Société

Un pêcheur professionnel note une recrudescence de squalelets féroces dans nos eaux


Gros plan sur la dentition du squalelet féroce
Gros plan sur la dentition du squalelet féroce
Thierry Gazzo est un pêcheur professionnel très connu, opérant à la Réunion.

Sur sa page Facebook, il fait état d'une recrudescence dans nos eaux de squalelets féroces (Isistius brasiliensis), une espèce de petit requin appartenant à la famille des dalatiidés.

Selon lui, "l'impact sur la production a été multiplié par 9 en 10 ans. Aujourd'hui c'est 9 poissons sur 10 qui sont poinçonnés par le squalelet".

Le squalelet, de par sa taille (il mesure au maximum une cinquantaine de centimètres), se contente en effet de prélever des "bouchées" de chair sur ses proies.

Exemple de morsure laissée par un squalelet féroce sur un dauphin
Exemple de morsure laissée par un squalelet féroce sur un dauphin
Selon Wikipedia, "le squalelet féroce atteint seulement 42 à 56 centimètres de longueur, il a un long corps cylindrique avec un museau court, émoussé, de grands yeux, deux petites nageoires dorsales sans épines et une grande nageoire caudale. Il est de couleur brun foncé, avec des photophores sur sa face ventrale, sauf autour de son cou et de ses fentes branchiales. Comme l'indique son appellation anglaise de cookiecutter shark ("requin emporte-pièce"), le squalelet féroce prélève des rondelles de chair à la surface de grands animaux marins pour se nourrir. Les marques faites par des squalelets féroces ont été trouvées sur une grande variété de mammifères marins et de poissons, ainsi que sur des sous-marins, des câbles sous-marins, et même sur des corps humains. Il consomme aussi des proies entières relativement petites comme les calmars".

Les cicatrices des morsures du squalelet féroce "ont été trouvées sur la plupart des cétacés (dont les marsouins, les dauphins, les globicéphales, les baleines à bec, les cachal".

"Les attaques parasitaires du squalelet féroce laissent une plaie semblable à un cratère, avec une moyenne de 5 cm de diamètre et 7 cm de profondeur. La prévalence de ces attaques peut être élevée : presque tous les adultes de dauphin à long bec au large d'Hawaï portent les cicatrices de ces morsures".

Selon Thierry Gazzo, "une théorie (à confirmer) voudrait que ce soit la surpêche des requins pointe blanche longimanus par la flottille des senneurs qui soit à l'origine de la multiplication actuelle des squalelets féroces, le longimanus étant son principal prédateur".
 

La photo de squalelet féroce publiée par Thierry Gazzo sur sa page Facebook
La photo de squalelet féroce publiée par Thierry Gazzo sur sa page Facebook
Dimanche 16 Août 2015 - 11:56
Pierrot Dupuy
Lu 11454 fois




1.Posté par Pamphlétaire le 16/08/2015 13:11
Il y a bien des individus qui ont fait des HAUTES ETUDES POUSSÉES pour dire qu'ils sont nécessaires à l'écosystème et qu'il ne faut pas surtout pas les chasser, les tuer, les pécher mais les protéger...

2.Posté par A mon avis le 16/08/2015 13:36
"une théorie (à confirmer) voudrait que ce soit la surpêche des requins pointe blanche longimanus par la flottille des senneurs qui soit à l'origine de la multiplication actuelle des squalelets féroces, le longimanus étant son principal prédateur".

Le domaine du vivant est en tous points une question d'équilibre. Dès que l'équilibre est rompu, il y a toujours des conséquences. Et la plupart du temps, c'est l'activité humaine qui en est la cause.

La surpêche est un de ces facteurs de rupture de l'équilibre écologique du milieu marin. L'espèce humaine est à elle seule la principale cause de tous les déséquilibres écologiques sur notre globe et bientôt dans le milieu extra-terrestre proche avec la quantité de déchets répandus dans l'espace.

3.Posté par A mon avis le 16/08/2015 13:38
article intéressant

4.Posté par muppets le 16/08/2015 13:45
Quand on dit que les senneurs sont en train de transformer les eaux autour de la Réunion en vaste désert, et qu'ils sont à l'origine de la recrudescence des requins tigre et bouledogues qui n'ont plus rien à becqueter ailleurs que près de nos côtes, on a tout dit.

Mais chuttttt, de gros intérêts financiers sont en jeu.

5.Posté par li le 16/08/2015 13:59
Y a p'etre des corps qui traînent...

6.Posté par Zoé le 16/08/2015 15:00
Si on permettait de couler des bateaux en guise de récifs artificiels un peu partout autour de l'île dans une limite de 50m de profondeur ça créerait de nouvelles chaines d'écosystème avec potentiellement le retour (repeuplement) par des requins de récifs. Mais c'est surtout éduquer la population par une sévère répression des infractions qui est nécessaire...à commencer par l'éducation des surfeurs qui risquent d'être celle la plus dure...

7.Posté par KLD le 16/08/2015 15:50
c'est la faute à la réserve comme on dit "deux trois certains"..........

8.Posté par Chef cuistot le 16/08/2015 15:58
Euh ... des piranhas d'eau de mer ? Ça doit être bon à manger en carri ça , non ? ;-)

9.Posté par noe le 16/08/2015 16:03
De petits voraces qui attaquent sans prévenir et avec une précision chirurgicale toutes bestioles qui se trouvent sur son chemin de remontée des profondeurs !
Peur de rien , ils prélèvent une rondelle de chair fraîche sur tout ce qui bouge ... c'est assez rare chez l'homme ....
Grande précaution quand on fait des plongées la nuit dans les profondeurs de l'océan !
Notre écosystème est malade ... trop de pêches et de n'importe quoi !

10.Posté par couillonisse le 16/08/2015 17:25
apparemment ils auraient prélevé quelques cerveaux à certains surfeurs extrémistes ...

11.Posté par A mon avis le 16/08/2015 17:28
@ 1Pamphlétaire : aucun être vivant n'est "nécessaire à l'écosystème" Mais chaque être vivant est nécessaire à l’ ÉQUILIBRE de "l'écosystème Terre". Si des espèces disparaissent, le système se dérègle jusqu'à l'apparition d'un nouvel équilibre, mais cela se fait au profit de certaines espèces et au détriment de nombreuses autres !
Actuellement on en est au stade des ruptures d'équilibre provoquées par l'Homme, dans tous les milieux ....
Pas besoin de "hautes études poussées" pour le comprendre. Un peu de bon sens suffit ...

12.Posté par L'Ardèchoise le 16/08/2015 18:02
Qu'est-ce que les surfeurs viennent faire dans les commentaires ?
Heureusement qu'il y a A mon avis et muppets pour relever le niveau !

13.Posté par lorema le 16/08/2015 19:55
Estimado Zoe, si vous pensez que c'est impossible d'éduquer les surfers et autres que vous accusez de détruire l'océan il y a un gros problème.Vous faites preuve d'ostracisme intello Le problème c'est que les éducateurs ne sont pas à la hauteur à commencer par qui vous savez sûrement !
A bon entendeur salut.
A méditer en cette veille de rentrée dite scolaire.

14.Posté par arno974 le 16/08/2015 20:16
Yep, salut à tous, alors je pense qu'avant de commenter et ruer dans les brancards, il faudrait peut être lire l'article. Les requins LONGIMANUS (requin point blache du large) qui régulent les squalelets féroces sont des requins DU LARGE, et uniquement du large, ils ne se rapprochent jamais des côtes. Les dispositifs de pêche de cap requin et cap requin 2 ne pêchent absolument aucun requin pointe blanche du large, ce sont des dispositifs CÔTIERS. Il est par contre tout à fait possible que la diminution des stocks de poissons pélagiques au large de l'île due à la pêche industrielle a une influence sur le comportement des requins tigres qui sont à l'interface des milieux côtiers et du large. Si les tigres ont moins à béqueter au large, ils se rapprochent sur les côtes et augmentent la pression sur les écosystèmes côtiers, ce qui au final peut avoir des conséquences sur les comportement des prédateurs côtiers (typiquement, le bouledogue...)

15.Posté par couillonisse le 16/08/2015 22:31
Les nombreuses attaques sur des surfeurs dernièrement, prouvent que côté éducation et respect des lois ou arrêtés ces derniers sont loin du compte , très, très ,très loin.... Ce n'est pas de l'ostracisme c'est un simple constat primaire : primaire comme les surfeurs ;)

16.Posté par sitarane le 16/08/2015 23:14
La pêche aux bouldogue et requin Tigre tire sur la fin?!!

Thieery GAZZO chercherait-t-il une autre solution pour se faire encore et encore des c.....es en OR sur la pêche assistée?!!

http://buzzly.fr/photos-requin-tigre-australie.html

17.Posté par môvélang le 16/08/2015 23:14
à ce rytme, grâce à nos suifers, demains les bichiques vont avaler des suifers et autres arrogants de la mer !!!!!

18.Posté par Caton2 le 17/08/2015 01:47
14. Très juste Arno 974, à la nuance près que la pêche industrielle se fait bien loin de l'île de la Réunion, dans des zones proche des Seychelles, ce qui a d'ailleurs contraint la SAPMER, à délocaliser sa base de Maurice aux Seychelles, pour éviter les surcouts liés aux trajets trop longs de Maurice aux zones de pêche.
Par ailleurs, il est affligeant de lire toujours les mêmes bêtises, pompées sur les sites des fascistes écolos de Sea Shepherd...

19.Posté par Bobby le 17/08/2015 09:10
Zoé veut éduquer la population .... Jule ferry sort de ce corps

20.Posté par Rudolph le 17/08/2015 09:17
je plussoie à ce que dit muppets post4,

Quand je ne sais plus quelle ong a demandé à ce qu'on ferme l'Océan indien à la pêche pur le transformer en immense réserve, pourquoi la France n'a pas soutenu l'idée ? surtout que la France possède un grand territoire marin dans cet océan ?

Parce que la France fait le tapin......

21.Posté par Nono le 17/08/2015 10:21
Pas très sympathique comme bestiole, espérons qu'ils restent au large et en eaux profondes.

Quand aux sempiternels commentaires sur les surfeurs des trolls habituels alors qu'on parle de dérèglement de l'équilibre des écosystèmes par la surpêche... On peut parfois se demander s'ils servent certains intérêts ou s'ils sont juste simplement stupides.

22.Posté par Romain le 17/08/2015 11:11
KLD, noe, couillonise, Vous êtes salariés de Zinfos ? PArce que vous commentez sur TOUS les articles, c est du délire !

23.Posté par Geoff le 17/08/2015 12:32
Thierry Gazzo c'est pas le mec qui a quitter Cap requin 2 dernièrement ? chercherait-il une autre manne afin de renflouer ses caisses (ou son bateau....) ???

24.Posté par sérieux le 17/08/2015 15:23
@1 cette bestiole ne tue pas et ne régule pas. Elle se colle et "bouffe" un morceau de chair.
bref elle s'installe et mange un morceau de ce qui passe par la, rien de plus

j'aimerais bien que les grand savant nous disent à quoi ca sert dans la grande mission de régulation de l'écosystème et de l'équilibre planeitaire

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales