Economie

Une commande publique de 150 millions d'euros pour un système de climatisation innovant

Le préfet de La Réunion, Dominique Sorain, le Conseil général et des acteurs économiques de l'île ont signé un "Small business act" ce lundi, en présence de Jean-Lou Blachier, médiateur national des marchés publics, afin d'accompagner des entreprises réunionnaises dans la réponse à une commande publique de climatisation à hauteur de 150 millions d'euros sur Saint-Denis et Sainte-Marie. Un système de climatisation innovant qui puise dans la fraîcheur des profondeurs de l'océan.


Le CHU, l'université, l'aéroport et les zones industrielles et commerciales de Saint-Denis et Sainte-Marie profiteront dans les années à venir d'un nouveau système de climatisation. Le SWAC ou "sea water cooling" en anglais, permet d'alimenter le réseau urbain en climatisation en cherchant l'eau froide à 5 degrés, 1.000 mètres sous la surface de l'océan. S'il ne s'agit pas d'une première mondiale, "c'est néanmoins un projet très innovant qui respecte la direction de développement durable", affirme le préfet, Dominique Sorain.

Ce nouveau système économiserait 75% de l'électricité utilisée à ces fins aujourd'hui, soit l'équivalent en impact environnemental de 15.000 voitures par an. Un projet non seulement positif pour le développement durable mais également pour les entreprises réunionnaises qui profiteront de cette commande publique de 150 millions d'euros.

C'est dans ce cadre qu'a eu lieu ce lundi la signature d'un "Small business act" dont le but est d'assurer l'accompagnement des TPE et PME de l'île pour accéder à ce marché. "La commande publique est essentielle pour le secteur du BTP surtout en période difficile, explique Dominique Sorain, elle va structurer l'activité des entreprises dans le secteur, le but étant de les faire travailler. Avec des grands projets comme l'aéroport, le Port, la nouvelle route du Littoral... il faut que les retombées se fassent sur notre territoire".

Une relation entre l'État et les entreprises locales, c'est ce vers quoi Jean-Lou Blachier, médiateur national des marchés publics en visite pour l'occasion, travaille. "Il y a des différences mais aussi des point communs entre les territoires. On n'avance pas seul. Et les partenaires de ce projet aujourd'hui sont les ambassadeurs des commandes publiques et feront remonter les informations et les interrogations pour faciliter la discussion", explique-t-il.

 

La création de 400 emplois

Et qui dit marchés, dit emploi. Selon les signataires de l'accord (l’État, le Conseil régional de La Réunion, le SIDEO, l’ADEME, la CGPME, la FRBTP et Climabyss), 400 emplois devraient être créés "en période de pic". "Avec un projet de cette taille, il y a une dimension d'insertion du public, notamment des contrats d'apprentissage dans le BTP", affirme Jacques Lowinsky, président de SIDEO (Syndicat intercommunal d'exploitation d'eau océanique).

Sur les 150 millions d'euros d'investissements pour ce projet, 90 millions proviennent des fonds publics et 60 millions de capitaux privés. Le président de Climabyss, un des investisseurs et signataires, Eric Bassac, précise: "Les PME doivent trouver leur place et ce Small business act leur en donne la possibilité. Il y aura un comité de suivi tenu tous les deux mois, des formations, etc, afin de s'assurer de leur développement".

Lundi 27 Octobre 2014 - 13:12
SH
Lu 1566 fois




1.Posté par Mammitu Namu le 27/10/2014 15:05
Ben voilà d'où proviendra le réchauffement climatique : on réinjecte l'eau dans la mer là où on l'a prise. Et à quel degré sera-t-elle quand elle sera injectée ?

2.Posté par WTF le 27/10/2014 15:50
ça fait un moment qu'on parle de ça (partenariat avec EDF normalement). ça devait se faire que sur le site hospitalier de St Pierre au début cette histoire là ! là ou l'on peut faire plonger pas trop loin de la structure, les fameuses canalisations qui vont pomper l'eau froide en profondeur, la faire circuler dans les tubes et les ventilos, qui "taperont" dessus, donneront de l'aire frais...en tout cas, c'est moins polluant que les gazs classiques actuels...est ce vraiment efficace par contre ? Déjà qu'en automobile, en passant du R12 Fréon (CFC) à l'actuel R134a, on perd en efficacité, là il s'agira d'un système naturel...pourquoi pas, après tout à cette échelle d'utilisateur on verra bien. d'autant que la facture d'électricité devrait baisser pour les infrastructures concernés (sans que pour autant cela ne se ressente sur les factures des usagers...évidemment ^^ ).

Sinon, sur l'aspect commande du dossier, on reconnait donc qu'on à pas les compétences en local pour le faire. D'où l'accompagnement. Mais au delà. Lorsque les PME locales seront formées à ce type d'infrastructures, rien ne garantira qu'elles auront le marché en raison du principe de liberté d’accès à la commande publique qui neutralise le critère éventuel de la préférence régional. Et cela ne fera que s'amplifier avec la ratification du traité de l'atlantique nord, notamment sur ce genre de gros projets ou les entités E.U auront vocation à répondre...

le critère prix en premier ? Jouant sur leur proximité géographique et donc des coûts de fonctionnement moindre, les PME locales pourront jouer là dessus pour être pressentis...a moins qu'elles ne soient trop gourmandes et qu'une entreprise hors Run emporte le marché...on verra bien, mais sur le fond même, c'est une bonne chose !

3.Posté par KLD le 27/10/2014 18:27
"la fraîcheur des profondeurs de l'océan. " : rien que sa , sa fait réver !

4.Posté par Bourbon KID le 27/10/2014 21:58
........J'adore son air suffisant et " je me la pète grave" à ce préfet.....

5.Posté par Antipode le 28/10/2014 07:36
Ou comment réchauffer l'Océan plus rapidement plutôt que s'attaquer aux causes : mauvaises techniques de construction, d'isolation, parc automobile infernal... !

6.Posté par la lutte finale le 28/10/2014 12:48
le grand alphone allais proposait de construire les villes à la campagne, l'air y étant plus pur....sur le même principe, pourquoi ne pas délocaliser certaines administrations dans les Hauts, l'air y est tellement plus frais...

ah !! la pensée unique..!!!

7.Posté par Gromale le 28/10/2014 14:39
Pourquoi la Région était présente à cette rencontre ? C'est qui Philippe Jean-Pierre ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales