Faits-divers

Une nouvelle vie pour Métisse, du sursis pour son bourreau


Métisse, il y a quelques jours, chez sa nouvelle famille
Métisse, il y a quelques jours, chez sa nouvelle famille
Un Portois de 55 ans a été condamné à 6 mois de prison avec sursis jeudi 2 avril devant le tribunal correctionnel. En octobre 2014, il avait commis un acte de cruauté envers son chiot.
 
Interdiction lui a également été faite de posséder un animal pendant les 5 prochaines années, indiquait le Journal de l’Ile dans son édition du 3 avril. Ces sanctions lui ont été signifiées lors d’une audience à laquelle il n’a même pas pris la peine d’assister.
 
Le 23 octobre 2014, des habitants de la rue de Londres, en plein centre ville du Port, téléphonent au commissariat. Ils signalent aux policiers qu’un chien est en train d’hurler à la mort.

Les forces de l'ordre interviennent. Elles découvrent, dans un espace d'à peine 2m2 d’une résidence, un chien aux deux oreilles coupées. Sur place, des ciseaux sont retrouvés. L'habitant des lieux reconnaît les faits et est placé en cellule de dégrisement au vu de son état d'ébriété.
 
Sa mise en garde à vue ne lui est signifiée que le lendemain tellement son état alcoolisé est prononcé.

Pris en charge par la SPA de La Réunion, le chien de seulement quelques mois est soigné par l'équipe vétérinaire du dispensaire de la SPA à Saint-Denis.

Adoptée par un entrepreneur bien connu
 
Cinq mois après ce fait divers, Bertrand Chevallier, bénévole SPA qui s’était rendu sur les lieux pour prendre en charge l’animal à la demande des policiers, marque sa demi satisfaction. Rarement une personne formellement confondue dans des agissements de la sorte n’avait été inquiétée aussi sérieusement par la justice. Malgré le sursis prononcé et l’interdiction de posséder un animal "que" pendant 5 ans, il constate que la justice commence tout doucement à considérer les nombreuses plaintes des associations, sans doute à la faveur de l’évolution récente du statut de l’animal dans le code civil français.
 
Le royal bourbon qui a été baptisé Métisse se porte mieux depuis octobre dernier. Ce sont les membres de la famille de Nicolas Lebon, le célèbre producteur local d’huîtres, qui sont devenus ses nouveaux protecteurs. "Elle était très traumatisée au début. On pouvait à peine la toucher. Elle est encore très craintive. Mais avec le temps, ça va aller", affirme Nicolas Lebon. "Ces oreilles coupées : ça ne se voit plus. Enfin, on voit quelles ont été coupées mais c’est moins choquant qu’au début", raconte-t-il. Depuis l’adoption de Métisse, la famille s’est d’ailleurs agrandie d’un berger allemand également en détresse, amputé d’une patte.
 
A propos de Métisse, "on n’était même plus dans la maltraitance, on était dans la cruauté", avise Bertrand Chevallier."J’estime que si la justice touchait les gens au porte-monnaie, ça changerait peut-être les choses".

Une nouvelle affaire sordide devrait probablement déboucher sur une audience dans les mois qui viennent. Il s’agit là d’un chien qui a été pendu par son propriétaire à Sainte-Marie. Formellement identifié par des témoins, l’homme avait été placé en garde à vue puis remis en liberté le temps de la poursuite des investigations.
 

Métisse, isolée dans un réduit de quelques mètres carrés d'une résidence portoise (photo du 23 octobre 2014)
Métisse, isolée dans un réduit de quelques mètres carrés d'une résidence portoise (photo du 23 octobre 2014)
Mardi 7 Avril 2015 - 15:39
LG
Lu 3266 fois




1.Posté par noe le 07/04/2015 16:58
Chez moi "Tiloute" se porte comme un charme ....C'est un "staffy coq doré" ...

2.Posté par L'Ardéchoise le 07/04/2015 16:58
Plus d'animaux A VIE !
C'est la seule solution valable.

3.Posté par Porto le 07/04/2015 18:06
Il eût été fort logique de lui faire subir le même sort en lui coupant une seule oreille. L'autre restant à disposition pour le cas où l'envie lui prenait de recommencer. Les peines sont trop clémentes dans notre France et c'est parce qu’ils se sentent protégés par le législateur que ces (...) agissent ainsi.

_ Modéré par la Rédaction.

4.Posté par Ten le 07/04/2015 18:07
D'accord avec l'Archedoise, ce n'est pas en 5ans qu'il va changer de mentalité.

5.Posté par madameDindon le 07/04/2015 18:22
juste une remarque... j'ai déjà essayé d’appeler les flics pour un problème de voisinage... personne ne s'est déplacé alors que c'était qqchose de grave...
Mais bon pour un chien qui hurle à la mort, je vois que c'est PLUS grave que pour des problèmes humains, humains qui au passage leurs paient leurs salaires!

6.Posté par Son nom ? le 07/04/2015 20:33
Quel est le nom de ce débile taré ?

7.Posté par Nicole le 07/04/2015 21:45
On est ravis d'avoir de bonnes nouvelles de Metisse. Tout d'abord un grand merci aux personnes qui ont alerté les policiers, à la SPA Réunion et à l'équipe vétérinaire de son dispensaire animalier à Saint-Denis qui l'ont prise en charge et soignée. Métisse revient de loin car lorsqu'elle est arrivée à ce dispensaire, elle avait déjà perdu pas mal de sang, il y avait urgence à la secourir pour lui prodiguer les soins nécessaires. Pauvre petite chienne, si jeune, si inoffensive, elle avait vécu un calvaire avec cet individu cruel, un lâche en plus qui ne s'est présenté à l'audience. Il aurait mérité une peine de prison ferme pour acte de cruauté, de barbarie et une interdiction à vie de posséder un animal. La justice n'est pas assez sévère envers les tortionnaires d'animaux qui sont généralement violents envers les humains, en particulier les plus fragiles (femmes, enfants, etc...). et l'alcool ne doit pas être une circonstance atténuante. Pour terminer, un très grand merci à cette gentille famille qui a adopté la petite Métisse, nous sommes vraiment rassurés et très heureux de savoir que la petite Métisse est vraiment heureuse avec ses adoptants qui lui apportent tout le bonheur qu'elle mérite. Fort heureusement, il y a des gens formidables dans notre si belle île au cœur sensible, humain et tendre. Métisse est sauvée et coule enfin des jours heureux au sein de cette merveilleuse famille. .Longue et belle vie à la petite Métisse dan sa famille d'adoption à qui je souhaite tout l bonheur du monde.

8.Posté par Naty le 07/04/2015 21:49 (depuis mobile)
Sans commentaire ... Mais j'ai tout dis ...

9.Posté par Vincent le 07/04/2015 21:56
En réponse au commentaire 4 posté par Ten, je suis entièrement d'accord avec votre commentaire. Au bout de 5 ans, cela présente un risque que ce bourreau récidive sur un autre animal. La justice est trop clémente pour les tortionnaires d'animaux, sans état d'âme .On croise les doigts pour que la justice se montre plus ferme et sévère envers le propriétaire qui a pendu son chien, à Sainte-Marie, un acte monstrueux abominable..

10.Posté par Sylvianne le 07/04/2015 22:03
Pauvre petite Métisse, combien elle a du souffrir, victime de la barbarie de ce sinistre individu, elle était tombée sur un sadique. 6 mois avec sursis, une sanction bien légère au regard de cet acte de cruauté horrible. Ce tortionnaire s'en est sorti à bon compte, pas de peine de prison ferme, pas d'amende, c'est lamentable et décevant. Il faudrait que les juge prennent en compte la grande souffrance infligée aux animaux, victimes d'actes de cruauté, qui sont des êtres vivants, sensibles, tout comme nous. J'espère que la justice se montrera à la hauteur pour sanctionner le propriétaire qui a pendu son pauvre chien à Sainte-Marie. Pas de pitié pour ce bourreau qui mérite la prison ferme et une très lourde amende.

11.Posté par Paul le 07/04/2015 22:08
Ce monstre qui avait cisaillé avec des ciseaux les oreilles de la petite Métisse aurait dû purger une peine d'emprisonnement pour acte de cruauté et lui faire payer une forte amende destinée à la SPA et s'il était insolvable, lui faire faire des travaux d'intérêt général (nettoyage de ravines, etc...).

12.Posté par Thierry le 07/04/2015 23:19
D'accord avec mon Ardéchoise. Déjà qu'il a des difficultés à s'assumer à lui seul. D'arriver à de tels actes, c'est qu'un truc ne tourne pas rond dans sa caboche...

13.Posté par ChasseurTangue le 07/04/2015 23:22
POSTE 11: ouf, heureusement il a eu de la chance car vous n'étiez pas juge à son audience...

sinon je laisse ceux et celles qui ont un .... problème.... se défouler sur les créoles!

14.Posté par barole le 07/04/2015 23:43
appelé le réunionnais y se reconnaitra

15.Posté par Chasseur de chasseur tangue le 07/04/2015 23:49 (depuis mobile)
Un ote gratel encor

16.Posté par Maria le 08/04/2015 02:32
En réponse @ au commentaire 13.Posté par ChasseurTangue. Les animaux sont comme les humains, ils souffrent tout autant que les humains lorsqu'ils sont victimes d'actes de cruauté et leurs tortionnaires devraient être sanctionnés plus sévèrement par la justice quelle que soit leur origine, qu'ils soient créoles, métropolitains ou autres. La souffrance animale hélas n'a pas de frontières.

17.Posté par Maria le 08/04/2015 02:37
En réponse @ commentaire13.Posté par ChasseurTangue. C'est l'auteur de cet acte de cruauté qui a surtout eu de la chance d'avoir eu une sanction assez légère par rapport à ce qu'à enduré la petite chienne METISSE qui a hurlait de douleur : se faire cisailler les oreilles est très douloureux.

18.Posté par ChasseurTangue le 08/04/2015 03:11
POSTE 15.: merci ma puce! toi de même! mais inutile de prendre un autre pseudo pour me dire que tu m'aimes...

19.Posté par Antipode le 08/04/2015 09:39
Il manque à la condamnation des travaux d'intérêt général dans une SPA ou autre association assimilée !

20.Posté par Caroline le 08/04/2015 10:19
Sachez que le jour où Métisse a été adoptée, celle ci a été traumatisée lorsque la vétérinaire de la SPA lui a enlevé les fils de ses oreilles, il a fallu la tenir fermement tant elle devait revivre le traumatisme qu'elle a subi lorsque son tortionnaire lui a coupé les oreilles avec les ciseaux. Une fois les fils enlevé elle est redevenue joyeuse. Cela a ému tout le monde au dispensaire, son propriétaire et tout le personnel

21.Posté par Avé le 08/04/2015 13:05
POSTE 16: tout à fait! Il m'arrive même qu'ils me parlent... même si on va me dire que tout ça c'est dans ma tête...

22.Posté par Naty le 08/04/2015 16:55 (depuis mobile)
Ça sert a rien de faire la morale a des sauvages qui n'ont pas évolués

23.Posté par Avé le 08/04/2015 20:01
POSTE 22: oh mais je ne fais pas de moral moi... je parlais au second degré! En plus vu mon pseudo vous n'avez pas compris... pourquoi j'ai cité Maria? :)

24.Posté par Naty le 08/04/2015 20:13 (depuis mobile)
Post 23/ je ne m'adressais pas à vous .

25.Posté par Avé le 08/04/2015 20:37
POSTE 24: avé avé ... lol

26.Posté par Avé le 08/04/2015 20:58
POSTE 22: c'est bien pour ça que je n'insiste pas avec vous justement! :)

27.Posté par Naty le 08/04/2015 21:19 (depuis mobile)
Post 25: :) bonne soirée ^^

28.Posté par Naty le 08/04/2015 21:41 (depuis mobile)
Post 26: et ça veut dire quoi ce sous entendu???

29.Posté par Raphaelle le 09/04/2015 18:32
La petite Métisse a maintenant une belle vie dans cette gentille famille qui l'a adoptée. Me concernant, je suis bénévole à la SPA de l'île de la Réunion et c'est pourquoi , je me permets d'adresser ce message aux amis des bêtes : sachez que la SPA Réunion recherche actuellement et tout au long de l'année, des personnes qui voyagent, par avion, à destination de PARIS pour accompagner des chiens où ils sont attendus et adoptés par des familles en métropole. Pour plus d’infos, vous pouvez contacter la présidente de la SPA Réunion Madame Denise SULA , par tél au 0262 24 39 47 ou au 0692 30 86 90. Merci d'avance car vous rendriez un énorme service à la SPA pour nos amies les bêtes.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales