Faits-divers

Un premier requin prélevé dans l'Ouest, un second marqué


Image du requin pêché en 2011
Image du requin pêché en 2011
Mise à jour 16H45 - Un requin tigre a été prélevé dans la nuit de mardi à mercredi confirme cet après-midi l'équipe de l'IRD. Cette pêche est donc la première à succès en 2012 après une première tentative vite avortée en 2011.

Dans le même temps, un second requin tigre a été marqué cette même nuit par les équipes mandatées.

Le premier requin a été pêché à 0H30 au large de l'Ermitage, dans le périmètre de la réserve marine, mais dans la limite la plus au large des bouées de la réserve expliquent les scientifiques. Ce requin est donc un tigre mâle qui mesurait 2,76 mètres. Celui-ci a été remorqué jusqu'au port de Saint-Gilles.

Le second spécimen est aussi un mâle qui a été pris à 1H30 du matin, au large des Aigrettes cette fois. Il mesurait 2,87m. Il a quant à lui été marqué.

Rappelons que la première sortie en mer destinée à réaliser des prélèvements de requin avait été réalisée dans l'après-midi et la soirée de vendredi dernier dans les secteurs de Saint-Gilles et Boucan Canot, dans et en dehors du périmètre de la réserve naturelle nationale marine de La Réunion. Aucun requin n’avait été pêché.

Cette campagne de prélèvements a débuté conformément aux instructions du ministre des Outre-mer et aux décisions prises à l'issue de la rencontre en préfecture du 6 août avec les maires des communes littorales où se pratiquent de façon habituelle le surf et autres sports de glisse nautiques. 20 requins doivent être pêchés. Peut-être plus ? L'objectif officiel étant d'évaluer le risque de ciguatéra et d'autres toxines présentes chez ces espèces.

Mercredi 15 Août 2012 - 15:54
Lu 10727 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

60.Posté par Caboraide.com le 28/10/2012 23:15
Et si la mer et trop fort on va installer une machine pour la faire diminuer !!! Tous sport est a risque un point c tous

59.Posté par MnS le 16/08/2012 20:28
@bru(ce)-ti !
tu devrais te fabriquer une bouée avec une déco de requin tigre , t'auras l'air trop classe !

58.Posté par bruce le 16/08/2012 17:22
le requin tigre est classé NT, quasi menacé sur la liste rouge de l'UICN.

57.Posté par ginrol le 16/08/2012 17:09
juste l'avis d'un scientifique

Une nouvelle attaque de requins sur un surfeur a mis l’île de la Réunion en ébullition ce 6 août. Face à la recrudescence d’accidents de ce genre, de vives critiques ont été émises à l’encontre de la Réserve naturelle marine, tandis que les autorités ont approuvé une prochaine chasse « scientifique » dans le but précis de tuer 20 squales. Un spécialiste revient pour Futura-Sciences sur cet événement. Pour lui, les décisions prises ne sont pas les bonnes.

Une vraie psychose touche l’île de la Réunion depuis ce lundi 6 août 2012. La cause, une nouvelle attaque de requins, celle de trop pour certains, ayant eu lieu peu de temps avant le coucher du soleil sur un spot de surf de la commune de Saint-Leu (côte ouest). En 20 mois, près d’une vingtaine d’accidents similaires, aux conséquences parfois tragiques (3 décès au cours des 13 derniers mois), ont ainsi été recensés. De nombreuses personnes se sont insurgées contre la présence de la Réserve naturelle marine de la Réunion qui constituerait un « véritable garde-manger » pour les squales.

Les autorités ont depuis décidé d’autoriser une chasse encadrée visant à abattre 20 requins (10 bouledogues et 10 tigres), sous couvert d’une « évaluation ciguatérique », c’est-à-dire la recherche des requins atteints de la ciguatéra. L’objectif étant de déterminer s’il serait possible de commercialiser de la viande issue de ces espèces, pourtant inscrites sur la liste rouge de l’UICN (statut « quasi menacée »), comme l’a souligné Shark Angels France dans un communiqué. La présidente de cette association, Florentine Leloup-Meunier, rappelle également que la viande de squale est riche en une neurotoxine (la BMMA) pouvant causer des maladies dégénératives chez l’Homme. La vente de viande de requin semble donc compromise quoi qu’il arrive.

Face à toutes ces informations et polémiques, Futura-Sciences a cherché à en savoir plus auprès de Pascal Deynat, un spécialiste des poissons cartilagineux. Il est le créateur d’Odontobase, un programme dont l’objectif est de recenser les caractéristiques du revêtement cutané des requins et des raies, et l’auteur de plusieurs livres sur ces animaux.


Les attaques mortelles de requins répertoriées dans le monde depuis 2002. Par comparaison, près de 100.000 personnes meurent par an à la suite de morsures occasionnées par des serpents. © Idé
La réserve naturelle n’est pas seule en cause

Futura-Sciences : La fréquence des attaques des requins survenant chaque année à la Réunion semble augmenter ces dernières années, elle aurait été multipliée par deux depuis 1980, sait-on pourquoi ?

Pascal Deynat : La présence des requins au large de la Réunion est connue depuis toujours et des précautions élémentaires sont constamment observées par la population locale. Malgré tout, le développement de nouveaux loisirs et d’une clientèle désireuse d’en « avoir pour son argent » ont parfois induit des comportements à risque, comme pratiquer des activités aquatiques au lever ou au coucher du soleil, périodes où les requins sont les plus actifs. Les concours de surf ouverts annuellement ont drainé sur place un nombre croissant d’estivants, augmentant par là même les probabilités de rencontres avec des prédateurs marins.

Pourquoi les requins s’attaquent-ils aux surfeurs ?

Pascal Deynat : Selon les statistiques officielles, les surfeurs ne représentent que 8 % des attaques totales dans le monde, bien loin des 34 % sur les nageurs, mais les zones de « spots » qu’affectionnent les surfeurs sont également prisées par les grands requins prédateurs, 31 % des attaques ayant lieu dans les 15 premiers mètres du rivage. Si une source puissante de nourriture les y attire, comme les colonies de phoques en Afrique du Sud, les rejets organiques, les décharges ou les abattoirs, le risque d’attaques sera démultiplié, souvent par confusion avec les proies habituelles. La zone des vagues est particulièrement dangereuse car les eaux turbides provoquent un remaniement continuel des particules en suspension, empêchant le requin de discriminer sa proie.

Les squales sont principalement attirés par l’hémoglobine, la bétaïne ou la triméthylamine, mais en l’absence de tels stimuli olfactifs, ce sont essentiellement les ondes de basses fréquences, assimilées à celles d’un poisson en détresse, qui conditionneront l’attaque et la morsure d’investigation. C’est la raison pour laquelle la majorité des surfeurs sont attaqués alors qu’ils se rendent sur les lieux de la vague en battant des mains et des pieds. À titre indicatif, les blessures se répartissent en 40 % au niveau des mollets et des genoux, 33 % sur les cuisses, 23 % sur les bras, 18 % sur les pieds et 15 % sur les mains.

L'existence de la Réserve naturelle marine de la Réunion est mise en cause, qu’en pensez-vous ?

Pascal Deynat : Contrairement à ce que l’on pense, les océans sont de véritables déserts nutritifs et la majorité de la biomasse marine est concentrée aux alentours du rivage et du plateau continental.

Dans le cas de la Réunion, la réserve naturelle peut constituer un premier élément d’attrait pour les requins, mais également pour tous les autres prédateurs primaires ou secondaires. À partir du moment où la vie se développe sans nuisance anthropique, les relations entre proies et prédateurs s’effectuent de la même manière qu’elles le feraient sur terre. Les requins, placés au sommet de la chaîne alimentaire en tant que superprédateurs, continuent donc à se nourrir d’une manière ancestrale sans pour autant avoir la volonté d’inscrire de la viande humaine à leur menu.


Les requins tigres, dont le corps est brun-gris et strié par des zébrures verticales, peuvent atteindre 4 m de long et peser jusqu'à 500 kg. Ils seraient responsables d'environ 20 % des attaques fatales. © Willy Volk, Flickr, CC by-nc-sa 2.0
Est-ce le seul facteur pouvant expliquer la présence des requins dans les eaux concernées ?

Pascal Deynat : La surpêche et la raréfaction de la nourriture constituent également d'autres facteurs à considérer et pourraient inciter les squales à trouver leur pitance en plus grand nombre à proximité des côtes. Ce n’est pas un hasard si les deux espèces que l’on veut incriminer dans ces attaques sont le requin bouledogue Carcharhinus leucas et le requin tigre Galeocerdo cuvier, le requin blanc n’étant pas un familier de la zone. Ces deux espèces s’approchent très près des côtes car il s’agit de prédateurs opportunistes se nourrissant de tout ce qu’ils peuvent capturer.

Les déchets produits par les fermes aquacoles et les rejets organiques à partir de l’île correspondent également à des stimuli importants pour ces superprédateurs. Une ferme aquacole libère dans l’environnement des débris de poissons et d’autres éléments organiques qui sont autant de signaux que l’odorat surdéveloppé des requins détectera à plusieurs kilomètres à la ronde.

L'attirance des requins semble donc due pour une petite part à la réserve marine, mais elle est indubitablement tributaire du rejet des déchets d’origine anthropique à proximité du rivage et pour une part encore plus importante à l’augmentation des activités de surf. Ce facteur entraîne en effet une élévation de la probabilité de rencontres entre requins et surfeurs.

Que pensez-vous des mesures demandées, comme le morcellement de la réserve naturelle, ou prévues, telles que l’abattage de 20 requins ?

Pascal Deynat : Le morcellement de la réserve naturelle ne servira à rien d’autre qu’à satisfaire les surfeurs et acteurs du tourisme local au détriment de la protection de la faune sous-marine qui pourrait bien plus profiter financièrement à l’île par développement de l’écotourisme encadré. Il faut en revanche étudier avec attention les fermes aquacoles et évaluer leurs rejets de manière impartiale sur une longue distance et en fonction des courants, ainsi que raccorder la totalité de l’île au réseau du tout-à-l’égout, avec stations d’épurations obligatoires. Ne pas contrôler les sources de nourriture potentielles et ne pas modifier la manière dont les eaux usées sont rejetées en mer consisterait à sonner la cloche du déjeuner en évoquant la fatalité tout en se voilant la face pendant encore de longues années.

Il faut de même former les acteurs locaux à l’écocivisme et à la responsabilité, éduquer et enseigner la biologie de la faune locale, respecter un milieu dans lequel l’Homme n’a rien à faire et bannir les comportements à risque. Il ne viendrait en effet à l’idée de personne de pratiquer le parapente en survolant un volcan en activité ou de jouer au rugby sur un terrain miné.

Les mesures évoquées par la préfecture concernant l’extraction de 20 spécimens pour « analyse scientifique » sont démagogiques et scientifiquement inutiles. Cette manœuvre ne vise qu’à tenter de prouver que les requins ne sont pas atteints de ciguatéra pour pouvoir les chasser et les consommer, seule possibilité de les massacrer sans tomber dans les protestations des associations écologiques et en recueillant les vivats des surfeurs. La majorité des grands requins étant intoxiqués par les métaux lourds, le mercure, le PCB et les pesticides issus des activités humaines (et bien plus préoccupants pour la santé publique que la seule ciguatéra), ces mesures ne constituent que de la poudre aux yeux. Pourquoi en ces conditions ne pas éradiquer de la zone tous les consommateurs primaires et secondaires qui accumulent eux-mêmes les toxines dans leur organisme et qui sont pourtant consommés régulièrement par la population locale ?

56.Posté par nosharknofun le 16/08/2012 16:04
@6K tu parles des surfeurs qui plongent la tete sous l'eau pour passer la vague en fermant les yeux ,c'est eux tes fameux plongeur qui cherche à faire de la desinformations car si tu fait le tour des pontons et clubs de plongée ,ton nombre de plongeur ayant vu des requins à la Réunion va etre maigre.
ceux qui plonge là depuis des années les comptes à peine sur les doigts d'une main alors parler d'augmentation de requins sur zone....

55.Posté par Elliot le 16/08/2012 16:03
A poste 0
Je n'ai pas besoin de me documenter je l'ai vue et ils ne l'a prennent par la terre mais par la mer je pense que vous devez avoir la science infuse pour vous permettre d'être aussi agressif !!!!

54.Posté par bruce le 16/08/2012 15:39
4.Posté par Mwa la pa di


+1

53.Posté par 6K le 16/08/2012 14:44
@ Post 38 : La connerie humaine est sans limite, ca répond entre autre à ta question : Si on ne met de filets c'est parce que cela tue également les Tortues et quelques cétacés tel que les dauphins.

@Post 52 : Je te suggère d'en parler à certains plongeurs, ils n'ont pas besoin d'attendre les statistiques pour noter l'augmentation de la population de bouledogues.

Ps : Je parle de la population de requins sur les côtes Réunionnaises. La diminution des requins de la planète ne doit pas se traduire par une augmentation disproportionnée du nombre de squales sur les côtes de l'île, on ne va compenser la pêche d'aileron des chinois...

52.Posté par y lève pi ... le 16/08/2012 14:27
28.Posté par 6K le 16/08/2012 02:16 | Alerter
A ceux qui disent que la nature était la avant l'homme, s'il vous plait renseignez vous un peu avant de cracher votre venin, en oubliant bien souvent qu'il s'agit la de morts humaines. Les requins étaient la avant, certes, mais toute proportion gardée. LE nombre de requins a considérablement augmenté du à la réserve marine créée et entretenue par L'HOMME. Oui oui.


Le problème est qu'on n'en sait strictement rien de l'augmentation ou de la diminution du nombre de requins ici ...
Si il est incontestable qu'il y ait plus d'attaques, ça ne veut pas dire que le nombre de requins a augmenté. Peut-être que oui, peut-être que non ... Ca dépend peut-être d'autres facteurs.
Oui, oui,

Par contre ailleurs : oui oui, il y a moins de requins avec ce milliard et plus de cons qui veulent bouffer de l'aileron de requins sous prétexte que ça va leur donner des érections.

les populations de requins ont diminué de plus de 90 % dans les zones exploitées, et l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) considère qu'un tiers des espèces de requins serait menacées de disparition. Les requins sont au sommet des réseaux trophiques marins, ce sont donc des espèces clés qui jouent un rôle important dans la stabilité de l’écosystème. Ils régulent de nombreuses populations de poissons et de mammifères marins, en éliminant les individus vieux ou malades. Ils limitent ainsi la propagation des maladies au sein d'une population et permettent ainsi de renforcer le pool génétique des populations.

En contrôlant les populations de poissons et de crustacés qui se nourrissent de phytoplancton et d'algues, les requins maintiennent la production de dioxygène de l'océan. Les océans produisent 70% du dioxygène que l'homme respire, si les requins venaient à disparaitre, la chaine alimentaire serait perturbée au point de modifier les écosystèmes océaniques et terrestres.

Heureusement qu'il y a une justice :
Comme la plupart des superprédateurs marins, les requins bioaccumulent dans leur organisme de fortes concentrations de polluants d'origine anthropique, comme les PCB, les métaux lourds et les pesticides. Le mercure est présent dans leurs tissus sous sa forme la plus dangereuse, le méthylmercure. Il peut provoquer la stérilité chez l'homme, des maladies du système nerveux central et des problèmes rénaux. En 2001, une étude menée par l'Institut thaïlandais de recherche scientifique et technologique a révélé que 70 % des plats aux ailerons de requin contenaient des niveaux extrêmement élevés de mercure. En 2012, une étude a montré que de nombreux requins bioaccumulent de forte concentrations de Bêta-N-méthylamino-L-alanine (BMMA), une neurotoxine produite par des cyanobactéries à partir des rejets industriels déversés dans l'océan. À forte dose, elle provoque chez l'homme des maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Charcot. Les ailerons sont souvent traités avec du peroxyde d'hydrogène afin de rendre leur couleur plus attrayante pour les consommateurs, alors que ce puissant biocide est toxique et peut entraîner des problèmes de santé à forte dose

Mort de rire. Voila, en réalité ça va leur faire baisser le zizi, mais cela les incitera à en bouffer davantage, jusqu'à ce qu'il y en ait plus.

51.Posté par breizhatoll le 16/08/2012 13:52
un petit lien qui éclairera certains avant de l'ouvrir sur la prétendue inocuité sur le tourisme des accidents requins (-4 % TO en 2012 / 2011)


http://www.insee.fr/fr/regions/reunion/default.asp?page=themes/infos_rapides/tourisme/irhot231/irhot231.htm

50.Posté par breizhatoll le 16/08/2012 13:49
lol.

Juste pour info JAWS a été donné comme nom a ce spot car la vague est tellement énorme qu'elle se referme sur les surfeurs comme une machoire (jaws en anglais). merci de faire au moins l'effort de faire semblant de vous documenter avant de la ramener.

pour ce qui est de la fréquentation touristique les réservations se font six mois a l'avance et les articles qui prétendent qu'il n'y a pas eu de baisse de fréquentation ne prennent pas en compte 2012 puisqu'il se réfèrent aux données insee et aux rapport de l'irt. Au mois de juin la plupart des hotels faisaient des promotions car ils n'atteignaient pas 45 % d'occupation..

encore deux beaux exemples d'infos non vérifiées

"il vaut mieux fermé sa gueule et passer pour un con que de l'ouvrir et de ne laisser aucun doute a ce sujet !" Gustave Parking

49.Posté par Willy Payet le 16/08/2012 12:46
30.Posté par bruce le 16/08/2012 06:36

voila une reflexion d'un niveau de ti marmaille l'ecole, courante chez les pleureuses mais surprenante de votre part: Parce que je consomme du fioul, du kerosene, je dois accepter fukushima, l'incendie du maido et le sacrifice rituel d'animaux. Et pourquoi pas aussi le teckel à coup de fourchette puisque ce sont des animaux con et hargneux? allez tirer une feuille Mr Payet

J'ai une carte vitale, mi sa pa tire feuille donc!
Je vous accorde, Bruce, que ce commentaire a été écrit un peu brutalement, mais ces histoires ridicules de massacres (mais enfin...) et la propagande faite par certaines organisations ont eu un instant raison de mon habituelle modération. Et oui, m'arrive parfois de m'énerver, mais il faut vraiment pousser. Parler de massacre généralisé et crier au scandale planétaire pour se faire mousser quand un requin est sorti de l'eau, me semble aussi du niveau marmay l'école, ou plutôt caniveau.

Et dites vous bien que le jours ou un vrai squalocide (?) de grande ampleur est organisé, et bien les instigateurs devront d'abord me passer dessus. Loin de moi la volonté de voir une mer vidée. Si certains surfeurs désirent cela, et bien c'est sans couvert d'anonymat que je leur lance un bon gros FUCK OFF!

Donc, pêche "preventive" bof bof très bof, filets non non et non, drumlines pourquoi pas car très ciblées et reconnues efficaces dans d'autres pays (et celle installée près de chez moi par des inconnus il y a quelques jours n'a provoqué aucun massacre), marquages et suivi oui bien sur. Mais massacre, jamais.

48.Posté par Elliot le 16/08/2012 11:16
Hawaï, MAUI plus exactement l'ile des surfeurs par excellence avec son spot "jaw' mondialement connu là-bas les plages son surveillées et quand le maitre nageur dit de sortir on sort ils ferment les barrières pour que personne ne puisse rentrer en voiture le soir, il y des plages non surveillées tout autour de l'ile et là je peux vous dire qu'il n'y a plus aucun surfeur dans l'eau dès que le soleil à disparu surveillée où pas il y a également des panneaux un peu partout "SHARK" (requin) tout le monde se baigne et pour autant que je sache il n'y pas de problème particulier des surfeurs il y en a des wagons beaucoup plus qu' a la reunion les vagues sont bcp plus grosses, j'imagine un peu ce que ce serait si on vous disait qu'on va vous mettre une barrière et qu'a partir de 18 ou 19h l'accès aux plages est interdit aux voitures, au minimum des emeutes c'est sur et pourtant là-bas ça se passe bien ça ne les empèche pas de faire des pique nique le soir à certains endroit accessible, ils sont plus disciplinés que nous c'es sur !

47.Posté par laluno le 16/08/2012 11:12 (depuis mobile)
Les surfeurs attirent les requins sans aucun doute..les baigneurs sur les plages font fuir le requin ..car il n'est pas le prédateur de l'homme s'il n'y a pas de sang...dans l'eau il ne mange que des petites. proies et planton.

46.Posté par requin malin le 16/08/2012 11:11
1 REQUIN péché officiellement par l'équipe des "experts" de l'IRD.......... mais combien OFFICIEUSEMENT par les pécheurs "professionnels"....... n'ont ils pas l'autorisation de pêche ?

45.Posté par Babs le 16/08/2012 11:09
Poser des filets pour quelques personnes ? Je préfèrerai que cet argent serve à régler ce problème (gravissime) des eaux usées !

De plus les filets seront préjudiciables, non seulement pour les requins, mais également pour les tortues, les dauphins, etc. Bref, ils achèveront de détruire le peu de vie marine que l'on a dans les eaux réunionnaises...


Concernant le tourisme : il faudrait penser à baisser les prix ! Payer cher pour une offre/un service merdique... Très peu pour moi (et pour pas mal de monde, cela dit en passant...)

44.Posté par DBV974 le 16/08/2012 10:44 (depuis mobile)
Vous me faites pitier. Maintenant vous allez entendre tous c connards de pêcheurs dire que c eux qui ont résolu le prob des requins sur l'île. Vous ne voyez que le bout de votre nez. Sortez de votre île et constatez les prob. Pauvre réunion

43.Posté par david Vincent le 16/08/2012 10:05
Où était Robert le Simple lors de l'apparition du chikungunya en 2005 , qui a depuis causé de nombreuses victimes ... et pourquoi ne lui a -t-on pas donné , et ne lui donne -t-on pas un fusil , ainsi qu'aux autres fêlés graves pour exterminer tous les moustiques . Au moins ils serviraient à quelque chose et je voterai pour lui la prochaine fois .

42.Posté par ginrol le 16/08/2012 10:02
Il faut découvrir que la Réunion est une petite île de l'Océan Indien et il faut être particulièrement intelligent pour estimer que des prélèvements vont résoudre le problème. Le requin blanc qui croise au large de l'Afrique du Sud est en vacances chez sa mémé et il ne va pas venir en promenade avec son papy pour se faire un surfeur à 18h en hiver à St Leu. Alors oui il y a une problématique requins, surfers, ravines, posons le problème dans son entier, et admettons que les solutions sont et seront complexes mais les histoires de "Oui-Oui" passé un certain âge ne font rire que les attardés mentaux.

41.Posté par ecolo bobo pasteque le 16/08/2012 10:01
34.Posté par Fab le 16/08/2012 09:05 | Alerter
Allez les petits occidentaux consommateurs de poissons et viandes issus de la grande distribution industrielle,


il faut saluer comme une timide avancée la nouvelle directive sur les poules pondeuses. Malheureusement c'est loin d'etre suffisant.

40.Posté par La ptite sirene le 16/08/2012 09:56
pfff c honteux laisser les requins tranquils . Ils sont dans leur millieux naturels merde!!!!!! Desolés pour ceux qui sont mort mais ils l'ont un peu chercher ... Ils savaient les risque et y sont allés quand meme c qu'ils n avaient rien a faire de leurs vie . Pfff pour quelques mort c'est toute l'ecologie maritime qui va etre remis en cause c n'importe quoi . revoltons nous ce n'est pas avec quelques requins tué que sa va changer .

39.Posté par bruce le 16/08/2012 09:35
33.Posté par RBJEDI71
alors essayons de vous faire comprendre quelque chose:
REQUINS = FINI les touristes = FINI une micro économie de l'ouest = CHôMAGE


ca releve de l'incantation. on a compris l'espoir de prendre l'economie tourisitique en otage pour donner suite a vos obssessionq. La realité est toute autre:

Crise requin : Les hôtels de l'île ne constatent pas de baisse de réservations
Mercredi 8 Août 2012

L'année de tous les records du tourisme réunionnais

38.Posté par patrick le 16/08/2012 09:34
La connerie humaine est sans limite !
Pourquoi ne pas tout simplement installer des filets de sécurité sur les plages fréquentées par les baigneurs et les surfers, des filets infranchissables pour les gros poissons ; ça doit techniquement pouvoir se faire ! tout le monde serait d'accord, plagiste, surfers, écologistes .... ça coute cher ? et après, quand on voie ce que l'on est capable de faire en dépenses inutiles .....
Si vous croyez qu'en tuant 20-30 requins je vais remettre mes gosses a l'eau .....

37.Posté par Fab le 16/08/2012 09:05
Allez les petits occidentaux consommateurs de poissons et viandes issus de la grande distribution industrielle, continuez de vous "indigner" contre ces péches et cette régulation, c'est certain que cela arrêtera les massacres des millions de requins et le pillage des océans. Vous avez le sens des proportions c'est évident ! Quel nombrilisme ! On se donne bonne conscience comme on peut.. Moi par exemple je n'ai aucun mal à reconnaitre que comme tout un chacun je contribue à la destruction de ma planète (internet, TV, smartphone, voiture, surgelés,...) et je ne m'indigne pas de la mort de quelques super-prédateurs qui présentent un grand danger pour la faune locale et l'homme pendant que l'océan se fait piller à vitesse grand V, sans que personne ici n'en parle vraiment. Ayez au moins l'honnéteté d'admettre ce dernier point !

Sinon c'est quoi comme espèce ce requin de 2,87 m marqué aux Aigrettes ?

36.Posté par RBJEDI71 le 16/08/2012 08:54
Foutus Ecolos qui réfléchiisent avec pas grand chose.
Je résume, vous dites : Stoppons le surf et il n'y aura plus de requins.
la réserve marine, les DCP ont amenés les requins et les a sédentarisés bande de C...
Il ne faut pas avoir fait 50 ans d'études (que vous n'avez pas faites, messieurs-dames les fonctionnaires d'état à 53% de surplus de connerie)
alors essayons de vous faire comprendre quelque chose:
REQUINS = FINI les touristes = FINI une micro économie de l'ouest = CHôMAGE

ce dernier mot, désolé, vous ne le connaissez pas, mais nous oui. Alors franchement, je serais le premier à venir vous féliciter lorsque ce sera un jeune qui se fera bouffer par ces merdes de poisson alors qu'il était juste en train de se baigner à 5 mètres de la plage.
ECOLOS = ASSASSINS d'économie
Aux Réunionnais, je dirais d'arrêter d'opposer zoreils surfeurs contre les autres et je dirais aux racistes anti-blancs d'aller sur les spots et de comparer les surfeurs créoles et zoreils.

35.Posté par Bayoune le 16/08/2012 07:19
Mwin na konm linpresiyon i yatrape pa bonpé rokin ( na plis dosi latèr), si sake fwa i yanonss davanss i sar pèss rokin. Radio koméraz de lonm an blan i yanonss sà dosi lantène, konm noute toute nou koné so radio lé kouté dan lo monn antiyé…., rokin dann fon la mer osi i yékoute, insi zot i siyé èk lo bann pésèr, pou trape in ote sankoulèr. Nadéfwa lé sasé i doviyin sasèr, é va kontiniyé koke azot minm. Na minm in dalon la di amwin, sà, noute bann rokin là, sé in bann rokin nasiyonalis i litt konte bann zanvaysèr? Lé petèt inpé vré, petète osi rokin i manze pa réniyoné, li préfère bann blan.


34.Posté par Elodie le 16/08/2012 04:46
Péchés au large donc y z'etaient pas au bord???Bizarre comme vous avez dit bizarre.En tant que contribuable j'aimerais bien savoir le coût de cette pêche inutile et honteuse;à moins que ce soit les surfeurs qui payent ?Plus de 70% des réunionnais sont contre cette mascarade mais on est pas en démocratie donc on a rien à dire;payons donc !!!

33.Posté par bruce le 16/08/2012 06:36
23.Posté par Willy Payet
Oui, RIP! RIP mère nature, vu que vous faites, vous aussi, tourner le centrale thermique pour écrire sur ce site RIP! Idem pour la bande de donneurs de leçon patentés, genre sea shepherd qui roule en gros 4x4 et autres réjouissances...RIP!


voila une reflexion d'un niveau de ti marmaille l'ecole, courante chez les pleureuses mais surprenante de votre part: Parce que je consomme du fioul, du kerosene, je dois accepter fukushima, l'incendie du maido et le sacrifice rituel d'animaux. Et pourquoi pas aussi le teckel à coup de fourchette puisque ce sont des animaux con et hargneux? allez tirer une feuille Mr Payet

32.Posté par Sorti le 16/08/2012 00:29
@alex 19h30 jalousie !!!!!? De quoi des surfeurs .... Ôté !!! Ça va les chevilles ... Kes qu on a foutre de votre mode de vie !!! On s en contre fou que vous soyez surfeur ou pas vous êtes surfeur très bien et alors vous savez tenir sur un planche sur un vague ... Pourqoui serions nous jaloux de ça ??? Explique toi parceque la Frenchement tu es pathétique ...

31.Posté par 6K le 16/08/2012 02:16
A ceux qui disent que la nature était la avant l'homme, s'il vous plait renseignez vous un peu avant de cracher votre venin, en oubliant bien souvent qu'il s'agit la de morts humaines. Les requins étaient la avant, certes, mais toute proportion gardée. LE nombre de requins a considérablement augmenté du à la réserve marine créée et entretenue par L'HOMME. Oui oui.

30.Posté par bolasson le 16/08/2012 01:22
Génial, Bientôt ce sera le tour de la réserve, les poissons, les tortues, les coraux et pourquoi pas les baleines qu'on prélèvera pour permettre aux rois surfeurs de s'amuser quand bon leur semble sur LEUR île...

29.Posté par Euphémisme ridicule le 16/08/2012 00:37
Arrêtez de dire "prélevé". Il faut dire "tué".
Ceux qui ont utilisé ce mot en premier ont-ils honte de leurs décisions ?

28.Posté par Babs le 15/08/2012 22:51
Effectivement je ne fréquente pas les "spots" et je n'ai pas l'intention de le faire. Par contre je fréquente les plages (donc la mer, puisqu'elle ne se résume pas qu'aux spots de surf et heureusement). Même si j'ai une grosse préférence pour la montagne et la rivière, comme une grande majorité des créoles.

Je ne suis pas une écolo. D'ailleurs le silence de ces derniers me désespère... Mais ^je ne vois pas l'utilité d'aller pêcher au large de l'ile deux pauvres requins pour faire plaisir à quelques personnes...

Et franchement, pour une ile infestée de requins, deux spécimens pêchés au large depuis le début de la campagne, ça fait un peu léger...

27.Posté par grillon974 le 15/08/2012 22:37
et si on marquait les surfers ?

26.Posté par Willy Payet le 15/08/2012 22:36 (depuis mobile)
Oui, RIP! RIP mère nature, vu que vous faites, vous aussi, tourner le centrale thermique pour écrire sur ce site RIP! Idem pour la bande de donneurs de leçon patentés, genre sea shepherd qui roule en gros 4x4 et autres réjouissances...RIP!

25.Posté par joe10 le 15/08/2012 22:21 (depuis mobile)
On tue les requins parceque ça empechent les surfeurs de s'eclater sur les vagues . On tue les loups parceque ça genent les troupeaux . On tue les elephants parceque ça mangent les recoltes . Et j'en passe .... La nature etait là avant l'homme ...

24.Posté par Alex le 15/08/2012 22:14
@Stleusienne Votre raisonnement est empreint d'ignorance et de simplicité d'esprit. Les victimes d'attaques ne sont pas et n'ont jamais été les raisons à cette mascarade. Seule la volonté de quelques illuminés et autres politiciens est la raison à tout cela. Aller pêcher un requin en pleine nuit au large dans l'océan indien, je dirais que ça ne veut absolument pas dire que les thèses economico-politico-surfeuses soient confirmées.

23.Posté par Alex le 15/08/2012 22:07
Ce qui serait bien c'est que l'on précise ce qui est entendu par "au large de". Parce que si il leur a fallu aller à 10km des côtes en pleine nuit pour choper un tigre, on est plus vraiment dans le cadre d'une pêche aux requins sédentarisé près de nos côtes! Ce n'est déjà pas surprenant de savoir qu'il y a des requins près de chez nous, ça l'est encore moins que l'on en trouve au large! Décidement! Il finiront bien par le dire que c'est une pêche punitive plus que scientiique quand même! C'est triste tout ça. Reste à espérer que nos amis squalophobes y trouve leur compte...

22.Posté par Sauvonslestermites le 15/08/2012 21:59
Interdisons les insecticides pour protéger les autres espèces massacrées ( termites, ...)
Pourquoi se limiter à la protection de requins bouledogues ?

21.Posté par RIP RIP RIP RIP RIP RIP le 15/08/2012 21:45
RIP
condoléances à mere nature

20.Posté par nosharknofun le 15/08/2012 21:35
@ stleusienne , la plupart des gens qui trouvent cette chasse (pèche...) aux sorcières (requins) ne sont pas écolo , ils réfléchissent juste un peu contrairement à certains pécheurs , politique,surfeur qui sont soi-disant si on les écoute en communion avec la nature, la mer.... sauf ceux de la Reunion semble-t-il !!!. sinon votre message me fait pense a un texte sur une page FB d'une organisation de M....
Actuellement pour une petite poigne de surfeur entre autre c'est une partie de l’économie du tourisme qui en prend un coup du zoreil au creol
Quand on surf comme d'autre activité de nature on assume les risques inhérent , il ne viendrait pas à l'esprit d'un montagnard d'entreprendre une voie avec des conditions défavorable, je plonge et y a des conditions ou je ne mettrai pas une palme à l'eau au surfeur de prendre un peu conscience de ça et de ne pas chercher des responsables sur leur inconscience.

19.Posté par grillon974 le 15/08/2012 21:12
c'est vraiment une bande de cons !!

18.Posté par Kaiinoa888@Babs le 15/08/2012 21:11
Si peu de créole qui surfent??? Il serait temps de sortir de ta bulle! En tous les cas cela confirme que tu fréquentes pas les spots, et encore moins la mer!

En créole: Té ga rouv out zieux sort dan fénoir(Jean Paul II devant l'église la Trinité)

17.Posté par coulio raickthal le 15/08/2012 20:18
avec les pleureuses de La Réunion, sure que l'image de NOTRE Ile sera bien écornée...

Merci les p"tites cervelles!

16.Posté par cabanonouf le 15/08/2012 20:14
c'est le commencement de notre drapeau/et on n'oublieras pas de mettre une image de requin sur cette toile et avant ça on va commencer a nous débarrasser toute ces ethnies que vous nous avez envoyer pour nous mettre dans le noir absolue.VIVE L'IND2PENDANCE INTELLIGENT

15.Posté par Babs le 15/08/2012 19:56
Cette "pêche" est une honte !

Saint-Leusienne, vous me faites pitié ! J'ai de la peine pour vous. Vraiment ! Si il y a si peu de créole qui surfent c'est sans doute parce qu'ils savent qu'il y a des requins...

14.Posté par stleusienne le 15/08/2012 17:39
Mais vous me faites vomiiiir! Oui vous les pseudo eco de mes f.... Je rigole en vous lisant... Prendre le malheur de ses surfeurs comme seul Bouclier pour reprendre votre venin parce que vous n'avez aucune passion si ce n'est que jubiler sur la souffrance des autres... J'espère pour vous que l'avenir sera sans risques... Comment pouvez vous parler de la sorte des surfeurs? Un surfeur c'est pas un humain alors? Un surfeur n'a pas de famille? Pas d'amis? Pas de gens qui les aiment? Un surfeur c'est comme un cafard... Faut les écraser parc qu'ils sont nuisibles, c'est cela? Ah oui j'allais oublier un surfeur c'est surtout un ZOREIL... Et le ZOREIL c'est dehors c'est ça??? Lol mais bande de nazes l'argent ZOREIL lé bon tous les mois? Ça zot y crache pas dessus! Zot lé entrain de pourrir l'image de la réunion ek zot bande commentaire ... À koz zot y profite pas pou faire comme Mada ou Maurice demande zot l'indépendance, comme ça ZOREIL SURFEUR SERA DEHORS.... et zot larzent zot y manz zot va manz rekin sagrin après !..

13.Posté par noe le 15/08/2012 19:33
Bizarre cette pêche ... quels appâts a-t-on utilisés ?

En plongée rien à signaler , même à 11,72m de profondeur ...des ti gris seulement et quelques escargots ...

12.Posté par Willy Payet le 15/08/2012 19:31 (depuis mobile)
Mais nom d'un requin lutin!!!!! Savez vous ce qu'est un massacre? La ils ont sorti un requin. Quel massacre, ou sont les centaines de squales que les SS la mok annoncent tués chaque jour à la Réunion? Allez marcher don!

11.Posté par alex le 15/08/2012 19:30
on parle de l'ird du prefet et des pouvoirs publics et c'est encore les surfeurs qui passent pour des assassins pourquoi?
les surfeurs se font manger car ils sont en 1ere ligne mais maintenant qu'ils ne surfent plus qui sera la prochaine victime?
et sur qui deverserez vous votre ranqueur et votre jalousie?
c'est clair que l'on entend crier les surfeurs mais ils crient pour tous les usagers de la mer dont vous faites partie et quand les premieres chaleurs vont arriver que ferez vous?
piscine ,lagon,en bon écolo avec votre thon en boite vous tuez plus de requin que les scienifiques n'en marquerons jamais....

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales