Société

Une partie du programme Cap Requins 2 suspendue


Archives
Archives
Le comité régional des pêches maritimes et des élevages marins a décidé de suspendre temporairement une partie du programme expérimental Cap Requin 2.

Cette décision du CRPEM fait suite à l'introduction devant le tribunal administratif d'un "recours sur la mise en œuvre de la technique de la palangre horizontale de fond par un pêcheur professionnel candidat au programme".

Une décision approuvée par le Préfet Dominique Sorain qui a tenu à rappeler son attachement "à la plus totale transparence dans la mise en œuvre des différentes mesures de réduction du risque requin".
Jeudi 2 Juillet 2015 - 16:57
Lu 1475 fois




1.Posté par Tango le 02/07/2015 18:21
Un pas en avant, deux pas en arrière ! CRPMEM : c'est pas rigolo mec, et m.... !

2.Posté par Ange le 02/07/2015 18:22
'un "recours sur la mise en œuvre de la technique de la palangre horizontale de fond par un pêcheur professionnel candidat au programme".

Oula. ça fait beaucoup de mots importants dans une phrase.

Excuzez le peu mais vous êtes journaliste. , Développez .

3.Posté par couillonisse le 02/07/2015 18:49
normal quand on travaille dans la plus grande opacité sous les ors de la préfecture :) Encore du travail d'amateur des CO4R et de la préfecture et bien évidemment du comité des pêches .... Un petit peu de transparence ne ferait pas de mal à tous ces acteurs de la crise requin....

4.Posté par Feelgood le 02/07/2015 19:30
Pourquoi ne pas nommer tous ceux qui, en plus des associations prétendument estampillées écolos, jouent le pourrissement de la situation? A l'approche des vacances scolaires, la fréquentation du littoral va mécaniquement augmenter, et le risque d'attaque également.
Je suppose que ces gens là prendront plaisir à se regarder dans un miroir à la prochaine attaque.

5.Posté par KLD le 02/07/2015 20:19
Excellent !!!!!!!!! oui à la peche , non aux palangres et aux drums lines !!!!!!!!! A quand, pour une fois , du bon sens dans cette crise requin ??????

6.Posté par Triste ... le 02/07/2015 20:54
"Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge !"
C'est de Voltaire .

7.Posté par GIRONDIN le 02/07/2015 22:00 (depuis mobile)
2. Ange

OUI, beaucoup de mots!
Donc même Sorain n'est pas serein dans cette histoire?

8.Posté par Zeb BULO le 02/07/2015 22:17
@2. Je pense que celui qui a déposé le recours doit être un certain "Mazzo". Ce pécheur, qui sur les 6 lots distribué généreusement par le soi-disant Monsieur Propre de l'État, le Sorain de la Préfecture, n'en a obtenu que 2, et se posait la question qui pouvait bien être les individus qui ont formé un groupement et qui ont gagné les 4 lots pour aller à la chasse aux requins, euh ... pardon à la chasse à la subvention publique. Fait étrange, même le juge du tribunal administratif n'a pu obtenir la liste des individus formant ce fameux groupement.
Alors le Sorain de la Préfecture, toi qui affirme agir en toute transparence, pourquoi ne donnes-tu pas la liste de ces individus ?

9.Posté par joelmussard le 02/07/2015 22:34
qd une ministre fait des annonces qui ne suivent pas par l'imcompetence local pareil la taille sec devant la boutik

10.Posté par Tonton le 03/07/2015 06:10
C'est dramatique:
depuis plusieurs ans cet état n'est pas capable de organiser une' pêche aux requins dans les normes.

Pourquoi il s'en mêle, alors?

11.Posté par couillonisse le 03/07/2015 08:39
et que dire des pêcheurs qui ont été choisis alors qu'ils font partie des associations parties prenantes dans les CO4R ??? Petits arrangements entre amis ???

12.Posté par Le jugement dernier. le 03/07/2015 09:04
Comme toujours l'histoire jugera de qui a fait quoi dans ce scandale requin.
Choisissez bien votre camp et pesez vos actes, personne n'oubliera les noms ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:36 Les Miss France vivent un "enfer" à la Réunion

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales