Economie

Un premier salon de l'exportation ouvert aux grandes comme aux petites entreprises

Dans le cadre de son dixième anniversaire, le Club Export Réunion organise le premier salon de l’exportation, les 23 et 24 septembre. L’ambition première est de "dédiaboliser" la notion d’exportation et inciter les entreprises réunionnaises à franchir le pas.


Une centaine d’entreprises réunionnaises exporte leur savoir-faire, dans l’océan Indien principalement. Pour le Club Export Reunion, c’est peu alors que le potentiel est présent. Avec la situation de crise actuelle, l’année 2009 pourrait être une année clé pour mettre le pied à l’étrier. Encore faut-il que les idées reçues disparaissent: "Non, l’export n’est pas réservé aux grosses entreprises" rappelle François Mandroux, le président du Club Export Réunion.

C’est d’ailleurs l’un des enjeux qui a été fixé à l’occasion du premier salon de l’exportation qui se tiendra les 23 et 24 septembre : Convaincre les entreprises réunionnaises de l’intérêt d’exporter et la facilité à le faire.
A travers des conférences, des ateliers mais aussi ce qu’on appelle dans le langage du milieu, le B to B (business to business, c’est-à-dire des entretiens personnalisés), les entrepreneurs vont pouvoir décoder chaque mystère caché derrière la notion d’export pour s’ouvrir à l’international.

Un tremplin pour les jeunes réunionnais

A ce titre, et parce que "le commerce international est avant tout une histoire de contact, de relations humaines" explique François Mandroux, le maillage prendra effet grâce à la présence d’entrepreneurs, de représentants des missions économiques, des ambassades et des chambres de commerce et d’industrie d’Australie, d’Afrique du Sud, de Chine, de Madagascar et de tout l’océan Indien.

Les jeunes ne sont pas délaissés… le second forum V.I.E (volontariat international en entreprise) aura lieu en parallèle de cette manifestation. L’objectif est de sensibiliser les entreprises réunionnaises porteuses d’un projet export et les encourager à recruter des jeunes Réunionnais. "C’est un bon moyen pour les jeunes formés à l’EGC, au BTS commerce international et à l’IAE de se former et de trouver par la suite du travail", souligne François Mandroux. 

Avis à toutes les personnes intéressées pour participer à ce salon de l’exportation, pour une meilleure gestion des flux et une organisation bien menée, il est indispensable de s’inscrire via Internet pour obtenir un badge et participer aux heures souhaitées : http://www.clubexport-reunion.com
Mardi 25 Août 2009 - 14:50
Melanie Roddier
Lu 805 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales