Culture

Un professeur en chant lyrique d'exception

Ancienne voix de l'opéra d'envergure internationale, Nathalie Cadet dispense depuis cinq ans des cours en chant lyrique à Saint-Denis.Une niche encore trop peu exploitée à son goût sur l'ile, en dépit de talents certains.


Interprète dans Carmen de Bizet, La Flûte Enchantée de Mozart, ou encore La Créole d'Offenbach, Nathalie Cadet s'est illustrée dans de nombreuses pièces d'opéra en Europe, à sa sortie du Conservatoire de Vienne.

Revenue en 2006 sur l'île, la Réunionnaise a entrepris de faire partager ses connaissances de la scène et des techniques vocales aux amateurs de chant du département. Elle donne désormais chaque jour des cours particuliers au Château Morange de Saint-Denis.

"Lors de mon retour à la Réunion, j'ai eu envie de lancer un stage de chant lyrique et tout est allé très vite. En très peu de temps, je me suis retrouvée avec un groupe d'une trentaine de personnes qui avaient une envie folle de chanter. Il y a tellement de belles voix ici, mais elles ne s'exportent pas, étant donné la difficulté de faire carrière dans le domaine", détaille la mezzo-soprano.

Et sa clientèle s'est élargie et diversifiée au fil des années. Chanteurs de blues, jazz, maloya, rock et même de rap sont passés par son atelier pour apprendre à placer leur voix et à respirer. Avec aujourd'hui 45 élèves, la chanteuse d'opéra est à ce point débordée qu'il y a une liste d'attente d'au moins six mois pour pouvoir convenir d'une date sur son agenda.

Encore peu de place pour l'art lyrique

Un succès tout à fait mérité si l'on s'en réfère à Jacqueline Hoarau, l'une de ses élèves depuis trois ans. "Les professeurs particuliers de chant lyrique de l'île, on les compte à peine sur les doigts d'une main, or il est important d'entretenir un rapport privilégié avec la personne à qui l'on confie sa voix. D'autant que Nathalie Cadet a un sacré parcours artistique", explique t-elle admirative.

Déplorant le manque d'initiatives localement consacrées au chant lyrique, "malgré un public qui répond présent", le professeur monte un spectacle chaque année avec ses talentueuses recrues, et les prépare lorsqu'ils ont l'occasion de se produire sur une scène. "Mes élèves ne sont pas des professionnels même si certains gagneraient à l'être, ce sont des passionnés qui viennent en dehors de leur temps de travail et trouvent aussi dans la musique un exutoire".

C'est le cas de Jacqueline Hoarau, infirmière dans son quotidien, qui étudie de nouveaux airs pour un concert de musiques espagnoles ce mois-ci. Campée devant sa partition, elle entonne d'une voix profonde et majestueuse ses chants, face à Nathalie Cadet qui l'accompagne au piano et la guide de façon plus que dynamique...

Indéniablement, il y a bien des trésors parmi les voix réunionnaises. Reste à développer les espaces d'expression pour cette catégorie précise de chanteurs, dont le professeur et artiste d'envergure internationale assure qu'il commence à en émerger un vivier prometteur.
Samedi 27 Août 2011 - 08:22
Lu 2568 fois




1.Posté par Sarkosy 2012 le 27/08/2011 11:51
Sarkosy fera chanter la Marseillaise à tous les Français quand il sera réélu en 2012 et 2017 ...Il aura besoin de la voix de cette dame ....

2.Posté par Sansblague... le 27/08/2011 14:00
Les politiques ils chantent tous la marseillaise et demande à tous de respecter le drapeau mais quand il s'agit de manigances politiques là plus question de respect des principes et fondamentaux de la République..... ils deviennent des maîtres-chanteurs......

3.Posté par Sansblague... le 27/08/2011 14:02
Une réunionnaise au Conservatoire de Vienne ?

Cà n'a pas du être facile mais BRAVO........

4.Posté par sardina le 27/08/2011 15:14
Bravo pour ce travail de qualité qui fera mieux connaître le répertoire lyrique et sans doute émerger de nouveaux talents. J'espère que Nathalie Cadet sera soutenue comme elle mériterait de l'être.
Et le projet de monter une comédie musicale (une vraie) c'est une excellente idée.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales