Social

Une journée de refus à la misère... à Saint-Pierre

En réponse au nombre grandissant de situations d'exclusion, le Centre communal d'action sociale (CCAS) et l'Association de la vie active (ADLVA) de Saint-Pierre organisent ce dimanche leur journée contre la misère et la précarité. Une journée où plusieurs initiatives de solidarité seront proposées en faveur de la lutte contre la pauvreté.


Une journée de refus à la misère... à Saint-Pierre
C'est ce dimanche qu'aura lieu la Journée mondiale du refus de la misère. A cette occasion, la jeune et dynamique association ADLVA (Association de la vie active) basée dans le quartier de la Ravine Blanche, à Saint-Pierre, organise une journée pour les sans-domicile fixe et les familles en difficultés.

A l'origine de cette manifestation, Chryslène Benoiton, la présidente de cette jeune association, estimait urgent de prendre en considération un public trop souvent oublié et négligé. "Nous avons voulu organiser une journée avec les SDF et les familles en difficultés", explique la présidente de l'ADLVA. "Nous avons, à ce titre, bénéficié de l'appui du CCAS de Saint-Pierre et avons convié la Boutique solidarité et l'association Sainte-Thérèse car ce sont elles qui nous ont fourni les denrées nécessaires au repas de partage qui aura lieu dimanche midi", poursuit Chryslène Benoiton.

Programmée le 17 octobre prochain sur le boulodrome de Ravine Blanche, cette journée de lutte contre l'exclusion et la misère permettra à près de 450 personnes originaires des quartiers de Pierrefonds et de Ravine Blanche de se retrouver et de laisser de côté, le temps d'une journée, leurs problèmes quotidiens : "Nous mettrons en place des activités de pétanque et de football avec l'aide de la municipalité des sports", précise la présidente de l'ADLVA.

Une journée qui proposera, par le biais du Comité de lutte contre les exclusions, une série d'initiatives de solidarité en direction des plus démunis, des pauvres et plus généralement des personnes souvent exclues de la société.
Jeudi 14 Octobre 2010 - 16:35
Ludovic Robert
Lu 1135 fois




1.Posté par noe974 le 14/10/2010 17:26
Cet article ne trouve pas de commentateurs par clavier interposé : la misère n'est pas bien d'en parler , elle est TABOU , beaucoup préfèrent les articles à polémiques politiciennes pour montrer leur grande inculture des affaires publiques (ils ont des moyens de subsistance , ce sont des nantis!!)

2.Posté par Kaloupillé le 14/10/2010 18:28
la Misére de l'ile est dans les poches de tous les MAIRES et Sénateurs de l'ile de la Réunion avec la complicitée des Vautours de Métropole qui les accompagnent et rassurez vous le pire arrive si Gérard LONGUET remplace le Ministre du Travail WOERTH , c'est un Pére de Famille de 4 filles trés Matcho dans la vie de tous les jours , Conformiste ,ses copains François Léotard , Alain Madelin , esprit de revenche en disant que Luc CHATEL vendait des Savonettes pour gagner sa vie et lui il était déja à 40 Ans avec l' Extréme Droite ( la bande de Léo )

3.Posté par La misère on peut s'en sortir le 14/10/2010 18:33
Je viens d'un milieu très pauvre. J'ai 56 ans. Une enfance sans jouets, une seule viande par semaine ,le premier pantalon lors de l'entrée en troisième, l'électricité et les toilettes dans la maison à 17 ans, avant il fallait aller chercher de l'eau dans la ravine pour faire bouillir et la lumière c'était la lampe à pétrole, jamais une tournée à la plage etc.... La misère oui, mais nous avons survécu avec courage, aidés tant bien que mal par nos parents qui ne percevaient pas d'allocations familiales ni de prime d'entrée scolaire. Mes frères et soeurs et moi même nous avons persévéré, avons étudié, sommes partis plusieurs années en Métropole. Maintenant nous sommes retraités, avons des enfants et des petits enfants. Vis à vis de beaucoup nous passons pour des riches. C'est tout le bien que je souhaite aux pauvres d'aujourd'hui. Mais il faudra qu'ils se prennnet en main. Il faut arrêter de tomber dans le piège des crédits faciles et de tout donner aux enfants aux risque de mettre en péril les ressources du ménage.
Bonne chance à ceux quiveulent vraiment sortir de la misère.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales