Politique

Une nouvelle réunion interministérielle pour la Guadeloupe...

Les habitants de la Guadeloupe devront encore patienter puisqu'Yves Jégo restera à Paris un jour de plus. Suite à la rencontre avec François Fillon hier après-midi, un nouveau rendez-vous a été convenu. Cette fois-ci, il s'agira d'une réunion interministérielle afin de faire le point, une seconde fois, sur les mesures et les blocages...


Une nouvelle réunion interministérielle pour la Guadeloupe...
Le secrétaire d'Etat chargé de l'Outre-mer avait promis de revenir vite avec des solutions mais ce dernier est toujours dans la capitale... Son départ rapide et inattendu, dont l'objectif était clairement de rendre des comptes au Premier ministre, a réveillé à nouveau la colère des Guadeloupéens qui se disent "méprisés"...

Yves Jégo devait rendre compte de la situation locale en Guadeloupe et de l'avancée des dossiers à Michèle Alliot-Marie et à François Fillon. C'est dorénavant chose faite. Ceci étant, la rencontre à Matignon n'aura pas suffit, si bien qu'aujourd'hui, c'est une nouvelle réunion interministérielle qui a été programmée.

Le secrétaire d'Etat en charge de l'Outre-mer a déclaré sur France Inter que le "Premier ministre a décidé de convoquer une réunion de ministres pour faire le point à la fois de la mise en oeuvre de ces mesures qui vont changer la vie des Guadeloupéens - je pense notamment à la mise en place du RSA (...), et puis pour faire le point sur le blocage, (...)".

En Guadeloupe, l'incompréhension et la colère sont vives. Les membres du LKP ne comprennent toujours pas le départ discret du secrétaire d'Etat alors qu'un pré-accord sur l'augmentation des salaires avait été obtenu.

C'est justement sur ce point que le déplacement "surprise" d'Yves Jégo a été décidé. La 133ème revendication du Lyannaj kont pwofitasyon, acceptée par le patronat et concernant une augmentation de 200 euros des bas salaires, doit être analysée de façon plus détaillée par Matignon. Le patronat demandant des garanties d'exonérations de charge de la part de l'Etat...

Hier, le secrétaire d'Etat de la rue Oudinot avait promis de revenir très vite en Guadeloupe... avec des solutions. Pour cela, les habitants de la Basse-terre et de la Grande-terre devront encore patienter...
Mardi 10 Février 2009 - 07:16
Ludovic Robert
Lu 668 fois




1.Posté par momon papa l�l� le 10/02/2009 08:18
il est temps qu'ils préparent déjà celle pour La Réunion !

2.Posté par Tijeune péî le 10/02/2009 08:24
Je vois en ce Yves Yégo un très grand ambitieux... reste à savoir si c'est pour notre plus grand bonheur ou malheur.
Mais régler les problèmes des exclus de la france métropolitaine lui vaudra une belle réputation aux yeux des français.

3.Posté par floc'h patrick le 10/02/2009 09:21
Tenez il serait bien que l'on nous explique comment les technocrates ont transformé la Loi Girardin en loi Scellier Sarkozy adore les DOM TOM il aime l'outre mer à chaque fois qu'il se rase comme il est imberbe, traquons l'imberbe il repousse au galop ...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 10/02/2009 16:20
ça y est, l'Etat renvoie la balle au centre entre les partenaires sociaux pour la revendication sur les salaires...
pourtant y a un truc simple à faire..

5.Posté par phyllie le 10/02/2009 19:10
OUPS, monsieur le Web Master, où est donc passé le sujet sur Y. Jégo versu son compte rendu à Matignon ????

Merci beaucoup de nous le remettre encore un peu.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales