Faits-divers

Une femme porte plainte contre le SMUR après la mort de son mari


Une femme porte plainte contre le SMUR après la mort de son mari
Vendredi, Jean-Sébastien Payet, un habitant de La Rivière, fait un malaise après avoir fait du vélo. Les urgenciers diagnostiquent une gastro-entérite et laissent repartir l'homme. Le lendemain matin, sa femme le retrouve inconscient dans la douche et prévient de suite le SMUR. Le médecin conclue à une crise d'angoisse après avoir simplement écouté le souffle du malade par téléphone. "Une ambulance privée est tout de même envoyée au domicile", précise le Journal de l'île. Après avoir pris les constantes de Jean-Sébastien Payet, les ambulanciers préviennent le centre 15. Arrivés une heure plus tard, les médecins font une piqûre et concluent à une crise d'angoisse. La famille s'inquiète de nouveau en voyant les lèvres de Jean-Sébastien bleuirent. Le SMUR revient et tente de le réanimer mais c'est un échec. Pour la famille, le déroulement de la prise en charge est anormal. La femme de Jean-Sébastien Payet a porté plainte contre le SMUR et une autopsie a été pratiquée afin de déterminer la cause exacte du décès, affirme le JIR.
Lundi 28 Septembre 2009 - 10:22
Audrey Caldone
Lu 2552 fois




1.Posté par Taskmaster le 28/09/2009 11:30
C'est une blague? Pas d'analyses, ni d'examens et ils concluent à une crise d'angoisse? En plus ils mettent une heure avant d'arriver. On appelle soit disant les urgentistes pour avoir quelqu'un urgement et ils prennent une heure?
Ils m'ont déjà fait le coup et je suis aller ruer dans les brancards!!!
Je présente tout de meme mes plus sincères condoléances à la famille.

2.Posté par zebloues le 28/09/2009 11:40
"le médecin conclue à une crise d'angoisse après avoir ""simplement"""écouté le souffle du malade par téléphone "..... Cette phrase émanant du journaliste très lourde de sens ....On ne peut qu'en déduire une extrème négligence du médecin concerné. Je trouve que le métier de journaliste gagnerait en crédibilité si l'emploi des mots était mesuré. On parle beaucoup de présomption d'innocence en ce moment, c'est un "devoir" qui ne s'applique pas qu'au président de la république.. ..
Qu'en savez vous d'abord? Le médecin a t-il-été interviewé?
Si vous voulez restituer ce qu'il s'est vraiment passé, donnez nous l'origine de vos sources!..
Le travail des médecins urgentistes est extrèmement difficile, manque de personnel, gardes interminables, etc, etc,,,,, Personne n'en parle jamais et lorsqu'il se produit un incident regrettable voilà le genre d'article "à charge"...

3.Posté par tibé le 28/09/2009 15:22
tout d'abord je voudrais vous porter tout mon soutien connaissant votre mari pour sa passion pour la moto on s'est croisé a plusieurs reprises sur les terrains du petit tampon ainsi que celui de la possession cela m'attriste vraiment de tout ce qui vous arrive sachez que vous n'etes pas seul il y a beaucoup de gens autour de vous qui vous soutienne et qui ne vous lacherons pas. je vais peut-etre etre un peu dur mais il faut continuer a vivre pour votre boutchou et s'accrocher quoi qu'il arrive encore toutes mes condoléances.

4.Posté par zebloues le 28/09/2009 22:00
J'adresse également toutes mes condoléances à la famille.
J'ai eu un coup de sang à la lecture de l'article car je sais que le quotidien des médecins aux urgences est très difficile....Et je trouve qu'aujourd'hui les journalistes se saisissent trop facilement de ces évènements dramatiques pour en faire de "l'évènementiel".... Derrière cet article il y a des drames : le SMUR de Saint Paul est concerné par tout l'Ouest jusque dans les hauts...Il y a des appels parfois abusifs... Le SMUR se déplace et rien...le problème je pense c'est trop peu de SMUR , trop peu de médecins, infirmières, etc....Si on veut faire avancer les choses, vous , les journalistes, intéressez vous au vrai problème!! Quelles sont les conditions de travail des urgences?? Avant de relater des faits divers de manière manicchéenne...S'il vous plait, faites un travail en profondeur, on a aujourd'hui trop peu d'enquêtes de fond!..Pendant que je dors, les médecins urgentistes soignent des SDF ivres, sentant peu la rose, coupés, blessés, etc...Ils ont affaire à des cas graves où ils savent que leur responsabilité est entièrement engagée...Personnellement quand je vais bosser je ne m'inquiète pas d'avoir ma responsabilité pénale engagée...Eux oui... Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans cette affaire et je souhaite sincèrement que justice soit faîte..Mais pour finir je trouve que les journalistes disposent d'un Pouvoir qu'ils se doivent de maîtriser... Faîtes attention à ce que vous dîtes, les mots, les faits relatés, ce n'est pas anodin...Conséquences?! Pour la famille, le médecin, les urgences, etc?

5.Posté par Toto le 29/09/2009 07:06
Non moi cela ne m'étonne pas. Aux urgences, si vous n'arrivez pas avec un plaie béante ou un bras arraché, c'est la même chose qui risque de vous arriver!
Moi j'en ai fait aussi l'expérience: après un accident de moto(!!!) j'ai été contraint d'aller par mes propres moyens aux urgences et le médecin m'a laisser repartir malgré mes douleurs à la poitrine (j'étais blessé ailleurs, mais c'est pas la le problème). Après une semaine, les douleurs ne passent pas. Suite à une consultation auprès de mon médecin traitant, je vais faire une radio et je découvre que j'avais une côte cassée! Bien sûr cela n'est pas venu à l'idée du grand Docteur urgentiste qu'une personne accidentée en moto pouvait se briser quelques os...
Le minimum n'est même plus assuré aux urgences de nos jours...

6.Posté par thierry le 29/09/2009 10:03
sans résultat d'autopsie, ni même la version des secours....voilà encore un article qui n'apprend rien mais permet à un certain public (les anti urgences cette fois) de cracher son venin sans retenue...


on dirait du freedom....quelle classe !

7.Posté par SEVAGAMY KARINE le 03/10/2010 19:36
JE SUIS LA BELLE SOEUR DE SEBASTIEN ET JE PEUX VOUS DIRE QUE SI J'AVAIS SU QU'IL Y AVAIT UN SITE QUI PARLAIT DE LA MORT DE SEBASTIEN ,JE SERAI INTERVENU PLUS TOT POUR DIRE A ZEBLOUES ET THIERRY QU'ILS FONT CERTAINEMENT UN METIER EN RELATION AVEC LE SMUR, CAR ILS N'ETAIENT PAS LA LE JOUR DE LA MORT DE MON BEAU FRERE ET QUE LES JOURNALISTES ONT DIT EXACTEMENT CE QUE MA SOEUR LEUR A DIT, ET MEME ILS AURAIENT DU RAJOUTER QUE LE MEDECIN URGENTISTE LUI A DIT QUE SEBASTIEN ETAIT ENTRAIN DE FAIRE UN CAPRICE, ALORS SVP MESSIEURS AVANT DE DIRE QUE LES JOURNALISTES DISENT N'IMPORTE QUOI VOUS DEVRIEZ TOURNER SEPT FOIS VOTRE LANGUE DANS VOTRE BOUCHE ET ESPERE POUR VOUS QUE VOUS NE SOYEZ JAMAIS CONFRONTER A PAREIL CAS. CAR CA C'EST REELEMENT PASSER COMME CA ET LE RESULTAT DE L'AUTOPSIE A CONCLUT A UNE RUPTURE D'ANEVRISME ALORS QUE LA VEILLE IL ETAIT AU URGENCE AVEC TOUS LES SYMPTOMES D'UNE RUPTURE D'ANEVRISME ET ILS L'ONT MEME PAS FAIT FAIRE UN SCANNER. IL EST RENTRE CHEZ LUI AVEC DU PARACETAMOL ET MESSIEURS IL EST DECEDE APRES AVOIR EU LA VISITE ET JE DIS BIEN VISITE DES SOI DISANTS URGENTISTES QUI N'ONT PAS ETAIENT NE SERAI CE UNE SEULE FOIS COMPETENTS. CELA FAIT MAINTENANT UN AN QU'IL N'EST PLUS LA ET LE COMBAT POUR SAVOIR LA VERITE SUR SA MORT CONTINU TOUJOURS. A VOUS LES URGENTISTES POURQUOI AVOIR LAISSER MOURIR LE PAPA DE MA NIECE QUI A ET AURA TOUJOURS BESOIN DE SON PAPA ? POURQUOI AVOIR FAIT UNE ERREUR DE DIAGNOSTIC? POURQUOI NE PAS L'AVOIR EXAMINER COMME IL SE DEVAIT? POURQUOI NE PAS L'AVOIR HOSPITALISER? IL FAUT QU'ON LE SACHE PARCEQU'IL Y A BEAUCOUP TROP DE QUESTIONS SANS REPONSES. DITES NOUS POURQUOI.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales