Culture

Un plasticien canadien s'invite au Moufia

Richard Purdy, artiste plasticien canadien, sera au Moufia pendant plus d’une semaine, non seulement pour présenter ses œuvres mais aussi pour rencontrer enfants, enseignants, et d’autres artistes locaux.


Diplômé du programme doctoral en études et pratiques des arts,  le canadien Richard Purdy a notamment fait sa réputation sur la diffusion des cartes de "l’inversion du Monde". Un travail ancien qui n’avait jamais été présenté à la Réunion. Il suffit de se laisser embarqué à travers notre planète composée de terres, là où régnait l’eau et inversement.
Autre prouesse qui sera présentée du côté du Moufia: Icare…Un homme vêtu d’or constitue les ailes de son ascension vers le soleil, avec ses petits bouts de papiers autocollants jaunes, tandis que l’air d’un modeste ventilateur suffit à les enlever au fur et à mesure… "la salle évoluera car rien n’est statique", explique l’artiste.
Le secteur du Moufia a été choisi car c’est l’un des quartiers qui dénombre le plus de jeunes de moins de 14 ans, mais aussi "à côté de ses 16 écoles, ce sont des collèges, des lycéens et l’université qui peuvent être un fort potentiel pour la découverte de l’art", se réjouit l'élu de secteur, Emmanuel Hoarau.
Une fois n’est pas coutume, c’est donc dans les quartiers et non pas dans les salons de la mairie ou dans des lieux spécialisés qu’un artiste de renommée internationale va partager ses œuvres avec la population.

Au programme :

Lundi 23 février : Rencontre avec les associations du secteur Moufia et Bois de Nèfles à 18 heures
Mardi 24 février : Déjeuner avec des professionnels institutionnels/Rencontre avec les enseignants du secteur Moufia et Bois de Nèfles à 16h30/Conférence à la salle Vladimir Canter Université du Moufia
Mercredi 25 février : Journée à Lerka/10h à 18h, rencontres avec des artistes professionnels/Exposé de son oeuvre et débat avec des professionnels de la culture
Jeudi 26 février : Conférence à l'école des beaux-arts du Port à 16 heures
Vendredi 27 février : Vernissage à 19 heures
Samedi 28 février et dimanche 1er mars : Exposition-performance ouverte au public de 14 heures à 19 heures.
Lundi 2 et mardi 3 mars : 8 h à 15h30 visite de l'exposition et de la performance par les élèves des classes de CM du secteur Moufia et Bois de Nèfles.
Lundi 23 Février 2009 - 15:36
Melanie Roddier
Lu 1061 fois




1.Posté par Zora le 23/02/2009 21:41
Pourquoi M. Pestel dit-il que ce genre d'art (de cartes inversées) est peu connu dans notre région ? C'est faux. Le monde des Arts se regarde, se compare et évolue.
C'est fini le temps où notre était isolée, aujourd'hui nous bénéficions comme tout le reste du monde de l'objet : Internet.
Au fait, connait-il la carte australienne sur laquelle l'Australie se trouve justement au centre du monde. Je crois bien qu'il y a une copie dans les bureaux de la Présidence de la Région Réunion...

2.Posté par Cécile B. le 24/02/2009 11:43
L''homme qui est sur la photo de la présentation n'est pas Richard Purdy, artiste plasticien canadien. Dommage.

3.Posté par Aero Freins le 25/02/2009 10:35
...son travail est planant... le Purdy... mais son discours également !

Pestel !?! disons que mon avis est très mitigé.... je connais pas bien mais c'est saoulant de devoir flatter, séduire, courtiser, copiner... pour qu'on te soutienne.... Les mecs manquent de VERITABLE interêt... Il confondent Culture et Mondanités.... Comme beaucoup à la tête de la Culture ici d'ailleurs... les meilleurs se cassent direct de toute façon... les autres, des ploucs, des ignares m'as-tu-vus.... squattent tout ce qu'ils peuvent et ne donnent pas leur chance à la création locale... oui ! je pense très fort... au directeur de l'ODC !

Vivement Dimanche !

;] !

4.Posté par Gérard Manvussa le 28/02/2009 10:56
3. Posté par Aero Freins
Bien vu, c'est exactement ce que je pense.
Le Pestel est dédaigneux de ce que font les artistes locaux, lorsqu'il vient à une espo ce n'est pas pour valoriser l'artiste, c'est pour se montrer. Avec son copain Shams c'est la côte et la chemise pour des commentaires en apparté en jetant des coups d'oeil hautains aux gens qui sont là. En plus il arrive souvent en retard aux vernissages et n'est pas content quand on commence sans Monsieur...
Grave, nous nous retrouvons 2 siècles en arrière avec ce genre de personnage. Fini la colonisation M.Pestel nous sommes dans un département Français. Pensez-y
Au fait, le chapeau en pleine soirée, c'est pour cacher une calvitie ???

5.Posté par Albert Ebasque le 28/02/2009 11:50
Tout a fait d'accord avec Aéro freins....les "grands pontes de la culture locale" ne sont que des arrivistes méprisants et ne se préoccupent que de leur carrière et de leur petits copains soit disants artistes......ça fait longtemps que ce boug la traîne son chapeau dans le coin......il a peur que ses petites idées courtes s'envolent ou quoi???

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales