Faits-divers

Une gramoune décède après avoir été violée


Une gramoune décède après avoir été violée
Sordide et dramatique. Les mots ne sont pas assez forts pour évoquer ce faits-divers qui s'est déroulé dans la commune de Saint-Louis.

Avant-hier soir, une dame de 69 ans va se coucher en laissant une fenêtre à demi-ouverte, élément déclencheur de toute la suite de l'histoire. Sur la rue, Omar Madi, 26 ans, éméché, s'en aperçoit. Bonne aubaine pour aller soutirer un peu d'argent à une gramoune. Il est 22 heures lorsqu'il pénètre dans la maison et finit par se diriger dans la chambre.

Réveillée par le bruit et terrorisée par l'ombre, la vieille dame crie et finit par se débattre alors que l'individu se met à la maintenir fermement et à lui imposer un rapport sexuel.

Les cris permettront d'alerter les voisins qui aussitôt appellent les gendarmes. Grâce à une intervention rapide, ils tombent nez à nez avec l'agresseur et l'interpellent.

Pendant ce temps, la dame, en état de choc, est transportée à l'hôpital où une série d'examens sont effectués. Elle finit par pouvoir repartir avec sa fille, fatiguée physiquement et moralement.

Six heures plus tard, son état de santé s'aggrave brusquement. Lorsque les sapeurs-pompiers du Tampon arrivent, ils ne peuvent que constater le décès de la gramoune.

Omar Madi a reconnu les faits, il pourrait encourir trente ans de réclusion criminelle pour "viol ayant entraîné la mort". Une enquête est en cours pour déterminer la responsabilité de l'agression par rapport au décès. D'autres expertises médicales sont prévues.
Samedi 6 Février 2010 - 07:51
Melanie Roddier
Lu 2017 fois




1.Posté par Daniel le 06/02/2010 08:46
Que fait l'état rien les personnes âgées qui se font tuer massacré, nous accusons
l'état de non assistance a personnes en danger,a personnes faible,vulnérable, un état
doit assuré la sécurité de tous, c'est toujours les plus pauvres qui se font matraquer
Ce sont des malades mentale que font les Psychiatres quelle surveillance sur les sujets a risque Rien?

2.Posté par Django Chan le 06/02/2010 10:37
SORDIDE ! ABJECT ! IGNOBLE !!!!!!! LA SOCIETE EST MALAAAADE !
QUE FAIT L'ETAT ? Pas seulement l'ETAT ? ET NOUS, QUE FAISONS NOUS ? Oui, la question est là ? Ces problèmes de violences aux femmes et enfants doivent faire partie d'une réflexion ou de de décision Nationale ou Vaticane ! C'est un problème de société ! C'est un problème d'Amour ! Amour et respect de l'autre !On vit dans une société où les rapports humains s'effectuent seulement au travers de machines ! A force de parler à et au travers de ces machines, nous créons des MONSTRES !
Ce que je propose, car il faut proposer, même si çà choque la MORALE :
1 - Pour les Prêtres : MARIAGE AUTORISE !
2 - Pour les autres : REOUVERTURE (minutieusement contrôlée) DES MAISONS CLOSES !
3 - QUE TOUTES LES ASSOCIATIONS DE FEMMES SE REGROUPENT ET FASSENT REMONTER LEURS REFLEXIONS AUX DECIDEURS ! L'ETAT SE DEVRA D'AGIR !
Sinon, on arrête de causer, de pleurer, de constater pour rien dire !

MARTHE RICHARD (élue, femme de 1945) avait fermé ces maisons ! Soit !
CHANTAL BRUNEL (députée, femme de 2010) veut rouvrir ces maisons ! " Pour en finir avec les VIOLENCES faîtes aux FEMMES" (Editions Le Cherche Midi)

3.Posté par Maoul974 le 06/02/2010 12:44 (depuis mobile)
30 ans de prison, mais 30 vraies années, sans sursis, sans remise de peine pour "bonne conduite", sans pitié ! Tout homme mérite la pitié d' autrui, la compassion, mais celui qui a fait ça n est plus un homme, il ne mérite donc plus d' être traité en tant que tel ! 30 ans de geole, avec le strict minimum, sans télé, sans Internet et cours de sport ... Il faut que les gens comprennent que la prison ce n'est pas un hôtel et que lorsque l on y est, pour un tel crime, il ne s agit pas de sourire deux fois avec un psychologue, de dire que l on regrette pour être libèré! Cela amènera peut-être à réfléchir ... Cessons de faire de coupables des victimes ! 30 ans, mais en ENTIER ! Pas de pitié pour ce voleur-violeur-tueur qui n en a pas eu pour sa victime ! Après tout, ne dit-on pas, ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l on te fit !!!

4.Posté par thierry le 06/02/2010 12:49
bizarre.....personne n'a encore lancé un appel à la peine de mort ou au lynchage contre les praticiens hospitaliers qui ont laissé sortir cette dame !

5.Posté par Django Chan le 06/02/2010 15:28
A Maoul974
Entièrement d'accord avec votre proposition ! Arrêtons d'excuser, avec tous ces pseudos-psychiatres (bien qu'il y en ait de bons surement) ces pauvres tueurs qui ont eu une enfance difficile ! Moi aussi, j'ai eu une enfance difficile et n'en suis pourtant pas un tueur !
Alors, la LOI ! OUI, dans TOUTE sa rigueur !
LES VICTIMES, MÊME PARTIES, ONT DES DROITS !!!!!

6.Posté par roberu le 06/02/2010 15:29
Bizarre, aucun "sauciologue" de service ne parle de misère sexuelle et ne vienne promouvoir la réouverture des b....ls ou maisons de tolérance. Tolérance, un vocable cher aux socialo-cocos de France et de Navarre ! Quant à la peine de mort, oui, elle a été abolie par la gauche en 1981 pour les criminels, mais pas pour les victimes !


7.Posté par erick le zoreil le 06/02/2010 15:39
bien vu post 5

ton commentaire sur le premier post était pas top même si on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui ...

Effectivement que s'est-il donc passé à l'hôpital ? A t-elle signé une décharge ou est-ce la famille ?

Concernant l'innocent arrêté pas encore jugé coupable, ce qu'il y a de bien, c'est que la famille a quelqu'un à identifier.



8.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 06/02/2010 15:54
Django Chan : Exactement et le silence "politiquement correct" n'a plus Rien de correct du tout...

9.Posté par Pédro le 06/02/2010 22:05
Django Chang

Vous laisser éclater votre émotion face une nouvelle et sordide faits divers : quoi de plus normal. Ce qui est dommage, c'est commencez un petit de constat, avec une vérité cependant incontestable, en l'occurrence que la société est malade. Quant aux amorces de solutions, ce n'est pas ce que vous avancez qui résoudra les problèmes : quoi de plus normal que vos propositions ne soient satisfaisantes puisque votre analyse est très sommaire. Alors si nous sommes d'accord sur le constat que la société est malade, posez-vous sincèrement la question du POURQUOI de ce délabrement.

10.Posté par Pédro le 06/02/2010 22:23
Quant à la peine de mort, oui, elle a été abolie par la gauche en 1981 pour les criminels, mais pas pour les victimes !
Roberu, vous m'excuserez, mais là je ne comprends pas bien : vous voulez la peine de mort pour... les victimes !!!!!
Maoult974 : ce n'est pas avec des gens comme vous qu'on construit des modèles civilisationnels. En votre for intérieur vos savez pourquoi. Par contre des dysfonctionnements existent, des personnes perdent leur vie à cause de cela : c'est aussi à ce niveau qu'il faut chercher les responsables. Ce que je dis n'est pas destiné à couvrir de quelques manières que ce soit l'auteur de cette abomination, au contraire. Mais il vise aussi ceux qui s'abritent toujours derrière le manque de moyens. Or on souffre de l'absence de programme de lutte permanente, nous sommes dans le circonstanciel : c-à-d des réactions au moments des drames (d'où des lois de circonstances, qu'on applique presque jamais, de criminels qui sortent encore plus criminels après 10-20 ans de taule... En somme, il n'y a pas dans cette société laïque, des repères contre la sauvagerie.

11.Posté par Z'embrocale le 07/02/2010 10:27

Il faut rétablie la peine de Mort pour se crapule . en espérant que ses codétenu lui feront
la fête comme il faut

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales