Faits-divers

Un requin bouledogue de 3m pêché ce matin à Saint-Paul


Un requin bouledogue de 3m pêché ce matin à Saint-Paul
Un requin bouledogue a été pêché ce jour à 4h du matin en baie de Saint-Paul.

Le requin avait mordu à l'appât fixé sur la drumline N°2 positionnée en face de l'embouchure de l'étang. Le specimen, un mâle, mesurait 3 mètres.
Mercredi 6 Août 2014 - 12:26
Lu 1641 fois




1.Posté par Asterix le surfeur le 06/08/2014 13:32
super on va pouvoir retourner surfer à 4H00 du matin

2.Posté par JORI le 06/08/2014 13:38
Et alors???. Qu'y a t il d'étonnant à pêcher un requin que l'on a appâté??. C'est comme si vous serviez un bon repas à un SDF, croyez vous qu'il le regarderait de loin??.

3.Posté par Bouboule le 06/08/2014 17:13
Le requin bouledogue n'est apparu sur la côte ouest il n'y a que peu de temps.
Qu'on dégage ce rat des mers loin des côtes, et tout redeviendra comme avant. Et que ceux qui font semblant de s'en offusquer aillent préalablement ouvrir leur bouche devant les étals de grandes surfaces qui vendent quotidiennement du requin protégé, espèce vulnérable.

4.Posté par KLOD le 06/08/2014 19:33
Bouboule fait avancer le chmilbick , comme d'hab ...................... no comment!

5.Posté par L'Ardéchoise le 07/08/2014 03:27
Le 4 : c'est quoi, il y a peu de temps ?
Quand je vivais sur cette île , il y était déjà en nombre... 2006-2012.........................................................;;????

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/08/2014 09:20 (depuis mobile)
3.
lis donc les recits des voyageurs au 19eme siecle de passage decrivant l activite naissante des bains de mer..et de leur localisation dans le lagon en raison du risque requin sur le reste des cotes... comme avant? C est quoi?

7.Posté par Dominique TOUSSAINT le 07/08/2014 09:45
« Le risque requin a simplement changé de place dans la hiérarchie des risques que prend le surfer réunionnais ». « Le premier danger du surfer, c’est sa planche, qu’il peut prendre dans la tête, qui peut blesser. Il y a aussi la noyade, surtout ici à l’Étang-salé… La mer, il faut vraiment la connaître. Le requin venait après. Maintenant, il est le premier risque. Car c’est la situation qui a changé, pas les surfers. On n’a jamais cru au risque zéro, on n’a jamais revendiqué le risque zéro, bien entendu. Le surf, c’est un sport à risques. Mais là, on ne parle pas d’un sport, mais d’une crise environnementale dont on ne connaît pas la cause »
sic "le monde du surf est un milieu très impliqué. Je vis très mal ce qui n’est même plus un manque de reconnaissance, mais une vraie mise au pilori. Désormais, le surfer personnifie le glandeur, le parasite, le marmay capricieux qui veut casser du requin pour s’amuser. Ne parlons même pas du pêcheur : aux yeux de l’opinion, c’est un assassin, un tueur de poissons et de corail, une brute épaisse. C’est une présentation de la réalité complètement retournée. La vérité, c’est que le monde du surf est le premier impliqué, et depuis longtemps, dans la protection du milieu. La vérité, c’est que dans la seconde génération de surfers, il y avait aussi des membres de la nouvelle génération de pêcheurs traditionnels. La vérité, c’est qu’il y a un esprit « surf » créolisé, réunionnais. Mais les médias ne le montrent jamais. Nous, nous n’avons pas attendu que l’écologie soit à la mode pour des opérations de nettoyage des plages, des lagons, des fonds marins. Et pour participer aux activités écologiques. Personne ne le dit, mais les surfers étaient pour la réserve marine ! Moi-même, j’ai soutenu ce projet et participé à des réunions ».

http://www.7lameslamer.net/surf-une-histoire-faite-par-des.html

8.Posté par darkalliance le 07/08/2014 12:16
Ya des rekins à talons à la Pyramide ... (Attention aux fausses moustaches !)

9.Posté par youpipangaye le 07/08/2014 12:37
N0 5 L'Ardechoise : Vous dites avoir vécu sur cette ile en 2006/ 2012, je me permets donc de supposer que vous y étiez de passage. Pour quelqu'un qui y est né et qui barbote depuis la fin des annees 60 ,comme moi , 2006/2012........................................................c'était hier.
il est amusant de noter que la relation au passé et les références recherchées varient d'un individu à l'autre mais évitent soigneusement un point precis . Post 6 lui remonte carrément au 19eme siècle...à cette époque les activités nautiques étaient inexistantes ne générant donc aucun trouble suceptible de tenir les requins (animaux craintifs par nature) à l'écart des cotes les plus fréquentées.

C'est comme si personne ne voulait admettre que les règlementations visant a " proteger le milieu marin" décidées et appliquées par une bande de bras cassés avaient fichu une pagaille monstre.
Peut être est ce parce que si quelqu'un le faisait, beaucoup demanderaient réparation, notamment les familles de victimes d'attaque de requin

10.Posté par KLOD le 07/08/2014 21:55
A 7, tu me réconcilie un peu avec les surfeurs, il y en a donc qui sont pour la réserve marine ! merci ;

11.Posté par L'Ardéchoise le 09/08/2014 01:32
Malgré mon âge avancé (36 ans en zarab) je ne suis pas encore assez vieille pour me rappeler du 19 siècle ou des autres...
Eh oui, les références varient d'un individu à l'autre, les miennes sont ce qu'elles sont, pas si mauvaises je crois, pas si "pires".
Et c'est marrant, je suis une Toussaint aussi, du côté de mon père, des Vosges.

J'ai enseigné, barboté et fait plein d'autres choses sur ce caillou, ce qu'il devient me rend malade.
J'y ai gardé une référence majeure, la plus jolie fleur du monde, et cela , personne ne pourra me la reprendre !
...

12.Posté par Mr bifle le 09/08/2014 05:07
l'Ardechoise, tu es ma Milf preferée car qui aime bien chatie bien.

13.Posté par Nono le 09/08/2014 10:24
@10 Comme il y'en a qui sont persuadés que la crise requin est d'abord provoquée par des changement environnementaux : basculement des eaux d'Est en Ouest, agriculture/épandages, gestion des déchets/des eaux usées...

Par contre, faire une réserve marine en pleine zone balnéaire polluée, en pensant que dessiner une zone interdite sur une carte va empêcher la destruction de la faune et de la flore, c'est particulièrement couillon.

14.Posté par youpipangaye le 10/08/2014 08:13
La crise requin, suite à l'agitation médiatique provoquée par une bande de parisiens en mal de noble cause, est devenue une affaire politique. Or, en politique, l'affect est une faiblesse car il amène le citoyen a se replier sur lui même, perdant par là ses repères sociaux.
les peuples sont contrôlés ainsi depuis la naissance du concept de gouvernement. Au vu des posts 5 6 et 11 ...on a pas fini...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales