Société

Une étudiante chinoise décroche son doctorat à La Réunion

Hier, une étudiante chinoise a obtenu son doctorat en physique énergétique. Une première à l'Université de La Réunion. Ses recherches portent sur le développement de l'énergie solaire.


Beatrice Morel et Peng Li
Beatrice Morel et Peng Li
"Un important travail de recherche menant vers des pistes de réflexion intéressantes". Les recherches sur "la modélisation régionale du climat", de Peng Li sont approuvées par ses pairs. Hier, face à elle, dans le jury, elle devait exposer ses travaux devant des chercheurs de La Réunion, d'Italie ou encore d'Afrique du Sud.

À la sortie de la salle au moment des délibérations, la jeune femme laisse échapper un grand soupir de soulagement et confie ses premières impressions à ses amis venus la soutenir. 

Peng Li a décidé il y a trois ans de continuer ses études dans notre île grâce à un jumelage entre l'Université de La Réunion et celle de Nankia à Tianjin. "Avant d'entendre parler de cette collaboration, je ne connaissais pas du tout La Réunion, un peu perdue dans l'océan Indien. J'ai été séduite par le climat et la plage", raconte la jeune femme, "même si mes recherches ne me laissaient pas vraiment le temps d'en profiter"

Un post-doctorat en vue

Formée à la gestion des risques sanitaires et naturels en Chine, Peng Li a ici entrepris d'intégrer un programme sur "la variabilité du gisement solaire à La Réunion et dans l'océan Indien". Un programme qui inclut de nombreux doctorants travaillant tous "en amont de la chaine énergétique pour l'évaluation de la ressource solaire", précise Béatrice Morel, maître de conférences en physique de l'environnement. 

Il n'aura fallu que quelques minutes de concertation au jury pour s'accorder . Peng Li valide sa thèse et devient ainsi la première doctorante de nationalité chinoise à La Réunion. Une première expérience réussie pour le professeur Jean-Pierre Chabriat , directeur du Laboratoire d’Energétique, d’Electronique et Procédés (LE²P) de l'Université de La Réunion. Depuis, d'autres étudiants chinois ont été accueillis et un quatrième fera sa rentrée prochainement.

Et l'expérience ne s'arrête pas là, Peng Li devrait se voir proposer un post-doctorat afin de poursuivre ses recherches et valoriser son travail dans des publications. Une excellente nouvelle pour la jeune doctorante, heureuse de rester à La Réunion pour encore au moins deux ans. 

Une étudiante chinoise décroche son doctorat à La Réunion

Une étudiante chinoise décroche son doctorat à La Réunion
Mercredi 9 Décembre 2015 - 11:18
PB
Lu 3853 fois




1.Posté par made in china le 09/12/2015 12:31
Peut on expliquer la présence de Frédéric Cadet, professeur de biochimie et VP à la région dans ce jury? Une thèse doit se décernée lorsque l'étudiant a déjà publié au moins un article en premier auteur... Les financements de post-doctorat sont extrêmement difficiles à obtenir et sont décernés normalement aux étudiants ayant un bon dossier de publications. L'article indique que l'étudiante profitera de son post-doc pour publier... Il n'y a que dans zinfosDR974 que l'on fait de la pub. pour ce genre de système qui ne grandit pas La Réunion. Avec le maintien de DR à la région et l'arrivée de Chabriat à la tête de l'université, le système de la médiocrité et du copinage risque de durer. C'est pas très grave, c'est avec l'argent publique, mais les fidèles seront récompensés...

2.Posté par made in Réunion le 09/12/2015 13:45
La médiocrité du commentaire du post 1 est accablante.
Bravo à Peng Li et au laboratoire qui a noué ce partenariat.

3.Posté par noe le 09/12/2015 14:20
Vive la Chine millénaire tj aussi intelligente !

4.Posté par La Réunion le 09/12/2015 14:45
un minimum de connaissances en matière de relations internationales et de diplomatie oblige à de la réserve et au respect des personnes, diplômée et jury. Le jury est composé de spécialistes internationaux.

5.Posté par A mon avis le 09/12/2015 16:10
Voilà un excellent partenariat ! C'est un très bel exemple du rayonnement international de la recherche française et plus spécifiquement de la recherche universitaire réunionnaise !

Post 1 : plutôt pitoyable comme commentaire !

6.Posté par ben le 09/12/2015 17:17
Le premier commentaire est vraiment trop mauvais, il ne comprenait pas la situation sur le discours du chaos, mais aussi appelé "made
in China ", ll est un menteur.

7.Posté par Mémé le 09/12/2015 21:09
Bravo à vous Madame car maitriser le français en langue étrangére à ce niveau ...
La thématique de la ressource solaire nous est chére à la Réunion.
Merci pour cette contribution par vos recherches.

8.Posté par Etudiantrevolté le 09/12/2015 23:01
Tout d'abord bravo à cette jeune étudiante qui a accompli un travail remarquable en soutenant sa thèse.
Par contre je voudrais rebondir sur le post 1. Cette personne à tout a fait raison de dénoncer les injustices que subissent des étudiants pour accéder à une thèse à la Reunion. Il faut le vivre pour le comprendre. Ici les étudiants en master ne sont que très peu à pouvoir accéder à une thèse, non pas par faute de travailler dur mais par la faute du copinage . Sur une promotion, 70% se voient refuser une bourse de thèse ( accorder par la région encore heureux qu'ils en aident certains) non pas sur des critères du potentiels de l'étudiant ( de nombreux majors de promo ont été refoulé) ni celui de la pertinence du sujet mais en rapport avec l'orientation politique de leur directeur et du degrés de copinage du labo. Ce qui nuit fortement à la volonté des étudiants à rester sur notre île et de developer le rayonnement de la recherche à la Reunion.
Donc si aujourd'hui il y a des post comme ceux du post 1 c'est tout a fait normal et cela montre le ras bol de ceux qui assistent à cette injustice.
A bon entendeur !!

9.Posté par denise fontaine le 10/12/2015 06:07
Nous ne pouvons juste savourer le plaisir de voir une étudiante chinoise dire qu'à la Réunion, Il y a des compétences qui sont reconnues au niveau international, et en français?
Je doute que ce soit son copinage politique qui l'a fait arriver là...je ne crois pas qu'elle vote à la Réunion.

Ne boudons pas votre plaisir! Bravo, Mademoiselle!

10.Posté par Satya le 10/12/2015 06:14
@1 et 8
Si ce que vous dénoncez est vérifié c révoltant.
D'autant plus que des fonds européens sont dédiés au développement de la recherche.

11.Posté par bravo le 10/12/2015 06:25
Je voudrais dire bravo à la Chinoise et saluer la cooperation internationale intelligente mise en oeuvre ici par le laboratoire de recherche.
Il faudrait aussi des Réunionnais brillants qui font leur doctorat en Chine.

12.Posté par jim le 10/12/2015 09:12
恭喜恭喜!!!!

13.Posté par A mon avis le 10/12/2015 12:01
@ 12 : une traduction serait la bienvenue !

14.Posté par Fiona le 10/12/2015 21:56 (depuis mobile)
Felicitation encore une fois à LI Peng !
恭喜 gong (1) xi (3):félicitation
Pour post 13

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales