Santé

Un quartier du Port touché par des cas de saturnisme

C'est une véritable première qui a été confirmée ce matin par la mairie du Port en présence de l'Agence régionale de santé. Connus depuis fin 2008, des cas de saturnisme ont été officiellement dévoilés par les autorités compétentes. Il touche un quartier précis de la ville du Port, celui du triangle de l'oasis.


Un quartier du Port touché par des cas de saturnisme

C'est presque par hasard que de nombreux cas de saturnisme dans la ville du Port ont été détectés. Onze au total depuis 2008, c'est ce que révélait ce matin pour la première fois la mairie du Port. Le saturnisme correspond à une intoxication aiguë ou chronique par le plomb et peut apporter des troubles neurologiques, un dysfonctionnement des reins ou encore un retard de développement mental.

En 2008, presque par hasard, un cas de saturnisme est décelé dans le cadre d'une campagne nationale de dépistage de cette maladie. Les résultats, connus en juillet 2009, révèlent la présence de cette concentration en plomb dans l'organisme chez un enfant (sur les 88 dépistés) situé précisément dans ce quartier. Alertée, la Drass (à l'époque) approfondi le phénomène dans l'entourage de la personne touchée.

Les résultats ne se font pas attendre. Les cinq autres frères et sœurs du premier cas détecté sont également touchés, une voisine l'est tout autant.

"Il faut quitter le quartier"

Les études plus poussées révèlent finalement que cette zone connaît une concentration en plomb très importante. Une zone servant, semble-t-il de dépôts sauvages il y a quelques années. Depuis fin 2008, quatre autres cas seront confirmés, toujours dans la même zone.

Ce matin, la mairie du Port, par la voix du premier magistrat de la ville, Jean-Yves Langenier, n'a pu qu'inviter les habitants de la zone à quitter, autant que possible, cet environnement. Problème, les familles s'y trouvant n'offrent pas toutes les conditions requises en matière de légalité sur le sol français. Sur les familles identifiées depuis l'an 2000, 46 vivraient donc encore sur le site. Sur les 14 restant à reloger dans le cadre de la RHI Centre-ville, 2 sont positionnées sur des LES et 3 en locatif social diffus dans la RHI Centre-Ville. Les 9 autres familles sont en attente de proposition de relogement précise la mairie qui tente de reloger ces individus.

Une campagne d'information menée par la mairie sera également déployée dans les prochains jours afin de sensibiliser ces habitants du risque à rester sur ce sol contaminé.
Mercredi 5 Janvier 2011 - 18:28
Ludovic Grondin
Lu 3468 fois




1.Posté par noe974 le 05/01/2011 18:42
Quoi ? il y a encore des zones de stockage de vieilles batteries en plomb ? en 2011 ? Qu'on ignorait ?
C'est grave ça !

Cette zone polluée doit être nettoyée le plus rapidement possible et sans envoyer la balle de tout côté .

Les habitants (les plus fragiles , encore!) doivent être relogés en urgence et soignés si ce n'est trop tard !

2.Posté par SOUTON Thierry le 05/01/2011 18:52
MOI, je croyais que la meilleure gestion communale (communiste) était LE PORT : fief éternel du parti communiste, la meilleure gestion économique et la meilleure gestion de l'immigration gérée par nos chéres sections. Le systéme communiste ne répond plus à la REUNION au condition de développement de notre société réunionnaise.
Dans une ville, disposant de moyens économiques disproportionnés, la municipalité ne réussit pas à faire face à sa politique d'immigration et d'intégration. Je pense plutôt que cette immigration a servi aux différentes campagnes comme à SAINT-LOUIS et SAINT-ANDRE.
Quelle misére de démocratie dans notre chére région REUNION : dite moderne et civilisée ?

3.Posté par môvélang le 05/01/2011 18:53
Polution! vous avez dis pollution mon cher watchon???????????
à Paniandy Bras Panon, au niveau de l'endroit où l'on marche sur le feu, mais de l'autre côté de la route qui mène au village, il y a un dépôt sauvage, il y a une super 5 qui a presque disparue sous les herbes, moi je le vois encore par ce que j'ai vu l'herbe le recouvrir petit à petit. il y a aussi un camion de chantier qui est entrain de subir le même sort, et d'autres engins encore.



qui me peut me donner la garantie que personne dans l'équipe municipale n'est au courant de cette situation ?

moi, môvélang, je les accuse ainsi que les écologiens de complicité,

j'accuse aussi la population qui ne dit rien et qui demain seront les victimes

4.Posté par bwarouz le 05/01/2011 19:15
les bénéfices d'un gestion pcr depuis des années ..........

5.Posté par boyer le 05/01/2011 19:22
ca fait pourtant des années que les ecolos et assos tirent la sonnette d'alarme sur le scandale de la pollution au plomb et de la pseudo collecte des batterie orpheline et du pipo de la taxe eco. on doit meme pouvoir retrouver les commentaires des paleo neocons qui se gaussent.

Aujourd'hui ce qui etait annoncé est constaté.

=>Soit on considere que nos elus sont donc coupables et responsables et Ils ne doivent pas rester impunis.
=> On decide de rendre leurs prerogatives aux fonctionnaires de l'etat surrremnueré qui ont toujours fait leur boulot a fond jusqu'aux décentralisations;


6.Posté par Blaze le 05/01/2011 20:01
Depuis 2008 on savait et on a rien fait?! drôle de mentalité tout de même, faut dire que les principaux intéressés n'allaient pas se plaindre, sans-papiers, et certainement ignorant tout de cette maladie des taudis, s'est pas eux qui allaient faire des vagues et empêcher nos édiles de dormir.

7.Posté par Timillien le 05/01/2011 21:29
Comme c'est bien dit le triangle de l'oasis, 4 décennies se sont écoulés et c'est tjrs la même misère pour ses gens qui vivent là sans défense et dépourvu de toute humaniste, les anciens d'avant on les à logés dans les cages à lapin tout autour ça fait comme une arène à ciel ouvert belle réputation pour nos hommes politique

8.Posté par Pycée profesionnel saint-louis le 05/01/2011 22:45
Pour POST 2:

Monsieur Souton on voudrait bien vous voir aussi motivé et présent en classe que sur internet...
c'est pas les cantonales qui vont faire réussir les élèves...

9.Posté par Gajik le 05/01/2011 23:50
Qui peut expliquer comment des batteries dans le sol, plus ou moins dégradées, qui laissent du plomb se mélanger à la terre, peuvent contaminer des enfants ? Est-ce que ces enfants ingèrent la terre ? ...

Ne seraient ce pas plutôt des problèmes de tuyauteries ?

On ne peut pas développer du saturnisme si on n'est pas en contact permanent avec du plomb, par exemple par la boisson. Pourquoi n'est-on pas informé sur la façon par laquelle ces gens sont contaminés ?

10.Posté par tinoune le 06/01/2011 07:42
toute domoune té connais lo problème kartiér oasis la ferme la bouche mais la kan baisement i pète personne i konnais pas selement kan y arrive le campagne i sava voir a zot pou bouche zot yié au lieu fait la maison civilisation fait la case su terrain en face ti pointe la

11.Posté par le portois le 06/01/2011 12:13
HIER ENCORE UNE FAMILLE AVC DES RESTES DUNE VIELLE CAZE ET EN PLUS SOUS LA PLUIE ENTRAIN DE CONSTRUIRE UNE NOUVELLE BIDONVILLE SUR LES LIEUX ! QUI EXPLOITE CES FAMILLES VU QU ELLES PAYENT AU MOIN DEUX CENT EURO DE LOYERS ? MR LE MAIRE OU SONT VOS SERVICES D URBANISME ET SOCIAUX SUR CE SITE ? COMENT SE FAIT ILS QUE TOUTES CES FAMILLES ONT UNE MEME ADRESSE MEME COMPTEUR D EAU ET D ELCTRICITE ? COMMENT SE FAIT ILS QUE 65 ENFANTS SOIT NEE ET VIVENT DANS CES BIDONVILLES ET SCOLARISEES DANS VOS ECOLES ! resultat : MR LANGENIERS NE FAITE PA LA SOURDE OREILLE OU L INCOGNITO DEVANT VOS CONTRIBUABLES QUI PAYENT ENORMEMENT D IMPOTS POUR Y RESIDER SUR LA COMMUNE ! mr lo MAIRE N ATTENDEZ PAS LE RETOUR DE LA PESTE LA COLHERA OU VOIRE MEME LE PALUDISME POUR ERADIQUER CES BIDONVILLES VU VOTRE SLOQUAN LE PORT SA MEM MEM ON ES MAL BARRER !!!!

12.Posté par Le Troll le 06/01/2011 15:34
C'est encore la faute du gouvernement tout ça !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales