Société

Un seul des trois bassins de Saint-Gilles sera aménagé pour le public


Un seul des trois bassins de Saint-Gilles sera aménagé pour le public
Dimanche, un promeneur signalait un éboulement dans la ravine Saint-Gilles sur une zone qui surplombe le bassin Malheur. Sur place, la division Infrastructures de la ville de Saint-Paul constatait qu’une zone d’éboulis était effectivement repérable depuis l’aval du bassin. Les matériaux vraisemblablement détachés de la falaise se situaient dans l’axe du lit, avec un volume estimé entre 1 et 2 m3. Il s’agit de roches non massives (d’une masse inférieure à 500kg).

Néanmoins, elles présentent un risque pour toute personne qui s’aventurerait sous la chute d’eau malgré l’interdiction de fréquenter le site formalisée par un arrêté du maire et du préfet depuis 2002. Le service Infrastructures précise que les effets d’une crue moyenne dans la ravine produiront naturellement la chasse de cet amas rocheux.

Un petit tour par la route du théâtre ces derniers jours vient confirmer que le site demeure toujours aussi attractif et ce malgré la réglementation qui alerte le public sur le risque d’éboulement et sur la présence d’un périmètre de protection immédiat pour la ressource en eau potable.

Mandaté par la mairie pour l'aménagement d'un des trois bassins, la société publique locale Tamarun confirme qu'une solution médiane doit aboutir.

Dans un peu plus d'un an, le bassin des Cormorans et son accès seront aménagés. Ces travaux sont suspendus à l'arrêté préfectoral d'autorisation d'aménagement dont la publication doit intervenir "fin 2015". La procédure, longue, tenait notamment de l'obligation faite de mener une étude d'impact ainsi que la formalisation de l'échange du droit d'eau entre la commune et le Département. L'idée étant de faire porter le captage du bassin Cormorans vers celui des Aigrettes.

Une solution pour satisfaire tout le monde

A terme donc, touristes et locaux auront l'autorisation d'accéder et de se baigner au seul bassin des Cormorans. Les deux autres resteront dédiés à la ressource en eau pour la ville.

A eux seuls, les captages dans les bassins Malheur et Aigrettes assurent plus du tiers du volume de distribution d’eau dans les foyers saint-paulois, soit 28.000 foyers (plus de 84.000 habitants) sur environ 37.000 habitations. C'est dire l'importance de ces captages.

La directrice de Tamarun, Claudine Dupuy, informe que l'étude d'aménagement du bassin Cormorans progresse. L'équipe de maîtrise d'oeuvre retenue a présenté récemment son pré-diagnostic des aménagements à réaliser.

En attendant leur livraison, la mairie veille à l'aspect sécurité même si les nombreux barrages positionnés sont "régulièrement vandalisés". L’interdiction physique d’accès au site est "impossible" selon la mairie "car les accès au bassin Malheur sont multiples". Toutefois, la municipalité réfléchit à la pose de nouvelles grilles et compte sur le sens civique de la population.
Mercredi 31 Décembre 2014 - 06:29
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1327 fois




1.Posté par Vipère le 31/12/2014 16:19
Les gens continuerons à d se rendre aux Bassins des Aigrettes qui est plus accessible et plus beau

2.Posté par jean le 31/12/2014 16:46
il suffit de mettre une vrai barrière et tout le monde pourra profiter du seul bassin autorisé

3.Posté par Vipère le 31/12/2014 17:07
@Jean
tout a été tenté grilles barrières portes cadenas gardiens.... tôt ou tard un petit malin vient avec des cisailles une scie ou une barre à mine ou autre chose et il y a des passages qui sont créés, la zone est trop vaste ,et les gens n'admettront jamais que ce soit interdit ,je suis de leur avis il faut solutionner cette histoire de captage c'est tout

4.Posté par L' INDÉPENDANT le 31/12/2014 18:39
@ post 2 jean
Bravo, une vraie barrière avec de vrais mirador, du véritable barbelé et quelques équipes cynophiles pour faire bonne mesure...
Du grand n'importe quoi ! Quand arrêteront ils de déresponsabiliser les citoyens en réglementant tout ?
Un vrai panneau signalant les dangers pour laisser les gens y aller à leurs risques et périls.
Ceux qui iront se baigner, le feront en pleine connaissance de cause à leurs risques et périls.
Arrêtons de dépenser des fortunes en barrières inutiles, arrêtons de détourner les Gendarmes de missions plus importante que de surveiller des citoyens qui ne font de tords à personne.
Je suppose que tu es trop bête pour respecter un panneau d'interdiction, il te faut aussi une vraie barrière, navrant !

5.Posté par Sort de là ???? le 31/12/2014 19:03
Toutes les économies ( 15 000 000 euros ) laissées par Huguette se sont envolées! Alors on minimise les projets

6.Posté par justedubonsens le 31/12/2014 22:09
Ce site est exceptionnel avec ses trois bassins et le passage sous roche pour y accéder. En privé Réunionnais et touristes est inadmissible. Les captages peuvent se faire en amont et préserver ainsi l'accès à l'ensemble des bassins. Cormoran étant le plus vilain !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales