Société

Un peu plus de 90 suicides par an à La Réunion


Un peu plus de 90 suicides par an à La Réunion
Depuis 1997, l’Union nationale des professions de santé UNPS organise chaque année en France début février les "Journées Nationales de Prévention du Suicide".

A la Réunion, l’Association SOS Solitude, en sa qualité de membre de l’UNPS, se fait le relai de ces journées nationales. Depuis ce matin, à la Saline-les-Bains, les acteurs de santé mais aussi le grand public sont conviés à échanger sur la thématique lors de conférences-débat sur le site de Tamarun.

Un grand nombre d’acteurs intervenant dans ce domaine tels que les professionnels de santé, institutions, associations, entreprises, sont là pour échanger informations et expériences, mais aussi mutualiser les connaissances et autant que possible les moyens. Cette année, le rôle et l’accompagnement de l’entourage seront au coeur des discussions.

La France est l’un des pays industrialisés les plus touchés par le phénomène du suicide avec plus de 10.500 décès par an. Avec une sous-estimation de près de 10% car il peut s'agir de suicides maquillés en accident, d'une protection de la famille, de préventions religieuses, d'une non déclaration à l’assurance, ou d'un décès catégorisé par la médecine légale en "cause inconnue", estiment les professionnels.

Un taux de suicide équivalent à la métropole

En moyenne, à la Réunion, 94 décès annuels par suicide ont été constatés sur la période 2007-2009 (source ORS), ce qui correspond à un taux de suicide annuel de l’ordre de 16 pour 100.000 habitants. Un taux équivalent au taux métropolitain.

A la Réunion, comme en métropole, on observe une nette surmortalité masculine. Si le suicide est un acte de violence contre soi-même, "on occulte malheureusement souvent la douleur des proches", regrettent les professionnels de l'écoute.

Aussi, l'objectif de cette journée est de parler du suicide, de sa prévention et de sa "postvention". De former, d'informer, de déculpabiliser, d’expliquer les réseaux, pour savoir quoi faire et à quel moment.

Association SOS Solitude
N° vert : 0800 100 925
Mail : sossol974@gmail.com
Vendredi 8 Février 2013 - 15:01
.
Lu 1840 fois




1.Posté par 90 suicides par an le 08/02/2013 15:49
par rapport au risque requin c'est beaucoup ou pas?

2.Posté par n oe le 08/02/2013 15:50
C'est triste et plein de courage !

"Le suicide ! Mais c'est la force de ceux qui n'en ont plus, c'est l'espoir de ceux qui ne croient plus, c'est le sublime courage des vaincus". (Guy de Maupassant)

Tout problème a sa solution !

3.Posté par Hypocrites le 08/02/2013 18:42
Avec la vie chère et le taux de chômage qui explose, vous vous étonnez qu'il y ait autant de suicides??

4.Posté par William le 08/02/2013 18:48
1 tous les 4 jours en moyenne...

5.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 08/02/2013 20:06
3.Posté par Hypocrites:... Vrai, mais.... Ce qu'il l'est plus encore, c'est de mettre en corrélation les suicide chez les Hommes et les 90% d'entre eux déboutés de l'application des Lois Paritaires Éducatives dans les JAFs, en cas de séparation ... Massacre de Masse et de GENRE...

http://www.zinfos974.com/Les-chiffres-des-violences-subies-par-les-hommes_a22800.html://

- Chaque augmentation de 1 % du taux de divorce est reliée à une augmentation de 0,3 % du suicide des hommes (le droit à se séparer n'est pas contestable, le devoir de tout perdre en tant qu'homme 5enfants, biens, salaire, souvent travail,....etc...etc..)).

Mais ne comptez pas sur la Préfecture pour confirmer quoi que ce soit dans les
"Pouponnières de la France en OUTREAU Mère"

6.Posté par otelareunion le 08/02/2013 20:57
Le suicide ces un manque de savoir vivre ces tout

7.Posté par béa le 08/02/2013 21:19
au post 6 : ..... ???? ... nul n'est a l'abri de ce genre de DRAME ....

8.Posté par ginette le 10/02/2013 01:27
On ne se suicide pas par plaisir, ce n'est pas non plus de la lâcheté, ni un manque de savoir-vivre, tout problème n'a pas vraiment de solution, sauf si c'est matériel on peut y remédier, jongler, zapper, il y a un moyen de s'en sortir on peut se battre, mais enfin de compte on se retrouve toujours seul , personne ne peut se mettre à votre place, on peut vous écouter, échanger ou partager, rien ne change . Mais encore faut-il bien faire les choses pour ne pas se rater et en plus ne pas être une charge pour la société.

9.Posté par audrey le 10/02/2013 20:00
la vie devient de plus en plus difficile, les nombreux suicides ne m'étonne guere, quant au post 6 j'espere qu'un jour vous ne vous trouverez pas dans une situation de grande souffrance et que personne ne puisse vous aider!!!personne n'est a l'abri de cela, tant que des gens sont heureux qu'ils en profitent car on ne sait pas de quoi est fait demain!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales