Politique

Un secrétaire d'Etat australien reçu par Didier Robert


Un secrétaire d'Etat australien reçu par Didier Robert
C'est une journée marathon que traverse actuellement le président de la Région Réunion. Didier Robert accueille depuis ce mercredi matin Richard Marles, député et secrétaire d'Etat australien aux affaires étrangères et des îles pacifiques. Le déplacement de l'homme politique australien entre dans le cadre d'une tournée des îles de l'océan Indien.

Cette venue à la Réunion est d'abord historique puisque, pour la premire fois, un membre du gouvernement du Commonwealth d'Australie effectue une visite officielle sur l'île. Lors d'une allocution de bienvenue, Didier Robert a tenu à mettre en exergue les intérêts communs que nos deux îles peuvent avoir malgré "les différences d'échelles entre votre pays grand comme 14 fois la France et cette région française et européenne d'outremer éloignée du vieux continent européen, ce qui nous rassemble est en effet bien plus important que la distance qui nous sépare", a-t-il commenté.

L'Australie, un potentiel touristique

Réchauffement climatique, sécurité alimentaire et énergétique, accès aux ressources naturelles, protection de l'environnement sont des questions communes aux deux entités.

"Comme l'Australie, nous ambitionnons de développer des relations constructives avec les puissances du Sud-Est asiatique, dont certaines sont à l'origine du peuplement de la Réunion, je pense en particulier à l'Inde et à la Chine", a poursuivi Didier Robert.

L'Australie fait partie des pays "prioritaires" avec lesquels la Région Réunion souhaite développer des partenariats. "J'ai moi-même eu l'immense plaisir de me rendre en Australie en novembre 2010, lors du "French Festival " d'Adelaïde, dont la Réunion fut l'invitée d'honneur", n'a pas manqué de rappeler le président.

Didier Robert espère que cette visite pourra impulser un nouvel élan à la coopération entre l'Australie et la Réunion en pensant tout particulièrement au tourisme, à l'éducation et à l'environnement. En 2011, 3.402 touristes australiens sont venus sur notre île (contre 871 en 2009). Le potentiel est là, surtout quand on sait qu'il étaient 16.761 à choisir la destination Maurice sur la même année.

Richard Marles "estomaqué par la beauté de la Réunion"

Richard Marles s'est dit, après avoir survolé l'île en hélicoptère ce matin, "estomaqué par la beauté de la Réunion. Il y a un potentiel touristique énorme pour attirer les touristes étrangers", a-t-il estimé.

"J'espère que cette visite n'est qu'une première et que des liens vont se développer entre l'Australie et la Réunion, a-t-il ajouté. On va creuser la question à notre retour en Australie". En attendant, le secrétaire d'Etat australien s'est envolé pour les Comores, afin de poursuivre sa visite dans l'océan Indien.

Didier Robert l'a d'ores et déjà invité à revenir à la Réunion en septembre prochain pour la conférence internationale sur le tourisme insulaire.
Mercredi 6 Mars 2013 - 16:02
Lu 928 fois




1.Posté par Observateur le 07/03/2013 05:59
Il faut reconnaitre que c'est un très bonne chose pour la Réunion que d'avoir d'excellente relation avec l'Australie.

Encore une fois la région marque des points!

Chapeau bas

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales