent...des élèves ou familles se sentent de ce fait lésés (oups t as pas le bon prof t es pas dans la bonne classe)

Les français nuls en français
Triste réalité

85.Posté par koko rico le 06/03/2016 06:55
V. Caramante
Je te conseille le car jaune T, il conduit direct à la salle d'embarquement de Gillot pour une somme modique et le chauffeur charge même les valises gratuitement avec le sourire.
Pourquoi vivre frustré alors que le soleil brille partout.
signé : un saumon qui a remonté le courant .......

84.Posté par VPV le 06/03/2016 02:18
@81 tant que vous ignorerez l'appartenance à une humanité et que vous élèverez nos ethnies en rivaux ces situations perdureront ; vous devez évoluer et considérez l'humanité, des personnes, des gens, des femmes et des hommes, dépouillés d'origines et ancrés dans leur racines, des terriens ... tant que vous nous opposerez ethniquement et que vous ne considérerez pas l'humanité, les hommes, les femmes dans leur ressemblance, vous devrez chercher car l'origine profonde de vos maux tient de ce besoin impérieux de nous opposer les uns les autres alors que nous nous ressemblons tant ! citoyens de la terre, humain et adepte du vote blanc, reconstruit ta conscience, éveille toi !

83.Posté par KLD le 05/03/2016 22:53
finalement , vu le sujet c'est pas henry miller qu'il faut lire , mais comme d'hab , Césaire et Fanon , des "explicateurs "du complexe des ex colonisés et de l'attitude des ex colonisateurs ...........des classiques quoi ! mais , bon , peace , mi aime zot toute , et nou lé si tellement formidable , c'est écrit sur les panneaux , non de diou , lol !!!!!

82.Posté par KLD le 05/03/2016 22:07
en toute humilité , je conseillerais aux "liseurs " de finkycrolte , triste sire littéraire français , Henry Miller , plus vivant et plus lucide, par exemple .

81.Posté par vincent Caramante le 05/03/2016 20:25
Par ignorance, ou, refuser de voir la réalité, certains estiment que nous ne pouvons pas être soumis à un fonctionnement administratif issu de la Compagnie des Indes, donc de la colonie.
Avant la départementalisation, nous étions bien un territoire colonial ?
La Réunion devient Département en 1946. Néanmoins, les Réunionnais doivent lutter pour obtenir les mêmes Droits, le même fonctionnement administratif. Ils continuent à le faire, (exemple la pétition).
Les propos tenus de certains intervenants, très maladroits, essayent de prouver le contraire en méprisant, insultant les Réunionnais, pire, le chantage ignoble sur le transfert des dotations, (inférieures à la métropole). Dotations qui repartent en France, qui enrichissent les privilégiés et les alimentaires du système COLONIAL. Alors, sous prétexte de versements des budgets, les Réunionnais doivent s'expatrier pour laisser place à ceux qui ont l'outrance de penser qu'ils sont les seuls à payer des impôts.
Les Réunionnais ne sont pas des mendiants.
Ainsi, la preuve est faite, que ce système considère les Réunionnais comme des sujets inférieurs, donc colonisés, face aux puits de science et de savoir du colonisateur arrogant.
Le fait que l'île n'était pas habitée, est un argument réducteur.
Certes, il y a eu des Blancs qui se sont battus pour l'abolition de l'esclavage. A quel prix ?
Il y a eu des Blancs qui se sont battus contre tous les crimes contre l'Humanité, dont les génocides des Indiens des Continents Américains, d'Australie, de Nouvelle Calédonie, des massacres dans les colonies, à Madagascar par exemple, sauf qu'il ne faut pas occulter que c'est surtout tous ces peuples, eux-mêmes, qui se sont battus, tels les Marrons de La Réunion.
Aujourd'hui encore, Il existe des Blancs et des Zoreils qui luttent, (trop peu nombreux), pour que les Réunionnais soient traités de la même façon que leurs concitoyens de métropole.
Mais beaucoup trop ne supportent pas que les Réunionnais lèvent la tête, rouv' zot zieu, é tire malole dan zieu.
Tir sa, pou lo Maloya é lo pétission, 2 sizé daktialité, y fé woar ke Kreol lé debout, y batay. Tienbo!!!
Réunionnais signez la pétition en masse.

80.Posté par L'Ardéchoise le 05/03/2016 19:15
Cher prof, nous sommes en fait d'accord sur plein de trucs...
Je ne dis pas en plus que les jeunes Réunionnais qui entrent dans notre fonction sont nuls, juste que certains, comme partout en métropole, ne mesurent pas les tenants et aboutissants de la fonction qui leur est confiée.
Et puis, au passage, jury, je connais un peu, beaucoup, mais pas passionnément : j'ai donné.
Ce ne sont pas les critères qui m'interpellent, mais les gens qui sont sensés les appliquer...

Quant à l'éloignement de la base, non, nous avons juste "disputé" selon le sens médiéval, et c'est fort agréable d'avoir un interlocuteur tel que vous : vous croyez en ce que vous faites, c'est honorable et vous n'hésitez pas à digresser pour défendre vos idées.
Je ne veux pas revenir sur le sujet en lui-même car je reste opposée à cette préférence régionale et aux soit-disant spécificités : il y en a partout et si les Alsaciens, les Bretons, les Ardéchois s'y mettent, nous ne sommes pas sortis d'affaire.

Bien cordialement, au plaisir de batailler encore avec vous .

79.Posté par Pierre JAMBALAC le 05/03/2016 18:31
Je suis déçu...

78.Posté par titi974 le 05/03/2016 18:16
Pour un enseignement de qualité auprès d' un public avec des spécificités dans un pays ancré dans sa profonde histoire telque la Reunion....déjà la Reunion est un département francais et non un pays , ce concours est national donc soit on est d'accord avec ces modalités soit on ne l'est pas et on ne vous oblige pas à le passer , secondo la formation et la rémunération est assurée par qui la France , beaucoup veulent le beurre , l'argent du beurre et le cul de la crémière , le tout avec une arrière pensée raciste anti zoreils sauf pour les indemnités,subventions car la étonnamment l'argent n'a pas d'odeur cela devient de plus en plus pathétique de voir une minorité de créoles car c'est une minorité de jouer les Calimero et de scier la branche sur laquelle ils sont assis car ceux la même qui crient au loup sont les premiers à profiter du système.....

77.Posté par KLD le 05/03/2016 15:36
Finkielkraut : le triste sire de la littérature française , l'éternel défaitiste de la pensée ............. bof , y a plus stimulant à lire .

76.Posté par H. DEZAERT le 05/03/2016 15:03
@ Post 23 : "tels ou tels place" ! Cher 'posteur' votre écriture 'dénonce' vos possibilités' !
Les vôtres sont maigres !
Si j'étais cannibale, je vous mettrais au menu de mon dîner de ce soir !

75.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 05/03/2016 14:49
A l'Ardéchoise.

C'est curieux, je suis assez d'accord avec ce que vous dîtes, notamment en ce qui concerne l'IUFM. Mais en quoi cela a-t-il un rapport avec ce que j'ai écrit, à savoir que les "apprentis profs" réunionnais ont un très bon niveau d'une façon générale ? Manifestement, aucun !
Concernant le nivellement par le bas, oui je suis en partie d'accord mais encore une fois, je vous invite à mieux vous renseigner quant aux critères d'évaluation des concours de l'enseignement et vous verrez que le nivellement par le bas n'est pas si évident que ça. Lire Finkielkraut c'est bien, mais s'appuyer sur des faits concrets et la réalité c'est mieux, avant d'émettre des généralités à l'emporte-pièce.

Aussi, je reconnais avoir été un peu brutal dans mes réponses et je m'excuse si ma réaction vous a heurté. De toute façon, on s'est beaucoup trop éloigné du sujet de l'article.

74.Posté par aaaaaaaa le 05/03/2016 14:38
Etre muté en région parisienne quand on vient de Bretagne, ce n'est pas tout à fait pareil que d'être réunionnais et de se retrouver en région parisienne ! Bon nombre d'agents demande à être mutés à La Réunion pour profiter de certains avantages ( dépaysement, niveau vie, soleil...) tout en dénigrant la population locale et au détriment de ceux qui sont contraints de s'exiler en métropole. Personnellement je trouve ça normal qu'il y est une préférence régionale, et d'ailleurs pourquoi aller recruter ailleurs quand la main d'oeuvre est sur place ?

73.Posté par Les 4 masters MEEF à la Réunion ! (GS) le 05/03/2016 14:00
De prime abord, il faudrait que chaque étudiant réunionnais puisse suivre un master MEEF à l'université de la Réunion. Ce qui implique que les 4 mentions du master MEEF devraient être dispensées à la Réunion.
Source Université de la Sorbonne nouvelle : http://www.univ-paris3.fr/les-masters-meef-a-la-sorbonne-nouvelle-278392.kjsp

72.Posté par L'Ardéchoise le 05/03/2016 12:35
A "Ricardo" (peu importe votre nom, ou pseudo, j'ai juste pensé lire un habitué multi-pseudos, au temps pour moi).

J'ose espérer que lorsque vous lisiez les dossiers des candidats au concours, vous faisiez preuve de plus d'attention et n'interprétiez pas à l'envi la moindre phrase qui avait l'heur de vous déplaire.

Mon propos est clair : "zoreys et kréols confondus" !
Le phénomène dénoncé du nivellement par le bas est une évidence.
Toutefois, heureusement, il existe encore des profs qui aiment leur boulot et le font bien, quelles que soient les conditions.

Quant à votre professorat en IUFM, vous l'annoncez à quelqu'un qui n'a jamais estimé que cette institution préparait justement de bons profs, parce que trop souvent à côté de la plaque...

71.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 05/03/2016 12:22
De toute façon, nous pissons dans un violon avec nos commentaires. Certains cherchent la polémique et y voient à travers cette pétition, une manœuvre "anti-zorey' et " indépendantiste": il vaudrait mieux encore se pendre que de lire des con*eries pareilles. Comme d'autres ici l'ont justement rappelé , la suppression de la sur-rémunération devrait régler le problème de façon radicale. M'est d'avis que si cela se faisait, une multitude de poste se libérerait subitement pour les jeunes professeurs réunionnais.

70.Posté par bandedecon le 05/03/2016 12:17
rendez la reun au reunionner bon sang y en a marre de payer pour des faignants et pleurnichar renvoyer les 200 miles gogote reunionnais de metropole et arrete fatigue le mome dont,y mangerons de la canne et on fera des economies....

69.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 05/03/2016 12:09
Post 65. Vous avez raison mais ce n'est pas le débat. Extrapoler sur le colonialisme et l'esclavage me paraît dangereux.

Post 64, Pro nos tick.

Mon métier est aussi marrant que vous intelligent et honnête . :)
Et vous, quel est votre métier ? Rabatteur de voix pour la droite libérale ou travailleur exploité en mal de reconnaissance de la part de son employeur ? J'avoue que le choix est vaste. Mais qu'importe, l'essentiel est ailleurs.

68.Posté par Philippe le 05/03/2016 11:45
Inutile de polémiquer. Pure perte de temps. A partir du moment où une proposition de loi déroge au principe d'égalité des citoyens, elle est inconstitutionnelle et automatiquement retoquée par le conseil constitutionnel.

67.Posté par PTDR le 05/03/2016 11:17
Moi quand je vois cette association réclamer la plus grande transparence sur les points et l'attribution des postes à la Réunion, je peux pas m'empêcher de penser qu'elle se tire une balle dans le pied.
Le manque de transparence total et le piston créole, c'est votre meilleur chance d'avoir du boulot!

66.Posté par Ricard d''''eau le 05/03/2016 11:09
Hé Ricard'eau (2 glaçons s'te plaît), pourquoi t'irais pas un peu l'ouvrir dans le 93? Dans le 78, dans le 13 ou le 69? Auprès de tous les Provinciaux qui acceptent sans broncher les règles d'un jeu connues à l'avance par tous les candidats qui se retrouvent là, à parfois risquer leur intégrité physique pour instruire ceux qui veulent bien saisir la main qu'on leur tend sans cracher dedans?
Tu nous fais bien marrer, vautré dans un confort au parfum des îles, revendiqué comme de normal. Ca va les palmiers, ils sont à ton goût? Viens plutôt voir les platanes et les vraies difficultés de la banlieue métropolitaine, ça te ferait prendre conscience de pas mal de choses, et peut-être bien tu réfléchirais par 2 fois avant d'ouvrir ton clapet à Charrette!

65.Posté par Nimportnawak le 05/03/2016 10:55
Mais de quel colonialisme parle-t-on?
Alors comme ça les Créoles étaient bien peinards depuis des centaines d'années à bouffer de la tortue sur leur île paradisiaque, quand un beau matin les méchants Zoreils ont débarqué pour les coloniser?
Je suggère à tous les anti-zoreils de se rappeler que ce sont les Blancs qui ont mis fin à l'esclavage.
Partout dans le monde, à travers la longue et triste histoire de l'esclavage, des Zoreils se sont érigés contre leur semblables, allant jusqu'à donner leur vie pour libérer les gens de couleurs de leurs souffrances : en Amérique, en Europe, en Afrique...
A d'autres époques beaucoup plus lointaines dont on ne parle jamais, ce sont les Blancs qui se sont parfois retrouvés réduits à l'esclavage, et qui se sont souvent libérés seuls. Enfin les gens de couleur à travers l'Histoire et sur tous les continents, ont souvent été les esclavagistes de leurs semblables, principalement pour des raisons bassement pécuniaires. L'homme est un loup pour l'homme, c'est ce que nous apprend l'Histoire.
Alors arrêtez votre délire absurde du méchant Zoreil colonialiste à la Réunion, et instruisez-vous plutôt!

64.Posté par Pro No Stick le 05/03/2016 10:35
45.
C'est quoi votre boulot que l on rigole..

63.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 05/03/2016 10:32
post 54, l'Ardéchoise.

Quant à mon pseudo, Ricardo, cela vous pose-t-il un problème ? S'il n'est pas assez à votre goût, désolé, personne n'est parfait. Et celui qui se cache derrière ce pseudo, n'est un autre qu'un enseignant réunionnais, à la fois fier de son île et de son beau métier.

62.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 05/03/2016 10:23
Poste 54, l'Ardéchoise.

Je vous arrête tout de suite, je suis enseignant et je connais le problème aussi bien que vous. Oui le niveau des élèves et des enseignants baisse, comme le dit Finkielkraut. Mais quel est le rapport entre le sujet de l'article et votre logorrhée ? Aucun. Je me permettais de répondre à Miro, qui insinuait que les professeurs réunionnais ne maîtrisaient pas parfaitement la langue de Molière. Si c'est ce que vous pensez alors je vous plains, franchement, tellement c'est petit comme argument et insultant de surcroît. Vous faîtes de certains cas des généralités: c'est un procédé malhonnête et qui témoigne en même temps d'un certain mépris pour les enseignants réunionnais d'aujourd'hui. Pour avoir enseigné huit ans à l'IUFM ( ex-ESPE ) de la Réunion, je peux vous dire que les "apprentis profs" réunionnais sont dans l'ensemble extrêmement brillants et véritablement amoureux de leur métier. Ils ne le font pas spécialement pour le confort ( à relativiser ) de la profession. Pour ce qui est de votre conception des jurys du CAPES et CAPLP, vous devriez mieux vous renseigner sur les critères d'évaluation, car manifestement, vous n'en savez rien et c'est dommage parce que ça jette du discrédit sur vos propos. Sur ce, je vous souhaite une bonne journée, et espère que les pétitionnaires trouveront un soutien politique de poids.

61.Posté par 974 E.D le 05/03/2016 08:08
@55

ben qu'ils le font et sans tardé s'il vous plaît.......

60.Posté par Titi or not Titi le 05/03/2016 07:14

@L'Ardéchoise 👍

Trés Bien Résumé ! 👏👏

59.Posté par Philippe le 05/03/2016 06:54
Très démagogique comme pétition. On veut le beurre et l'argent du beurre. En somme, ces gens-là veulent passer un concours national mais à condition qu'ils soient mutés sur place! Avec la prime! Et les autres? Le Toulousain, lui, devrait se coltiner la banlieue parisienne. Le Breton devrait quitter sa région pour une banlieue autour de Lyon. Certains donc veulent tout avoir sans rien faire. Si ces gens-là veulent rester sur place, qu'ils tentent le concours de professeur des écoles pour avoir un recrutement académique. Enfin, pour muter, il y a un système de points. Donc, le néo-titulaire avec 30 ou 50 points aurait la priorité sur celui qui a 600 points et qui attend sa mut' depuis des années, qu'il soit réunionnais ou métro d'origine.

58.Posté par alcane le 05/03/2016 06:49
De toutes façons pour former des chômeurs et des illettrés, n'importe qui conviendrait comme prof...
http://jesigne.fr/independancedomtom

57.Posté par vincent Caramante le 05/03/2016 06:49
Le fonctionnement administratif, les relations coloniales, façonnent les esprits et les mentalités.
Quelques individus, (ne faisons jamais de généralité), originaires de la France Hexagonale, subissent des transformations, tel un saumon remontant le courant d'un torrent, dès qu'ils touchent le sol réunionnais.
A leur décharge, les chaînes cérébrales du colonialisme les soumettent à une vision erronée de la Réunion, de ses habitants, de leur culture.
Imaginons, une personne qui écrit ici, "il faudrait renvoyer les Réunionnais installés en France, sous prétexte que ceux-ci revendiquent la créolisation des postes administratifs", tenir le même langage à Paris de renvoyer les Bretons, les Occitans et tous les autres provinciaux, venus en Île de France, (la région la plus développée), sous prétexte que ces provinciaux sont prioritaires sur les postes administratifs de leur Région ?
Faire cette déclaration, c'est démontrer, consciemment ou inconsciemment, qu'à La Réunion, il devient conquérant.
Pour justifier ce comportement, il invente des tas de fausses excuses, telles que les Réunionnais sont racistes, que les Zoreils sont victimes du racisme, etc.
Aussi, puisque nous sommes un Département Français, la solidarité nationale doit se faire pleinement, valablement.
C'est à dire, à l'instar des provinciaux pouvoir bénéficier des emplois en métropole, mais aussi et surtout, comme dans les Régions de métropole bénéficier des postes administratifs de sa Région.
Personne nie que les réseaux métropolitains existent, un autre élément de la différence. Ces réseaux pratiquent la préférence métropolitaine.
Les Réunionnais ont des diplômes français, ils parlent aussi bien le français, que les débarqués.
Que la plupart des jeunes qualifiés sont exilés en France, en Europe ou au Canada.
Bien sur, pour ceux qui le désirent, de voir ailleurs, est absolument enrichissant. Néanmoins, la possibilité de revenir au pays, près de la famille doit rester une priorité.
Enfin, mes compatriotes de la métropole, doivent être conscient de la précarité, du taux de chômage, (47% des moins de 25 ans), frappant douloureusement notre île.
Que le système de vider La Réunion de ces forces vives est voulu et organisé par nos élus, craignant, de plus en plus, un soulèvement.
Par conséquent, ils sont également le jouet de la division et de la haine.

56.Posté par vanille le 05/03/2016 04:57
O Kaidi...
ils (les sur rémunérés) se contenteront du citron vert, c'est excellent pour la santé et bien moins cher que la vanille, suffit de planter un citronnier dans son jardin à la place de la chaise longue.

55.Posté par Retour de manivelle le 05/03/2016 03:14
Faites gaffe amis réunionnais, vous avez donné des idées en Métropole à certains qui veulent, à leur tour, lancer une pétition pour supprimer toutes dotations financières aux Dom-TOM et particulièrement à la Réunion puisqu'ils ne sont pas contents!!!...

54.Posté par L'Ardéchoise le 05/03/2016 01:16
C'est quoi votre délire "Ricardo" (mais qui se cache encore sous ce pseudo ?) ???
C'est vous qui devriez changer de disque.
Profs zoreys ou kréols, même combat.
On passe les concours pour avoir un confort d'emploi.
Et les jurys sont laxistes dans la mesure où ceux que l'on laisse trôner ne maîtrisent pas la langue de Molière, mais des connaissances particulières dont ils sont si fiers qu'ils en oublient tout ce qui va avec pour être crédibles.
On est en train de mettre sur le "marché" de l'EN 60 % de gens qui n'en ont rien à foutre, sauf d'avoir un emploi qui leur permet de ne pas aller pointer au chomdu.
Et qui bousillent le boulot de ceux qui y croient, qui se remuent le popotin pour les mômes.
Vous avez déjà lu des remarques de bulletins dont l'orthographe a juste un peu été corrigée par le biais du Net qui ne sait pas encore vous remettre de la grammaire à la française, du basique, du simple respect de la langue ?
On prend les parents pour des cons incapables de se rendre compte que le prof, ce dieu, est inapte total à vous sortir une phrase correcte.
Etre enseignant, c'est un boulot difficile, mais gratifiant, si on le fait avec honnêteté et conviction.

L'orthographe, l'on dit que c'est la science des sots (on devrait y ajouter la grammaire);
Donc il y a plein de "sots" sur Zinfos, et je m'en tape, je les aime parce qu'ils sont sincères, amènent des idées, partagent avec leur orthographe à eux ou leur créole que j'utilise aussi volontiers, mais ILS NE SONT PAS ENSEIGNANTS, ils n'ont pas la tâche d'amener à nos jeunes les fondements de cette belle langue qui va les accompagner dans leurs études et dont la maîtrise pourra parfois faire la différence.
Et qui fait dans une définition, en microbiologie par exemple, toute la différence.
Mais lorsque que des enseignantes en harmonisation de correction de copies d'examen à la Réunion vous disent, "même si la définition n'est pas complète, on met 0,5 par mot de la-dite définition" même si cela ne veut rien dire, plus est si le mot est mal orthographié mais que l'on peut supposer que et que...
Puis l'on envoie au casse-pipe des élèves en métropole qui ont obtenu un diplôme NATIONAL dans des spécialités non présentes à la Réunion, pour se plaindre ensuite qu'en France coloniale on se fout des Domiens...
Mais non, c'est à la base qu'on se fout d'eux!
Chez eux, sur le caillou.

Alors arrêtez avec votre préférence régionale, soyez un peu plus exigeants : des profs, des vrais, pas des coureurs de primes, mais des pros qui aiment leur boulot et acceptent ce qu'on attend d'eux pour notre jeunesse, chez vous, chez nous !
Je persiste et signe : zoreys et kréols confondus....

53.Posté par Titi or not Titi le 05/03/2016 00:46
Quant On Voit Qu'ils Recrutent Avec 6/20 De
Moyenne, Faut Pas S'Etonner ! 😜

Les Zélus Mettent Leurs Zenfants Dans Des Grandes
Ecoles ! Alors Vos Gosses ?? Dernier De Leurs Soucis ! 😄😄
Au Contraire, Ils Feront De Bons Chômeurs, Zélecteurs ! 😜

La Preuve Avec Nos 150 000 Chômeurs ! 😜
1 Fonctionnaire A Plus De Valeur Que 10 000 Chômeurs ! 😜

ANouLa©®

52.Posté par Égalité le 04/03/2016 23:59 (depuis mobile)
Vous voulez l égalité ou pas ? Et si les français du sud de la France réclamaient le meme règlement?

51.Posté par PATRICK CEVENNES le 04/03/2016 23:29
fukcd473
Sérieusement, si les Corsaires avec leurs catins malgaches n'avaient pas croisés dans les parages, vous ne seriez mêmes à l'état de projet dans les "c.......s" de vos aïeux !

10.Posté par Brigitte le 04/03/2016 13:36 (depuis mobile) | Alerter
Respect de la culture créole ? Tu parles de ces créoles qui lorsqu'ils quittent une aire de pique-nique laissent tous les détritus sur place ? Tu parles de ces créoles qui vont déverser dans les ravines toute sorte de saloperies ? Tu parles de ces créoles qui ont déjà saccagé le parc de la Grotte des 1er français ? Au fait, pourquoi Grotte des 1er français et non pas Grottes des 1er créoles ?

Je serai curieux de savoir ce qui a motivé les pleutres qui sont à l'origine de cette pétition de passer un concours national et de ne pas en accepter les règles ensuite ? Alors si vous avez été muté hors de votre "péi", c'est que vous n'êtes pas suffisamment instruit et que vous n'avez pas fait preuve d'excellence lors de votre concours. Vous savez, pour avoir les meilleures places, il faut s'arracher les tripes pour terminer dans les tous premiers. Mais à mon avis vous faites partis de ces médiocres qui sont une spécificité locale. Vous voudriez avoir le beurre, l'argent du beurre ! Et pourquoi pas la fermière ?
Pour le "un enseignement de qualité", puisque vous n'êtes que des médiocres, votre but sera de ne jamais atteindre l'excellence ! La finalité de l'exercice est laquelle là ? Les jeunes qui vont passer entre vos mains de médiocres ont besoin de savoir.
Pourquoi êtes-vous devenus "prof" ? Parce que tout jeune vous rêviez de le devenir ? La garantie de l'emploi ? La sur-rémunération ? Ou parce que vous ne faisiez pas le poids dans le privé et que votre seule alternative aura été de concourir dans la fonction publique pour devenir un prof médiocre ?

50.Posté par Pisse en l air le 04/03/2016 23:01
La triste vérité, c'est que beaucoup de Créoles (pas tous heureusement) sont racistes et intolérants. Au moins autant que les autres qu'ils critiquent à longueur de journée... Ils n'aiment pas les Comoriens, ils n'aiment pas mes Malgaches, ils n'aiment pas les Zoreils, ils n'aiment pas les Zarabs, ils n'aiment pas les Tamouls : ils n'aiment que les Créoles et pour beaucoup, les aides sociales. Pas beaux tous ces crachats dans la soupe aux brèdes!
Faut pas passer un concours national si t'es pas mobile, ce sont les mêmes règles pour tous, sans distinction d'ethnie, de sexe, de région ou de religion, c'est aussi simple que ça!

49.Posté par Un français correct enseigné par un Québécois réunionnais ! (GS) le 04/03/2016 23:00
@44 : Un français correct ? Oui, mais alors enseigné par un Québécois réunionnais !

48.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 04/03/2016 21:56
Post 44, Miro.

Mais j'hallucine. Vous sous-entendez que les professeurs réunionnais ne maîtrisent pas le français. Vos propos ne font que rabaisser le réunionnais. Je peux vous assurer que ces jeunes fonctionnaires, ayant été soumis au jugement d'un jury national, maîtrisent parfaitement la langue de Molière. Mais bon, en vous lisant, on se rend compte que les mentalités ne sont pas près de changer, hein. Le réunionnais est un con, inculte, illettré, ignare alors que le métropolitain, est la science et le savoir personnifiés...non mais je rêve. On est en 2016 miro, le temps des colonies est fini, l'esclavage est aboli depuis plus de 150 ans. Il faut enlever la m*rde de ses yeux et admirer les talents de nos jeunes insulaires. Je vous propose de tenir ce discours devant le nouveau recteur, ou encore devant Mme Bareights, réunionnais aussi tous les deux.

47.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 04/03/2016 21:47
Le plus marrant dans toutes ces réactions c'est de lire des propos tels que "anti-zoreys", "autonomiste", "indépendantiste", en bref tout le charabia habituel des partisans de l'assimilation métropolitaine excessive, ceux-là même qui pensent qui pensent qu'être Département français permet de gommer des traits culturels, sociaux, historiques et économiques vieux de 300 ans. Toujours très facile de traiter les autres "d'anti-zorey" mais c'est plus difficile de faire preuve d'honnêteté et de reconnaître les spécificités du contexte local , aussi bien celles pas toujours réjouissantes que celles qui font notre renommé par-delà les mers et océans. Enfin, derrière cette pétition, ne pas oublier le contexte humain: des familles séparées, ou bien celles qui choisissent de partir et de tout quitter ici: maison, travail du conjoint, famille, amis...en gros des détails pouvant passer au second plan...

46.Posté par miro le 04/03/2016 21:31
Pas d'accord ! quand les élèves entendront-ils une fois dans leur vie un français à peu près correct, sinon avec des professeurs "métropolitains"? le "Kréol" c'est bien!, mais c'est un peu limité, non ?

45.Posté par Ricardo NAHOG-NAS le 04/03/2016 21:31
Poste 37.
" sinon comment feriez vous pour être payé ...?" . Elle est bien bonne celle-là. Toujours la même rengaine: on crache sur les fonctionnaires parce qu'on n'a pas les mêmes avantages. On rejette nos échecs professionnels sur la faute des fonctionnaires: cette réplique est vieille comme le monde, changez de disque, on connaît déjà la chanson. Et comme vous dîtes, supprimer la sur-rémunération ne me gênerait pas, loin de là. Certains fonctionnaires métropolitains travaillant ici, seront par contre les premiers à s'y opposer. Quant à la productivité des fonctionnaires, encore une fois, toujours les mêmes clichés usités et utilisés par les mécréants d'un système privé, à la solde des patrons et des tenants d'un libéralisme forcené. En tout cas votre conception du service public, est, elle, amusante à lire, voire clownesque...

44.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 04/03/2016 21:06
2.Posté par vanille le 04/03/2016 14:04 (depuis mobile) | Alerter
Post 10
Suppression de la sur rem aussi aux enseignants réunionnais. Je me demande qui feraient le plus la gueule.... Les zoreils ou les réunionnais ?
.....................

Les deux ma colonelle, car ça fera chère la gousse de vanille.......

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales