Social

Une nouvelle baisse des médicaments programmée


Une nouvelle baisse des médicaments programmée
L’IGAS (Inspection Général des Affaires Sanitaires) arrive jeudi matin dans notre île. Après une première baisse de 3% lors du 1er semestre de cette année sur les médicaments fournis sous ordonnance, les pharmaciens redoutent une nouvelle baisse.
En effet, François Fillon avait annoncé lors de sa visite aux Antilles au mois d’août dernier, qu’il allait probablement faire appliquer une nouvelle baisse sur les médicaments vignettés.
Les inspecteurs rencontreront trois syndicats de pharmaciens dès lundi prochain. Le SPR (Syndicat des Pharmaciens de La Réunion) est convoqué le matin. L’après-midi, c’est l’USPO (Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officines) qui sera reçu. En enfin, l’UDPR (Union des Pharmaciens de la Réunion) exposera son point de vue dans la matinée de mardi.
Selon Jean-Pierre Gambini, porte-parole de l’USPO, les pharmaciens ne sont pas dupes : "Nous savons très bien pourquoi l’IGAS prend la peine de se déplacer jusqu’à chez nous, mais je ne me prononcerai pas avant d’avoir été reçu. Nous en avons assez que le gouvernement prenne des mesures sans concertation. Si une nouvelle baisse est validée sur les médicaments dans nos pharmacies, cela ne va pas se passer sans bruit!"

Mercredi 5 Novembre 2008 - 07:03
Karine Maillot
Lu 629 fois




1.Posté par boyer le 05/11/2008 07:17
youpi! ca va compenser la hausse des mutelles?

2.Posté par denis le 05/11/2008 09:40
Les inspecteurs, dans tous les domaines, ne servent à rien qu'a se remplir les poches de l'argent de l'etat (salaire)...Les médicaments baissent? Ca m'etonnerait que ca dure longtemps ! C'est comme l'essence...

3.Posté par DIRE le 05/11/2008 11:44
Les pharmaciens nous ont annoncé au mois de mars qu’ils avaient saisi le Conseil d’État pour réclamer l’annulation des arrêtés ministériels de février et mars 2008. Ont ils obtenu gain cause ? Le gouvernement a t’il répliqué à leurs écrits ?
C’est bizarre que M. Gambini ne parle que de 3 syndicats qui vont discuter avec l’IGAS. Et le 4 ° syndicat, le SPIR, qu’en pense t’il ? A t’il était invité ? Aurait il décliné l’invitation ? Et pourquoi ? Serait il le seul à avoir compris que la loi ne prévoit pas de concertation, comme l’appelle de ses vœux M. Gambini, pour que les ministres concernés fixent les prix des médicaments ? Serait il le seul à avoir compris que les ministres doivent tenir compte de l’évolution des charges, volume d’activité et des revenus des entreprises concernées ? Voilà le thermomètre légal. Serait il les seuls à avoir compris que les ministres sont tenus de justifier, par des données objectives et vérifiables, le bien fondé de toute décision concernant le prix des médicaments ? L’IGAS en venant discuter avec ces 3 syndicats ne cherche t’il pas en réalité à bricoler, en concertation avec eux, un nouveau thermomètre qu’il pourra par la suite introduire dans leur rectum fiévreux, sans qu’une alarme ne se déclenche ? Tout gouvernement agit ainsi : quand les méthodes de mesure affichent des résultats défavorables, il suffit de changer de méthodes de mesure. L’heure est elle au contournement de la loi ? Faire du syndicalisme c’est DEFENDRE. Se concerter c’est renoncer au DROIT inscrit dans la loi, pour NÉGOCIER. Un DROIT qui se négocie n’est plus un DROIT. La population réunionnaise entend ne pas être victime impuissante des syndicats qui se concertent avec l’IGAS, et qui par la suite, pour couvrir leurs propres turpitudes, font grèves en prenant en otage les patients, comme M. Gambini le sous-entend déjà.

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/11/2008 12:22
au fait, ils sont où les licenciements annoncés l'an dernier ou en début de cette année, suite à la première baisse de 3%...

5.Posté par Anonyme le 05/11/2008 20:29
A combien le viagra, maintenant? Tiens ma mutuelle vient de m'annoncer que je payerais 8,63€ de plus par mois, cela doit être du à la baisse des médicaments, je n'ai pas d'autre explications, vu que je n'ai pas de nouvelles maladies.

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 05/11/2008 23:41
non c'est lié au prélèvement de 1 milliards sur les fonds mutualistes...

7.Posté par cris974 le 08/11/2008 08:17
C'est la Sécurité Sociale et les mutuelles qui y gagnent. Le trou se "bouche" .....

8.Posté par boyer le 08/11/2008 10:19
On peut se rejouir aussi pour les banques Francaises qui ont reçu 4 trous de sécu.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales