Blog de Pierrot

Une 'mise en congé', ou l'art de jouer avec les mots...

Samedi 11 Octobre 2008 - 11:11

Dans le JIR d'aujourd'hui, je découvre une déclaration de Marie-Luce Penchard, la secrétaire nationale de l'UMP chargée de l’outremer qui, telle qu'elle est traduite, pourrait laisser penser que Nassimah Dindar a gagné, que c'est elle qui a décidé de "se mettre en congé de la fédération de la Réunion", et que Paris a accédé à sa demande "de prendre du recul" pendant un certain temps.
En fait, il n'en est rien et Nassimah a bel et bien perdu la partie.

Souvenez-vous de ses premières déclarations: "Personne ne m'a demandé de démissionner", ou encore: "Je n'ai pas démissionné et je n'ai pas l'intention de le faire".
Effectivement, en bonne langue de bois politique et au pied de la lettre, elle n'a pas démissionné. Elle s'est juste "mise en congé" du parti.
Mais, si tout va si bien que cela, pourquoi "se mettre en congé"? Pourquoi avoir tout fait pour l'éviter, jusqu'à demander au final l'arbitrage du Président de la République?
Cette mise en congé est, malgré tout ce que peut affirmer Nassimah, une cuisante défaite pour la Présidente du Conseil général.
Malheureusement pour elle, à chaque fois qu'elle faisait une déclaration dans la presse pour démentir nos affirmations de la veille, à chaque fois nous apportions des éléments supplémentaires prouvant qu'elle mentait. Difficile de bâtir une ligne de défense crédible dans ces conditions...
Jusqu'à ce que, en fin de semaine dernière sur Freedom, voyant que sa position devenait intenable, elle a fini par avouer qu'elle avait demandé sa mise en congé du parti, "mais à condition qu'on mette en place un groupe des conseillers généraux UMP et apparentés au Conseil général", comme ça a été fait à la Région. Et ce, alors même qu'elle a tout fait pour s'opposer à cette création! Nassimah, ou l'art de s'approprier ce qu'elle a combattu et qu'elle ne peut plus empêcher. De façon à donner, une fois de plus, l'illusion qu'elle maîtrise encore la situation.
Marie-Luce Penchard affirme encore dans sa déclaration qu'il faut voir dans cette "mise en congé" une démarche conjointe de l'UMP et de Nassimah Dindar. Faux! Nassimah a tout fait, comme je l'ai déjà révélé, pour empêcher cette mise en congé. La preuve? Si c'était vraiment d'un commun accord que la décision a été prise, pourquoi a t-il fallu plus d'une semaine pour officialiser la démarche et pour publier le communiqué? En réalité, comme je l'ai aussi déjà dit, Nassimah a fait intervenir tous ses appuis parisiens pour essayer de sauver sa tête jusqu'au bout. Y compris en demandant l'arbitrage du Président de la République. Ce dernier n'aurait d'ailleurs pas vraiment apprécié de voir un dossier somme toute mineur débarquer sur son bureau, en ces périodes de crise internationale. Il y aurait du "remontage de bretelles" dans l'air, à ce qu'on dit...
Un signe du peu d'importance accordée à cette affaire par la direction de l'UMP Paris: Le "cas" Nassimah n'a même pas été évoqué lors du Bureau politique qui s'est tenu le 7 septembre dernier...
Enfin, pour reprendre les termes de Marie-Luce Penchard, “il n’est aucunement question” d’exclure ou de suspendre Nassimah Dindar. Encore une fois, pris au pied de la lettre c'est vrai. Mais la conséquence de cette "mise en congé" est qu'elle ne pourra pas participer aux élections internes de la fin de l'année au sein de la fédération de la Réunion. Et qu'en conséquence, ce sont ses ceux qui s'opposent à elle qui vont prendre le contrôle du parti, localement.
Et que ce sont les mêmes qui auront un avis à donner si, d'aventure, Nassimah Dindar souhaitait mettre un terme à sa "mise en congé"...
Il n'y a pas qu'en immobilier que le provisoire devient souvent définitif...
Pierrot Dupuy
Lu 1207 fois



1.Posté par Yacoub le 11/10/2008 13:54

cette femme, qui ne représente que 2000 électeurs du centre ville de Saint Denis a tendance à se prendre pour le centre du monde.
Si le bureau politique de l'UMP devait perdre son temps avec tous les conseillers généraux qui représentent 2000 personne, une année n'y suffirait. pas .
Sa mise en congé est l'épilogue d'une bouffonerie , commencée avec un candidat bidon présenté par le PS dans le 1 er canton de Saint Denis (il est mathématiquement prouvable que le gros des troupes PS de ce canton a voté pour Mme Dindar dès le 1 er tour) dont l'épilogue a été l'alliance avec la gauche au Conseil Général.

2.Posté par CREOTAS le 11/10/2008 18:59

Pour rappel (selon les chiffres officiels du ministère de l'Intérieur) dans le 1er canton (centre ville): il y avait:
Inscrits 7 330
Abstentions 3 111 soit 42,44%
Votants 4 219 soit 57,56

Nassimah DINDAR (UMP) a été élue avec 2 278 voix, soit 56,41% des votants, mais seulement 31 % des électeurs inscrits.

Sa représentativité politique personnelle est donc faible au regard des 780.000 personnes de la collectivité départementale qu'elle préside.... Et ce n'est que par l'étiquette UMP qu'elle peut ou pouvait être plus large.

Mais à présent, cette étiquette UMP se "décolle" ....

3.Posté par papapio le 11/10/2008 19:37

Mme Marie-Luce Penchard, ne tentez plus de nous imposer VOS AMIES...
Soyez sympas, garder pour vous. Vous perdez encore toute crédibilité...
Decidement, si l'on souhaite de vrais informations, ce n'est surtout pas aupres de vous.
Comme les services sociaux réunionnais, nez dans le guidon du département,
si l'on a besoin de Rien, c'est bien vous qu'il faut appeler...

4.Posté par SarahB. le 11/10/2008 22:14

Q"en est-il du poste que madame Dindar occupe? Devra-t-elle se mettre en congé, persister à déplacer le mot bilier, cirer les pompes et entretenir sa langue de bois?

5.Posté par CREOTAS le 12/10/2008 08:25

Pour être équitable, j'ajoute que les autres élus occupant des postes élus dans des collectivités n'ont pas plus ou à peine plus de représentativité politique au plan personnel que ND.

Ce n'est que par leur appartenance à un parti que cette représentativité est élargie, du fait du vote d'autres élus à la représentativité personnelle limitée...

C'est peut-être une banalité pour bcp, mais cela méritait d'être rappelé.

Au fait Yacoub, merci de nous indiquer comment par l'arithmétique électorale on arrive à conclure ou prouver que des électeurs du PS auraient voté pour ND dès le 1er tour.

6.Posté par Patrick FLOC'H le 12/10/2008 09:27


2. Posté par CREOTAS le 11/10/2008 18:59
Pour rappel (selon les chiffres officiels du ministère de l'Intérieur) dans le 1er canton (centre ville): il y avait:
Inscrits 7 330
Abstentions 3 111 soit 42,44%
Votants 4 219 soit 57,56

Nassimah DINDAR (UMP) a été élue avec 2 278 voix, soit 56,41% des votants, mais seulement 31 % des électeurs inscrits.

Sa représentativité politique personnelle est donc faible au regard des 780.000 personnes de la collectivité départementale qu'elle préside.... Et ce n'est que par l'étiquette UMP qu'elle peut ou pouvait être plus large.

Mais à présent, cette étiquette UMP se "décolle" ....

Merci CREOTAS raison de plus pour faire ce que Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée voudrait en confirmant l'idée de supprimer les Départements trop couteux avec trop élus inutiles et souvent des doublons administratifs

7.Posté par jean le 12/10/2008 10:33

L'UMP a perdu du temps et surtout des militants en ne prenant pas les bonnes décisions au moment où elles s'imposaient. Paris a cru bon vouloir trouver un arrangement, mais ce temps est fini. Quand Paris finira par comprendre qu'il faut tourner la page de cette présidente qui a constitué une majorité avec la gauche seulement pour se maintenir à la présidence du conseil général. 3 à 4 ans de plus, c'est toujours bon à prendre. Peu importe la gamelle dit-on, à condition qu'elle assure untrain de vie et procure des avantages. Pourquoi les 2 autres- Ibrahim et Gino- ont-il également fait ce choix? Le PS et le PCR se frottent les mains car ces 2 partis sont convaincus qu'au prochain renouvellement ils auront encore plus de facilité pour prendre la direction du conseil général. En attendant ils ont placé leurs hommes aux postes clés. Le fruit est mûr, ils vont le cueillir. Bravo Nassimah!

8.Posté par bertel le 12/10/2008 18:34

"Au fait Yacoub, merci de nous indiquer comment par l'arithmétique électorale on arrive à conclure ou prouver que des électeurs du PS auraient voté pour ND dès le 1er tour."

_merci_ de le lui demander !

Ce que j'aimais bien, finalement, sur un forum enfoui sous les décombres numériques, c'est que chaque "posteur" était reconnu à son nombre de posts !!!

Nous avions alors appris à écarter les "faux-nouveaux" ! lol

Bienvenue "Yacoub" ! ....

9.Posté par le retour le 13/10/2008 19:04


FOUTAISE

Que de belles paroles, demandez lui de rassembler ses militants aujourd'hui. Plus aucun ne répond à l'appel même ses plus fidèles lieutenants quittent le navire. A commencer par ses DGA, la cerise sur le gâteau, les fidèles parmi les fidèles. A se demander ce qu'elle vaut encore. Peut être que le DIR CAB a lui seul vaut mieux que tout ce monde. Quelle folie humaine?

10.Posté par Caramba ! le 13/10/2008 20:53

Franchement...avec ce qui se passe en ce moment...Nassimah est encore votre bête noire ? Décrochez...décrochez sa photo du haut de votre beau miroir, et rangez la pour les prochaines vacances : ca vous occupera les longues soirées d'alerte cyclonique.

Mais si cela vous arrache le coeur, faites en un tatouage sur l'épaule, comme les baroudeurs de service, avec une flêche brisant vos illusions d'enfant déçu.


11.Posté par denis le 17/10/2008 15:40

Jean-François Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée voudrait en confirmant l'idée de supprimer les Départements trop couteux
PATRICK

C'est quoi cette histoire, Patrick?
JF Coppé semble etre un mec intelligent, avec une langue pas trop de bois....alors, what's about this ???

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >