Société

Une journée Internationale pour dire "stop" à la discrimination raciale


Une journée Internationale pour dire "stop" à la discrimination raciale
Ce 21 mars est synonyme de journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale. Une journée qui prend tout son sens ce jour, alors que la France a été particulièrement touchée cette semaine par plusieurs crimes, à Montauban et Toulouse, sur fond de haine raciale.

C'est une journée qui a été promulguée en 1966 par les Nations Unies suite au terrible drame de Sharpeville, en Afrique du Sud. La police avait ouvert le feu sur des manifestants, tuant 69 personnes qui manifestaient contre les lois de l'Apartheid.

"Le racisme compromet la paix, la sécurité, la justice et le progrès social. C’est une violation des droits de l’Homme qui détruit les individus et désagrège les bases mêmes de la société", a expliqué l'actuel secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki Moon, en marge de cette journée. "Le racisme et la discrimination raciale sont des armes engendrant la peur et la haine. Dans des cas extrêmes, des dirigeants inhumains distillent le racisme pour inciter au génocide et provoquer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité", a-t-il ajouté.

La Réunion s'associe bien évidemment à cette journée. La ligue des droits de l'homme a réagi hier, suite à la tuerie de Toulouse et la minute de silence observée dans toutes les écoles de l'île. "Le meurtre froidement exécuté à Toulouse d’un professeur et de trois enfants de confession juive, après l’assassinat de trois militaires français de confession musulmane, ont atteint la France entière et la Réunion en particulier, suscitant l’horreur et le chagrin (…). Force est de constater, dans le deuil, que ces tueries où les victimes semblent avoir été ciblées en fonction de leur origine ou de leur religion, s’inscrivent dans un contexte politique et social où se développent les stigmatisations violentes de groupes humains et l’exploitation outrancière des peurs", a expliqué la Ligue dans un communiqué.

Elle invite les Réunionnais à "méditer" et se "rassembler" pour refuser toute forme de discrimination en raison des origines, convictions religieuses ou des opinions pendant cette journée. "Il est plus que jamais nécessaire d’unir nos fraternités pour faire barrage aux passions mortifères et faire vivre au quotidien l’espérance d’une république laïque, plus juste et plus solidaire, fondée sur une égale citoyenneté", conclut-elle.
Mercredi 21 Mars 2012 - 11:22
Lu 676 fois




1.Posté par Tantiine PCR le 21/03/2012 11:47
le racisme et présent partout ou l'ont vas c une HONTE en espérant que les mentalités changerons car ont n'avanceras pas si les mentalités ne changent pas j'espère que ce jour arriveras enfin !!!

2.Posté par noe le 21/03/2012 12:03
Nous devons être solidaires les uns des autres sans se voiler la face ...
La France est un pays généreux qui accueille bien mais souvent certains en profitent de cette générosité pour faire des actes barbares ...
Notre pays essaie de faire son maximum pour que l’accès aux soins pour tous les citoyens soit une chance exceptionnelle et où la solidarité nationale permette d’accompagner les accidentés de la vie, d’améliorer la justice sociale ... Souvent on lui demande plus . Et cela crée des tensions entre les communautés ...on se regarde en chien de faïence , on se maltraite , on se tape dessus ...

Soyons généreux et ne faisons pas d'amalgames !

3.Posté par gogolito le 21/03/2012 13:16
faudra désactivé les commentaires sur zinfos974 pour une journée alors lool

4.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 21/03/2012 13:20
dire "stop" à la discrimination raciale c'est Normal....

Malheureusement,
Toujours Rien sur les Discriminations de Genre subit par les 90% de Pères aux TGI.....
Qui pourtant font beaucoup plus de suicides par an en France, mais dont les chiffres sont tus par les autorités et organismes ...

Pour preuve:
http://www.zinfos974.com/Les-chiffres-des-violences-subies-par-les-hommes_a22800.html

- Le taux de suicide des adolescents mâles continue de croître ;
- Le taux de suicides des adolescents " mâles " et celui des hommes est de 3 à 5 fois supérieur à celui des jeunes femmes et des femmes.
- Chaque augmentation de 1 % du taux de divorce est reliée à une augmentation de 0,3 % du suicide des hommes (le droit à se séparer n'est pas contestable, le devoir de tout perdre en tant qu'homme

5.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 21/03/2012 14:06
2.Posté par noe:..../...."d’améliorer la justice sociale"...../....
Heuu..... Non.........favorable a l'électorat et souvent Féministe... Alors la Oui.....
Cf Le SUJET TABOU des 90% de Pères et Enfants
qui se font massacrer en silence aux JAFs et Correctionnelle chaque année

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales