Sport

Une convention au féminin

Un mois après la signature d'une convention de partenariat entre les clubs de Saint-Joseph et l'AJ Auxerre, la municipalité de Patrick Lebreton s'est intéressée au développement du foot féminin dans la commune. Un développement qui devrait prendre plus d'importance au regard du nouveau partenariat validé entre le club de D1 féminine de Saint-Brieuc et les équipes féminines de Saint-Joseph.


Une convention au féminin
Ces messieurs n'ont qu'à bien se tenir. Les passionnées des pelouses et du foot féminin ont désormais leur partenariat avec Saint-Brieuc, un club digne de ce nom puisqu'en Ligue 1. On prend presque les mêmes et on recommence, mais cette fois-ci avec la dimension et les valeurs véhiculées par les femmes dans le sport.

"Je n'ignore pas les qualités des Réunionnaises"

Plus d'un mois après la convention liant les clubs saint-josephois et l'AJ Auxerre, la municipalité du Sud a conclu un nouveau partenariat avec le Stade Briochin Football Féminin et Saint-Jo Féminin. Un partenariat dont le but avoué est de créer des échanges avec la métropole et de mettre en valeur le potentiel des joueuses réunionnaises.

Après un hommage rendu au premier entraîneur du foot féminin à Saint-Joseph, Gabriel Therezo, et une présentation des grandes lignes de cette convention sportive par Claire Lebon de l'Office municipal des sports, c'est le conseiller régional Raymond Lauret qui a salué ce nouveau point de départ pour le foot féminin en le qualifiant d'historique avant que n'intervienne la responsable technique du club breton.

Visiblement satisfaite du carri bichique goûté à midi, Sonia Haziraj n'a pas manqué de rappeler l'importance de ce nouveau lien pour les structures concernées tout en indiquant qu'elle n'ignorait pas "les qualités des Réunionnaises.".
Accordant une grande importance à la femme et à son épanouissement dans le sport et plus précisément le football, la Bretonne a présenté son club et les opportunités résultant de cette convention entre ces deux clubs. Un Challenge Bourbon devrait ainsi voir le jour pour les féminines.

Donner l'opportunité du haut niveau aux Saint-Josephoises

Et pour cause, la politique des deux entités signataires de cette convention est axée sur la formation des jeunes. L'année 2010 verra à ce titre la création d'un Pôle France à Saint-Brieuc (centre de formation des 15-18 ans) qui sera, à terme, rejoint par quatre centres à l'échelle nationale où nos valeurs locales pourront peut-être décoller à l'image d'Anaïs Ribeira, actuellement pensionnaire à Clairefontaine et membre de l'équipe de France des 17 ans.

Faire de Saint-Brieuc une terre d'accueil favorable et structurée pour les Saint-Josephoises dans un parcours axé sur le haut niveau est donc une donnée primordiale de cette convention. Mais cette dernière permettra également d'organiser des échanges sportifs et culturels, un transfert de savoir-faire et d'accueillir au mieux les meilleurs joueuses de la commune.

De leur côté, les dirigeants et staffs techniques ne seront pas oubliés puisqu'ils pourront eux aussi bénéficier de sessions de perfectionnement ou encore de stages dans le cadre de la préformation.

Au delà de l'aspect sportif et échanges, c'est toute une dimension qui est donnée au football féminin local. En effet, ce sport pratiqué aussi par les femmes devrait être de plus en plus féminisé dans ses structures.  Car, comme l'a souligné le président de la Ligue réunionnaise de football Yves Ethève, "les hommes ont beaucoup à apprendre du comportement des femmes dans le foot et sa gestion et dans le sport de manière générale...".

Une convention au féminin
Lundi 28 Décembre 2009 - 18:30
Ludovic Robert
Lu 2110 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales