Société

Un séminaire pour préserver les bichiques et autres espèces présentes dans nos rivières


Un séminaire pour préserver les bichiques et autres espèces présentes dans nos rivières
L'ARDA, l'association réunionnaise de développement de l’aquaculture, tenait mercredi et jeudi, un séminaire dont le thème était la “recherche à venir en écologie des eaux douces à la Réunion”. Le séminaire regroupait divers experts de l'aquaculture et des écosystèmes, dont certains étaient venus spécialement de métropole, et intervenait suite à la thèse de M. Nils Teichert sur “les traits de vie des espèces de cabots bouche-ronde”, c'est-à-dire les Sicyopterus lagocephalus et Cotylopus acutipinnis, le bichiques adultes en résumé. Les scientifiques ont observé pendant quatre années leurs flux migratoires aux embouchures des rivières du Mât, des Roches et Saint-Étienne.

L'un des objectifs de ce séminaire était de définir les priorités de recherche afin de mettre en place des plans de gestion et de conservation des rivières et plans d'eau réunionnais. La connaissance des écosystèmes réunionnais reste à approfondir en comparaison avec ce qu'on connaît, par exemple, des espèces présentes dans les cours d'eau de métropole. La finalité est bien évidemment de préserver la biodversité des rivières réunionnaises à travers l'étude des différents organismes, qu'il soit catadrome, comme l'anguille, c'est-à-dire un organisme qui vit en eau douce mais qui se reproduit en milieu marin, ou amphidrome, comme les bichiques, dont la croissance et la reproduction ont lieu en eau douce.

Les enjeux sont importants. Il s'agit de mieux connaître les espèces réunionnaises, en particulier leurs flux migratoires et leur durée de vie. Ainsi, les experts espèrent parvenir à établir des stratégies pour protéger les stocks de cabots noirs, loches, chevrettes, camarons et autres bichiques. Certaines espèces sont d'ailleurs en danger d'extinction pour diverses raisons liées à la pêche, au braconnage, mais aussi en raison de l'impact de l'homme qui prélève de l'eau en amont des rivières ou construit et aménage là où des espèces migrent pour se reproduire ou se développer.
Samedi 20 Octobre 2012 - 08:25
.
Lu 1752 fois




1.Posté par noe le 20/10/2012 09:12
Profitons des derniers bichiques-péi , les vrais , qui restent malgré le prix de 40 € le kg !
40€ , c'est rien pour ceux qui veulent manger ce caviar-péi ...

Bientôt nous n'aurons que les "bichiques congelés" sorte de larves d'anchois ...pas bon du tout ... Ils vous regardent des yeux noirs à la cuisson ...Nos bichiques-péi ont des yeux blancs à la cuisson !

2.Posté par mazenbron le 20/10/2012 09:25
Aprés une élection de miss bichique,voilà qu'on veut l'envoyer au séminaire!!
J'aurais plutot pensé à un couvent.Une bichique à cornette,ça décoifferait,non ?

3.Posté par palaxsa le 20/10/2012 09:41 (depuis mobile)
Apres avoir privatiser nos lagon a quelques scientifiques, maintenant ce sont nos riviere qui est sur point d'etre privatiser, j'espere que nos politiques ne va pas cautioner sa!!!! Y en a marre de ces personnes venant de lexterieur qui croit avoir

4.Posté par zot sa war!!! le 20/10/2012 10:35
Bichiques : péche encrée dans nout culture...ARDA pépare à zot guingne lo coup...pou le problème requins zot y gagne fé ce que zot y veut...mais pou bichique zot y sa gagne lo coup...!!!!!

5.Posté par vinchy le 20/10/2012 11:44
franchment avant t gagne peche poisson pou vende la interdit a nous maintenant c bichique !!
faut arreter allons foute bonne moune la dehors nou nou empeche pas zot vend zot caviar langouste pengazu de l'anus

moin mi dit faut arrete laisse creole vive et mange sak nou veut ta nou sa nos ancetre la mette sa la pou nou bonne zoreil i arive veut controle a nou !!!!!!

6.Posté par a moin sa le 20/10/2012 16:00
Ces organisme fait du lobbying auprès de nos instances pour avoir des
subventions aux prétextes écologique, en réalité il vivent de sa.
Ils n'ont rien à faire de notre culture qu'ils ne comprenne même pas
car ils sont pas d'ici. Un jour ou l'autre on ne pourra plus manger des
bichique de chez nous, ce sera interdit de pêcher au profit de l'importation
avec la bénédiction de nos élus. La volaille d'import est elle élevé avec les normes
draconienne qu'on nous impose, ceci n'est qu'un exemple et tout un pans
économique qui s'écroule. Du travaille vers l’assistanat comme d'habitude.
Mon pays foulcan

7.Posté par C'est la Crise le 20/10/2012 18:51
Il faudrait d'abord que les inspecteurs du fisc s'intérèssent aux milliers d'euro passés sous cape !! des fortunes faites au black !!

8.Posté par stacy peralta le 20/10/2012 19:56
@6 amoin sa

Les discours de surfeurs squalophobes dégagez !!!
Barre aou don !!

9.Posté par harry le 20/10/2012 21:22
Vous croyez que les élus vont empêcher la privatisation des embouchures? D'autant que pour ça il va falloir leur payer des droits de çi des droits de ça! Allez, c'est clair, les pécheurs de bichiques vont se retrouver à la rue comme nos milliers de pêcheurs qui se sont retrouvés hors de l'eau pour laisser les gros armateurs pécher tranquillement et de faire main basse sur tout!!! Mais bon, comme on dit tous amen en restant assis confortablement dans nos fauteuils en se disant que ça ne nous concerne pas, c'est l'affaire des pêcheurs!!! Ben voilà, la solidarité réunionnaise on la connait : C'est pas juste mais je m'en fous, jusqu'à ce qu'un jour on va lui couper quelque chose à lui aussi et là il va se réveiiler! ben c'est pas juste mais c'est trop tard t'es à la rue pauv' C...

10.Posté par DUCOBU le 21/10/2012 03:20
Sérieux messieurs, dans les rivières il n'y as plus rien, avant on trouvait des poissons, anguilles, camarons, loches,coquilles et maintenant " des truites" faute à qui? créole y attrapent tout ce qu'ils peut mangé et même "boucherongs". Il faut faire une vraie étude sur le bichique et voire comment empêcher sa disparition et surtout sur du long terme.

11.Posté par Réunionnaise INDIGNEE le 21/10/2012 08:32
L'ARDA ... ce machin qui ne vit que de subventions, qui avait mis des filets autour de la ferme aquacole à Saint-Paul afin de protéger des requins, les poissons vitaminés élevés dans des cages que les Réunionnais refusent de manger préférant à juste titre, manger du poisson qui nage en toute liberté dans l'océan,...

réapparaît cette fois pour demander des subventions, sans doute pour élever des bichiques vitaminés dans des cages qu'elle compte protéger avec des filets ??

ET LES NAGEURS DE BOUCAN CANOT ET DES ROCHES NOIRES... QUAND LA MAIRIE DE SAINT-PAUL VA-T-ELLE SE DECIDER A LES PROTEGER PAR DES FILETS DIGNES DE CE NOM ???

12.Posté par @stacy deux neurones le 21/10/2012 10:33
et la nuit aussi, quand tu fais des cauchemars, tu vois des surfeurs ?

13.Posté par bar a zot le 21/10/2012 11:51
@12

Le post 8 a raison !
Le discours des surfeurs se reconnait tout de suite .
vous vous cachez derierre des pseudos à consonnance créole mais vous êtes démasqués : les pleureuses de PRR
LA PREUVE : le post 11 et post 6 =P R R BAR AZOT LOIN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

14.Posté par maman de deux enfants, inquiète ... le 21/10/2012 18:02
@13.bar a zot

Pourquoi voulez-vous assimiler les BAIGNEURS à des Surfeurs parce que l'on réclame la protection des lieux de baignade par des filets ???

Faut-il que vous ayez l'esprit embrumé par du zamal ou de l'alcool pour ne pas faire la différence à moins que vous ne soyez jamais allé à la mer ? en ce cas arrêtez de cracher votre venin !!!

15.Posté par bar a zot le 21/10/2012 21:25
@14
Le discour stéréotypé des PRR et irreverseables chère "madame" , ceux qui attaquent l 'ARDA ne sont pas des mamans réunionnaise et indignée , mais des surfeurs à deux balles et trois neurones , des braconniers , des aprentis apnéîstes à deux balles également .
Parce que si c'est pour des enfants , mettez les au lagon....Ahahahahahahaha!!!!!

16.Posté par Alé manze ma payé don le 22/10/2012 06:03
Je confirme @15 ,les mots "créole indigné","réunionnaise indignée ","maman indignée " veulent dire " pleureuse d'OPRPRR indignée " .Le dernier cri chez OPR ? Faire croire que les défenseurs de requin travaillent pour des compagnies pétrolières .http://www.facebook.com/oceanpreventionreunion
La théorie de la conspiration ,un classique chez les paranoïaques narcissiques çroyant qu'on "leur cache la vérité " et que seuls eux "savent des choses " . ils feraient mieux de relire Didier Derand ,le tome 1 de "na point Rokin dane route des squales "

17.Posté par maman de deux enfants, inquiète ... le 22/10/2012 06:32
@16.bar a zot

Ce discours d'alcoolique minable qui doit passer ses journées derrière le bar à siroter ses dodo/rhum et sans doute à battre sa femme devant ses ? enfants qui reproduiront le même schéma à l'âge adulte,reflète sans aucun doute le mal être d'une cette partie de la population Réunionnaise qui passe son temps à pratiquer leur sport favori: le ladi lafé !!!

18.Posté par celeron le 22/10/2012 10:07
quelle ambiance dans ce forum. Sinon l'arda fait des études scientifiques reconnues dans le monde entier si ça intéresse encore quelqu'un ...

19.Posté par cétordu le 22/10/2012 10:13
@18.celeron

Ah bon ??? Bofff !!!

20.Posté par " invasion requin renyon association " le tele novelainvasion le 22/10/2012 12:22
@18,ARdA travaille avec Barack Obama et al qaida et les illuminatis pour la fin du surf réunionnais,la fuite des cerveaux en Aquitaine,et la foreuse de pétrole installée a boucan canot

21.Posté par miaou le 22/10/2012 12:24
heureusement qu'OPRPRR est là pour doneer à ses détracteurs une raison d'éxister

22.Posté par bar a zot le 22/10/2012 22:21
Les parasites de PRR vous faites chiez tout le monde en général mais encore plus sur ce topic.
Ecoutez ceci :
L' AQUACULTURE EST L' AVENIR SUR CETTE PLANèTE Où LES RESSOURCES SE RARéFIENT .
Même si les chercheurs tatonnent encore , c'est l'avenir !!!!!!!!!!!!

23.Posté par professeur le dingue le 22/10/2012 23:13
@22.bar a zot

Je suis entièrement d'accord avec vous et avec certains pseudos-scientifiques de chez nous qui tâtonnent toute la journée, mais qui se goinfrent de subventions depuis des décennies .... sur cette terre ou les ressources se raréfient, l'aquaculture avec des poissons gavés avec des aliments issus d'une agriculture aux OGM est l'avenir de l'homme zamalé !!!

24.Posté par @ bar a zot le 23/10/2012 08:13
en tous cas, a ou lé déja barré !!!

25.Posté par sauvons la recherche le 23/10/2012 08:32
oui la recherche doit etre subventionnée 100% argent public. On voit les catastrophes generées par le financement privé: OGM, mediator, tabac, sel, alcool.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales