Société

Une nouvelle ligne haute tension de 15.000 volts dans Salazie

La pose de la nouvelle ligne de 15.000 volts à Salazie ravive les "tensions". Les défenseurs de l'environnement voient d'un mauvais œil cette ligne haute tension qui "défigurera" le paysage réunionnais quand les collectivités et EDF y voient une plus grande stabilité dans l'acheminement de l'électricité à l'intérieur du cirque de Salazie.


Une nouvelle ligne haute tension de 15.000 volts dans Salazie
Sur le papier, une ligne haute tension juchée en haut de poteaux de plus de 20 mètres, la vision peut-être rebutante pour les défenseurs de la nature ou de l'environnement réunionnais. Surtout depuis que la Réunion a obtenu son classement au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco.

"On ne verra pas les fils mais les supports, groupés par 3, et de 22 mètres de hauteur, construits au ras du sentier de randonné (GR). Une vision du plus bel effet dans le paysage qui impressionnera certainement les touristes randonneurs", explique Xavier Thévenin, un habitant de Saint-André qui se bat depuis deux ans contre cette ligne électrique.

Cette ligne haute tension est un dossier "sensible". Un projet qui a eu besoin de trois ans pour voir le jour. "Cette ligne haute tension va nous permettre de faire une boucle dans le cirque de Salazie", explique Julien Tanguy, adjoint au service opérateur du réseau EDF à la Réunion. Il faut dire que la fourniture en électricité dans le cirque est "loin d'être optimale", souligne-t-il.

Un accord entre EDF et institutions publiques

"Dans le cirque on note un certain nombre d'incidents", ajoute-t-il. Ce projet de ligne de 15.000 volts et d'un coût de 1 million d'euros fait partie d'un programme spécifique lié aux aléas cycloniques. "Un programme estimé à 5 millions d'euros", rappelle Julien Tanguy, et visant à sécuriser les sites éloignés comme le cirque de Salazie.

Ces travaux ont nécessité des "tractations" entre les différentes institutions concernées comme la mairie de Salazie, l'ONF et le Parc National. "On a dû tous se mettre d'accord", prévient Julien Tanguy. Le Sidélec (Syndicat intercommunal d'électricité du département de la Réunion), présidé par Daniel Alamélou, a joué également un rôle important en s'engageant à raccorder des clients éloignés.

Les travaux ont commencé cette semaine par la dépose, par hélicoptère, des pylônes de plus de 20 mètres sur le site. La ligne fera 3,5 km et reliera le site du Bélier à Mare d'Affouches. Une ligne qui ne sera pas entièrement enfouie en raison de contraintes techniques, "du fait de la topologie du terrain", souligne-t-il, mais aussi financières. Les poteaux devraient être très difficiles à "voir", puisque ce sont les mêmes qu'à Bélouve et qu'ils s'intègrent dans le paysage. Les travaux vont durer six mois.
Jeudi 12 Avril 2012 - 16:51
Lu 1267 fois




1.Posté par bof le 12/04/2012 17:16
Pourquoi n'entendons nous pas de Réunionnais et encore moins habitants de Salazie se plaindre de ces cables:


2.Posté par noe 2012 le 12/04/2012 17:45
On a grand besoin d'énergie pour surfer sur Zinfos ... on y apprend plein de nouvelles fraîches ...on se cultive ...

Donc il faut laisser ces fils où ils sont ...
Beaucoup de pseudos-écolos vont trouver matière à tj critiquer ... ça va faire rire la galerie sans plus !

« Je tiens mon âme en paix et en silence, comme un enfant contre sa mère. » [La Bible]

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales