Blog de Pierrot

Un sondage à prendre avec des pincettes...

Jeudi 12 Septembre 2013 - 15:33

Un sondage à prendre avec des pincettes...
Le Jir et Réunion 1ère ont publié aujourd'hui un sondage IPSOS concernant l'opinion que se feraient les électeurs de leurs maires dans 6 communes de la Réunion.

Un détail a attiré mon attention. Il est communément admis qu'il faut un échantillon représentatif de la population d'au moins un millier de personnes pour qu'un sondage soit crédible. Pas de problème en l'espèce puisque cet échantillon est censé être de 2659 personnes.

Là où le bât blesse, c'est qu'on ne s'est pas contenté d'effectuer un sondage sur l'ensemble du département pour savoir pour quel parti politique les électeurs s'apprêteraient à voter, mais qu'on a également interrogé les personnes sur ce qu'ils pensaient de leurs maires, commue par commune.

La notice d'explication sur la méthode retenue pour effectuer le sondage ne donne pas beaucoup de détails, mais on découvre au détours d'un des tableaux que seulement 465 personnes ont été interrogées à Saint-Denis, 353 à Saint-Paul, 270 à Saint-Pierre, 245 au Tampon, 174 à Saint-Louis et 152 à Saint-André. On est donc loin des seuils communément admis pour accorder une certaine crédibilité à un sondage.

On note par ailleurs que ce sondage a été effectué par téléphone entre le 4 avril et le 31 août dernier, alors même qu'on ne connaissait même pas les noms des candidats dans chaque commune. Pour ne prendre que l'exemple de Saint-Denis, imaginez qu'à la période où IPSOS a questionné les électeurs, on pensait encore que Didier Robert pouvait être candidat. Et aujourd'hui, au moment où ce sondage est publié, on ne sait toujours pas si ce sera Michel Lagourgue ou Nassimah Dindar qui représentera la Droite... Or, tout le monde devrait facilement tomber d'accord pour dire que la perception que l'on peut avoir d'un maire sortant est souvent effectuée en perspective, par comparaison ou opposition avec la personnalité de son principal opposant. A Saint-Denis, on ne le connait toujours pas. Et c'est un exemple qui peut valoir dans de nombreuses autres villes de la Réunion qui ont été sondées par IPSOS, le Jir et Réunion 1ère...

On est dès lors en droit de se demander pourquoi une telle précipitation. Le Jir et Réunion 1ère ont-ils voulu "griller" leurs concurrents, quitte à sortir des chiffres approximatifs? Je ne suis pas loin de le penser...
Pierrot Dupuy
Lu 2619 fois



1.Posté par David Asmodee le 12/09/2013 16:52

Je m'en fous. Je ne voterai pas.

2.Posté par Tanbi le 12/09/2013 17:33

1- Inquiètes pas na vote pou ou nous ! Lol

3.Posté par Un article à prendre avec des pincettes... le 12/09/2013 18:12

Bonjour Pierrot,

Vous nous faites le coup, à chaque élection ou presque, du "sondage à prendre avec des pincettes" (au moins, vous avez le mérite de la constance :), des "chiffres approximatifs" et de vos doutes sur la "crédibilité" des travaux livrés par Ipsos à la Réunion dans le domaine politique et électoral.

Vos propos sur les tailles d'échantillons et plusieurs autres de vos affirmations sont faux...

C'et la raison pour laquelle, cette fois, je prends un peu de temps pour rétablir quelques faits, et permettre à vos lecteurs de prendre une mesure plus objective des éléments diffusés hier et publiés ce jour par Ipsos, Le Journal de l'Ile et Réunion 1ère. Je vous prie d'ailleurs de pardonner la longueur de mon propos, mais il faut bien quelques arguments concrets pour dépasser le simple niveau de "café du commerce".

Souvenez-vous des intentions de votes publiées l'année dernière pour les législatives (ce n'est pas si loin) : 400 inscrits interrogés par circonscription, intentions de votes calculées et publiées sur environ 300 inscrits "certains d'aller voter exprimés" par circonscription (très loin de 1 000, n'est-ce pas ?) et... des sondages qui ont plutôt fidèlement représenté les choix des électeurs des trois circonscriptions travaillées, si vous voulez bien en convenir (rappelez-vous : St Paul : Huguette Bello à 67.5 d'intentions de votes contre 12% pour JYL; St Denis : EB 38, ND 22, RPV 20 pour un 1er tour à 67 pour HB et 14% pour JYL, et sur St Denis EB 40; ND 21.4; RPV 20.8).

Pas mal, non, pour des échantillons "notoirement insuffisants" ? Magie ou métier ? D'après vous...

Pour votre information, il est "communément admis" que la représentativité n'est pas une question de taille, mais de structure de l'échantillon constitué (la taille de l'échantillon conditionne la marge d'erreur, mais n'a rien à voir avec la notion de représentativité) . D'où constitution des échantillons d'intentions de votes par Grands Quartiers INSEE, quotas, et tout le toutim... Chez Ipsos en tout cas.

Par ailleurs, Ipsos n'a absolument pas demandé pour quel parti les personnes interrogées allaient voter (je ne sais pas où vous avez pu trouver ça ??), mais de quel parti ils se sentent le plus proche, ce qui n'a rien à voir...Ici, ce ne sont pas les chiffres, mais le commentaire qui est très "approximatif"...

Naturellement, en avril dernier, les candidats à l'élection n'étaient pas déclarés (et c'est encore largement vrai aujourd'hui) : c'est justement la raison pour laquelle il s'agit d'une enquête continue, jusqu'à fin février 2014, avec des évolutions mensuelles possibles, et qui seront observées avec intérêt, en fonction de ces déclarations de candidatures...:)

Quant à la note technique, elle donne tous les détails exigés par la loi et habituellement diffusés avec un sondage.

Vous parlez de précipitation ? alors que nous avons attendu d'avoir interrogé 2 659 inscrits, au bout de cinq mois d'enquête, pour publier ?

Pour que vous le sachiez, les approches quantitatives sont couramment utilisées à partir d'une centaine de cas observés (Médiamétrie, que vous connaissez bien, descend même son seuil de publication à 50 personnes interrogées pour l'audience par quart d'heure, si je ne m'abuse).

Ici, nous avons décidé de publier les résultats par commune à partir d'environ 150 inscrits... Vous voyez bien que nous sommes prudents et que nous avons le souci de livrer une information correcte aux lecteurs....

Alors... prenez votre temps quand vous lisez (là, vous avez vraiment lu trop vite :)...et, si vous avez un doute, appelez-moi : je me ferai un plaisir de partager avec vous les joies des méthodes d'échantillonnage quantitatives et la portée (et aussi naturellement les limites) des études d'opinion dans le domaine politique :)

Allez, vous pouvez ranger vos "pincettes" et reprendre le Journal de l'Ile (ou réécouter Réunion 1ère) : je vous souhaite bonne lecture du Baromètre Ipsos des Municipales et vous dis "à dans un mois" pour de nouveaux résultats...

Cordialement

Philippe Fabing

4.Posté par indigné le 13/09/2013 00:13

arret fait la boue avant la pluie c'est le peuple qui décide pour les dernieres régionale les sondages avait donner popol gagnant et didier la gagné.nora surprise surtout à st-paul.

5.Posté par usager 974 le 13/09/2013 07:30 (depuis mobile)

C''est le propre du blog, on dégaine plus vite que l''on ne pense... Si Pierrot n''a pas réagit c''est qu''il estime qu''il est allé un peu vite en besogne... Me à culpa pour lui !

6.Posté par Dignité le 13/09/2013 08:48

Et voilà, la période est venue pour que les maires sortants fassent ce qu'il faut pour rester à leur poste et pour que ceux qui veulent le leur prendre , fomentent des alliances en vue de renforcer leurs chances de réussite.

Moi, j'ai voté Annette aux dernières municipales et ma voix , ajoutée à celles de tous les autres lui ont permis de dégommer Victoria dont je ne supportais pas le soutien aveugle à Sarko.
Cependant, en votant Annette je ne lui ai pas donné un mandat pour débaptiser ma ville de Saint Denis en l'appelant "Sin Dni". Je suis créole dans l'âme et ma "créolitude" je tiens à l'exprimer dans une culture française faîte de diversités et de différences.
Or, sans que je me l'explique , je ressens un sentiment de honte et de rage quand je vois le panneau indiquant "Sin Dni".
J'ai envie de dire à Annette que la Réunion n'est pas constituée que de noirs , descendants d'esclaves. Or , cette expression Sin Dni est faîte pour rendre hommage à cette composante de la population de notre île qui en comporte beaucoup d'autres (comment écrit-on Saint Denis en tamoul, en chinois, en arabe ?)
C'est une idée stupide qu'il a eue et qui va lui faire perdre beaucoup de voix dont la mienne. On ne joue pas impunément avec les concepts identitaires.

7.Posté par maroco le 13/09/2013 10:10

idem que post 1 - à St Louis, aucun candidat valable, je reste à la maison.

8.Posté par GANT le 13/09/2013 10:14

Merci à Philippe Fabing . Pierrot nous le fait le coup chaque année et l'an passé il se trouve que le JIR-IPSOS-REUNION 1 ERE avaient tapé dans le mille.
Mais on te connait Pierrot en matière de désinformation. En même temps il faut bien que tu remplisses ton site.
D'ailleurs, je te propose un sujet du jour ( dans le JIR et le Quotidien), que pour une fois tu n'a pas repris . Il s'agit de l'affaire SFR ,concernant des perquisitions. On attends ton avis éclairé sur la question. A moins que tu "oublies" comme la semaine passée d'en parler (Affaire des vols chez SFR). Est-ce par ce que tu es en affaire avec eux ? ou juste un oubli ? Merci pour ta réponse.

9.Posté par Noelegrand le 13/09/2013 12:06

La réponse avisée de Philippe Fabing est très appropriée et merci à Pierrot d'avoir eu le courage de la publier. Il aurait pu ne pas la diffuser.
Si en effet, Pierrot a jugé bon de ne pas répondre aux précisions de Philippe, c'est qu'il sait que Philippe a raison. Cette régulation et ce réquilibrage sont très importants. Oui, Pierrot, tu es allé trop vite, une fois de plus. Un modérateur comme Philippe est donc le bienvenu. Pierrot, dans d'autres affaires, n'a t-il pas été un peu trop vte, il a tiré plus vite que son ombre. La sagesse veut qu'il reconnaisse ses erreurs.

Quelques fois aussi, tu as la mémoire courte comme l'affaire du vol chez SFR ou d'autres.

Tout comme 6, j'ai voté Annette, Kanette, en 2008 et je ne referai plus la même erreur, je n'ai pas accepté qu'une subvention importante soit accordée à Mada avec mes deniers.
Je n'ai pas accepté qu'il embauche ses enfants à la Mairie, je n' ai pas accepté qu'il fasse de Sit-Denis, une ville poubelle et sale, je n'ai pas aimé qu'il ne fasse rien pour l'Espace océan alors que mon cousin par alliance a été viré de son terrain et alors qu'il avait promis dans sa campagne en 2008.

10.Posté par Noir, descendant d''''esclaves le 14/09/2013 10:39

A Dignité :

Vous demandez comment on écrit Saint Denis en Tamoul, Chinois, zarabe etc? Eh bien je vous retourne la question. En effet, comment prononcent-ils Saint Denis, nos compatriotes Chinois, Malbars, Zarabes ?
Je cherche depuis que j'ai lu votre poste et je ne vois vraiment pas, alors éclairez-moi :
Tamoul : domin mi sava.......
Chinois : mi habite.....
Zarabe : mi travaille....

J'ai comme l'impression que tout le monde dit la même chose (je compte sur vous pour me corriger, si je me trompe) :
En français : je vais à St Denis, j'habite à St Denis, je travaille à St Denis.....
En créole : mi sava sin dni, mi habite sin dni, mi travaille sin dni.....

Ou alors, ne côtoyons - nous pas les mêmes Malbars, Chinois, Zarabes?!! Les vôtres viennent juste de débarquer de "malbarie", de "chinoisie", de "zarabie"?
Vous qui revendiquez votre crèolitude, pourquoi niez-vous celle des autres ?

Autre remarque (sans vouloir défendre G. Annette, je ne vis pas à Saint Denis et ne suis donc pas concerné par vos querelles politiciennes) : je n'ai pas l'impression qu'on ait voulu dé (re )baptiser Saint Denis, mais simplement faire comme dans d'autres régions françaises (Bretagne, Languedoc-Roussillon ou Paca....) où le nom des villes est écrit en français et en langue régionale. Jamais je n'ai entendu un Breton (par exemple) avoir honte de sa langue régionale, au contraire ces gens-là parlent de richesse!!! Alors, pourquoi avez-vous honte du créole, tout en revendiquant votre créolitude?
Ah oui, j'oubliai, c'est le parler des Kafs, Noirs descendants d'esclaves, et ceux-là, évidemment sont encore moins créoles que les autres!!!

Signé : un Kaf, Noir, descendant d'esclaves

11.Posté par polo974 le 15/09/2013 12:16

1.Posté par David Asmodee le 12/09/2013 16:52
""" Je m'en fous. Je ne voterai pas. """
Tu dis ça parce que tu es déchus de tes droits civiques ? ? ?

12.Posté par Dignité le 16/09/2013 22:32

à post 10

J'ai grandi dans un village du sud de l'île où seul l'instit local parlait français. L'école de la République m'a permis de m'affranchir des conditions sociales et culturelles dans lesquelles a baigné mon enfance. Mes copains d'enfance étaient noirs, jaunes, blancs , métissés etc...
Quand nous partions pour la capitale on disait qu'on allait à Sain ' D'ni mais jamais Sin Dni.
Un maire n'a pas mandat pour appeler une ville autrement que par le nom qu'elle a toujours porté.
Mon moi intérieur est profondément heurté par cette appellation . Je livre mon ressenti et si cela vous choque c'est que l'initiative qui a été prise en la circonstance divise au lieu de fédérer. Donc, c'est une initiative malheureuse et regrettable. Toucher au concept identitaire c'est jouer avec l'âme humaine et cela peut dégénérer en guerre civile.

13.Posté par grangaga le 20/09/2013 16:42

Z'afèr' sondaz' an Frans' ...èk' lop' ti là, lé pokor' zizé.........po di a zot' kossa y lé in sondaz'.........alé rodé a ki y lé lo bann' société lo sondaz'..Tro for' lo gar'...Ex n°1 dé Guiniol'...y poz' a ou in kèss'tyon nana in sèl' répons'.............po zot' piblyé an tou ka

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter