Economie

Une Université régionale des métiers et de l'artisanat voit le jour

Cet après-midi, la Chambre de métiers et de l'artisanat (CMA) a officiellement présenté son Université régionale des métiers et de l'artisanat (URMA). Une structure qui regroupe toutes les formations pour adultes dispensées par la CMA ainsi que par ses partenaires.


Une Université régionale des métiers et de l'artisanat voit le jour

Désormais, les apprentis des formations dispensées par la Chambre des métiers seront nommés "étudiants des métiers". Formés dans l'un des cinq centres de la CMA de la Réunion, ils seront coordonnés au sein d'une nouvelle structure, l'Université régionale des métiers et de l'artisanat (URMA).

Avant tout, il s'agit pour la Chambre d'offrir aux jeunes après leur bac, aux artisans et aux adultes mobiles ou en reconversion, des formations professionnelles "personnalisées et évolutives", intégrées au système universitaire LMD.

Un label national

Les formations, pour bon nombre de celles qui sont proposées par la CMA ou par ses partenaires, préexistaient déjà avant cette structure. Le sigle URMA désigne un label national, qui d'une part atteste d'une certaine qualité des diplômes délivrés par la CMA à la Réunion et d'autre part se veut valorisant pour ses étudiants.

Ainsi, pour son président, Bernard Picardo: "Avec l'avènement de l'URMA, le secteur des métiers réunionnais fait un saut qualitatif". L'organisme entend par ailleurs multiplier les partenariats afin de répondre de façon plus exhaustive aux demandes en qualifications des 14.300 entreprises artisanales que compte l'île.

Multiplication des partenariats

"L'URMA a l'intention de créer autant de passerelles que nécessaire pour qu'au terme du parcours, l'entreprise puisse bénéficier d'une vraie valeur ajoutée en terme de ressources humaines" , a expliqué Bernard Picardo cet après-midi lors d'un comité d'orientation et de partenariat à la Chambre de métiers.

Parmi les passerelles déjà concertées, il y aura des formations communes mises en place avec le CNAM (Conservatoire nationale des arts et métiers), le Pôle emploi Réunion-Mayotte, l'IUT de Saint-Pierre et l'Université de la Réunion. Un dispositif qui vise également à rendre plus visible la diversité des enseignements et à attirer de nouveaux publics. Sont notamment visés les jeunes à la recherche de compétences professionnelles et qui rejoignent sans conviction et faute de mieux les bancs de la faculté.
Lundi 30 Mai 2011 - 17:13
Marine Dijoux
Lu 1817 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales