Faits-divers

Un premier Dash 8 attendu mercredi en fin d'après-midi


Un premier Dash 8 attendu mercredi en fin d'après-midi
Un Dash 8 a décollé de la base aérienne de Marignane en milieu de matinée pour sa destination la Réunion, qu'il atteindra en fin d'après-midi ce mercredi. En tout, il faut près de 34 heures à l'appareil pour parcourir la distance avec un changement d'équipage prévu.

L'incendie qui a débuté depuis mardi dernier dans les Hauts de l'Ouest, pratiquement un an jour pour jour après celui de 2010, a parcouru près de 2.800 hectares de forêt au Maïdo, un feu beaucoup plus virulent par rapport à l'année dernière. Depuis le début, les voix se sont élevées pour qu'un bombardier d'eau intervienne à la Réunion, comme l'année dernière, et qui avait permis de venir à bout de l'incendie. Une contestation partie dans un premier temps des réseaux sociaux, par le biais de différentes pages sur Facebook, de tweets ou encore d'une pétition qui a récolté à ce jour près de 10.000 signatures.

Une contestation suivie de près par les élus de la Réunion qui ont écouté les Réunionnais et demandé à Nicolas Sarkozy l'intervention d'un bombardier d'eau. Un courrier signé par Huguette Bello, Roland Robert, Thierry Robert, Claude Hoarau, Michel Vergoz, Michel Dennemont, Roland Ramakistin, Jean-Yves Langenier, Jean-Claude Lacouture, Jean-Claude Fruteau et Patrick Lebreton.

Un avion opérationnel jeudi ?

Des élus qui s'interrogeaient encore sur les moyens aériens déployés sur l'incendie. Une demande qui a été entendue, puisque Claude Guéant a ordonné l'envoie de deux Dash à la Réunion, hier soir, aux alentours de 22h30. La ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, se rendra également à la Réunion pour constater les dégâts suite à l'incendie au Maïdo et pour "apporter son soutien aux effectifs engagés et suivre l’évolution des opérations", selon le communiqué du ministère de l'Intérieur.

Reste à savoir si l'intervention du Dash 8 ne sera pas trop tardive, l'avion ne sera opérationnel qu'à partir de jeudi à condition que la météo soit de la partie. On sait que l'avion ne peut pas décoller si le brouillard envahi le Maïdo et empêche le pilote de l'avion de travailler dans de bonnes conditions de visibilité.

Dès jeudi, on l'espère, il pourrait effectuer des rotations toutes les 45 minutes sur le Maïdo, sur les mêmes bases que l'année dernière. Il devrait être prévu un maximum de passages afin de lutter contre l'incendie sous-terrain. Quant au remplissage de la soute, elle sera possible, sur la base militaire 181 de Sainte-Marie, en deux minutes seulement !

Le second Dash 8 devrait quitter Marignane demain, également en fin de matinée.
Mardi 1 Novembre 2011 - 15:19
Lu 2330 fois




1.Posté par DoB le 01/11/2011 16:06
Deux Dash8 lavent 16 fois mieux mais la main de l'homme vaincra.

2.Posté par vipère le 01/11/2011 16:27
"En tout, il faut près de 34 heures à l'appareil pour parcourir la distance avec un changement d'équipage prévu. "
faudrait savoir Pierrot 17 ou 34 heures ?

3.Posté par ticouillon le 01/11/2011 17:17
Dash(s) 8 oui, Penchard non!!!

4.Posté par ti blanc des hauts le 01/11/2011 17:33
Lu sur le Figaro :

La Réunion: deux incendiaires arrêtés]

5.Posté par NEMO le 01/11/2011 17:47
Conformément à ce qui avait été annoncé dés le début du sinistre par les services de l'Etat, l'intervention aérienne ne pouvait être envisageable qu'après que celui ci soit contenu au sol.
Les efforts conjugués de tous ceux qui participent avec compétence sur le terrain à circonscrire ce sinistre, permettent désormais l'appui massif de la force aérienne pour noyer la zone en toute sécurité pour les personnels engagés.
Les gesticulations de certains élus locaux, amnésiques, qui sont au pouvoir depuis trop longtemps ? et qui n'ont quasiment rien fait en terme de travaux préventifs, devraient les amener à un peu plus de retenue envers le Gouvernement ,qui une fois démontre la solidarité Nationale qui vient suppléer leurs carences !!!

6.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 01/11/2011 18:25
Information Dash ! Libre, non soumise !
Nous sommes en mesure d'informer la population, que :

- Le premier Dash M74 est parti vers la Réunion ce matin à 9H30 locale (Marignane) avec 2 équipages, il arrivera en fin de journée demain, qu’il sera disponible à compter de jeudi matin pour les interventions sur le feu, bien évidemment sous réserve de pannes éventuelles qui arrivent de temps en temps à tout avion.

- Le deuxième Dash M73 doit normalement partir de Marignane demain (mercredi) et donc arrivera une journée plus tard que le premier à moins qu’entre temps l’évolution de la situation se soit améliorée et que son départ soit annulé.

L'Association Citoyenne de Saint-Pierre, en contact avec le syndicat des pilotes SPAC Sécurité Civile.

7.Posté par noe974 le 01/11/2011 18:51
Bienvenue à ce bel oiseau et à son équipage de pros !

Satan et ses feux n'ont qu'à bien se tenir ...L'homme est son intelligence vaincra !
La Nature rejaillira et tout rentrera dans l'ordre dans quelques temps ...
Patience et responsabilité !

8.Posté par RIVIERE Pierre Georges. le 01/11/2011 23:00
Madame Huguette Bello a été la première à monter au créneau, pour demander au gouvernement l'envoi d-un avion bombardier d'eau. Après avoir traîné les pieds, d'autres lui ont emboîté le pas et on ne peut que s'en réjouir. La persévérance a fini par payer puisque deux appareis, de type Dash, devraient arriver dans l'île au cours des prochaines heures.Le courage des pompiers a des limites et l'arrivée de ces deux avions permettra peut-être de sauver ce qui reste du parc national. Pour faire diversion et masquer leur insuffisance, certains responsables veulent faire taire la polémique et appellent au rassemblement, à la mobilisation. Les défenseurs de l'environnement et les Réunionnais, dans leur gande majorité, ne vont pas se contenter de plates excuses. Les incendiaires, s'ils se font prendre, devront payer le prix fort. Quant aux responsables de tous bords, ils devront rendre des comptes. Il y avait des mesures à prendre pour prévenir ce désastre. Notre médiatique président de région s'engage à mobiliser des crédits importants pour le financement d'éco-gardes (JIR du premier novembre, page 5). Que ne l'a-t-il fait plus tôt? La préservation du parc naturel et de ses richesses aurait du mobiliser toutes les énergies. Le petit créole que je suis, stupide et hargneux, a le sentiment qu'en réalité, rien,ou presque n'a été fait.

9.Posté par Papangue le 01/11/2011 22:16
@ Nemo : la solidarité nationale ? J'espère que vous faites allusion aux 10 000 signataires de la pétition et pas au gouvernement parce les faits sont les suivants : le prefet avait bien demandé la venue du Dash8 dès le 1er jour, et les autorités lui ont refusé ...
Ils ont laissé partir en fumée près de 3000 hectares classés avant d'envoyer ces avions, sous la pressions de toute la Réunion via les élus et les réseaux sociaux. Merci à ces 10 000 pour LEUR solidarité nationale ...

10.Posté par MENSONGES974 le 02/11/2011 13:09
http://www.20minutes.fr/societe/816142-reunion-incendie-parc-national-stabilise

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales