Politique

Une ex-adjointe de Vanessa Miranville crie à l'injustice

Deux semaines après son retrait de délégation par la maire de La Possession, Anaïs Héron lève le voile sur les dissensions vite apparues après les élections municipales au sein de la majorité PES et PLR.


Anaïs Héron et Sylviane Rivière en veulent autant à Vanessa Miranville qu'à leur ancien tête de liste Gilles Hubert
Anaïs Héron et Sylviane Rivière en veulent autant à Vanessa Miranville qu'à leur ancien tête de liste Gilles Hubert
Un "sentiment d'injustice" pousse une ex-adjointe de Vanessa Miranville à sortir de sa réserve. "J'entends, en ma qualité de simple conseillère municipale, conserver ma liberté de parole et rester fidèle aux véritables valeurs qui sont les miennes", assure Anaïs Héron.

Adjointe à la Petite Enfance pendant un peu plus de quatre petits mois, Anaïs Héron en veut énormément à Vanessa Miranville et cela s'entend.

"Malheureusement, je n'ai pu que constater le comportement narcissique et autoritaire de la première magistrate lors de nos réunions internes", commence par dénoncer l'adjointe débarquée.

Sur la forme, elle déplore les conditions de l'annonce de son éviction. C'est à son retour de congés qu'elle a été informée de la décision irrévocable. Les raisons évoquées plus tard dans la presse par la maire n'auront eu pour effet que de renforcer son incompréhension.

"Je ne peux pas accepter que l'on m'oppose un soi-disant manque de disponibilité alors que j'ai assisté à la majorité des réunions d'équipe, des réunions technique et stratégique liées à ma fonction comme tous mes autres collègues adjoints", se défend la chef d'entreprise de 30 ans.

Elle liste les dossiers dont elle s'est emparée depuis le 1er avril dernier. Rencontre avec les acteurs de la petite enfance, obtention de subventions auprès du CCAS pour les assistantes maternelles, campagne de communication pour en valoriser le métier, transparence dans la commission d'attribution des places en crèche, respect des taux d'encadrement des enfants ou encore élaboration du Contrat "Enfance Jeunesse" qui, ironie de l'histoire, sera débattu ce samedi en conseil municipal.

"Quelles sont les réalisations et les actions phare menées par mes collègues qui seraient, aux dires de madame le maire, beaucoup plus performants que moi ?", en vient-elle à questionner.

"Crime de lèse majesté"

Cette mise à l'écart est vécue par celle qui devient simple conseillère municipale comme "une profonde injustice". Anaïs Héron promet néanmoins de ne pas faire jouer le vote "contre" systématique et donc de basculer dans une forme d'opposition mécanique. Pour elle, la majorité cristallisée par la personne de Vanessa Miranville emprunte les "mêmes méthodes de la mandature précédente". Et l'élue de regretter les distances, à l'épreuve des actes, prises par la maire avec la charte Anticor dont elle s'était prévalue lors de la campagne. C'est par exemple le cas, dit-elle, au plan des nominations de l'opposition dans la commission des appels d'offre ainsi que sur la présence de proches du maire dans l'équipe.

"Bien que loyale vis-à-vis de mes collègues élus, mon caractère franc et entier m'a contraint à faire entendre ma différence et parfois à affirmer mes divergences de point de vue", expose-t-elle. C'est cette liberté de ton, ce "crime de lèse-majesté", qui lui a valu, pense-t-elle, d'être remerciée de façon si expéditive.

Quant au groupe PLR, il est aujourd'hui scindé. Rosaire Minatchy, Daniel Fontaine, Gilles Hubert, Edith Lo Pat et récemment Sophie Vayaboury demeurent dans les rangs de la majorité. "J'en veux énormément à Gilles Hubert", déclare Anaïs Héron qui dit n'avoir plus échangé avec l'intéressé depuis quatre mois. A entendre Anaïs Héron et la présidente du PLR Possession, Sylviane Rivière, Gilles Hubert a adopté un comportement personnel "alors que l'on a fait campagne ensemble".

Pas de démission à attendre de la jeune élue. "Je ne démissionne pas", confirme celle qui demeure conseillère communautaire et vice-présidente de l'Office du Tourisme Intercommunal.
Vendredi 12 Septembre 2014 - 17:11
LG
Lu 5823 fois




1.Posté par a sylviane riviere le 12/09/2014 18:33 (depuis mobile)
si il y avait un probleme avec gilles hubert depuis 4 mois pourquoi le dire seulement maintenant aux militants. je suis lpa maintenant. donc vous avez trompe tout le monde. il y a un gros pb quand meme: que font les autres dans la majorite?

2.Posté par ah bon le 12/09/2014 18:44
La Super woman / Blanche neige du PLR non reconnue à sa juste valeur !? Quel perte pour la Possesssion...

3.Posté par Adhèrent le 12/09/2014 18:57
J'y étais à la conférence de presse, il y a malentendu. MMe HÉRON a parle du rôle du chef de file qui depuis quatre mois n'a pas fait de réunion de travail avec le groupe des élus de la liste PRL! Ce n'est pas comme cela qu'elle voit le fonctionnement d'un chef de file.

4.Posté par c faux le 12/09/2014 19:16 (depuis mobile)
madame anais heron n'honore pas les rdv avec la population. c pourquoi miranville la jeter.

5.Posté par dodo le 12/09/2014 19:22
Madame ISF parait bien soucieuse! A quoi ou à qui pense t elle?? a PLR en train de perde l'air? A l'origine de sa fortune?? A l'audit en cours???

6.Posté par Incohérence le 12/09/2014 19:27
Madame vous dites que Miranville fait comme Roland Robert. Je veux bien vous croire. Mais vous avez à vos côtés l'ancienne 1ère adjointe de Roland Robert. Votre communication est donc un coup d'épée dans l'eau. Vous ne pouvez pas dire une chose et faire le contraire. Alors vous êtes comme Miranville.
C'est dommage par ce que je n'ai pas voté pour elle et je trouvais bien que quelqu'un parle de l'intérieur. Mais pas avec une ancienne de Robert à ses côtes.

7.Posté par militant le 12/09/2014 19:28 (depuis mobile)
Gilles HUBERT nous a annoncé en réunion qu'il prenait congé du PLR. Tant mieux. Il va rejoindre le PES avec Eve LECHAT

8.Posté par leila le 12/09/2014 19:41
jolie fanm ec jolie fanm c'est toujours d'zhistoires

9.Posté par PLR le 12/09/2014 19:42
Poste 1 Vous êtes LPA maintenant, avant PLR et avant encore? Il n'y a jamais eu de problème avec Gilles HUBERT auparavant.
On lui a reproche lors de la dernière réunion de ne pas avoir tenu au courant Anais que le maire allait lui enlever les délégations,. C'est quelqu'un qui ne sait pas travailler en groupe. Il joue en solo. Il ne met pas le PLR en avant.. A

10.Posté par OMG le 12/09/2014 19:50
Encore une qui a pris la grosse tête... "Madame je ne peux pas vous recevoir pour discuter de votre projet de crèche car je n'ai pas de bureau personnel en mairie" ... Avancez Vanessa!

11.Posté par huguette le 12/09/2014 19:50 (depuis mobile)
c quand meme bizare cette situation. heron fait un communique avec s riviere qui est presidente de plr et elles annoncent une scission dans plr et s riviere critique hubert. hrron critique hubert.bello va telle mettre un peu dordre ladedans

12.Posté par bien le 12/09/2014 20:14 (depuis mobile)
C'est très bien qu'elle ne soit plus adjointe.

13.Posté par KLOD le 12/09/2014 20:19
je suis innocent .......... comme disait l'autre!

14.Posté par PourlapossessionMIDIOUI le 12/09/2014 20:31
"Madame Miranville chasse HERON pour capturer le CHAT."

Comment peut-on juger décemment après seulement 4 mois la compétence d'une élue ??!! Le jugement était apparemment sans appel. L'éviction de madame HERON n'a pas été fait avec classe et discernement. Dans la note de synthèse adressée aux élus, les mots sont très durs envers madame Héron. Ce document parle de "révocation", on y apprend que "madame Héron a porté atteinte à la bonne administration".

Au nom de la transparence, il n'y a rien d'insultant que de demander à madame Miranville les motivations de cette "révocation". Qu'a-t-elle bien pu faire pour mériter le courroux de Sainte Vanessa (qualifiée d'"autoritaire" par Anaïs HERON et de "dictateur" par Jocelyn de Lavergne) ?

C'est en tous les cas un fort séisme pour la section PLR de La Possession. La faute sans doute imputable à son leader, adjoint délégué au sport, monsieur Gilles HUBERT.

15.Posté par au 10 le 12/09/2014 20:35 (depuis mobile)
anais dit que depuis 4 mois elle na pas echanger avec gilles et toi tu dis que seulement depuis la derniere reunion...il y a un blem ma cocotte....!!!!

16.Posté par jean le 12/09/2014 20:52
Pour une place en politique ils ou elles sont prèts à vendre père et mère et en plus leur àme au diable

17.Posté par A omg le 12/09/2014 20:57 (depuis mobile)
Omg ou la du bien gagne avce Miranville pour défens à elle comme ça. Ou n'a l'air de connaître un tas zafair. Ou la culotte Miranville ou koi ?

18.Posté par Tsylaos le 12/09/2014 22:01
Mme Bello a fait des émules: des femmes qui, une fois élues sur la plus haute marche, veulent y rester SEULES ou alors entourées d'une cour! TOUS TOUTES LES MÊMES....
Le pouvoir n'est pas dérisoire.

19.Posté par dada le 12/09/2014 23:29
oté Elysé , ou qué la retourne oute veste a 180 degré , quosa ou pense de tout sa ?
ou té un grand camarade dela vergne ces derniers temps pou explique conseil quartier ; oute tour i vient , lé pas loin .

20.Posté par Incroyable le 13/09/2014 07:02
A force de vouloir courir plusieurs lièvres à la fois
i perde toutes.
Aucune dignité , elle a trahi sa famille politique pour ses intérêts personnelle comme sa famille et
aujourd’hui elle en veut à Vanessa.
Bello la casse zot rêve.
Bon dié i dort pas.

21.Posté par OBSERVATEUR le 13/09/2014 07:13
En tout cas, grande communication pendant ces derniers jours de la mairie sur tout ce qui bouge et tout ce qui se fait pour faire oublier à l'opinion publique ce qui se passe réellement dans le conseil municipal et l'incapacité de management de notre magistrate.
Dommage, une seule personne ne peut pas tout faire. Et il ne faut pas s'entourer seulement de personnes qui soient seulement d'accord avec ce que le maire dit. La discussion, le débat, les échanges enrichissent.
Et donne des idées pour l'intérêt général, et surtout cela évite ce genre de situation

22.Posté par anaphore le 13/09/2014 05:24
La maire le guêpe i prend lechat dans son lékip ?? Mais toute son bande colistier et adjoint kossa zot i pense de sa ?? Un membre soit disant de l'opposition i sa gagne un délégation avant zot !!! Vive la dictature Miranvile !!! Et !sak la vote pou li, alé goute zot KDO !!!

23.Posté par david Vincent le 13/09/2014 10:56
Me Héron a surement raison mais elle doit aussi savoir que la politique est le monde de la tartuferie et de la fourberie , et que des fois il vaut mieux faire je canard ( surtout devant un despote ) si on espère un jour devenir riche !

24.Posté par komerage le 13/09/2014 12:58
Me Héron
Ou wa boug St. Paul la casse son ménage pour ou , récolte ester ma chérie :-))

25.Posté par PLR i perd lèr le 13/09/2014 18:48
PLR y perd bien l'Air
Vous avez raison Madame Miranville
il faut nettoyer le PLR ce parti qui n'a aucun projet pour La Réunion
Qu'a fait le PLR comme le PCR pour Saint Paul
le Pcr a mis bello pour évincer Alain Bénard
mais après plus aucun projet est sorti de terre sous Bello

Bello et son parti allez vous reposer laisser madame Miranville travailler

26.Posté par KLD le 13/09/2014 19:46
Le PLR ou l'avenir de la Réunion , tien bo larg pa !!

27.Posté par PLR le 13/09/2014 20:56
A poste 26
À travers ce commentaire je sens votre désarroi . Oui je sais que votre maire était en très grande difficulté aujourd'hui . Mais il faut que vous lui parler. Elle a eu tord sur toute la ligne. Elle a fait des erreurs politiques énormes. Le PLR ne pouvait pas cautionner son attitude. Ce n'est pas normal qu'elle juge le travail des élus au bout de 6 mois alors qu'elle même n'a pas encore de bilan puisqu'elle est encore à la phase diagnostic. Vanessa miranville est en train de se tuer elle même. Sa propre DGS qu'elle a fait venir de France ne contrôle pas les délibérations du Conseil Municipal et donne du grain à moudre à l'opposition.

28.Posté par domino le 13/09/2014 21:30
DGS ? quelle DGS sa i conné pas grand chose. i parade dans la mairie . article de loi lé pas son fort. si miranville i rogarde son capacité si ce conseil ; elle i doit envoye a elle pour in compétence tellement l'avé zerreur dans ce conseil .

29.Posté par toto le 14/09/2014 12:32
Il faut préciser que les adjoints se sont écarter eux memes en déssaccord avec la facon de gérer de Mme le Maire. Cette précision étant faite Mme Miranville court un gros risque en se séparant de Mr Delavergne car ce dernier représente 33% des suffrages obtenus loin devant elle qui ne compterait que 22% les reste revenant à Mr Hubert du PLR sur le total obtenu lors des municipales.
L'avenir ne sera pas rose pour la Maire qui fait face depuis son arrivée à un mécontentement général des possessionnais Si elle termine son Mandat elle pourra dans ce contexte rester pour plusieurs mandats. Mais là étonnement!!!!! Mme Miranville connait une crise qui bat tous les reccords de l'ensemble des Maires de la Réunion si elle peut survivre a tout ca elle deviendra super Woman les jours a venir vont apporter de la matière a toutes la presse à faire des commentaires constructifs en parlant a ne pas oublier c'est la presse qui construit les stars et c'est cette meme presse qui les tue .ATTENTION MME LE MAIRE

30.Posté par moustique le 14/09/2014 18:09
Madame HERON ou conné pou qoué Miranville la envoyé a ou .?
sa lé comme dan Blanche Neige : "miroir! Miroir ! dit moi qui est la pli belle?......)
alors son jalousie la lévé . elle i crois qué c"est toujours elle la pli belle, la pli forte et elle i vé lo dernier mot .
alors, i vo mieux mettre a ou de coté comme sa ou gene pas elle .
Mais Mme HERON larg pas ou na aussi nout soutien

31.Posté par ti caf la cour le 14/09/2014 20:36
le 6 sept 2014 phil robert et anne flaure Devaux lors d'un conférence de presse annonce ne pas prendre part au votes lors de la destitution des adjoints de la majoriter. quel fut ma surprise lors de ce conseil municipale de voir le contraire ce produire . comment faire confiance a ces deux personnages? heuresement dans ce suicide politique Erick fontaine Jérémie bordier thérése rica Lacroix faveur et déliron francois ne suis pas ce prétendue chef de file autoproclamer ? mi espere que ces 5 personnes ne suis pas ce fou dans son délire intélectuelle . REPONSE SOUHAITER

32.Posté par moustique le 14/09/2014 21:16
Réponse a ti caf la cour
moins aussi moin lété au conseil . peut etre que nous lété coté lin lotre. par contre ou in bougre i voi clair . mi rojoin ou pensée . mi diré que 5 personne qué ou la di lé a la hauteur . mi di que 5 moune là lé au top . mi rerste dans l'ombre mis i voi que lé 5 i perde pas lo . lé 5 en question i pousse miranville a douter. lo DGS i perde lère avec 5 personnes la . moin mi soutien zot . pour l'instant moin lé dans l'ombre mais moin lé de tou cœur avec ti caf la cour.

33.Posté par Possessionnaise le 15/09/2014 22:45 (depuis mobile)
Mme Heron té la juste pou l'argent..elle té fait pas rien a part met la pose et faire la belle. Heureusement ke mme le maire la fait le ménage dans son équipe.

34.Posté par A 36 le 16/09/2014 12:53
"elle té fait pas rien a part met la pose et faire la belle" la ou cause Miranville blanche colombe non ?

35.Posté par OBSERVATEUR le 17/09/2014 10:54
A Post.33
Mme HERON est chef d'entreprise, son mari également. Elle n'a pas besoin d'argent. Et c'est justement quand on a pas besoin d'argent qu'on peut se permettre de garder son âme et dire ce que l'on pense et c'est pour cela qu'elle a été virée.
Certains autres membres du conseil municipal pense pareil et donne raison à cette élue, mais elle ne peuvent pas intervenir, il y a trop à perdre.

36.Posté par nathalie le 14/11/2014 07:55
Madame Heron conseillère municipale de la ville de la Possession ne connait rien à la démocratie!!!
Le vent a tourné madame, on aspire à la transparence.
Elle s'affiche avec une reprise de justice, ex adjointe à l'urbanisme de la Possession , condamné en 2013 à 6 mois de prison .
Cela ne dérange aucunement madame Heron!
Elle ose parler de démocratie!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales