Un pompier démontre que l'incendie ne pouvait être éteint avec les moyens locaux


L'article que vous pouvez lire ci-dessous aurait dû être publié en Courrier des Lecteurs. La pertinence de son analyse nous conduit à le publier au fil-de-l'eau, afin qu'il soit lu par le plus grand nombre.
Bonne lecture.


Un pompier démontre que l'incendie ne pouvait être éteint avec les moyens locaux

"Rétablissons humblement la vérité sur la gestion de l’incendie du Maïdo.


Des sapeurs pompiers professionnels en nombre très insuffisant
 

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Réunion compte un effectif théorique de 762 sapeurs pompiers professionnels d’après le site pompierama.


Pour une bonne gestion théorique du temps de travail et du temps de repos obligatoire des personnels, le mardi 25 octobre 2011, le SDIS974 était obligé de diviser ce chiffre de 762 par deux : 381 sapeurs pompiers professionnels pouvant travailler sur 24 heures et 381 sapeurs pompiers professionnels en repos compensatoire, de sécurité calculé suivant un temps égal travaillé, soit 24 heures de repos pour 24 heures de travail.
 

Sur ces 381 sapeurs pompiers professionnels pouvant travailler, le SDIS974 était obligé, pour respecter une bonne gestion de son personnel et surtout, une bonne application du document réglementaire du SDACR de la Réunion (Schéma Départemental d'Analyse et de Couverture des Risques) de laisser un Potentiel Opérationnel Journalier d'environ 252 sapeurs pompiers professionnels, répartis dans les 28 casernes réunionnaises pour assurer les interventions quotidiennes telles que les feux divers, les secours à victimes etc ... .

 

Par conséquent, il restait 129 sapeurs pompiers professionnels pouvant travailler sur ces feux de forets à la disposition du SDIS974 pour un cycle de 24 heures. Maintenant, vous enlevez tous les personnels service hors rang (SHR travaillant dans les services, les ateliers etc …) + les arrêts de maladie et de travail + les agents en vacances + les officiers inférieurs et supérieurs. On enlève encore 1/4 à ce chiffre de 129 sapeurs pompiers professionnels. Il restait donc 97 sapeurs pompiers professionnels pouvant travailler sur ces feux de forêts pour une durée de 24 heures à la disposition du SDIS974 (97 sapeurs pompiers professionnels pouvant tenir une lance à incendie dans les mains). "Je n’ai encore jamais vu en plus de 20 années de professionnalisme en métropole, un officier sapeur pompier tenir une lance à incendie".

 

Sur ces 97 sapeurs pompiers professionnels restant, pouvant être engagés sur les feux de forêts, vous avez des sous officiers chef d'agrès camion-citerne feux de forêts (CCF) devant obligatoirement posséder au minimum les formations FDF1 et FDF2, des conducteurs camion-citerne feux de forêts (CCF) devant obligatoirement posséder les formations FDF1 et COD2, des binômes d'attaque constitués de personnels devant obligatoirement posséder au minimum la formation FDF1. Vous pouvez encore soustraire ¼, à ce chiffre de 97 sapeurs pompiers professionnels pour les personnels ne pouvant pas être engagés faute de formation FDF1, FDF2, COD2. Vous finissez avec un nombre de 73 sapeurs pompiers professionnels compétents (sous-officiers, conducteurs, binômes d'attaque constitués par binôme d'un chef BAT + un équipier BAT) pouvant être réellement engagé sur ces feux de forets, en toute sécurité.

 

Ce qui nous amenait le mardi 25 octobre 2011, à avoir théoriquement sur les lieux de ces feux de forets, d'après l'armement type en personnel d'un camion-citerne feux de forêts (CCF), 4 Groupes Intervention Feux de Forets ou 16 + 2 camion-citerne feux de forets (CCF) d’une capacité de 2.000L à 8.000L selon les types de véhicule, avec 18 conducteurs camion-citerne feux de forets (CCF), 18 chefs d'agrès feux de forets et 36 binômes d'attaque engageables. Sur les 36 binômes d'attaque, il n'y a que le chef BAT pour tenir une lance à incendie, l'équipier BAT s'occupe de l'établissement des tuyaux et d'aider son chef BAT à progresser.


Je ne compte pas les VLHR de commandement constitués chacun d’un chef de groupe (Officier FDF3) et d’un conducteur (FDF2) pour le commandement d’un seul Groupe Intervention Feux de Forets constitué de 4 camions-citernes feux de forets (CCF) + 1 véhicule de liaison hors-route (VLHR).

 

Donc le mardi 25 octobre 2011, le mercredi 26 octobre 2011, le jeudi 27 octobre 2011 et le vendredi 28 octobre 2011, le SDIS974 ne pouvait avoir au maximum que 18 lances à incendie en manœuvre pour combattre ces feux de forets sur un cycle de 24 heures.

Je peux vous assurer qu’avec une vingtaine d’années d’expérience professionnelle et plusieurs campagnes de renfort feux de forêts dans le sud de la France et en Corse dont celle de 2003, qu'au bout de 4 heures de combat avec une lance à incendie dans les mains, une progression très difficile sur un terrain très accidenté et dans des fumées épaisses sans appareil respiratoire isolant, vous êtes extrêmement fatigués et vous devenez très dangereux pour vous-même.

 

Ce qui forcément, nous amène à penser que sur un cycle de 24 heures non stop, sur un cycle temps de travail égal au temps de repos soit 4 heures / 4 heures, seulement 9 lances à incendie étaient simultanément efficaces sur les 18 lances à incendie théoriquement établies. Je ne prends pas en compte le temps d’indisponibilité des camions-citernes pour remplissage de leurs citernes comprises entre 2.000 L et 8.000 L d’eau, suivant les types de véhicule.

 

Ce calcul démontre que mathématiquement, le SDIS974 est en manque cruel de personnels sapeurs pompiers professionnels pour répondre à ce type de feux de forêts et à toute crise majeure pouvant frapper la Réunion. Le SDIS974 est dangereusement et indéniablement en sous-effectif.

 

Ce calcul des effectifs théoriques avec une probabilité d’erreur très faible, démontre aisément que la direction du SDIS974 a dû être contrainte, pour se protéger des sabres coupeurs de tête si enquête administrative ou ministérielle, de cacher la vérité de la situation aux élus de la Réunion et surtout à la population réunionnaise sur les moyens engagés durant les quatre premiers jours cruciaux de l’incendie, le mardi 25 octobre, le mercredi 26 octobre, le jeudi 27 octobre et le vendredi 28 octobre.

 

Ce calcul démontre que les effectifs engagés durant les quatre premiers jours de l’incendie étaient, en toute connaissance de l’état major du SDIS974, malheureusement incapable de stopper la progression, la propagation de l’incendie du Maïdo, dès le départ du premier feu. Un feu de forêts se tape dès sa naissance, d’où l’importance des vigies dans les tours de guet et des rondes par des écogardes, par un nombre conséquent de personnels sapeur pompier engagés simultanément, suivant un plan tactique cohérent vis-à-vis du nombre de personnels à l’attaque, pouvant le circonscrire, le maitriser, l’éteindre avant qu’il ne courre sur des milliers d’hectares comme il l’a fait.

 

L’état major du SDIS974 a du réagir dès le premier jour ou le deuxième jour, le mardi 25 octobre 2011 ou le mercredi 26 octobre 2011, en alertant monsieur le Préfet Lalande de leur faible probabilité à pouvoir empêcher sa très large propagation sur des milliers d’hectares, connaissant la sécheresse généralisée de la végétation basse et haute, les bulletins prévisionnels météo sur plusieurs jours prévoyant des vents moyennement forts sur les hauteurs de l’ile, la difficulté de progression sur un terrain montagneux et très difficile d’accès, la difficulté d’établir des kilomètres de tuyaux avec des pertes de charge énormes compte tenu des dénivelés positifs du terrain, le nombre scandaleux de personnels sapeurs pompiers professionnels à leur disposition, pouvant être engagés efficacement durant les premiers jours cruciaux pour avoir l’espoir de circonscrire ces feux avec succès.


C’était une mission considérée comme impossible dès le premier jour de l’incendie.

La problématique spécifique des sapeurs pompiers volontaires

 

Le SDIS de la Réunion compte environ 560 sapeurs pompiers volontaires d’après le site pompierama.


Durant ces quatre premiers jours cruciaux, le SDIS974 ne pouvait pas engager ses sapeurs pompiers volontaires puisqu’ils étaient durant la semaine, à la disposition de leurs employeurs respectifs. De plus, ils ne pouvaient pas être engagés la nuit compte tenu de la nouvelle directive Européenne sur le temps de repos obligatoire de 11 heures entre la fin de leur journée de travail normale et le début de leur prise de garde sapeur pompier volontaire. De plus, physiquement, c'est fortement déconseillé pour leur sécurité personnelle.


Il n’existe aucune convention entre les employeurs Réunionnais des sapeurs pompiers volontaires Réunionnais et le service départemental d’incendie et de secours de la Réunion dans le cas d’une réquisition en cas de crise majeure de cet effectif pompier volontaire au profit du SDIS974.


Ces personnels sapeurs pompiers volontaires n’ont pu être engagés légalement que seulement à partir du samedi matin 29 octobre 2011 et jusqu’au dimanche 30 octobre 2011 dans la soirée.

 

Des hélicoptères bombardiers d'eau qui ne peuvent travailler que la journée

Les hélicoptères bombardier d’eau étaient efficaces le jour mais totalement absents la nuit. Le feu, aidé par un vent asséchant et persistant, reparcourait la nuit son terrain perdu la journée tout en dévorant des centaines d’hectares supplémentaires. De ce fait, cela annulait l’efficacité du travail de jour, effectué la veille par ces hélicoptères.

Des renforts métropolitains arrivés trop tard

 

Les 60 "spécialistes feux de forets" arrivés en renfort, le jeudi 27 octobre 2011, n'étaient pas des portes lance incendie !!!.

 

Il était déjà trop tard lorsque les premiers renforts de la métropole sont arrivés le dimanche 30 octobre 2011. Point final.

 

Conclusion 

Tous les membres de la Commission Administrative du Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Réunion et l'ensemble de la direction du SDIS de la Réunion étaient parfaitement informés de l’énorme sous-effectif de sapeurs pompiers professionnels opérationnels à leur disposition pour gérer une crise majeure +
d'après les informations zinfos974, un membre du Cabinet de Claude Guéant qui s'est opposé vertement au Préfet pour refuser l'envoi des avions à la Réunion, en s'appuyant sur l'avis de prétendus experts de la Sécurité civile + madame la Ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard en vacances dans son ile natale, la Guadeloupe, n'ayant pas pris la mesure de ce qui se passait.
 

Habitants et habitantes de la Réunion, ne soyez pas étonné des 3.000 hectares de forêt primaire brûlés dans les hauts de l’ile de la Réunion, classée patrimoine mondial".

 

Un pompier professionnel opérationnel laissé inactif par le SDIS974 dans l’attente de son recrutement, assis sur son canapé, à la Réunion


Samedi 5 Novembre 2011 - 17:33
.
Notez

Lu 13310 fois, cliquez sur une des icônes ci-dessous pour partager cet article avec votre communauté


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

82.Posté par nostradamus le 27/12/2011 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Colonel Vandebeulque soutenu par Didier Robert

Il y a quelques jours, la Présidente du Département Nassimah Dindar recevait une motion dans laquelle plusieurs élus de la Majorité et de l’opposition se plaignaient de la gestion du Service Départemental d’Incendie et de Secours, gestion assurée par le Colonel Vandebeulque. Malgré ces critiques acerbes, le Directeur du SDIS bénéficie d’un soutien de taille. Dans une lettre, Didier Robert a en effet dénoncé les "pressions qui s’exercent sur la Direction du SDIS et une faute politique".

L’incendie au Maïdo qui a ravagé près de 3000 hectares de végétation est en passe d’être éteint mais certaines tensions ne semblent pas apaisées pour autant. Vivement critiqué pour sa gestion du Service Départemental d’Incendie et de Secours, le Colonel Vandebeulque a vu son travail remis en question par de nombreux conseillers généraux de la Majorité et de l’opposition. Ces élus avaient d’ailleurs fait entendre leurs voix il y a quelques jours et signé une motion pour demander le départ du Colonel Vandebeulque.

Dans un courrier daté du 22 décembre dernier, le Président de la Région a pris position dans cette affaire et affiché clairement son soutien au Directeur du Sdis. Didier Robert évoque dans cette lettre "l’enjeu fondamental" que représente la protection de nos forêts avant de dénoncer "les pressions qui s’exercent sur la Direction du Sdis et qui ne sont guère favorables à son épanouissement ". Didier Robert parle aussi d’une "faute politique et morale" préjudiciable aux concitoyens.

81.Posté par philippe le 27/12/2011 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A quand la séparation des choses,la politique ne cesse de se meler de tout et La Réunion devient une ILE PUIANTE ET IRESPIRABLE!

80.Posté par Chik974 le 20/12/2011 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellente critique trouvée par hasard dans le courriers des lecteurs zinfos974.
Je suis très heureux que certains esprits se réveillent petit à petit mais c'est long à la détente !!!



Le SDIS Réunion est une pétaudière !!!!

Foin de tergiversations ..... Il faut appeler un chat : un chat !!!! Et les dernières déclarations des élus du Conseil Général ont fait déborder la coupe de votre serviteur !!!!

Comme toujours, quelques précisions : je ne suis pas pompier, ni technicien de la lutte anti-incendie. J'ai fait quelques recherches, recueilli quelques infos et témoignages c'est tout. Si des erreurs grossières ou des contre vérités sont écrites ici, vous êtes tout à fait libre de les signaler !! De plus, je ne suis pas non plus un proche des acteurs de ce dossier et encore moins des élus du Conseil Général (que ce soit de la majorité, ou de l'opposition). Non, juste un citoyen qui en a marre d'être pris pour une truffe.

Un petit rappel tout d'abord. L'incendie du Maïdo de l'an passé, a donné lieu à plusieurs rapports dont les moins virulents ont été publiés dans la presse locale. Il existe néanmoins, des "éléments de réflexion supplémentaires" qui ont été réservés à un "usage" interne. Si les rapports officiels pointaient des insuffisances en terme d'équipements et de prévention dans la protection du massif, il existe d'autre éléments.

Premièrement, lors du dépôt du dossier de création du Parc National, la mauvaise préparation en terme de lutte conte les incendies, avait été pointée du doigt. Les élus locaux s'étaient engagés à y travailler .... Quid de ces engagements ? Il n'y a qu'à relire les délibérés des conseils municipaux qui ont évoqué ces questions pour s'écrouler de rire (jaune) lorsque que ces mêmes élus crient à l'abandon par la métropole !!! Qu'ont-ils fait eux lorsque des décisions étaient de leur ressort ? Rien !!!! Idem pour le Conseil Général.

Plus inquiétant sont les éléments qui pointent en direction du fonctionnement du SDIS. Si les dégâts ont été aussi importants l'an passé (que dire de cette année ???) c'est également en raison du comportement des troupes !! Pas motivées, sous entrainées, sous formées, il est même dit qu'une part non négligeable des effectifs ne répondent plus aux critères physiques minima nécessaires pour exercer leur métier. A mots couverts on parle même de surpoids et d'un manque criant de pratique de l'effort physique !!!!

Que dire des incidents sur St. Denis, dans des immeubles de la SHLMR ou encore à la galerie Leclerc, où les troupes à pieds ont été difficillement capables d'appliquer les protocoles techniques en vigueur pour ce type d'incendies et ce type de bâtiment ? Je ne voudrais pas résider dans le quartier Vauban ou travailler à la "Tour" Cadjee .....

Que dire encore de ces fautes répétées sur St-Leu où les équipes du SDIS sont incapables de faire face correctement à des incidents mineurs de plongée (j'ai moi-même été témoin d'une incompétence qui aurait pu couter la vie à une plongeuse si un moniteur, brevet d’État lui, ne s'en était pas mêlé) ? Alors là oui, pour faire le Zazou sur un Jet-Ski et bomber le torse sur les quais devant les jeunes filles, là il y a du monde. Mais pour faire correctement son boulot, c'est autre chose !!!!!

Je ne sais si ce manque visiblement criant de formation et de maintien en forme est du à un laxisme de la hiérarchie ou à une tendance des équipes, mais visiblement le problème devient criant !!

Le SDIS Réunion est un des plus richement doté de France : véhicules neufs, casernes soit flambant neuves soit rénovées (pour la plupart). Ce n'est donc pas là que se situe le problème....

Autre constat : lorsque le SDIS Réunion cherche à recruter de nouveaux cadres, il fait un appel national, c'est la règle. Et bien parmi les troupes de métropole, avec pami elles des experts de la lutte contre les feux de forêts, personne ne veut prendre de poste à responsabilité ici. Le commandant actuel était en 4ème position avant sa nomination, les trois autres ont refusé... Pourquoi ces refus? Le caractère ingérable des équipes et l'impossibilité de travailler avec les élus !! C'est en tout cas ce qui se dit très clairement parmi les troupes de pompiers et celles de la Sécurité Civile.

Les élus parlons-en !! Que dire de ce dernier courrier demandant la démission du commandant du SDIS 974 ??? Que dire de cette prétention de ces "élus" à vouloir diriger un service d'incendie pour lequel ils n'ont strictement aucune compétence ????? Qu'ils y voient un intérêt en terme d'embauches de pompiers dans leurs cercles proches, ça tout le monde l'a bien compris !!!!! Mais de là à prétendre avoir le droit de ...... c'est proprement époustouflant !!!!!

Enfin et pour en finir, je crois, en tant que citoyen, que tout peut se résumer à cette interview d'un pompier lors des incendies du Maïdo de cette année. Alors que toutes les troupes sont engagées sur le front du Parc National, des abrutis allument des feux dans les bas. Le long de la route nationale, un pompier dirige mollement sa lance sur un minuscule tas d'herbes sèches en combustion... Le "journaliste" lui demande s'il n'est pas trop fatigué... Le pompier répond que cela fait presque 24h qu'il est en alerte et plusieurs heures sur le terrain... MAIS heureusement il va avoir ses 48h de récup d'ici quelques minutes...

Les bras m'en tombent !!!!!!

Pompier est un métier extrêmement noble. Ils méritent tous les jours notre respect et notre admiration, oui, oui, notre admiration. Mais c'est un métier exigeant, qui nécessite certains sacrifices, que ceux qui s'engagent ont CHOISI de faire. Si on ne voit plus ce métier que comme un revenu qui tombe systématiquement, avec des horaires fixes, avec des primes et des jours de repos, entrecoupés de barbecues dans la cour de la caserne, là je crois qu'il faut sérieusement se remettre en cause et remettre en cause son engagement auprès de la communauté !!!! Et en tout état de cause, si cette remise en cause ne peut être faite de manière individuelle, c'est pour le moins le rôle de la hiérarchie et des pouvoirs public, et en dernier ressort celui des citoyens.

http://abominablog.wordpress.com/

79.Posté par Chik974 le 20/12/2011 20:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Exact requin bouledogue.

le 23 novembre 2011, cela a clairement été prononcé et revendiqué par l'intersyndicale snspp-cfdt-sud.
Je cite : Le texte à appliquer devrait être celui des " indemnités forfaitaires pour travaux supplémentaires ".
Les indemnités Forfaitaires pour Travaux Supplémentaires ou IFTS ne peuvent pas etre prises en compte comme le revendique cette intersyndicale pompiers Réunionnais.
Les IFTS peuvent etre versées uniquement aux catégories A et B avec un indice brut supérieur à 380.
Premièrement, cette intersyndicale raconterait des conneries.

Seules les Indemnités Horaires pour Travaux Supplémentaires ou IHTS pourront etre appliqués à la majorités des pompiers professionnels présents sur les feux du MAIDO. Les IHTS peuvent etre versées aux catégories B et C.

Par conséquent, les revendications de cette intersyndicale pompiers Réunionnaises en date du 23 novembre 2011 étaient complètement incohérentes compte tenu que la majorité des pompiers professionnels présents sur les sites étaient des agents des catégories B et C.
Cette intersyndicale devait parler de IHTS, pas de IFTS.


Pour ce sujet, j'ai bataillé sur des dizaines et des dizaines de posts : http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-du-Maido-debrayent-pour-demander-leur-du_a34518.html


C'est certain que cela va etre le jackpot pour les pompiers professionnels Réunionnais. Les feux du MAIDO, c'est le super loto !!!

Exemple pour ce caporal Sylvestre Lagarrigue, porte parole des pompiers professionnels Saint Pierrois. Vous allez comprendre pourquoi ce pompier a autant de vigueur pour revendiquer :

42 000 euros salaire annuel brut / 1820 = 23,08 euros

23,08 euros X 1,25 = 28,85 euros X 14 heures = 403,90 euros
23,08 euros X 1,27 = 29,31 euros X 11 heures = 322,41 euros

Pour ses 25 premières heures sur l'incendie du MAIDO, ce caporal Sylvestre Lagarrigue devrait toucher environ 726,31 euros

Mais comme il affirme que les pompiers professionnels ont fait entre 200 heures et 300 heures.
Voici le texte pour les IHTS :

Le nombre d'heures supplémentaires accomplies dans les conditions fixées précédemment ne peut dépasser un contingent mensuel de 25 heures dans lequel sont incluses les heures de dimanche, jours fériés et nuit.
Néanmoins, lorsque des circonstances exceptionnelles le justifient et pour une période limitée, le contingent mensuel peut être dépassé, sur décision motivée de l'autorité territoriale, qui en informe immédiatement les représentants du personnel au comité technique paritaire compétent.
Par ailleurs, à titre exceptionnel des dérogations peuvent être accordées après consultation du comité technique paritaire compétent, pour certaines fonctions. Une délibération doit prévoir la nature des fonctions pouvant nécessiter ces dépassements horaires au regard de la mise en oeuvre de l'ARTT dans la collectivité.

Donc il reste à ce caporal professionnel environ 225 heures en IHTS à inclure dans le contingent mensuel pouvant etre dépassé.

28,85 euros X 225 heures = 6 491,25 euros
6 491,25 euros + 726,31 euros = 7 217,56 euros pour environ 250 heures supplémentaires revendiquées par ce caporal professionnel de Saint Pierre.
Le caporal Sylvestre Lagarrigue devrait toucher la somme de 7 217,25 euros environ pour 250 heures supplémentaires sur les feux du MAIDO.
Eh oui, trois mois de salaire net pour un caporal pompier professionnel Réunionnais puisque les IHTS sont non imposables et soumises à aucune retenue.

Vous comprendrez que très rapidement, compte tenu des montants astronomiques pouvant etre perçus par chacun des pompiers professionnels Réunionnais présents sur les feux du MAIDO, les casernes de la Réunion comptant des contingents professionnels importants devraient toutes s'enflammées (sans jeu de mot) dans les prochains jours et prochaines semaines à venir ( après les fètes ).

Je ne calcule pas les montants à verser aux pompiers volontaires Réunionnais. Cela doit chiffrer aussi !!!

Alors, c'est vrai, à qui profiterait les incendies du MAIDO ? mais la haine des élus et des pompiers Réunionnais envers le Colonel VANDEBEULQUE deviendrait trop rapidement écartée lorqu'elle est belle et bien présente depuis juillet 2010 .......................................................... et si les deux étaient liés, la haine et le profit.

78.Posté par Chik974 le 20/12/2011 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les uniques 6 réactions trouvées sur le net dans un forum d'une chaine TV Réunionnaise concernant le comportement lamentable des élus politiques Réunionnais envers le Colonel VANDEBEULQUE :

Depart du Colonel ?!!!!
SVP, laissons les Hommes de Terrain sur le terrain et les incompetants d'élu derriere leurs bureau. Car quand les pompiers avait chaud au cul pendant le feu et bien le colonnel LUI etait sur le terrain. Le Colonel Vandebeulque est un Officier qui a gravi les echellons, qui est déjà monté dans un camion et jusqu'a present il a toujours ramener ces hommes a leurs familles. Si la 974 ne le merite pas alors d'autres SDIS en aurons bien besoin. Je ne m'inquiete pas pour lui. Pour info : Je ne suis qu'un Homme du rang et je certifi n'avoir aucun lien d'amitié, ni familliale avec ce MONSIEUR. A bon entendeur
par : Vincent 16 décembre 2011 - à 21:22

les elections arrivent
apres avoir mis un certain nombre de choses en place avec l'accord des elus de notre conseil general pour les sapeur pompiers ce colonel est victime de sa reussite ; les pompiers ne sont plus des nervis que les maires et les conseillers generaux utlisent pour les elections ;aujourd'hui avec ce qui se passe , je pense qu'ils ont fait un bon de vingt ans en arriere pour satisfaire quelques personnes
par : flamboyant 16 décembre 2011 - à 20:52

logique
Monsieur le colonnel , doit se concerter qu'il le veuille ou non avec les élus les principaux bailleurs de fonds , il faut qu'il y ait un minimun de respects et communication et de transparence envers le pompiers 974. A mon avis , il a été mal renseigner sur la spécificité local ou certain officiers ou voir même syndicat faisait parti de son réseaux,les mêmes qui voulait la tête de Mr loubry. Mr les élus , vous avez a un droit de regard sur les SDIS , mais aussi un très très très grand droit de regard sur le détachement des sapeurs pompiers dites permanents de la réunion, jusqu'en 2013 suite au protocole
par : LA VERITE 16 décembre 2011 - à 16:32


Capone y mett le feu
Si cette homme a pris des descisions,c'est qu'il en a les compétences,il suffit de regarder son grade,Colonel,ceci,etant si des élus on besoin d'etre consatamment derriere,des personnes de terrain,il n'ont plus qu'a endossé l'habit et ensuite verrons si (il,elle)arrive à faire mieux,je ne suis pas soldat du feux,mais j'ai etait soldat,et ce n'est pas assis en disant que il y a çi ou ça a faire que cela avance,car QUAND LE FEU BRULE DANS UNE "CORBEILLE",ON REGARDE PAS EN DISANT LE FEU BRULE,ON VA DESSUS ET ON ETEINT. Et quand on demande un avis on ne se derobe pas,on assume,attitude revelatrice Mme, z'histoire al capone ral bol, Regardez vous passer à la télè ou le web, SPs de Tralala !!!
par : osedun 16 décembre 2011 - à 13:03


bande d’hypocrites
Vous étiez ou, au début de ce malheureux incendie ?Les deux ou trois premier jour la première personne qui à eu du courage c'est Me BELLO ( je suis apolitique). Vous avez le beau rôle aujourd'hui messsieurs et mesdames les politiciens. Si c'est ça votre façon de péparer les prochaines échéances électorales , et bien cela ne vous élève pas !!! Vous ne m'aurez pas . Salut
par : coeurdelion 16 décembre 2011 - à 04:46


Des élus veulent le départ du Colonel Vandebeulque
Pourquoi en veut-on à ce colonel ? C'est affreux de voir cet individu(Pierre Verges) commander le conseil général, tout comme Fabrice à Saint-Louis. Je dirai : Fini le CLAN VERGES ET COMPAGNIE à la Réunion.
par : devilleneuve 15 décembre 2011 - à 22:21

77.Posté par LE REQUIN BOULEDOGUE le 20/12/2011 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Manifestation des pompiers de Saint-Pierre

Les sapeurs pompiers de Saint-Pierre ont manifesté leur colère ce matin. Ils dénoncent le non paiement des heures supplémentaires effectuées pendant leurs interventions sur le feu de forêt au Maïdo.

"Notre but ce n’est pas de boucher la route, mais d’être sur le feu de forêt parce qu’il n’est pas encore éteint", déclare le caporal Sylvestre Lagarrigue. Le sentiment de colère prédomine parmi les sapeurs pompiers mobilisés ce matin.

Ils ont effectué entre 200 à 300 heures supplémentaires lors de leurs différentes interventions sur l’incendie du Maïdo. Ils attendent toujours le paiement de ces heures effectuées. Ils se sont mobilisés ce matin en bloquant la rue Rodier à Saint-Pierre avec des poubelles.

Ils voulaient se faire entendre et dénoncer cette injustice. Ils estiment mériter le paiement des heures pour le travail qu’ils ont accompli au Maïdo. La permanence des secours est néanmoins assurée pour la population de Saint-Pierre.


Faut savoir, ils manifestent pour être sur le feu de forêt parce qu’il n’est pas encore éteint ou pour le paiement des heures pour le travail qu’ils ont accompli au Maïdo ?

Je penserai plutot qu'ils manifestent pour retourner sur le feu du MAIDO parcequ'ils n'estiment pas avoir fait suffisamment d'heures de travail supplémentaires !!!

Ah c'est le jackpot pour les pompiers Réunionnais. Une moyenne de 25 euros l'heure supplémentaire demandée pour cette année ( IHTS ) X 250 heures en moyenne = 6250 euros par pompier Réunionnais non imposable. Presque 3 mois de salaire pour certains.

Après cela, personne ne les suspecterait pour ces deux feux du MAIDO de 2010 et 2011.

76.Posté par Chik974 le 20/12/2011 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mardi 20 décembre 2011.

Les pompiers de Saint Pierre de la Réunion réclament le paiement de leurs heures supplémentaires effectuées sur les feux du MAIDO. effectuent un barrage routier avec des poubelles !!!
je ne commente plus rien, à vous de donner votre point de vue.

Lundi 19 décembre 2011.
Le Conseil d'Administration à voté un budget 2012 pour le SDIS974 d'environ 94 millions d'euros.
Je ne commente plus rien, à vous de donner votre point de vue.

source : Antenne Réunion

75.Posté par Chik974 le 19/12/2011 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut Post 43,

" Est il victime d'avoir fait retiré les 2 roues avant du véhicule banalisé du colonel Loubry ? "

Pas pour le feu de 2010, puisque cela a été fait au alentour du 9 Octobre 2011. De plus, ce n'est pas très sympa de lire sur zinfos " Le colonel Van de Beulque a manifestement peté un cable ".
Je connais la vérité de la motivation de son acte. Perso, j'en aurai fait autant meme pire "peinture de la voiture en rouge pompier".
Le Colonel LOUBRY avait décollé les logos SDIS974 situés sur sa voiture de fonction. Tout à fait logiquement, cela n'a pas plus au Directeur VANDEBEULQUE, son supérieur. Donc celui-ci tant que la voiture n'était pas allé en carroserie pour que les logos SDIS974 soient gravés sur les portières, le Colonel VANDEBEULQUE a fait enlever les pneus avant pour que le Colonel LOUBRY ne puisse plus rouler avec un véhicule SDIS974 sans les logos. Tout à fait normal.
De plus, que ce Colonel LOUBRY ne se plaind pas, cette voiture n'est meme pas de couleur rouge pompier.

" Ce même colonel sera t il le bénéficiaire de l'évection du directeur actuel ? "

Je réponds à ta questions dans plusieurs posts mais je rajoute ceci.
Ce Colonel LOUBRY a déjà fait ses preuves à la Réunion entre 2001 et 2006. Donc excuses moi mais qd tu constates l'état de ce SDIS974. Tu comprends le niveau de travail qu'il a du faire durant 5 ans.
Lis ces deux liens : http://www.zinfos974.com/Claude-Hoarau-le-retour_a18668.html et http://run.blogs.com/pierrotdupuy/2008/06/sdis-le-bazar-c.html
A savoir aussi que le Colonel LOUBRY est un Colonel de première catégorie(regarde la liste des aptitudes). Que fait il dans un SDIS de deuxième catégorie dans une fonction subalterne de simple responsable de la coopération à la Direction du SDIS974, rue Monthyon à Saint Denis.
Responsable de la coopération : le truc qui ne veut rien dire donc le service qui ne sert à rien.

-La sécurité des personnes, des biens et de l'environnement est elle la priorité des réunionnais ?( l'emploi est évidement primordial !!)

-Les SPP et SPV du sdis 974 sont ils prêt à ce plier à la discipline, d'être efficient, altruiste afin de répondre dignement aux sollicitations de la population ? (Il serait intéressent d'avoir l'avis des SP péi)

-Les politiques ont déjà assez de tâches à accomplir, alors pourquoi cette ingérence dans le domaine opérationnel dont le et l'unique conseiller technique reste et restera le directeur départemental? quel est l’intérêt des politiques ?

Pourquoi un haut gradé originaire des DOM au sein des sdis des métropole ne subit pas le même sort ? Probablement malgré les idées reçues en métro les politiques de tous bords privilégie les compétences en faisant abstraction de l'origine, de la couleur......

Pour tes quatres autres questions, je te dis "jocker". Depuis le 29 octobre, je me suis tellement exprimé la dessus que tu as tous mes points de vue dans différents posts. Là, je commence à etre fatigué de ce sujet SDIS974.
Pour ta quatrième question : le racisme, un virulent état d'esprit anti z'oreil. Faut pas chercher plus loin.

maintenant, si tu attends des points de vue de pompiers péi. Tu peux attendre longtemps. Ils ont tous la trouille de s'exprimer sur ces différents points de vue. T'as pas remarqué depuis un certain temps, plus personne ne s'exprime par contre le compteur des visites du sujet ne cesse de grimper !!!
Je me suis fait mon idée sur le SDIS974 et les pompiers SDIS974. Pas diffcile quand tu lis les centaines de sujets écrient depuis juillet 2010 sur le SDIS974.

A+ Chik974

74.Posté par poste 43 le 18/12/2011 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
-Est il victime d'avoir fait retiré les 2 roues avant du véhicule banalisé du colonel Loubry?
-Ce même colonel sera t il le bénéficiaire de l'évection du directeur actuel?
-La sécurité des personnes, des biens et de l'environnement est elle la priorité des réunionnais?( l'emploi est évidement primordial!!)
-Les SPP et SPV du sdis 974 sont ils prêt à ce plier à la discipline, d'être efficient, altruiste afin de répondre dignement aux sollicitations de la population? (Il serait intéressent d'avoir l'avis des SP péi)
-Les politiques ont déjà assez de tâches à accomplir, alors pourquoi cette ingérence dans le domaine opérationnel dont le et l'unique conseiller technique reste et restera le directeur départemental? quel est l’intérêt des politiques?

Pourquoi un haut gradé originaire des DOM au sein des sdis des métropole ne subit pas le même sort? Probablement malgré les idées reçues en métro les politiques de tous bords privilégie les compétences en faisant abstraction de l'origine, de la couleur......

73.Posté par Chik974 le 18/12/2011 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pas de sur-pantalon de feu, pas de bottes de feu. veste de feu qui me semble etre de la 1ere génération, un casque F1 non peint donc un F1 nickel classique qui a le plus mauvais indice en termes de protection du risque électrique et se comportant le moins bien à la chaleur.
Un SDIS qui a minimum 15 ans de retard dans tous les domaines opérationnels.
Après cela, les élus politiques Réunionnais se permettent de désavouer tous les Directeurs Départementaux métropolitains passés dans ce SDIS974 lorsque ce sont eux, les politiques qui possèdent les cordons de la bourse pour équiper correctement les pompiers Réunionnais.

Quand on voit l'état des casernes pompiers Réunionnaises. Cela fait peur. Certaines casernes ne possèdent même pas de remises pour stationner les engins à l'abri.
Les peintures des murs de la Direction à Saint Denis doivent datées de la construction du batiment. Pas d'argent pour repeindre les murs ?

La dernière fois que j'ai croisé les personnels d'un VSAB, c'était une anarchie vestimentaire complète. un en tee-shirt tout délavé et tout chiffonné, l'autre en semblant de chemise F1 tout débrayé, l'autre en veste F1 non boutonnée. Les trois, avec et sans casquette. Bref, l'armée à bourbaki.
Je ne parle pas du véhicule, VSAB début 2000. VASB avec peinture complètement délavée, rayé, des chocs multiples sur la carroserie etc ......
On est très très loin des VSAV métropole derniers modèles qui équipent les SDIS comme celui-ci : http://www.youtube.com/watch?v=Iz2rpqaVl4M

là encore, qui a le fric pour acheter des engins digne de ce nom pour le SDIS974 : les élus politiques du Conseil Général et SDIS974. Pas les officiers pompiers de ce SDIS974 !!!

madame Nassimah Dindar : La loi nous dit bien : " Occupez-vous du financier et de l’administratif et laissez aux services de l’Etat, le soin de faire l’opérationnalité. Je veux en rester là ".
Un mois après cette déclaration télévisée, on accuse le Colonel de mauvais gestionnaire. Qui sont les gestionnaires : les politiques.
C'est une accusation complètement incohérente.

madame Nassimah Dindar : " Il y a aujourd’hui et depuis de nombreuses années des problèmes de gestion administrative et il y a aujourd’hui des réponses appropriées qui sont apportées. Lesquelles ? Il faut un vrai Directeur financier du SDIS et non pas un pompier qui assume ce rôle, même s’il est colonel ou major ".
Alors pourquoi maintenant, accuser le Colonel VANDEBEULQUE de mauvais gestionnaire !?
C'est une accusation complètement incohérente.

Qd on voit l'état et l'époque des engins. Ces engins étaient présents au SDIS974 bien avant l'arrivée du Colonel VANDEBEULQUE.
Un VSAV, cela se change tous les deux à trois ans. De plus, ce n'est pas en un an et demi de commandement que des casernes neuves vont sortir de terre comme par miracle.
On a la nette impression que l'on a laissé tout le travail à réaliser à ce Colonel. Sérieux, moi, je t'enverrai tous ce monde chier et je laisserai ces politiques si intelligents qu'ils se prétendent, gérer ce SDIS974. Parce que, je me demande si un jour, ils supporteront un autre Colonel Directeur Départemental.

Voir lien : http://www.linfo.re/-Politique-/Nassimah-Dindar-Je-suis-une-femme-de-conviction?ps=408635

Dans cet entretien, madame la Présidente DINDAR le précise très bien : Le Colonel Vandebeulque a été nommé par le Ministre de l’Intérieur.
Donc sur décision de Paris, pas sur décision de Saint Denis de la Réunion !!!

Maintenant, compte tenu des propos tenus par madame la Présidente DINDAR. J'espère que cette dernière a boxé tous ces politiques dans les cordes. Sinon, encore de nombreuses questions à se poser !!!

72.Posté par Chik974 le 18/12/2011 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut post 43,

Pour répondre à ta question. Non aucune convocation pour un entretien. Mais bon, le SDIS974 a reçu les courriers pour les liens le 8/12 + 2 à 3 jours pour les retard à terre. Nous sommes le 18/12. De plus comme tu peux lire dans les médias, une nième chienlit déclenchée par ces maudits politiques Réunionnais qui va systématiquement retarder ce recrutement. Actuellement, nous sommes en vacances. Je ne suis pas dans la confidence mais moi, c’est que j’aurai fait donc je pense que le Colonel a du prendre quelques jours de vacances pour se ressourcer en métropole. Du moins, je le souhaite pour lui parce qu’avec tout ce qu’il a vécu en 2 mois, il doit être très fatigué mentalement. Ce n’est pas un surhomme.
En conséquence, comme je te le disais, pas avant minimum janvier 2012. Pas de stress. Pour peu, que le Colonel décide de quitter le navire après les vacances. Là, le recrutement pourrait même être carrément annulé ou très sérieusement retardé !!!
Puis comme je te l’ai dit. Voyant de mieux en mieux comment cela se passe au SDIS974, je suis de moins en moins emballé pour intégrer son effectif. On sait ce que l’on perd mais on ne sait pas ce que l’on retrouve. Donc pour l’instant, je n’ai pas perdu mon SDIS d’appartenance en métropole donc je ne tiens pas à faire une connerie à intégrer un SDIS qui n’arrive même pas à la cheville de mon SDIS d’appartenance.

Pour le reste, je l'ai fait sous entendre aux gendarmes de Saint Paul, qu'ils aillent auditionner certains élus politiques Réunionnais très hostiles au Colonel VANDEBEULQUE depuis son arrivée en juillet 2010.
Les noms des élus politiques très hostiles au Colonel sont sur la dernière lettre adressée à madame la Présidente du Conseil Général et du SDIS974.

Quelles sont les personnes très hostiles au Colonel VANDEBEULQUE depuis son arrivée en juillet 2010 :

LES POLITIQUES CONSEIL GENERAL ET SDIS974
CERTAINS SYNDICATS SDIS974
LES POMPIERS PRO ET VOL SDIS974
PIERROT DUPUY ET ZINFOS974
Et peut être d’autres personnes encore, je ne suis pas dans sa poche !!!

C'est étrange, la foret Réunionnaise n'avait pas brulé depuis vingt ans, le Colonel arrive, elle brule deux fois, incendies espacés d’une année presque jour pour jour. Comme si quelqu’un souhaitait au Colonel VANDEBEULQUE, un joyeux anniversaire tous les mois d’octobre.
Sérieux, je suis pompier professionnel ou volontaire au SDIS974 en 2012, le Colonel est toujours présent ou un autre Colonel z’oreil, je prends mes vacances en octobre 2012 et je me barre en métropole pour ne pas être rappelé par le SDIS974 pour en chier comme un con dans les hauts à cause des états d’âme des politiques Réunionnais. Parce que jamais deux sans trois !!! OCTOBRE 2010 – OCTOBRE 2011 et ……………. A vous de compléter la suite.
Je crois au hasard mais à tous les hasards !!! À un certain moment, il faut se dire, effectivement là, il commence à y avoir un problème qui sent la merde (le règlement de compte) à plein nez. Je ne suis pas enquêteur mais raison de plus, si le citoyen lambda commence à s’interroger, les enquêteurs professionnels devraient eux, commencés à très sérieusement s’interroger.
Moi, la brigade d'enquête de Saint Paul connait mon point de vue. Faut arrêter de chercher là où ils ne trouveront rien. Les enquêteurs ont tout sous les yeux. Si tous ces évènements ne les interpellent pas, là comme le dit « le requin bouledogue », je me fais curé !!!

Je pense que ces deux incendies seraient une affaire interne : politico SDIS974 / pompiers SDIS974 – Directeur Départemental. Très franchement, je dis bon courage aux enquêteurs s’ils prenaient enfin cette piste au sérieux parce que là, ça va être « la grande muette ».

Maintenant, je serai très étonné qu’il n’y ait aucune empreinte ou trace ADN exploitable sur les systèmes d’allumage retrouvés par les enquêteurs !!!
Parce que souvenons-nous de l’affaire Dickinson à pleine-fougères en Bretagne durant l’été 1996.
Le juge Renaud Van Ruymbeke avait fait procéder aux analyses ADN de l'ensemble des jeunes hommes de Pleine-Fougères (prélèvements de salives de 170 hommes de 15 à 35 ans puis de 3 500 personnes - voleurs, violeurs au delà de la Bretagne).

Là, dans ce cas précis, 1300 prélèvements ADN et empreintes pompiers professionnels (syndicalistes concernés inclus) et volontaires, X prélèvements ADN et empreintes des agents municipaux travaillant dans les communes gérées par les élus très hostiles au Colonel VANDEBEULQUE. Bien sur, à réaliser que s’il existe des empreintes et des traces ADN sur les systèmes d’allumage retrouvés dans la nature par la gendarmerie. De toute façon, ce ne sera jamais perdu, cela ne fera qu’enrichir la banque de données ADN et empreintes du fichier national !!!
Sinon, contrôler tous les numéros de portable des pompiers et agents municipaux concernés qui auraient déclenché le relais de MAIDO dans les périodes qui intéressent les gendarmes Etc ………


Chik974

71.Posté par poste 43 le 17/12/2011 22:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A chik 974,

Mon poste" à qui profite le crime" était prémonitoire, Le colonel est la cible de qui? quel en est le ou les bénéficiaires? Zinfo n'a pas fait de papier, je pense que la plainte du colonel en est la cause!
Chik as tu déjà été convoqué pour un entretien?

70.Posté par Le requin bouledogue le 16/12/2011 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces deux incendies du MAIDO d'octobre 2010 et d'octobre 2011 puent vraiment la merde à plein nez.
Une affaire politico-administrative couvre au SDIS974 depuis juillet 2010 et tout le monde ferme sa gueule sur cette ile !!! A croire que tout le monde sait mais tout le monde à peur. C'est une ile.
Juillet 2010 - Octobre 2010 - Octobre 2011 et .................................
Si cela ne saute pas aux yeux de personne, je me fais curé !!! Il serait temps que les langues se délient et que les Réunionnais(es) donnent enfin leurs points de vue sur cette affaire très hypocrite.

Voici qu'une partie dans le désordre, de tous les incidents au SDIS974 depuis Juillet 2010.
Les enquêteurs feraient un grand pas vers la vérité s’ils allaient fouiller vers ce milieu politico-administratif !!! Mais en ont ils le droit ? Je me pose vraiment la question. Un enquêteur trop curieux pourrait très rapidement faire ses valises pour rentrer en métropole, muté dans le nord de la France.
Je crains fort que ordre sera donné rapidement de coffrer coûte que coûte un pauvre couillon innocent pour stopper tout aussi rapidement cette enquêté des feux du MAIDO avant d'atteindre les hautes sphères politico-administrative Réunionnaises.

http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-du-Maido-debrayent-pour-demander-leur-du_a34518.html : 23/11/11
http://www.zinfos974.com/Sapeurs-pompiers-volontaires-reveille-a-zote_a31446.html : 20/08/11
http://www.zinfos974.com/L-appel-des-pompiers-volontaires_a31319.html : 15/08/11
http://www.zinfos974.com/Les-sapeurs-pompiers-de-St-Paul-s-opposent-a-leur-chef_a25525.html : 07/02/11
http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-volontaires-obtiennent-un-rendez-vous-avec-leur-direction_a31432.html : 19/0811
http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-volontaires-veulent-etre-recus-par-le-colonel_a31423.html : 19/08/11
http://www.zinfos974.com/Claude-Hoarau-livre-sa-position-sur-les-nominations-au-SDIS_a32186.html : 15/09/11
http://www.zinfos974.com/Nominations-de-metropolitains-au-SDIS-Hamilcaro-ecrit-a-Nassimah-Dindar_a31921.html : 06/09
http://www.zinfos974.com/SDIS-Le-colonel-van-de-Beulque-pique-les-roues-de-la-voiture-du-colonel-Loubry_a32888.html : 9/10
http://www.zinfos974.com/SDIS-encore-et-toujours-_a25361.html : 02/02/11
http://www.zinfos974.com/SDIS-Cyrille-Hamilcaro-face-a-un-troisieme-proces_a34986.html : 06/12/11
http://www.zinfos974.com/SDIS-La-trahison-de-Nassimah-Dindar-envers-Claude-Hoarau_a30773.html : 26/07/11
http://www.zinfos974.com/Poudre-aux-yeux-au-SDIS_a25213.html : 28/01/11
http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-obtiennent-gain-de-cause_a28977.html : 25/05/11
http://www.zinfos974.com/Le-nouveau-directeur-du-SDIS-entre-officiellement-en-fonction_a19270.html : 08/07/2010
http://www.zinfos974.com/Les-pompiers-de-St-Paul-obtiennent-le-depart-de-leur-chef_a26223.html : 28/02/11
http://www.zinfos974.com/St-Paul-Le-patron-du-SDIS-tente-de-reintegrer-le-capitaine-conteste-par-ses-propres-hommes_a25637.html : 10/02/11
http://www.zinfos974.com/Conflit-au-SDIS-Les-pompiers-attendent-l-intervention-d-un-elu-du-Departement_a28939.html : 24/05/11
http://www.zinfos974.com/Nouveau-scandale-au-SDIS_a31465.html : 21/08/11
http://www.zinfos974.com/Le-colonel-se-rebiffe_a30941.html : 01/08/11
http://www.zinfos974.com/Bruno-Mamindy-Pajany-et-Claude-Hoarau-se-disputent-la-presidence-du-SDIS_a27975.html : 21/04/11
http://www.zinfos974.com/Le-quorum-une-denree-rare-au-conseil-general_a24072.html : 17/12/2010
http://www.zinfos974.com/Analyse-des-cantonales-Recul-de-la-Droite-stagnation-du-PCR-et-progression-du-PS_a26954.html : 20/03/11
http://www.zinfos974.com/Harcelement-au-SDIS-Pendant-le-proces-Hamilcaro-mouille-N-Dindar-et-l-ancien-Prefet_a35015.html : 06/12/11
http://www.zinfos974.com/Amiante-Les-pompiers-en-greve_a28933.html : 24/05/11
http://www.zinfos974.com/Avez-vous-vu-le-Roi-de-Saint-Louis-a-la-television_a21487.html : 27/09/2010
http://www.zinfos974.com/Na-point-assez-pompiers-la-Reunion_a33532.html : 28/10/11
http://www.zinfos974.com/Departs-de-feux-dans-les-hauts-notamment-au-Maido_a33408.html : 25/10/2011
http://www.zinfos974.com/Edito-du-22-decembre-Conseil-d-administration-decisif-au-SDIS_a24214.html : 22/12/2010
http://www.zinfos974.com/Mardi-12-octobre-2010_a21984.html : 12/10/2010


Retrouvez cette ancienne affaire politico-juridique mise volontairement par moi, à l'échelle départementale :

Le _ _ _ _ _ _ _ _ _ un incendie ravage _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _.

Après une enquête rapide, le _ _ _ _ _ _ _ _ _ _, certains objets appartenant à des _ _ _ _ _ _ _ _ _sont trouvés _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ non loin de l'incendie de _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _.

Le _ _ _ _ _ _, _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ dont le capitaine _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ et le colonel _ _ _ _ _ _sont mis en examen et incarcérés. Trois _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ reconnaissent avoir incendié volontairement _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _sur ordre du colonel _ _ _ _ _ _ _ _ _. Le _ _ _ _ _ _ _ _est placé en garde à vue et est suspendu de ses fonctions. Le colonel _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ avoue avoir incendié _ _ _ _ _ _ _ _ _ sur instructions du _ _ _ _ _ _ _ _ _ _.



_ _ _ _ _ _ _ _ plaide : l'opération _ _ _ _ _ _ n'a été qu'une « manipulation barbouzarde » visant à « éliminer un _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ qui devenait gênant pour un _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ ».

Le_ _ _ _ _ __ , le _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ est mis en examen et écroué, il avance la thèse du complot.

Le _ _ _ _ _ _ _ aurait déclaré devant les _ _ _ _ _ _ _ _ « c'est une affaire du département de la Réunion, mais pas une affaire départementale ! »

Le _ _ _ _ _ _ _ _ _ demande _ _ _ _ _ _ _ _ _ que « les faits soient éclaircis et les responsabilités établies ».

Dans un entretien publié par _ _ _ _ _ _ _ _daté du _ _ _ _ _ _ _ _ , l’ancien _ _ _ _ _ _ _ _ reconnaît sa responsabilité dans l’affaire _ _ _ _ _ _ _ _, il considère qu'il s’agissait d’un ordre « implicite mais non formalisé ».

_ _ _ _ _ _ _ avocat de _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ estime alors que « le département de la Réunion y trouve son compte ».



Une nouvelle crise secoue la direction du Sdis. Le management du colonel Jacques Vandebeulque est décrié par les élus de tous bords qui s’estiment “méprisés” par le directeur. Une lettre en forme de motion de défiance a été remise hier à Nassimah Dindar.

La décision prise vendredi dernier est passée quasiment inaperçue. Le Service départemental d’incendie et de secours va recruter un secrétaire général et un directeur des ressources humaines. Deux cadres qui travailleront aux côtés du directeur. Officiellement, il s’agit, pour reprendre les mots de Nassimah Dindar, “d’améliorer le fonctionnement du Sdis”. Les mots bien choisis par la présidente du conseil général cache une autre réalité. Car pour Nassimah Dindar, le but de l’opération est d’éteindre le feu qui couve au sommet du Sdis. Et de disposer dans le futur d’un relais direct dans la structure qui gère les pompiers. Nul n’ignore au palais de la Source que cette mesure doit être interprétée comme une volonté de désavouer publiquement le colonel Vandebeulque. Un directeur qui a dû aussi “encaisser” la promotion au grade de lieutenant de trois chefs de centre auquelle il était opposé. Les élus siégeant au conseil d’administration ont passé outre. Et la préfecture, autorité de tutelle du Sdis pour l’opérationnel, a approuvé ces promotions. Assurément un mauvais point pour le colonel Vandebeulque. Depuis des semaines, les relations sont épouvantables entre le directeur du Sdis et les élus du département, ainsi qu’avec une partie du personnel constitué en intersyndicale. A tel point que des conseillers de la majorité ont décidé de boycotter les conseils d’administration du Sdis.

“IL N’EN FAIT QU’À SA TÊTE”

Une nouvelle étape a été franchie hier avec la remise à Nassimah Dindar d’une “lettre d’information” lors d’un nouveau conseil d’administration avorté. Un document qui n’est rien d’autre qu’une motion de défiance à l’encontre du colonel Vandebeulque. Ce document a été signé aussi bien par des membres de la majorité que de l’opposition. “Sa façon de diriger le Sdis ne nous convient pas, déplore Robert Nativel. Pour le conseiller de l’Alliance, le colonel Vandebeulque “n’en fait qu’à sa tête”. “Il entend décider tout seul. Sans concertation. Il n’entend pas tenir compte de l’avis des élus du conseil général qui est pourtant le principal financeur du Sdis. Mais nous n’allons pas faire les pots de fleur que l’on met autour d’une table lors des conseils d’administration. Nous avons la légitimité pour savoir ce qui se passe au Sdis. Nous ne voulons pas dire Amen à tout”. “A ce poste-là, il faut savoir composer et faire preuve d’un peu plus de diplomatie en raison de la double autorité, politique et administrative, ajoute un élu de droite et d’opposition. Nous ne sommes pas dans un système militaire. Le colonel a fait savoir à plusieurs reprises que ce ne seraient pas les élus qui allaient le commander. Cela a vexé beaucoup d’entre eux. Les membres du CA ont également remarqué que des mesures qui avaient été voté n’étaient pas appliquées par le directeur.” Le colonel Vandebeulque, que nous avons cherché à contacter hier, n’était pas joignable. De son côté, la préfet serait “fatigué” de jouer le casque bleu pour apaiser les tensions entre le directeur et les élus. Mais il serait également très irritée de voir qu’un nouveau responsable du Sdis est pris en grippe et se trouve encore au centre de “querelles politiques et de règlement de comptes”. En clair, de voir le scénario se répéter indéfiniment.

“LE POUSSER VERS LA SORTIE”

A l’initiative de la lettre, Robert Nativel ne s’en cache pas : lui et ses collègues signataires souhaitent le départ du colonel Vandebeulque. “Nous voulons le pousser vers la sortie car il est impossible de travailler avec lui. A moins qu’il mette beaucoup d’eau dans son vin”. Autrement dit, la question du remplacement du directeur du Sdis est déjà posée. Et le nom du lieutenant-colonel Bertrand Vidot, ancien chef du centre de secours de Saint-Pierre et DRH du Sdis de la Réunion et, depuis septembre 2011, directeur de la sécurité civile en Nouvelle-Calédonie est évoqué dans les couloirs du palais de la Source. “A compétence égale, recrutement local”, avance Robert Nativel. En attendant, le vote du budget primitif de 94 millions d’euros n’a pas pu être discuté hier. Il est une nouvelle fois renvoyé à une date ultérieure. Cette politique de la chaise vide de la part d’élus frondeurs commence à sérieusement agacer la préfecture. “Nous déplorons la paralysie du fonctionnement du Sdis, indique-t-on au Barachois. Il y a des décisions à prendre en matière d’équipements et d’investissements. Il est à souhaiter que le Sdis réponde aux enjeux de sécurité et aux risques majeurs qui sont d’une exceptionnelle intensité et multiples. Comme l’ont montré les événements récents.”


Pour l'instant, en 2011, le Lieutenant-colonel VIDOT Bertrand n'est inscrit sur aucune des listes pouvant prétendre à etre Directeur Départemental d'un département de 2eme catégorie comme la Réunion !!!
Au SDIS974, les diplômes seraient distribués comme à la kermesse mais pour l'instant aucun des Colonels présents au SDIS974 pourraient remplacer le Colonel VANDEBEULQUE.
Même le Colonel ANTENOR-HABAZAC ne le peut pas puisque inscrit en 3eme catégorie.
Seul le Colonel LOUBRY est apte à prendre un département de 2eme catégorie mais je crois savoir que ce Colonel a déjà fait ses preuves entre 2001 et 2006 à la Réunion.

Donc, inévitablement, ce sera encore un Colonel z'oreil pour ces monsieurs les élus politiques de la Réunion.
Encore un nième Colonel qui fera maxi 1 an si il ouvre sa gueule ou maxi 4 ans si il ferme sa gueule avant de craquer pour dépression à cause des politiques Réunionnais ou d'être viré avec perte et fracas, toujours par ces mêmes politiques Réunionnais.

L'unique solution pour avoir un Service Départemental d'Incendie et de Secours 974 digne de ce nom serait de virer tous les politiques impliqués de loin comme de près au SDIS974. Laisser ce Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Réunion uniquement à des pompiers et à personne d'autre.
Aucun de ces politiques n'ont été pompiers dans leurs petites vies respectives, aucun de ces politiques n'ont jamais bouffé de la fumée, aucun de ces politiques ne seront un jour médaillés pour acte de courage et dévouement etc .......
Comment les politiques Réunionnais peuvent ils se croire indispensables pour gérer le SDIS974. Je suis convaincu que tous les officiers pompiers professionnels sont plus diplômés que ces politiques Réunionnais. Combien d'officiers sont des brillants ingénieurs, sont des diplômés de grandes écoles etc ..... Avant de encore passés par l'ENSOSP après la réussite d'un concours d'un excellent niveau.
Cette année, en 2011, il me semble qu'un officier supérieur, ancien Directeur Départemental de Seine et Marne a été nommé Préfet par le Président de la République.

ARRETE
Arrêté du 26 avril 2011 fixant la liste d'aptitude aux fonctions de directeur départemental des services d'incendie et de secours au titre de l'année 2011

NOR: IOCE1111917A


Par arrêté du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration en date du 26 avril 2011 :
Sont inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de directeur départemental des services d'incendie et de secours de 1re catégorie les officiers de sapeurs-pompiers professionnels dont les noms suivent :
Colonel AGUIÉ (Richard).
Colonel ALMAND (Pierre).
Colonel BARDO (Robert).
Colonel BAUTHÉAC (Patrick).
Colonel BAZIR (Gilles).
Colonel BENEDITTINI (Henri).
Colonel BENKEMOUN (André).
Colonel BERTHELOT (Philippe).
Colonel BIZET (Philippe).
Colonel BLAIS (Patrick).
Colonel BLANCKAERT (Michel).
Colonel BODINO (Philippe).
Colonel BOLZINGER (Olivier).
Colonel BOUGEREL (Robert)
Colonel BOURDIL (Olivier).
Colonel BOUSSÈS (Axel).
Colonel BRISSET (Patrice).
Colonel CAROLI (Alain).
Colonel CHABOUD (Jean-Marc).
Colonel COLOMÈS (François).
Colonel CORACK (Luc).
Colonel DE KUYPER (Jacques).
Colonel DECELLIÈRES (Jean-Paul).
Colonel DEHÉDIN (Marc).
Colonel DELAIGUE (Serge).
Colonel DELANNOY (Jean-Yves).
Colonel DIES (René).
Colonel DOUTEZ (Hervé).
Colonel DULAUD (Christophe).
Colonel ENARD (Hervé).
Colonel FAURE (Eric).
Colonel FERLAY (Laurent).
Colonel FRANOZ (Bernard).
Colonel GAUDON (Alain).
Colonel GREFF (Marc).
Colonel GRÉGOIRE (Gilles).
Colonel GUIBAUD (Jean-Jacques).
Colonel GUILLOUX (Gilles).
Colonel HAUTEMANIÈRE (Daniel).
Colonel JORDA (Luc).
Colonel JOUANNET (Xavier).
Colonel LE BOULAIRE (Christian).
Colonel LE CLEI (Lionel).
Colonel LEDOUX (Eric).
Colonel LEPRINCE (Pascal).
Colonel LOUBRY (Jean-Marc).
Colonel MARLOT (Michel).
Colonel MARTIN (Eric).
Colonel MENAGE (Christian).
Colonel MENÉ (Francis).
Colonel MIGNOT (Christophe).
Colonel MODÉRÉ (Bernard).
Colonel MONTALÉTANG (Michel).
Colonel MOREAU (Laurent).
Colonel MUSSON (Denis).
Colonel NARDIN (Philippe).
Colonel NOISETTE (Jean-Yves).
Colonel PALCY (Vincent).
Colonel PARIS (Didier).
Colonel PATET (Pierre).
Colonel PEUCH (Eric).
Colonel PINCEMAILLE (Olivier).
Colonel PRADON (François).
Colonel RAGOT (Gilles).
Colonel REVERCHON (Marc).
Colonel RIBOT (Pascal).
Colonel RISDORFER (Christophe).
Colonel ROCHE (Jean-François).
Colonel ROMATIF (Bernard).
Colonel ROPARS (Jean-Yves).
Colonel ROQUES (Sylvie).
Colonel SADAK (Stéphane).
Colonel SALLES-MAZOU (Jean-Pierre).
Colonel SÉCARDIN (Patrick).
Colonel SIMONET (Christian).
Colonel TOUFFLET (Patrick).
Colonel TRÉPOS (Yvon).
Colonel VENNIN (Jean-Philippe).
Colonel VERMEULEN (Marc).
Colonel VIGNON (Richard).
Colonel WEIGEL (Gabriel).
Lieutenant-colonel TACHET DES COMBES (Bernard).
Sont inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de directeur départemental des services d'incendie et de secours de 2e catégorie les officiers de sapeurs-pompiers professionnels figurant ci-dessus, ainsi que ceux dont les noms suivent :
Colonel AMADÉI (Didier).
Colonel AUTIN (Gilles).
Colonel BLANQUET (Robert).
Colonel BODELLE (Jean-Jacques).
Colonel BORLET (Luc).
Colonel BURBAUD (Christophe).
Colonel CANDAS (Eric).
Colonel CARON (Jean-Pierre).
Colonel CAYLA (Jean-Pierre).
Colonel CHAUVIN (Jean).
Colonel COLIN (Pascal).
Colonel DANIEL (Yves).
Colonel DAVIGNON (Franck).
Colonel DOLLINGER (Claude).
Colonel FLORÈS (Eric).
Colonel HAMEL (Jacques).
Colonel JOUANNET (Maxence).
Colonel KAISER (Bertrand).
Colonel KOLTCHINE (Serge).
Colonel LAVILLAUREIX (Pierre).
Colonel LORTEAU (Pascal).
Colonel MARAND (Patrick).
Colonel MARCHI-LECCIA (Frédéric).
Colonel MASSOL (Eric).
Colonel MATHIEU (Dominique).
Colonel PATIMO (Gérard).
Colonel PESCHER (Dominique).
Colonel PENNINCK (Eric).
Colonel RAIBAUT (Robert).
Colonel RENÉE (Eric).
Colonel RIGAUD (Philippe).
Colonel RIVIÈRE (Alain).
Colonel STOCK (Noël).
Colonel STECHMANN (Philippe).
Colonel TELLANGER (Michel).
Colonel VANBERSELAERT (Philippe).
Colonel VANDEBEULQUE (Jacques).
Colonel VANDENHOVE (Dominique).
Colonel VASSEUR (Daniel).
Sont inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de directeur départemental des services d'incendie et de secours de 3e catégorie les officiers de sapeurs-pompiers professionnels figurant ci-dessus, ainsi que ceux dont les noms suivent :
Colonel AMIET (Christian).
Colonel ANTENOR-HABAZAC (Félix).
Colonel ARMAND (Alain).
Colonel BÉDOGNI (Jean-Marc).
Colonel BERNARD (Laurent).
Colonel BOULARD (Christian).
Colonel BOUR (Michel).
Colonel CARRER (Jacques).
Colonel CELLIER (René).
Colonel CHABOT (Philippe).
Colonel CHAVILLON (Laurent).
Colonel DENIN (Francis).
Colonel DURAND (Christophe).
Colonel GAVEL (Yves).
Colonel HORB (Jean-Jacques).
Colonel JARDINET (Alain).
Colonel LAGALLE (Jean-Yves).
Colonel JUGGERY (Emmanuel).
Colonel LEBEAU (Didier).
Colonel LHUILLIER (Alain).
Colonel MARTIN dit LATOUR (Pascal).
Colonel MENGUAL (Gilles).
Colonel MONTALTI (Marc).
Colonel MOSSE (Marc).
Colonel PAILLOT (Pascal).
Colonel PATHOUX (Philippe).
Colonel POULAIN (Daniel).
Colonel RIVAL (Hervé).
Colonel SALINESI (Pierre).
Colonel SCHULTZ (Philippe).
Colonel SORRIBAS (Edmond).
Colonel SOUPRAYENMESTRI (Eric).
Lieutenant-colonel AIGUEPARSE (Léopold).
Lieutenant-colonel BALDASSARI (Charles).
Lieutenant-colonel BEAUDOUX (Stéphane).
Lieutenant-colonel BEAUSSE (Bruno).
Lieutenant-colonel BELHACHE (Pascal).
Lieutenant-colonel BERROD (Cyrille).
Lieutenant-colonel BERTHOUIN (Hervé).
Lieutenant-colonel BILLIET (Hervé).
Lieutenant-colonel CANELLAS (Robert).
Lieutenant-colonel CHABAS (Thierry).
Lieutenant-colonel CLAVAUD (Emmanuel).
Lieutenant-colonel COLOMBINO (François).
Lieutenant-colonel COSTE (Jérôme).
Lieutenant-colonel DENAVE (Bruno).
Lieutenant-colonel ELBEZ (Régis).
Lieutenant-colonel FARRON (Pascal).
Lieutenant-colonel FOURNIER (Patrick).
Lieutenant-colonel HEYRAUD (Patrick).
Lieutenant-colonel LAHOUSSOY (Thierry).
Lieutenant-colonel LEBUY (Patrick).
Lieutenant-colonel LAMBROUIN (Jean-Yves).
Lieutenant-colonel MONTGÉNIE (Sylvain).
Lieutenant-colonel MORIN (Stéphane).
Lieutenant-colonel PASCAL (Gilbert).
Lieutenant-colonel PAULY (Jean-Luc).
Lieutenant-colonel RICHARD (Didier).
Lieutenant-colonel RIVIÈRE (Jean-Philippe).
Lieutenant-colonel SINGLE (Eric).
Lieutenant-colonel TAILHARDAT (Fabrice).
Lieutenant-colonel VILLEVAL (Jean-Michel).
Sont inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de directeur départemental des services d'incendie et de secours de 4e catégorie les officiers de sapeurs-pompiers professionnels figurant ci-dessus, ainsi que ceux dont les noms suivent :
Lieutenant-colonel ALLARD (Vincent).
Lieutenant-colonel ANDURAND (Philippe).
Lieutenant-colonel ANSELME (Philippe).
Lieutenant-colonel ARGUEIL (Denis).
Lieutenant-colonel BARBIER (Marc).
Lieutenant-colonel BARTHET (Guy).
Lieutenant-colonel BECCARI (Jean-Luc).
Lieutenant-colonel BELLINA (Eric).
Lieutenant-colonel BILLARD (Jean-François).
Lieutenant-colonel BOULOU (Alain).
Lieutenant-colonel CARRET (Thierry).
Lieutenant-colonel CASSOU (Bertrand).
Lieutenant-colonel CAVALIER (Yves).
Lieutenant-colonel CHAPON (Yves).
Lieutenant-colonel CHAUVIN (Fabrice).
Lieutenant-colonel CROSO (Yves).
Lieutenant-colonel DAOUDAL (Louis-Marie).
Lieutenant-colonel DEREGNAUCOURT (Hugues).
Lieutenant-colonel DUBOUE (Xavier).
Lieutenant-colonel FADIN (Marc).
Lieutenant-colonel FICHAUX CASANOVA (Frédérique).
Lieutenant-colonel FONTAINE (Dominique).
Lieutenant-colonel FOURNIER (Daniel).
Lieutenant-colonel GALTIER (Patrick).
Lieutenant-colonel GARIOUD (Pierre).
Lieutenant-colonel GERBEAUX (Jérôme).
Lieutenant-colonel GESRET (Samuel).
Lieutenant-colonel GIORDAN (Denis).
Lieutenant-colonel GOUY (Jean-François).
Lieutenant-colonel GOUZE (Alain).
Lieutenant-colonel GRISOT (Thierry).
Lieutenant-colonel GUIDAT (Raymond).
Lieutenant-colonel HELLEU (Stéphane).
Lieutenant-colonel HERMELIN (Rémi).
Lieutenant-colonel HITTINGER (Fabien).
Lieutenant-colonel JEANDEMANGE (Christian).
Lieutenant-colonel JACQUES (Stéphane).
Lieutenant-colonel JACQUIN (Hervé).
Lieutenant-colonel JESER (Ralph).
Lieutenant-colonel LANGLAIS (Jean-Michel).
Lieutenant-colonel LAVALLÉE (Henri).
Lieutenant-colonel LE GOUALHER (David).
Lieutenant-colonel LEGRAS (Gérard).
Lieutenant-colonel LELIÈVRE (Frédéric).
Lieutenant-colonel MAESTRACCI (Bruno).
Lieutenant-colonel MAGNONE (Marc).
Lieutenant-colonel MAILHE (Alain).
Lieutenant-colonel MAIRESSE (Matthieu).
Lieutenant-colonel MARTY (Laurent).
Lieutenant-colonel MOINE (Jean).
Lieutenant-colonel MOINEAU (Philippe).
Lieutenant-colonel MONET (Jean-Paul).
Lieutenant-colonel MOREAU (Patrick).
Lieutenant-colonel PAQUEREAU (Denis).
Lieutenant-colonel PATUREL (Ivan).
Lieutenant-colonel PELÉ (Eric).
Lieutenant-colonel PEREAU (Samuel).
Lieutenant-colonel PERRY (Jean-Luc).
Lieutenant-colonel PETIT (Yannick).
Lieutenant-colonel PORTENARD (Dominique).
Lieutenant-colonel SAMMUT (Jean-Claude).
Lieutenant-colonel SALUDAS-MONNIER (Christine).
Lieutenant-colonel SKRZYNSKI (Luc).
Lieutenant-colonel SMITH (Patrick).
Lieutenant-colonel SORIEUL (Patrick).
Lieutenant-colonel SOULIER (Alain).
Lieutenant-colonel SOUYRIS (Florian).
Lieutenant-colonel SPIES (René).
Lieutenant-colonel TOURNIE (Franck).
Lieutenant-colonel ULLIAC (Bruno).
Lieutenant-colonel VERGE (Sébastien).
Lieutenant-colonel VINCENT (Jérôme).
Lieutenant-colonel VILMIN (Patrick).
Lieutenant-colonel ZANCHI (Gérard).
Lieutenant-colonel ZENON (Jacques).
Sont inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de directeur départemental des services d'incendie et de secours de 5e catégorie les officiers de sapeurs-pompiers professionnels figurant ci-dessus, ainsi que ceux dont les noms suivent :
Commandant BEZERT (Daniel).
Commandant FENECH (Jean-François).
Commandant GROISILLIER (Thierry).
Commandant LAIGNES (Jean-Pierre).
Commandant MARCAILLOU (Didier).
Commandant MARCOUX (Yves).
Commandant MUGNIER (Michel).
Commandant ROYER (Denis).

69.Posté par Chik974 le 15/12/2011 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salut, salut

Ce soir, je n'attends qu'une seule chose. L'article de pierrot sur : Des élus veulent le départ du Colonel Vandebeulque.

Que voudraient ces élus anti z'oreil qui siègent au Conseil Général de la Réunion et au CASDIS974 !?

après lui avoir pété deux feux de forets catastrophiques à gérer avec rien comme moyens, en un an. N'ayant toujours pas réussi à le faire désavouer par madame la Présidente du Conseil Général de la Réunion et du Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Réunion, madame DINDAR.
Ces memes élus politiques Réunionnais tenteraient un nième coup de force avec une lettre signée par plusieurs élus de la Majorité et de l’opposition, demandant la démission du Colonel VANDEBEULQUE, arrivé seulement depuis juillet 2010.

comment avec seulement un an et demi de présence, deux énormes incendies à gérer avec zéro moyen à sa disposition, un Colonel peut il relever un Service Départemental d'Incendie et de Secours gangréné politiquement et en retard de 20 ans vis à vis des SDIS de la métropole ?
Là, j'aimerai beaucoup que l'on m'explique !!!

A la Réunion, pour etre Directeur Départememtal du SDIS974, il faudrait etre soit un surhomme ou soit le matin, etre pompier et l'après-midi, etre politicien.

" La Présidente du Conseil Général a reçu une motion de défiance signée par plusieurs élus de la Majorité et de l’opposition. Dans cette lettre adressée à Nassimah Dindar, plusieurs personnalités politiques de tous bords demandent le départ du Colonel Jacques Vandebeulque, Directeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours.
Les élus lui reprochent sa gestion du SDIS, une gestion "trop personnelle" selon eux, alors même que le Conseil Général se trouve être le principal financeur du SDIS. La Présidente du Département ne souhaite pas se prononcer pour le moment. Contactée, la Direction du SDIS dit attendre de recevoir la fameuse motion pour exprimer son point de vue sur ce dossier "


Lecteurs de zinfos974, souvenez vous des propos de madame la Présidente du CG974 et du SDIS974, début novembre 2011.
Question de la journaliste : Cela fait un an que cette question se pose, depuis le premier incendie du Maïdo en 2010.Vous l’avez dit, vous n’avez toujours aucune réponse à donner à la population ?

Réponse de madame Nassimah Dindar : La loi nous dit bien : "Occupez-vous du financier et de l’administratif et laissez aux services de l’Etat, le soin de faire l’opérationnalité. Je veux en rester là.


Maintenant, probable délit de sale gueule envers le Colonel VANDEBEULQUE. Les élus inverseraient les responsabilités de chacun !!!???
Pourtant la Présidente a clairement précisé : financier et administratif aux élus politiques et l'opérationnel aux pompiers.

mort de rire, les élus politiques du CG et du CASDIS reprocheraient maintenant au Colonel, sa gestion du SDIS donc le financier et l'administratif. Lorsque début novembre 2011, madame la Présidente demandait au Colonel VANDEBEULQUE de simplement s'occuper de l'opérationnel.

je vais dormir, je suis dans un département Français qui marche sur la tete !!!

68.Posté par philippe le 15/12/2011 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo et merci a chick974 pour toutes les infos,j'ai été moi-même pompier volontaire à Morges près de Lausanne en Suisse et on avait d'autres moyens et surtout un commandement et une hiérarchie à la hauteur à la fois humainement et techniquement! Je suis maintenant à La Réunion et je peux témoigner que TOUS les services de l'Etat sont gangrènnés par la corruption et les histoires de popote et compagnie,RIEN n'est normal ici,et je trouve en plus vraiement dégradant que le réunionnais est souvent pris pour un sous-homme,à qualification égale il est BEAUCOUP moins bien payé et trop souvent pas reconnu,on fait venir des metros pour tous les postes clés alors les locaux pointent au Pole Emploi!
Cette situation au SDIS 974 n'est qu'une de ces magouilles politiques parmi tant d'autres!
Désolé de dire si haut ce que je pense après 28ans vécu ici!

67.Posté par SDIS974 le 15/12/2011 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que se passe t-il encore au SDIS de la Réunion ?
Cela explose ou cela implose !!!

un nième coup d'état tenté par des politiques anti z'oreil !!!

Journal télévisé Antenne Réunion 15 décembre 2011 à 19h00 et Réunion Première à 19h30.

66.Posté par poste 43 le 13/12/2011 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A nemo,

concernant le SP, je suppose qu'il y'a une enquête en cours puisque je crois savoir qu'il y'a une plainte(c'est de l'hypothèse). J'ose espéré qu'il ne soit pas dédouané d'un tel acte sur les simple fait d'être peï.
Le clientélisme est une compétence reconnue des élus!( je place ton fils, ta famille vote pour ma liste) Le plus absurde c'est que l'on vote pour eux!!!
Toutefois, il y'a une richesse au peï mais elle est mal exploitée, les magouilles nuisent au bon développement, conduit aux communautarismes et à l'ensemble de ses désagréments!
Je reste optimiste, un jour ou l'autre le ménage sera fait....

65.Posté par NEMO le 13/12/2011 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
postes 43 et Chik974

Merci de nous faire partager votre conversation... et surtout la justesse de votre analyse qui résume parfaitement le véritable problème de La Réunion pour avancer qui est le clientélisme de la part de nos CHERS élus:

" Les 5 choisis seront ceux qui possèdent les meilleurs pistons politiques !!!
C'est pas la métropole. Ce ne sera pas les 5 meilleurs CV qui seront recrutés !!!
C'est pour cela qu'il ne faut pas se prendre la tete avec ce recrutement. Les dés sont pipés d'avance."

On commence à comprendre, peut-être, pourquoi nous n'avons pas de nouvelle du SP Réunionnais mis en cause dans une affaire d'agression sexuelle sur une femme volontaire de la croix rouge, sur son lieu de travail au Maïdo, ainsi que relatée entre autres, par Zinfos974 le 4 novembre 2011...
c'est à dire il y a maintenant près d'un mois et demi ???

Est-il chez lui ou sur son lieu de travail avec un bracelet électronique comme son collègue métropolitain retenu en " vacances" à la caserne Lambert ???

64.Posté par Chik974 le 13/12/2011 19:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ah ok, je ne t'avais pas compris.
Ecoutes, perso, j'espère que cela se fera au mois de janvier - février 2012.
Par contre, oui c'est une évidence, le SDIS974 ne convoquera pas la quarantaine de candidats. Il est fort probable qu'ils feront déjà une première sélection en rapport avec les liens de chaque candidat avec la Réunion.
Il restera certainement une bonne vingtaine de postulants pour qu'ils aient quand meme un bon panel.
De toute façon, ce ne seront pas les officiers du SDIS974 qui auront le dernier mot sur le choix des 5 candidats finals. Ce sont les politiques du CASDIS974 qui choisiront les 5 futurs SPP embauchés par le SDIS974.
Les 5 choisis seront ceux qui possèdent les meilleurs pistons politiques !!!

C'est pas la métropole. Ce ne sera pas les 5 meilleurs CV qui seront recrutés !!!

C'est pour cela qu'il ne faut pas se prendre la tete avec ce recrutement. Les dés sont pipés d'avance.


Chik974

63.Posté par poste 43 le 13/12/2011 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A chik974,

Et oui, j'ai des sous de côté (pas de folie depuis deux ans) dans l'attente d'un entretien. Quand je peux je viens voir la famille (les billets sont trop chère comparé aux autres DOM) Maintenant il faut attendre janvier, les dossiers sont en cours de triage. Je ne pense pas qu'il s'amuserait à convoquer 40 agents pour 5 postes! Tu me diras ici tout est possible!

62.Posté par Chik974 le 13/12/2011 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A poste 43, post 61


" Je suis operationnel en metro et quand les sous sont là je viens sur l ile "

Tu ne viendras pas spécialement pour l'entretien devant le jury SDIS974 pour le retour pays !?
A tout moment, le SDIS974 peut appeler donc vaut mieux posséder maintenant les économies pour le billet d'avion A/R.
Non, tu ne crois pas !? préférable pour toi que les sous soient déjà là !!!

a+

Chik974

61.Posté par poste 43 le 13/12/2011 11:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A chik974,
Bonne reponse pour le septain, cette reponse été attendue sur le mail communiqué au poste58 afin d être sur de mon interlocuteur.
Je suis operationnel en metro et quand les sous sont là je viens sur l ile.
Je comprends et partage tes craintes (d ou la question sur le septain). Tu p eux me contacter sur le mail poste 58.

60.Posté par Chik974 le 13/12/2011 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A poste 43,

Pour répondre à ta question, de souvenir : un septain est une corde. Il servirait à maintenir en place le levier à came qui serre la plaquette lisse d'un obturateur à fuite. Maintenant, j'en suis pas certain en 100% mais je crois que c'est un truc comme ça.

Perso, je veux bien te contacter mais à mes dépends, de mois en mois sur l'ile de la Réunion, je commence à me méfier énormément de bcp de personnes touchant le milieu pompier SDIS974.
Alors, je vais le faire mais avec beaucoup de prudence si tu souhaites me rencontrer.

Par contre si tu n'as pas pu prendre de congé sabatique, tu vis de quoi en attendant ton recrutement de pro à la Réunion ?
T'as qd meme pas démissionné de ton poste de pompier pro !?

Chik974

59.Posté par poste 43 le 13/12/2011 00:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est sur que cela fait réfléchir.
J'ai transmis un de mes mails, ça été censuré!
Je pense que nous avons beaucoup à échanger, il faudra se croisé sur st gilles!

58.Posté par poste 43 le 12/12/2011 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chik974,

je comprends ta position, je la mets en pratique au quotidien, puisque je n'ai pas pu prendre de congés sabbatique. Envoi moi un mail avec tes coordonnées en m'expliquant ce qu'est un "septain"(dans le domaine sp de l'idf). puccaaimegaru@hotmail.fr. Je suis sur St Paul. On pourra échanger et se comprendre!

57.Posté par Chik974 le 12/12/2011 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est pas mission impossible quand tu y crois mais cela fait beaucoup réfléchir.
Pour se déplacer de métropole, les 3/4 des candidats vont claquer 1000 euros de billet d'avion + 7 jours de congé pour ne pas etre forcément retenus. Comme tu dis : 1 sur 8.
Mais bon, c'est le jeu ma pauvre lucette !!!
Par contre, faut pas jouer à ça tous les ans parceque cela devient un budget et un attrape couillon. Madame, à la maison, elle ne va peut etre pas rigoler éternellement des A/R de monsieur pour des prunes !!!! et cela se comprend.

Allez, ciao

56.Posté par Chik974 le 12/12/2011 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A poste 43,

Oui, pourquoi pas mais il faudra trouver un système autre que zinfos974 pour s'échanger nos coordonnées.
Cela va encore etre chaud patate !!! lollll

Mais parfois, tu sais ce que tu perds mais tu ne sais pas ce que tu retrouves.
Perso, en ce moment, je suis en mode réflexion. A savoir si je suis réellement fait pour travailler au SDIS974 !!! Aucune prise de tete, j'ai pris un pt congé sabatique à la Réunion donc j'appartiens toujours à mon SDIS de métropole. J'ai aucune pression particulière comme d'autres pourraient l'avoir.
J'appréhende d'etre trop rigoureux dans ma tete pour etre zen ici. Je crains d'etre confronté à un autre système de fonctionnement que celui que j'ai toujours connu en métropole et de ne pas réussir réellement à m'intégrer. Une discipline semi militaire pendant une vingtaine d'année etc ..... Toujours habitué à travailler avec du matos à la pointe de la techno etc ...
Tu connais le truc, ça marque les neurones.
En repos, je suis hyper zen mais dans le taf, je suis extrèmement carré parce que j'ai été formaté comme ça depuis le début et pendant trop longtemps. Je ne supporte aucune erreur professionnelle, de moi comme de mes collègues. C'est mon vilain défaut et je l'avoue en toute franchise !!! On verra .........

Enfin bon, de toute façon, cela se fera pas avant début 2012. Les vacances arrivent, les fètes arrivent donc .......... Y a encore le temps de réfléchir.

A+

55.Posté par poste 43 le 12/12/2011 21:03 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je viens de m appercevoir de ma boulette, c est une chance sur 8!
Mission quasi impossible, il reste l aéroport!

54.Posté par poste 43 le 12/12/2011 19:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A chik974,
effictivement une chance sur 4 c est trés chaud. Pour ma part c est une priorité pour rejoindre la famille.
Maintenant il n y a plus qu à attendre en espérent que les compétences seront prises en compte.
Bon courage à toi, à l occaz boire un verre.

53.Posté par Chik974 le 12/12/2011 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A spp de métropole, A post 43

bien sur, peut etre à bientot.
Maintenant tu sais, 40 et quelques candidatures pour 5 places, ça va etre chaud patate !!!
Perso, j'en fait pas une obsession, ni une priorité. Si c'est pas pour cette année, ce sera pour une autre année.

Bonne chance à toi.

52.Posté par spp de métropole le 12/12/2011 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
à chik,
Merci pour tes réponses et qui sait....peut être à bientôt.

51.Posté par Chik974 le 12/12/2011 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
re post 43,

Franchement, je ne sais pas si il y aura des tests sportifs. Je te conseillerai de t'entrainer au cas ou !!!

Les tests sportifs classiques :

un test de natation 50 mètres nage libre à réaliser en une minute maximum (hommes)
une épreuve d'endurance cardio-respiratoire
une épreuve d'endurance musculaire abdominale
une épreuve d'endurance musculaire des membres supérieurs
une épreuve de souplesse
une épreuve de vitesse et de coordination

bien à toi et bonne chance pour ton recrutement.


50.Posté par poste 43 le 12/12/2011 09:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A chik974, on se tient au courant.
Pour les mutations y a t il un test sportif? Quelles sont les epreuves?
Merci.

49.Posté par Chik974 le 12/12/2011 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
a poste 43, post 48

Courrier pour demander nos liens avec la Réunion. Posté de Saint Denis le jeudi 1er/12, reçu le vendredi 2/12 et à répondre avant le jeudi 8/12. Fallait pas trainer !!!

Maintenant, je ne connais pas les dates pour les entretiens.
J'aurai bien voulu te communiquer des informations mais à ce jour, je n'en possède malheureusement aucune.

Cordialement également.

48.Posté par poste 43 le 11/12/2011 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chik974,
Autant pour moi pour ma curiosité! Ma révélation, n'en est pas une....le temps apportera la réponse.
Pour un retour au pei, quels sont les dates pour les entretiens? courrier" d'étude du dossier" envoyé par le sdis au mois de novembre, pour justifier le lien avec le "pei" avant la mi décembre.

Merci d'avance pour ta réponse chik. ( nous sommes dans une situation similaire).
cordialement.

47.Posté par Chik974 le 11/12/2011 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A poste 43, post 46

Quelle importance si je suis du SDIS77, du SDIS78, du SDIS91 ou du SDIS95. J'ai simplement reçu une excellente formation et une expérience opérationnelle solide. Le reste n'importe peu.

Pour votre révélation, le SDIS974 est très loin d'obtenir les 36 points minimum nécessaire pour etre classé département de première catégorie. Je n'y crois pas une seconde à votre annonce.


46.Posté par poste 43 le 11/12/2011 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Chik974,

dommage pour la première question car moi aussi j'ai un avis que je me garderai d'exposer sur le site.

En ce qui concerne la deuxième, c'est pourquoi autant d'insistance, sachant que le sdis 974 recrute uniquement des réunionnais? Étiez-vous agent du sdis 78?
Je sais qu'il compte recruter pour 2012, car le sdis doit passer en première catégorie. Qui seront les élus de ces recrutements : les réunionnais et ceux peut importe les compétences recherchées!!

45.Posté par NEMO le 11/12/2011 13:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Euh... Question aux nombreux spécialistes SP qui interviennent sur ce site pour le bien de tous:

Auriez-vous des nouvelles du SP Réunionnais mis en cause dans une affaire d'agression sexuelle sur une femme volontaire de la croix rouge, sur son lieu de travail au Maïdo, ainsi que relatée entre autres, par Zinfos974 le 4 novembre 2011... c'est à dire il y a maintenant plus d'un mois ???

Est-il dans sa caserne avec un bracelet électronique ???

44.Posté par Chik974 le 10/12/2011 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A àquiprofitelecrime, post 43

Pour votre première question : joker !!!
Je suis convaincu de posséder la réponse. Je ne peux pas y répondre sur zinfos974.


Pour votre deuxième question : j'aimerai bcp y répondre mais je ne comprends pas le sens de votre question.

Comment un SPP formé par l'institution se trouve dans votre situation en l’occurrence en dispo ceci afin de voir sa mutation accordée par le sdis974 ne retourne pas travailler en métropole, pour continuer d'exercer le métier qu'il aime?

Cordialement
Chik974

43.Posté par àquiprofitelecrime le 08/12/2011 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour Chik974,

votre analyse démontre vos connaissances dans notre domaine, toutefois j'ai deux questions à vous poser.
A qui profite ou profiterai la situation en cas de départ du directeur actuel? (tout est mis en oeuvre pour "l'éliminer").
Comment un SPP formé par l'institution (investissement dans la formation ect...) se trouve dans votre situation en l’occurrence en dispo ( je ne connais pas la durée), ceci afin de voir sa mutation accordée par le sdis974 (chose peu probable) ne retourne pas travailler en métropole, pour continuer d'exercer le métier qu'il aime?
dans l'attente de vous lire....

42.Posté par SPP974 le 01/12/2011 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un post d'un pompier passé totalement inaperçu dans le courrier des lecteurs !!!
http://www.zinfos974.com/Emploi-du-Dash-8_a33634.html


Bonjour, je suis pompier, demain ça fera la 3ème fois que je monte au Maïdo pour on ne sait pas combien de temps... Je voudrais apporter à certains quelques précisions sur le Dash 8.

Pour avoir connu les feux de forêt de métropole, chose que le préfet et son directeur de cabinet n'ont apparemment pas connu, je voudrais dire que le Dash n'est en aucun cas un avion prévu pour du largage de précision, mais pour faire du largage massif, ce qu'on appela du "pilonnage". Ce qu'il nous manque ici ce sont des accès pour stopper un front de flamme. Leur soi-disant travail de fourmi pour reprendre les propos du directeur de cabinet me fait rigoler. Ce sont les pompiers qui sont concernés et je fais parti de ceux qui ont rebroussé chemin samedi soir.

Quand on a ce qu'on appel la culture feu de forêt on sait qu'un feu de forêt s'attaque et s'arrête en faisant des attaques directes sur le front, ou sur les flancs, mais pas en courant après. On laisse des force, et il ne faut pas viser les officiers sur le terrain qui ne font que relayer les idées de manœuvres du PC qui son souvent bonnes mais dépassées par le vent et la malchance et le manque de moyen aérien...

L'idée pour manœuvrer en feu de foret a toujours été le pilonnage de front de flamme par les avions (Canadairs, Tracker, Dash8) et les attaque de flancs par le HBE et les moyens au sol par le biais des GIFF DIH.

Il est vrai qu'un Canadair ne peut pas voler mais le Dash 8 est capable, il est vrai que le gros inconvénient du Dash c'est sa durée importante de ravitaillement, dans, ce cas lorsque les conditions le permettent un largage de masse pour stopper la progression d'un front de flamme est nettement plus abouti et efficace que 3 GIIF au sol qui essaye de stopper des flammes de 8 ou 9 mètres. L'autre option du Dash, faire des largages de sécurité dans les zones définies après reconnaissance, mais de dire qu'il n'est pas efficace c'est du grand n'importe quoi...

On nous renforce en personnel, je suis d'accord ils vont nous soulager et nous permettre sans doute de soulager ceux qui sont de garde en caserne car on oublie souvent ceux qui assurent le reste des missions qui nous appartiennent u[mais les moyens prévus pour ces hommes sont où ? ]u
J'espère que ce message sera relayé sur votre site et comme dirais madame Aude à qui de droit.

Pour finir, je souhaite saluer mes collègues, professionnels ou volontaires officiers, sous officiers et hommes du rang, et tous les autres intervenants. Il ne faut pas lâcher, on s'adaptera comme on a toujours su le faire jusqu'à la limite de nos compétences, jusqu'au jour ou les autorités comprendront que le feu de forêt est un art qu'il faut maîtriser avec des moyens et non avec la parole... et le Dash en est un mais qu'il faut savoir utiliser avant de dire qu'il n'est pas efficace...

A bon entendeur salut

41.Posté par Jean S le 19/11/2011 04:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si l'on utilisait des drônes photographes pour surveiller nos bois de pays; les incendiaires seraint repérés et arrêtés.
Nos forces d'investigation ne tourneraient plus en rond et la police scientifique s'adapte mal aux climats coloniaux!

40.Posté par Chik974 le 16/11/2011 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le SDISxx et GRDF ont signé une convention

Une convention de disponibilité formative et opérationnelle a été signée entre le SDISxx et la société GRDF.

Cette convention permettra aux employés de GRDF, sapeur pompiers volontaires des _ _ _ _ _, d’obtenir 15 jours de disponibilité opérationnelle et formative sur leur temps de travail dont 7 jours minimum dédiés à la formation avec maintien de salaire.
Si vous êtes SPV, salarié de GRDF et que vous souhaitez bénéficier des avantages de cette convention, merci de contacter le service du développement du volontariat.

Vous n’êtes pas salarié de GRDF mais souhaitez toutefois faire établir une convention entre le SDIS et votre entreprise ? Retrouvez toutes les infos nécessaires sur l’intranet rubrique « développement du volontariat » ou sur www.sdisxx.fr

39.Posté par Chik974 le 10/11/2011 19:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aujourd'hui, j'ai sorti mes collègues de métropole, venus en renfort avec la colonne _ _ _ _ _ _ au resto à saint denis. Bon carry bichick. Avons passé une très bonne journée. Merci les potes pour la Réunion.

38.Posté par Canard déchainé le 07/11/2011 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai lu attentivement tous vos commentaire. en conclussion pour moi de tous sa c'est nos impots sert à augmenté le salaire et et tous ces frasques financiéres (Banque , sauvetage de la gréce ect) du Président de la République pour qu'il joue au people.Dans la caisse il n'y a plus de sous pour recruté du personnelles pas suffisament de pompier qualifier pour éteindre le feu pas suffisamment de medecin pour soigner nos malade,ect. Et nos elus locaux ils sont la pour faire quoi? Faire du potiche dans leur municipalité, Conseil Général et La Région ils passe leur temps a faire la dilafé sur leur voisin et à critiqué Paul Pierre et Jacque au lieu de se réunir pour que la réunion et ses consitoyen s'en sort. Et vous la populasse que faites vous que sa change vous vous prélassé dans votre sédantarisme une petit cdd par ci une permis de contruction par la mais rien de concrét en fin de compte nos élus c'est plus fait la malle la preuve devant le tribunaux tout les jour une nouveauté de leurs fracques.Vous vous contenté des miete qu'on vous donne

37.Posté par Chik974 le 07/11/2011 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Extinteurieur, post 36,

monsieur, je n'ai pas attendu de faire paraitre involontairement mon analyse de la situation opérationnelle durant les quatres premiers jours cruciaux via zinfos974, pour déposer ma candidature pour un emploi de sapeur pompier professionnel au SDIS974.
Donc d'affirmer que j'ai envoyé mon analyse à zinfos974 pour ma convenance personnelle. Très honnetement, si je craignais les représailles du SDIS974 en rapport avec cette parution, je ne l'aurai pas envoyé à zinfos974. Je me serai fait tout petit dans l'attente de mon recrutement.Donc, sincèrement, je n'ai aucune croyance d'etre embauché par le SDIS974 pour avoir rédigé une analyse qui ne plaide pas en leur faveur.
Très sérieusement, il faut avoir l'esprit complètement tordu pour écrire un post comme le votre. Pas un brun de jugeote le garçon " Extinteurieur ".

Maintenant, dans l'éventualité que vous soyez candidat à un poste de sapeur pompier professionnel au SDIS974, il serait bon pour vous de prendre des cours d'orthographe pour rédiger un rapport. " Avent " prend un A, pas un E.
Je sais de la bouche d'un élu du CASDIS974, que près de 200 pompiers locaux ont été recruté avec un concours dit allégé. Là, vous le démontrez !!!

Chik974

36.Posté par Extinteurieur le 07/11/2011 11:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
34 hi! Hi hi!....c\"est bien vrai ça !!
Vous avez des gens qui viennent ici pour convenance personnelle ...il croit qu\'ils seront embauchés avent leurs collègues qui ont demandé une mutation en bon uniforme....
K

35.Posté par Chik974 le 07/11/2011 11:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Bibe, post 34,

Bien entendu Bibe, la chienlit au SDIS974 est connue de beaucoup de personnes à la Réunion.

Il ne faut pas etre crétin pour comprendre ceci : un 1/4 d'un m² de départ de feu involontaire au MAIDO en 2010 a donné 800 hectares brulés.
Le ou les pyromanes ayant pu tenir compte de cela, ont pu mettre 3 ou 4 départs de feu à des endroits différents, bien connu d'eux. Cela a donné 3000 hectares de parcourus par cet incendie.
Donc oui, cela a pu donner sous réserve, une très bonne information à l'incendiaire ou aux incendiaires.

Maintenant, delà à se poser la question si cela à donné un mobile (ce qui pousse à agir) au(x) pyromane(s), seule les enquètes le diront un jour. C'est pas certain pour moi.

Chik974

34.Posté par Bibe le 07/11/2011 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ca donne un mobile au pyromane non ? ...

33.Posté par Chik974 le 07/11/2011 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse à Jean S, post 25 et 32,

Pour preuve que je ne baisse pas les bras, j'ai envoyé par mail, mon analyse de la probable situation opérationnelle durant les quatres premiers jours cruciaux à tous les Maires concernés par cet incendie sur leur commune respective, à monsieur le Préfet, à madame la Présidente du SDIS974 et à madame la député Maire de Saint Paul.
A l'heure ou j'écris ce post, aucune réponse. Comme vous dites " qui ne dit mot , consens ".
A l'heure ou j'écris ce post, après que mon analyse ait été lu par 4445 lecteurs, aucune réaction de l'administration pour contester mes chiffres !
Aucune réaction d'aucun pompier professionnel local ! Je suis pourtant certain que beaucoup en ont eu connaissance.

De plus, le 29 octobre 2011, au plus fort de la crise, j'ai envoyé un mail à monsieur le Maire de ma commune, à monsieur le Directeur Départemental du SDIS et à monsieur le Directeur Départemental Adjoint du SDIS pour proposer mes services bénévolement(sans rémunération). A ce jour, aucune réponse.
Pourtant, le 1er novembre 2011, toutes les mairies de la Réunion ont reçu ceci 7 jours après le début de l'incendie :

De : JAVOY Didier PREF974 [mailto:didier.javoy@reunion.pref.gouv.fr]
Envoyé : mardi 1 novembre 2011 18:12
À :
Cc : COPCMDE
Objet : Coordination des moyens et des volontaires intervenant dans les opérations de lutte contre le feu

Mesdames, Messieurs,

La lutte contre le feu ravageant le massif des Hauts Sous Le Vent nécessite la mobilisation de très vastes moyens.
Au delà des moyens des services opérationnels, de nombreuses tâches peuvent et sont dores et déjà confiées à des agents territoriaux ou à des volontaires notamment associatifs.

Les bénévoles associatifs ou individuels ne doivent en aucun cas se présenter directement sur les sites où à la préfecture. Ils sont invités à proposer leurs services aux communes qui pourront ainsi les coordonner (où les communautés d'agglomération comme la CIVIS qui coordonne les efforts consentis par les 10 communes du Sud).

Une cellule de suivi des contributions communales et volontaires a été mise en place, à cet effet, par le Préfet auprès du Centre Opérationnel de la préfecture (COP). Elle a reçu pour mission de régler le flux des propositions d'aide afin d'honorer au mieux les besoins exprimés par les services intervenants.

Objectifs du dispositif de suivi :

- connaître à 15h00 les moyens proposés pour le lendemain

- adapter l'offre aux besoins et définir en fin d'après midi les contributions demandées (auprès des coordonnateurs identifiés)

- avoir la capacité de formuler des besoins complémentaires (ex: camions-citerne) éventuels en fonction de l'évolution de la situation

- disposer du bilan des participations de chacun au jour le jour tant pour garantir la satisfaction des besoins que pour sécuriser le personnel engagé sur le terrain (par commune ou regroupement de communes)

Mise en œuvre de la procédure

- les collectivités territoriales communiquent à la cellule préfectorale les moyens qu'elles peuvent mettre à disposition via un correspondant identifié par la cellule (moyens municipaux ou associatifs)

- la cellule confirme chaque soir les moyens retenus (ceux qui ont trouvé une utilité pour le lendemain)

Il est important de pouvoir tenir dans la durée. Les efforts de chacun doivent être économisés.

Points de contact

Cette cellule est composée du Commissaire lieutenant colonel JAVOY (06.92.87.60.49) et de volontaires de la Croix-Rouge Française (02.62.40.76.78)

didier.javoy@reunion.pref.gouv.fr et COPCMDE@reunion.pref.gouv.fr

- le bilan des moyens proposés pour le lendemain est demandé pour 15h00

- le bilan des moyens effectivement mis en place le jour même est demandé pour 08h30

Merci de nous informer des changements d'adresse ou de coordonnés de vos correspondants

Le commissaire lieutenant colonel Didier JAVOY

Chargé de mission sécurité économique
EMZPCOI - Préfecture de la Réunion



Maintenant, après etre monté au créneau pour exprimer ma révolte d'avoir laissé bruler 3000 hectares, faute de moyen au SDIS974 durant les quatres premiers jours cruciaux de l'incendie.
Je risque fortement de ne pas etre recruté par le SDIS974 !!!Tant pis, un pompier professionnel 20 ans d'expérience, un cv de 2 pages peut aussi vendre des cacahuetes grillés sur les plages de la Réunion et toucher le RSA.

Bonne révolte à tous.
Chik974

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Recevoir le journal de Zinfos

Zinfos locales

Actu Ile de La Réunion

François Hollande : Aquilino Morelle a pris "la seule décision qui convienne"

7 Commentaires - 18/04/2014

Everest : Au moins 12 alpinistes népalais retrouvés morts après une avalanche

1 Commentaire - 18/04/2014

Le PCR ne goûte pas au plan d'économie de Manuel Valls

9 Commentaires - 18/04/2014

Le vieillissement débute après 24 ans...

3 Commentaires - 18/04/2014

Selon la Chambre régionale des comptes, le surcoût de la NRL a été mal évalué par la Région

11 Commentaires - 18/04/2014

Dans la tourmente, Aquilino Morelle annonce sa démission de conseiller politique de François Hollande

7 Commentaires - 18/04/2014

Meeting international d'athlétisme: Plus de 2.000 personnes attendues

1 Commentaire - 18/04/2014

Mgr Gilbert Aubry: Pâques "... la route de Dieu"

4 Commentaires - 18/04/2014

Yann de Prince sur iZi-Mobius: "Les gens propagent des inquiétudes de manière injustifiée"

6 Commentaires - 18/04/2014

Pono va-t-il révolutionner la musique numérique ?

0 Commentaire - 18/04/2014