Société

Une formation pour aider les jeunes diplômés sans emploi

Campus Management, dirigée par Margareth Robert-Mucy, va lancer la troisième semaine de mai une formation baptisée "Tremplin pour l'emploi" à destination des jeunes diplômés au chômage. Une formation sur trois jours, gratuite, qui proposera au participant de changer sa vision de la recherche d'emploi de A à Z.


La Réunion détient un taux de chômage record en Europe chez les jeunes de moins de 25 ans. Les jeunes réunionnais ont donc beaucoup de mal à trouver un premier emploi. Bien souvent obligés de s'exporter vers la métropole, de changer de branche ou d’accepter de faire des "boulots alimentaires", les jeunes diplômés réunionnais sont, le plus souvent, désarmés pour trouver un "travail en adéquation avec leur diplôme", souligne Margareth Robert-Mucy.

Dans le hall du Conseil général, la directrice de Campus Management a présenté sa formation "Tremplin vers l'emploi", à destination des jeunes diplômés qui rencontrent des difficultés dans l'obtention d'un premier emploi. Il faut savoir qu'en moyenne un CV est lu par un recruteur en 10 secondes et qu'un entretien d'embauche doit se préparer comme s'il s'agissait d'une "pièce de théâtre", précise Pascal Hamel, directeur des ressources humaines de la Cilam, invité à cette présentation. "Quand on cherche du boulot, c'est une guerre. On ne vient pas vous chercher, c'est à vous de vous vendre", ajoute-t-il.

"Campus Management s'adapte toujours au marché de l'emploi et c'est ce qu'attendent les entreprises et les étudiants", ajoute Margareth Robert-Mucy. Pour cela, une formation de trois jours est proposée aux jeunes diplômés désireux d'obtenir un "coup de pouce" dans leur recherche d'emploi.

"Cela va leur permettre d'obtenir les techniques et outils opérationnels permettant de décrocher un emploi", souligne-t-elle. Concrètement, ce sont trois jours, matin et après-midi, dédiés à la "prise de confiance en soi", "le relooking de CV" ou encore la "posture professionnelle et tenue vestimentaire".

"Ce sont trois journées gratuites", précise la directrice de Campus Management, pour lesquelles il faudra tout de même débourser 35 euros pour les frais de dossiers, mais le Conseil régional, représenté par Patricia Pilorget, pourrait les prendre en charge. Des formations destinées à l'ensemble des jeunes diplômés allant du BEP à la maitrise et qui se retrouve en situation d'échec.

Une fois les trois jours de formation achevés, les jeunes diplômés devront mettre en application les enseignements apportés lors de la formation sur le terrain. Ils seront accompagnés par un conseiller sénior expérimenté et spécialisé dans les techniques d’approche spontanée vers les entreprises. Les jeunes diplômés essaieront de décrocher un rendez-vous avec les DRH ou les chefs d’entreprise lors de leur démarche de prospection en porte à porte.

--------------------

Pour plus de renseignements : 0262 52 52 35 ou l'adresse de Campus Management 7 rue de la Martinique, ZAC Foucherolles, 97490 Sainte Clotilde
Vendredi 4 Mai 2012 - 17:46
Lu 2661 fois




1.Posté par DON PAKÉ le 04/05/2012 18:13
ALLO LA TERRE ? Y A PAS ASSEZ DE BOULOT VOUS COMPRENEZ ? ALORS LES CONFECTIONS DE CV ET PRÉPARATIONS AUX ENTRETIENS VERSION THÉÂTRE C'EST DU PIPO ET CERTAINEMENT PAS NOVATEUR... PEUT ÊTRE FAUDRAIT IL ORIENTER MIEUX LES JEUNES VERS DES PROFESSIONS OU IL Y A DEMANDE, FAIRE DE L'ACCOMPAGNEMENT HUMAIN VERS LA CRÉATION DE PROJETS, DÉVELOPPER DES AIDES FINANCIÈRES CONCRÈTES DE CRÉATION D'ENTREPRISE (CE QUI EXISTE EXIGE UN PARCOURS DU COMBATTANT C'EST HALLUCINANT), ON POURRAIT AUSSI CRÉER UN RÉSEAU POUR RÉUNIR LES GENS DANS DES PROJETS COMMUN... BREF 35€ POUR DU PIPO NON MERCI, Y A RIEN DE NOUVEAU ET CE QUI MARCHE BIEN C'EST LE PISTON LOL. AH J'OUBLIAIS LES ÉQUIVALENCES DE DIPLÔMES DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS EN FRANCE ??? BREF LE CHÔMAGE CONTINUERA D'AUGMENTER... BON COURAGE LES COCOS.

2.Posté par Sinanapougagné Naralé le 04/05/2012 21:09
Complètement à l’ouest la madame. Je vous donne rdv dans un mois où cet organisme se sera constitué un fichier de jeunes qu'il enverra prospecter des contrats de professionnalisations dans les entreprises et qui avec la bénédiction et la complicité des organismes paritaires collecteurs des fonds de la formation professionnelle mettra en place les formations.
Rien ne se perd rien ne se crée tout se transforme.
Juste utiliser :
la crédulité des jeunes diplômés
la campagne des législatives
l'absence de contrôle des formations professionnelles.
Vaste fumisterie.

Moins y a de riz plus on rit

3.Posté par Thierry le 04/05/2012 22:49
OUI, mais avant auront-ils pensé à céer une formation pour les formateurs qui vont former les dix-plumés ...au pardon les diplômés... Comme ça aussi c'est des emplois créés...

C'est rien de plus que cocooner un peu plus cette même jeunesse ...leur donner l'illusion que la recherche d'emploi est facile ...qu'ils seront un peu plus assistés au cas où... Mais c'est un leurre.... ces 3 jours voire 10 devraient avoir lieu au cour de leurs études... (=économie d'argent)...

Dans le viseur, ........le SMIC....... meilleure chance au piston ...

4.Posté par Bertrand le 05/05/2012 09:38
moins de 25 ans c'est jeune

donc à partir de 26 c'est vieux on déposera notre retraite

5.Posté par duranda le 05/05/2012 09:40
Oui mais voila, du boulot y'en a pas pas boulot pas bouloter, pourtant il y aurait des tas e choses à faire sur cette ile paradisiaque.
créer une vraie agriculture ne dépendant pas que d'une seule ressource ( cacao café coton comme avant) cela demande de la main d’œuvre et des ingénieurs géologues agronomes des techniciens en irrigation , des techniciens en captation d'eau des maçons etc etc
mais nous politcoprofessionels n'y ont aucun intérêt si tout va bien que tout le monde a du travail pourquoi irions nous voter à gauche , si le travail comme les bénéfices étaient équitablement partagés
pourquoi rions nous voter à droite, et ils seraient eux au chômage , fini la belle vie les avions les repas fins à Paris avec les jeunes hôtesses, fini les passes droit, les voitures avec chauffeurs etc etc
mais tant qu'il a des pauvres non éduqués la sécurité de leur emploi est garantie
Ce pays est bizarre, dans ceux qui font faire l'élection , une grande partie est composée de jean foutre de feignants d'assistés etc Avez vous vu la photo de 2012 MARS à bourg de péage sur laquelle on voit un candidat poser avec Mohamed MEHRA, non bien sur la presse n'a pas diffuser

6.Posté par Bertrand le 05/05/2012 09:41
si on fait des lois contre une autre catégories de la population donc les pères de famille on les jette n'ont -ils pas besoins de subvenir à leurs enfants

7.Posté par jean le 05/05/2012 11:33
encore une qui veut se faire du fric sur le chômage des jeunes tous ça sous couvert de l'état et oui la dame pour se remplir les poches trouve la bonne idées de former les jeunes diplômés que fait alors l'éducation nationale ? on vous tourne en bourrique formation bidons à droite à gauche le vrai problème à la réunion c'est que le tissus économique ne peut absorber le flot de jeunes diplômés ici et pour couronner le tout vous en avez qui viennent d'ailleurs postuler et bien souvent c'est eux qui sont recruté

8.Posté par Fond de commerce ignoble !!! le 05/05/2012 14:29
Arrêtez d'instrumentaliser les aspirations des ces jeunes adultes avec vos plans Comm à la con. Vous vous nourrissez de leurs peurs. Vous n'avez rien à leur proposer, sinon charité bien ordonnée commençant par soi-même, depuis votre retour sur l'île : quel est votre travail, dans quelle entreprise et à quel niveau de qualification ? Sur un marché de l'emploi aussi exigu, les qualifications et le parcours ne suffiront jamais, le carnet d'adresses est le Sésame tant convoité. Il ne s'agit pas de s'en offusquer mais de regarder la réalité telle qu'elle est. Parmi ces diplômés, combien sont prêts à "patiner" le temps de ? Alors qu'ils ont un atout indéniable qui ne durera pas : leur jeunesse et leur "jus". Que ces derniers renoncent à vos sirènes complaisantes, se retroussent "les bras" (comme dirait RPV) et préparent réellement un projet sur l'Europe et même plus loin en utilisant à bon escient les aides à leur portée (État, CR, famille). Qu'ils construisent leurs vies et les opportunités viendront, peut-être celles qu'ils croyaient au départ, mais c'est aussi ça, le sel de la vie.

9.Posté par Bob le 05/05/2012 14:42
Formation gratuite lol 35 euros dans la poche de cette bonne femme qui n'en a rien à foutre de la jeunesse réunionnaise. : renseignez-vous cette bonne femme a perdu aux prud'hommes à st pierre décembre dernier car cette dernière a voulu se débarrasser d'une jeune en contrat chez elle comme un vulgaire mouchoir !!! et je ne parle pas des jeunes qu'elle prend en contrat aidé (qui ne lui coute presque rien !!!) avec formation interne "bidon" et surtout pour ne pas les enbaucher par la suite et recommencer avec d'autres !! tout cela pour son centre de formation (à fuir ! ) son cabinet de recrutement ( fumisterie ! ) son valcoré (façade pour se valoriser elle !!)
Au passage, ça serait intéressant de savoir l'autenticité de ses diplômes (2 doctorats + coach certifié) car qu'est ce qu'elle peut dire comme conneries !!! et je trouve malheureux que celle là puisse agir en toute impunité pour donner de faux espoir à notre jeunesse réunionnaise.
Elle fait exactement comme en martinique ( se remplir les poches !) avant dêtre foutu dehors et fermer son centre de formation ! .... on devrait faire pareil lol pour l'empécher de nuire !
En un mot : FUYEZ LA

10.Posté par TCHIKOUNE le 05/05/2012 21:19
Déjà cette Mme Robert-Mucy doit commencer à se faire relooker elle-même.
Un jeune diplômé (ça veut dire ce que ça veut dire) a-t-il besoin de l'aide de cette femme et d'une formation de 3 jours (frais de dossiers payants 35€) pour constituer son CV et se présenter devant un futur employeur ? Un diplômé en a dans le crâne un peu plus que cette femme je pense. Ils n'ont pas eu leur diplôme dans une boîte de lessive ! Encore une arnaqueuse qui veut se faire de l'argent sur le dos des jeunes réunionnais en mal d'emploi et leur promettre le miroir aux alouettes et qui prend ces jeunes pour des imbéciles et des pigeons.. Et ces 35€ vont pour qui ? Pour elle ? Et en plus elle est payée par le Conseil Général ? Formation et après ? "Alé marssé don !"

11.Posté par TCHIKOUNE le 05/05/2012 21:33
Margareth Robert-Mucy ! N'y a-t-il pas un lien de parenté avec un certain DR là-dedans ?

12.Posté par Ardechoise coeur fidele le 05/05/2012 23:05
Coucou, la formatrice à la retraite est toujours là...

13.Posté par Ardechoise coeur fidele le 05/05/2012 23:05
Coucou, la formatrice à la retraite est toujours là...

14.Posté par Ardechoise coeur fidele le 05/05/2012 23:49
Lé bon, sa i marche, mi lé kontan!
Nou artrouv!

15.Posté par Yabinette le 06/05/2012 00:35
TCHIKOUNE, j'allais dire la même chose!

Fiouuuuuufiou! Lundi je les appelle pour leur donner mon avis... C'est du n'importe quoi, je trouve ça inadmissible, ça m'énerve! Cette femme ne sert à rien et ce qu'elle fait est encore plus inutile qu'elle même. (Alé tir féy don madam!)

J'ai fini mes études l'année dernière et avec mon bac+5 (3 années en fac + 2 en école de commerce) j'ai galéré à trouver un emploi... et je me retrouve aujourd'hui à un poste niveau bac payé au smic, pour dépanner, comme pas mal de jeunes dans mon cas.

En école de commerce, des cours de présentation (attitude, démarche, habillement, coiffure et même maquillage, élocution), de préparation aux entretiens (élocution, questions pièges, tests de personnalités, ...), de rédaction de CVs et lettres de motivation, on en a toujours.
Et même s'il n'y en a pas (ce qui est souvent le cas en fac), les diplômés du supérieur ont, normalement, suffisamment d'esprit et de jugeote pour savoir comment rédiger un CV qui retiendra l'attention du recruteur.

MERCI Mme ROBERT-MUCY pour vos précieux conseils! Pour la modique (maudite?) somme de 35Euros, je vais enfin devenir une jeune cadre dynamique car, jusqu'aujourd'hui, je n'avais pas deviné qu'il est préférable de porter un tailleur plutôt qu'une salopette en jean le jour d'un entretien...

D'ailleurs, j'y pense, comment se fait-il qu'à chaque candidature envoyée à votre cabinet, REUNION COMPETENCES, on nous répond " pas assez d'expériences"? Ah... peut-être avais-je oublié le petit chèque qui doit aller avec le dossier de candidature!

16.Posté par Thierry le 06/05/2012 08:54
Pas de retraite qui tienne. Des vacances bien méritées si c'est l'Ardechoise authentique de retour de ????

Le travail c'est la santé mais la formation après les études c'est une occupation .... et après cette formation, un stage pratique et ainsi de suite..... usurper le rêve.... et l'individualité .... tout le monde dans le même moule alorss que les chefs d'entreprise recherche celui qui saura se démarquer et le faire gagner.... le monde du travail ne fait pas dans les fleursss...???

17.Posté par Bobette le 06/05/2012 13:08
Je dois dire que je ne fais jamais commentaire sur le physique des personnes, mais là c'est trop fort de ridicule .... "coaching vestimentaire" et "estime de soi" non mais elle ne s'est pas regardé une seconde : elle qui ressemble à un camioneur en jupette !!!! en faisant de grosses erreurs comment peut-elle conseiller autrui ? et pour l'estime de soi je lui propose moyennant finance lol un séjour à St Paul de 3 jours (minimum). Quelle mito !!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales