Social

Une autre heure de débrayage demain à la CAF

Les négociations salariales des 16 et 17 avril prochains se préparent dans un contexte particulier à la Caisse d’allocations familiales. Il y a d’une part le débrayage quotidien depuis le 3 avril et il y aura surtout la grève illimitée qui débute le 16 avril.


Une autre heure de débrayage demain à la CAF
La sensation des employés de la CAF de La Réunion, d’avoir été laissés pour compte à l’issue des négociations salariales de l’Union des caisses nationales de Sécurité sociale (UCANSS), c’était les 24 et 25 mars dernier, s’est transformée en une grande frustration.
Cette impression d’être des Français d’un département d’outre-mer de seconde zone, alors que le LKP a obtenu une hausse de salaire substantielle, planera sans doute sur les discussions programmées pour les 16 et 17 avril. “Nous voulons la même augmentation”.
Chryslène Moutiama, porte-parole de l’intersyndicale (CFDT, CGTR, CGC et FO), indique “qu’il est nécessaire aujourd’hui de modifier l’avenant 50. Il faut une correction de notre indexation car notre pouvoir d’achat ne cesse de baisser”.
Ce sont autant d’arguments que les représentants du personnel intègreront dans des négociations qui là aussi, s’annoncent ardues. Car, la hausse de salaire accordée au LKP à la Guadeloupe était avant tout une décision politique. La Réunion n’est pas aujourd’hui dans un contexte identique.

Lundi 13 Avril 2009 - 18:31
Jismy Ramoudou
Lu 532 fois




1.Posté par kikose le 13/04/2009 19:22
La crise à la Caf reflète aussi la considération qu'a la nouvelle direction face à ses agents: conditions de travail moins agréable, pression pour le rendement avec des cadres qui au lieu de faire remonter les difficultés des agents, jouent leurs promotions, et ne jurent et ne jugent que par le rendement. Mais le pire est que la Caf n'est plus en capacité de recevoir correctement les usagers et il devient impossible d'exposer son problème à un interlocuteur car cela n'existe plus : tout le monde gère le dossier. Ce qui revient à dire qu'il n'y a plus de responsabilité d'un agent face à ses "clients". Une belle merde venue de Marseille ! Mais que fait donc le Conseil d'administration ? Y a t il encore de la famille à placer ? Les syndicats présents au Conseil, que font-ils ?


2.Posté par collectif des dijoux le 13/04/2009 19:32
cette gréve est scandaleuse, vs avez deja la garantie d el'emploi et des bons salaires , on devrait plutot augmenter lenombre de controleurs du travail des agents de la caf

3.Posté par Jacot le 14/04/2009 07:05
Je précise que la Sécu et la Direction Régionale du Service Médical sont aussi concernés par ce mouvement de grève.

Il concerne donc la revalorisation des salaires de près de 2000 personnes à la réunion. Cette action fait suite au dénis de l'UCANSS qui a octroyé 15% aux Antilles-Guyanne et rien aux Réunionnais juste pour le simple motif que les Réunionnais "ne sont pas capables de faire grève" (oui cela a été dit dans une réunion à Paris par l'actuel N°2 de l'UCANSS, ex-directeur de la CGSS Réunion, cherchez un peu, vous trouverez :) ).

En bref, l'UCANSS tente un coup de poker: si les Réunionnais bougent, ils obtiendront quelque chose, sinon c'est tout bénéf-> pas de budget supplémentaire à octroyer.

C'est lamentable d'en arriver la: bloquer les institutions et du coup crérer

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales