Faits-divers

Une nouvelle session d'assises s'ouvre

A partir d'aujourd'hui s'ouvre une nouvelle session à la cour d'assises de Saint-Denis. Toute cette semaine, il sera question de viol, séquestration et tentative de meurtre.


Une nouvelle session d'assises s'ouvre

Lundi et mardi s'ouvre le procès de David Etangsalé, soupçonné de séquestration et viol sur son ex-compagne. Les faits se sont déroulés le 2 juin 2009. L'homme de 35 ans attend son ex-compagne devant l'école maternelle Edmond Albius, à Saint-Louis, et se précipite sur sa victime, alors que celle-ci sort de son véhicule. Sous la contrainte, la jeune femme monte dans le véhicule de David Etangsalé et prend la place de conducteur, l'homme l'a menaçant avec un couteau. Ils roulent jusqu'à l'Etang-Salé où ils s'arrêtent dans un endroit tranquille. C'est là que la situation dégénère, la victime affirme que David Etangsalé l'a violé.

Après plus de deux heures, ils repartent et sont interceptés par les gendarmes sur la nationale entre l'Etang-Salé et Saint-Leu, ces derniers ayant été informés de l'enlèvement de la jeune femme par ses collègues. En garde à vue, l'homme va nier les accusations de viol expliquant que son ex-compagne était consentante.

Il assène deux coups de couteau à son ex-compagne

La prochaine affaire concerne Joseph Atchiama Erapa, accusé d'avoir voulu tuer son ex-compagne de deux coups couteau car il ne supportait pas leur séparation. Les faits remontent au 1er avril 2009. Des témoins assistent à une violente dispute entre Joseph Atchiama Erapa et son ex-compagne dans le quartier de la Ravine-Creuse à Saint-André.

Le ton monte et l'homme sort un couteau de cuisine. Il assène deux coups au niveau du ventre de la femme, cette dernière s'écroule au sol. L'homme prend la fuite mais se fait arrêter une heure plus tard par les policiers du commissariat de Saint-André. La victime, grièvement blessée à l'abdomen, va être sauvée par l'intervention du Samu et des sapeurs-pompiers.

Mis en examen pour tentative d'assassinat, Joseph Atchiama Erapa est placé en détention provisoire. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Viol et agression sexuelle

En fin de semaine, une affaire de viol sur mineur. Les faits remontent à décembre 2009, une mère de famille porte plainte contre son cousin soupçonné d'avoir agressé sa fille âgée de 9 ans. L'homme est interpellé et reconnait les faits. Il révèle aussi avoir eu des relations sexuelles avec une autre de ses cousines, âgée de 8 ans, en 1989. Cette dernière va admettre avoir eu des relations non-consenties avec son cousin.

L'homme est mis en examen pour viol et agression sexuelle, mais devant le juge d'instruction il revient sur l'ensemble de ses déclarations, affirmant avoir été victime de pression de la part de la gendarmerie. Placé sous contrôle judiciaire, il comparaitra libre en fin de semaine devant la cour d'assises.

(source : Journal de l'île)
Lundi 22 Novembre 2010 - 09:33
Julien Delarue
Lu 885 fois




1.Posté par boyer le 22/11/2010 10:39
c'est fou ce calendrier: en 2010 on juge aux assises des faits qui remontent à 2009, alors que Michel Fontaine lui sera jugé pour des faits dont on ne compte les années ...après les elections cantonales alors que la cour des compte a deja bien expliqué l'affaire.

Et apres on va nous raconter "qu'on a les elus qu'on merite"? un peu facile pour cacher qu'on manipule la justice.


2.Posté par st françois brulé le 22/11/2010 14:36
il doit etre celebre il porte le nom d'un grand etang

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales