Société

Une barrière électromagnétique, solution pour éloigner les requins ?


Source : Jean-Marie Ghislain
Source : Jean-Marie Ghislain
Depuis 2009, trois chercheurs et plongeurs belges travaillent à un système afin d'éloigner les requins des zones de baignade et de surfs. Actuellement dans l'île, en pleine crise requins, pour présenter leur projet, baptisé Shark Repelling System (SRS), celui-ci semble intéresser les pouvoirs publics. Un premier test pourrait être organisé fin juin dans les eaux réunionnaises.

Le dispositif élaboré par la société Aquatek Technology est une "barrière contre les requins". "On créé un champ magnétique vertical qui empêche le requin de s'approcher de la zone désignée comme étant sensible", explique Jean-Marie Ghislain, un des trois associés, . Cette barrière est composée de portiques sous marins ayant la capacité de produire des ondes électromagnétiques. "C'est le même principe qu'une clôture électrique pour empêcher les bovins de sortir de l'enclos", schématise Jean-Marie Ghislain.

L'avantage de ce système, d'après les trois concepteurs, c'est que seuls les requins et les raies y sont sensibles. Ces ondes électromagnétiques créent une "zone d'inconfort" et les font déguerpir tandis que les autres poissons peuvent passer comme si de rien n'était.

Testé d'abord en piscine, puis en aquarium en présence de requins, le système a ensuite été testé en milieu naturel dans les eaux de la Polynésie française et s'est avéré concluant, notamment sur les requins bouledogues. Le dispositif est à présent en phase préindustrielle et la société explique pouvoir être en mesure de livrer "une installation industrielle fiable" en octobre/novembre 2014.  "Le risque zéro n'existe pas mais on s'en approche fortement", assure Jean-Marie Ghislain.

Un test dans les eaux réunionnaises fin juin ?

Les trois chercheurs belges, qui ont au cours de leur séjour rencontré des représentants de la mairie de Saint-Paul, de la sous-préfecture ou encore de la Région, ont apparemment séduits les pouvoirs publics. Ils devraient revenir fin juin à la Réunion pour mettre en place un test, hors zone de baignade et d'activités nautiques. "Le choix du lieu appartient aux autorités", se contente de signaler Jean-Marie Ghislain. "Nous avons obtenu des signaux encourageants de la part des pouvoirs publics. A nous de démontrer l'efficacité de ce système", ajoute ce photographe plongeur professionnel spécialisé dans le comportement des requins.

Reste la question du coût de ce dispositif : "Le prix varie en fonction des caractéristiques physiques du lieu choisi. Il coûte environ 1500 euros le mètre linéaire. Ce qui est difficile à chiffrer, c'est la partie liée à l'installation du support du dispositif", précise Jean-Marie Ghislain. Les trois associés d'Aquatek Tecnology espèrent que la Réunion sera la première région au monde à mettre en place ce dispositif innovant, qui constitue selon eux une alternative aux prélèvements.
Dimanche 19 Mai 2013 - 17:28
Lu 3822 fois




1.Posté par polo974 le 19/05/2013 18:23
putain, 1500 euro pour trois bouts de fil et quelques transistors...

soit 1.5 Million d'euro par km à comparer au coût du km d'autoroute (la rolls des routes: 6 à 10 Million/km)...

de qui se moque-t-on ? ? ?

2.Posté par Alain BLED le 19/05/2013 18:33
Une mesure plus urgente consisterait peut-être à prévoir ce genre de bracelet pour les cons.
Il y aurait ainsi infiniment moins de femmes battues.

3.Posté par ecolos bobos le 19/05/2013 19:05
Ce système existe depuis 20 ans , il ne s"agit pas d'un champ magnétique , mais d'un champ electro-statique. Cela ne fonctionne pas avec tous les types de requin. La mise en place à grande echelle n'a jamais pu etre réalisée de façon convaincante. Problèmes d'electrolyse, l'alimentation pose également des soucis. Bref , encore de la tarte à la crème pour faire diversion et ne pas traiter les problèmes. Qu'on arréte de nous prendre pour des jambons et qu'on se mette sérieusement à réguler ces requins qui sont en train de nous ruiner.

4.Posté par ecolo bobo pasteque le 19/05/2013 20:13
la barriere ne suffit pas, il faut aussi verbaliser la bande des surfeurs agressifs qui s'est sedentarisé à st gilles avant qu'ils ne proliferent.

5.Posté par lastic le 19/05/2013 23:04 (depuis mobile)
Depuis des décennies les Reunionnais aiment les sports mecaniques. Qu‘a t‘on fait pour eux ? Rien ou si peu.

6.Posté par Thierry le 20/05/2013 00:23
Toutes ces réunions et ces rencontres et ces tables rondes ... avec l'argent du contribuable pour que ça n'aboutisse à rien à chaque fois sinon qu'à attirer des REQUINS de commerciaux qui espèrent trouver sur un bout de cailloux des GObeurs pour leurs Z'affaires ... des pigeons à plumer ... Le bout de gras est bon ... d'autres requins vont s'en approcher ... Ce sont nos impôts qui sont gaspillés ...

Fabriquer des cages à vigies et les positionner sur les sites de pratiques d'activités en mer ... Cela créerait de l'emploi sans mettre en danger la vie des gardes ... L'argent monte vers les riches ... c'est pour cela que rien n'est fait ...

7.Posté par aucunelimite le 20/05/2013 04:47
il y aura toujours des Brice de Nice pour aller derrière ce fameux système de protection...............

8.Posté par Jiji le 20/05/2013 09:32
Tous cette argent dépensé pour quelques surfeurs!
Ils n'ont qu'à payer s'ils aiment tant que ça leur loisir.
Arreter de gaspiller l'argent pour rien.

9.Posté par Ada67200 le 20/05/2013 10:45 (depuis mobile)
La ont n'a la preuve qu'il n'y a pas barrière à la connerie humaine.ont devrait plutôt mettre une barrière au dépense inutile et a la dépense public

10.Posté par Ada67200 le 20/05/2013 10:45 (depuis mobile)
La ont n''a la preuve qu''il n''y a pas barrière à la connerie humaine.ont devrait plutôt mettre une barrière au dépense inutile et a la dépense public

11.Posté par Réunionnaise attentive le 21/05/2013 08:34
" Depuis 2009, trois chercheurs et plongeurs belges travaillent à un système afin d'éloigner les requins des zones de baignade et de surfs"; plus Fred Buyle et son équipier qui étaient venus l'an dernier pour former nos marqueurs apnéistes...

Mais que font nos plongeurs créoles péï ??? Qu'inventent-ils pour sécuriser les lieux de baignade ou d'activités nautiques dans leur océan ???

Faut-il que ce soit toujours des étrangers à nout'île qui proposent des solutions aux différents problèmes que nous rencontrons ?

Ce petit exemple ne devrait-il pas faire réfléchir les adeptes de la priorité au travaye kréol ? une société ne se sclérose -t-elle pas à vivre repliée sur elle même ???

12.Posté par sylvain le 21/05/2013 12:48
1- Créole lé tellement couillons!!!! Sèd y fo fé li fé pas, li laisse lo band en déor ni fé,
Sèd y fo pas fé li fé, (okip son camarad, manz son ki, fé lo compte....)

2- Faudra mette un système comme ça sur la terre aussi, pour deux trois cons, (entre autres pour ceux qui veulent empecher les poissons d'être dans leur élément.

Bande d'imbéciles va!!!

13.Posté par Paul le 22/05/2013 10:10
Excellent initiative si en plus elle n'était pas à la charge de la collectivité mais des clubs de surf.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales