Social

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion

Le Pole Emploi Réunion-Mayotte a publié une enquête sur les besoins en main-d’œuvre à la Réunion en 2014. Voici les tendances qui s'en dégagent:


Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
21.000 embauches sont prévues en 2014, soit une hausse de 11% par rapport à 2013. Une embauche sur six est jugée difficile par les employeurs et une sur cinq est de type saisonnière.

Près d’une entreprise sur quatre se déclare prête à embaucher au moins une personne en 2014, ce qui correspond à 5.800 employeurs potentiels pour un total de 21.000 projets de recrutement. Les structures de moins de cinq salariés sont à l’origine de 43% des intentions d’embauche. A l’inverse, les établissements de 200 salariés ou plus concentrent 15% des besoins.

Plus de la moitié des intentions d’embauche relèvent du secteur des services aux particuliers (51%). Ce sont principalement les activités associatives, l’administration publique, l’action sociale sans hébergement, l’enseignement et la restauration. La construction arrive en deuxième position avec 17% des projets de recrutement. On trouve ensuite les services aux entreprises avec 15% des embauches prévues et plus particulièrement les services relatifs aux bâtiments et aménagement paysager et les activités de sécurité privée.

Seulement 16% des intentions d’embauche sont jugées difficiles par les employeurs contre 27% en 2013. En revanche, cette proportion est nettement supérieure dans les activités de sécurité privée et dans le commerce. Les emplois saisonniers constituent 20% des besoins en main-d’oeuvre. Dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie agro-alimentaire, plus de la moitié des recrutements sont saisonniers.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion

Les 5 principaux métiers recherchés en 2014 :

Jardiniers salariés, paysagistes avec 2 090 projets
Agents d’entretien de locaux (y compris ATSEM*) avec 1 370 projets
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine avec 930 projets
Formateurs avec 775 projets
Professionnels de l’animation socioculturelle avec 755 projets

Les 3 métiers rassemblant le plus grand nombre de projets difficiles en 2014 :

Agents de sécurité et de surveillance avec 185 projets
Professionnels de l’animation socioculturelle avec 145 projets
Secrétaires bureautiques avec 130 projets

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Selon la taille

La part des établissements recruteurs diminue de 1,3 point en un an pour s’établir à 23,2% en 2014. Le fait marquant pour 2014 est une forte progression des intentions d’embauche pour les structures qui n’ont pas de salarié. En effet, elles sont 37% à prévoir des recrutements soit 15 points de plus qu’en 2013.

La part des établissements recruteurs progresse légèrement pour la taille de 100 salariés ou plus (+1 point).

La baisse la plus importante est celle des établissements qui ont entre 20 et 99 salariés.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Selon les secteurs

Bien que les services et la construction demeurent les principaux viviers d’emplois, les plus fortes proportions d’établissements recruteurs sont issues de l’agriculture, des services aux particuliers (la restauration, les activités récréatives, artistiques et de spectacle, les activités associatives, l’action sociale et l’administration publique) et de la construction.

Le secteur des services aux particuliers est le principal pourvoyeur d’emplois de la région avec plus de la moitié des projets de recrutement (soit 10 800 projets), principalement les activités associatives, l’administration publique, l’enseignement, l’action sociale sans hébergement et la restauration.

Dans la construction, 3 500 embauches sont prévues soit 17% des projets.

Les services aux entreprises rassemblent plus de 3 100 intentions d’embauche soit 15% des projets. Ce sont notamment les activités de sécurité privée, de nettoyage des bâtiments, les services d’aménagement paysager, les transports et la production de films et de programmes pour la télévision.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Selon la typologie

Le secteur public déclare près de 3 400 besoins de main d'oeuvre, essentiellement dans les secteurs de l’administration publique (communes, communautés de
communes, département et région), de l’enseignement (écoles, collèges et lycées), et de l’action sociale (centres communaux d’action sociale).

Les associations, quel que soit le secteur (action sociale sans hébergement, activités récréatives, artistiques et de spectacle, …), projettent près de 4 600 recrutements.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Près d’un tiers des besoins en main-d’oeuvre concerne les métiers de la vente, du tourisme et des services soit 6 600 projets. Plus de 1 700 concernent uniquement les métiers de la vente, notamment des vendeurs en habillement, accessoires, sports et de loisirs, des attachés commerciaux, des caissiers et des employés de libre-service.

Pour le tourisme, 1 700 projets sont envisagés dans l’hôtellerie et la restauration, particulièrement des employés polyvalents de cuisine, des serveurs et des cuisiniers. Les autres projets concernent les autres métiers des services aux particuliers (coiffeurs, aides à domicile et aides ménagères) et les métiers des services aux entreprises (agents d’entretien de locaux et agents de sécurité et de surveillance).

Les profils recherchés à La Réunion

Les métiers d’ouvriers de la construction et du bâtiment regroupent 16% des besoins soit 3 400 projets. On recense principalement des ouvriers non qualifiés du gros oeuvre du bâtiment, des ouvriers non qualifiés et qualifiés des travaux publics et des maçons.

Les métiers du social et du médico-social représentent 14% des embauches (3 000) notamment les formateurs, les professionnels de l’animation socioculturelle, les surveillants d’établissements scolaires, les aides-soignants et les infirmiers.

Les métiers de l’agriculture représentent également 14% des embauches prévues soit près de 3 000 besoins. Deux métiers sont principalement recherchés : les jardiniers salariés et les ouvriers agricoles.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Une faible saisonnalité : un recrutement sur cinq

Parmi les 21 000 embauches prévues en 2014, plus de 4 100 sont saisonnières soit 19,6% des besoins en main-d’oeuvre (+4,4 points par rapport à 2013).
La proportion de recrutements saisonniers est très importante dans les secteurs de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire principalement pour la
coupe et la transformation de la canne à sucre (ouvriers agricoles et ouvriers des industries agroalimentaires).

Cette proportion est également importante dans les activités artistiques et de spectacle, les activités récréatives et de loisirs, l’hébergement et la construction.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Les associations* prévoient 4 600 recrutements en 2014 soit 22% des projets de recrutement

Près de quatre associations sur dix projettent de recruter en 2014 (36% contre 23% pour l’ensemble des établissements). Sur les 4 600 projets recensés,
seulement 680 sont jugés difficiles (15%) et 760 sont à caractère saisonnier (17%).

Près de neuf recrutements sur dix se concentrent dans les organisations associatives, le secteur social, les activités artistiques et de spectacle et l’enseignement.

Elles recrutent essentiellement des emplois verts (jardiniers salariés), des professionnels de l’animation socioculturelle et des formateurs. Ces trois métiers représentent la moitié des besoins en main-d’oeuvre dans les associations contre 18% pour l’ensemble des établissements.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Le secteur public : une embauche sur six

En 2014, le secteur public envisage 3 400 recrutements soit 16% des besoins en main-d’oeuvre.

Les établissements du secteur public sont ceux relevant des collectivités territoriales (communes, département et région) et les établissements publics administratifs (syndicats intercommunaux, hôpitaux, écoles, …). Par conséquent, ne sont pas pris en compte les administrations de l’état (ministères, police, justice, …) et les grandes entreprises publiques (Banque de France, …).

Un établissement sur cinq compte recruter (20% contre 23% pour l’ensemble des établissements). Parmi les 3 400 intentions d’embauche, on dénombre très peu de difficultés de recrutement (4%) et d’emplois saisonniers (3%).

La quasi-totalité des besoins se concentre dans l’administration publique (collectivités), le secteur sanitaire et social et l’enseignement. Le secteur public recrute essentiellement des agents d’entretien de locaux, des jardiniers et des employés polyvalents de cuisine. Ces trois métiers regroupent 64% des besoins en main-d’oeuvre dans le public contre 21% pour l’ensemble des établissements.

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion

Une entreprise sur 4 se déclare prête à embaucher en 2014 à la Réunion
Vendredi 11 Avril 2014 - 12:25
Lu 1125 fois




1.Posté par Aria le 11/04/2014 14:18
Je signale pour ceux qui l'ignoreraient qu'on est à la mi-avril.
Ils vont embaucher en 2014 .... et ils vont attendre combien de temps ?

Si ceci n'est pas un mensonge de +, une propagande de + publiez MAINTENANT les offres d'emploi.
Qui ? où ? quelles compétences ? quel statut ? quel salaire ?

Allez !!!

2.Posté par La voix d''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''un électeur acheté.....mais qui veut comprendre..... le 11/04/2014 14:20
Avec la promesse de Valls d'exonération de charges pour l'embauche d'un salarié au smic, il n'y aura bientôt plus que des smicards.....

3.Posté par End Of Times le 11/04/2014 14:38
Ça fait rêver ? On aimerait y croire n'est-ce pas ? Pourtant le chômage ne fait qu'augmenter, on observe de nombreux CDD de 2 jours dans les offres de pôle emploi (est-ce une réelle embauche ?), il y a aussi un grave obstacle concernant les emplois des personnes qualifiées et diplômées versus des embauches plus nombreuses pour des emplois de sous qualifiés et surtout: Le travail dépend de la richesse produite et donc des ressources qui diminuent... En résumé personnellement je trouve intéressant de montrer au publique les secteurs porteurs mais en aucun cas cela tend vers une amélioration de l'embauche de l'emploi. C'est tout le système qu'il faut repenser, pas des mesurettes genre "contrats aidés" qui font mine d'améliorer temporairement les statistiques... Le bilan s'aggrave il faut être lucide ! Le travail est illimité mais l'emploi lui il n'y en a pas pour tout le monde... Des pistes différentes existent pourtant comme le revenu de base universel, le partage du travail, la ré-orientation vers l'industrie, les coopératives solidaires... si on compte sur les politiques et la croissance... c'est déjà perdu. Du pain et des jeux voilà ce que l'on nous donne... hélas !

4.Posté par noe le 11/04/2014 15:22
Une bonne nouvelle mais remplie de rêves !
Combien de "moquettes" a-t-on fumées pour faire cette enquête ?

5.Posté par DAN RUN le 11/04/2014 15:35
La belle affaire avec le pôle emploi tout est permis .

On construit ce rapport sur la base d'une promo de technocrate à pôle emploi , ça doit changer

Il serait temps que l’on demande aux chercheurs d'emploi , si réellement, ils adhèrent à cette enquête sur les besoins en main-d’œuvre à la Réunion en 2014

6.Posté par Blablabla le 11/04/2014 16:45
Comment le secteur public va t-il recruter, en sachant que tous les budgets de fonctionnement sont revus à la baisse du fait des coupes dans les dotations départementales, régionales du fait des 50 Milliards d'économie à réaliser?
Sans oublier que les maires fraîchement élus sont entrain d'auditer leurs services du personnel et de préparer une liquidation massive des CDD "élections" et autres contrats de complaisances .

A quelle date a été réalisé cette "étude" ? car à sa lecture je crois rêver! du grand n'importe quoi!

7.Posté par blacko le 12/04/2014 06:25
embaucher ?? les fous !!

8.Posté par Dimitri ALAIN le 12/04/2014 08:29
LES STATISTIQUES DU MENSONGE des leurres , de la fumé socialiste ou le pire est a venir les petites salaires vont morflés

9.Posté par SEVERIN le 12/04/2014 11:48
Les gauchos,les umps ont toujours promis la lune a leurs con de citoyens comme le droit de rêver.Mais pas en profiter par le partage de la richesse dus a notre travaille.Pour ceux qui croient encore a ses mafieux de politiques,il vous reste encore le droit de rêver comme ( PIERRETTE LE POT AU LAIT ) .Ces offres d'embauches resteront que dans le dialogue?en attendant vous avez le droit d'assister a la scène habituel.
Offres d'emplois fictifs /de complaisance.Naturalisations des immigrées a l'augmentation du quotas électorales /La continuité d'attribution des privilèges de nos politiques dans leurs divers fonctions.Si il y a une réforme a faire dans l'urgence,c'est bien dans notre plus grande maison close que nos chômeurs connaissent bien.Le pôle des E?C?L?S ou s'entassent tous les parasites militants de nos partis politiques comme dans les secteurs de nos administrations.Bon vent CAMARADES / COMPAGNONS CRÉOLES,have good week in yab des Yvelines

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales