Economie

Une enquête publique pour l'extension du site de stockage de carburant de Gillot


Une enquête publique pour l'extension du site de stockage de carburant de Gillot
Depuis le 16 avril, la Préfecture de la Réunion a ouvert une enquête publique pour permettre à la population de se prononcer sur l'extention du site de stockage de carburant de l'aéroport de Gillot. Une obligation pour l’État, le site étant répertorié comme étant une "installation classée pour la protection de l'Environnement".

Une demande d'extension du dépôt d'hydrocarbures, situé sur la commune de Sainte-Marie, qui émane de la société en charge de l'exploitation du site, Avifuel. Le but de cette enquête publique est de permettre la construction d'une nouvelle cuve de 2.000 m3 qui viendra s'ajouter à celle existante de 3.000 m3.

Une nécessité pour la société Avifuel puisque l'actuel site de stockage de carburant permet à l'aéroport d'avoir une autonomie de deux à trois jours. Une nouvelle cuve portera l'autonomie à quatre jours pour permettre d'avoir une réserve suffisante en cas d'incident, comme la fermeture de la route du Littoral ou une grève sur le Port, compliquant le ravitaillement de la structure en hydrocarbure.

Optimiser le stockage en "carburéacteur", carburant destiné aux avions, permettra de répondre à une demande de plus en plus croissante en matière de trafic aérien, mais également de prévoir l'éventuelle arrivée des futurs gros porteurs comme l'A380.

L'enquête publique est ouverte du 16 avril au 16 juillet, elle permettra à la population de prendre connaissance du dossier et de consigner ses observations, si nécessaire, en mairie de Saint-Denis et Sainte-Marie.
Mardi 17 Avril 2012 - 14:29
Lu 980 fois




1.Posté par ZembroKaf le 17/04/2012 15:30
Ce n'est une nouveauté, ça fait plusieurs années on parle de cet extension, 2000 m3 pour 4 jours de réserve...même un."caroupaye" i tiens plus de 4 jours !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales