Blog de Pierrot

Un nouvel appel à la grève précipité...

Dimanche 8 Mars 2009 - 12:02

L'appel à une nouvelle grève générale, mardi, en a étonné plus d'un.
D'abord, il faut savoir que la question a fait l'objet d'âpres discussions au sein du COSPAR, qui était en fait très divisé. Au final, c'est la "ligne dure" menée par Yvan Hoarau de la CGTR qui l'a emporté.
Manifestement, ces discussions ont mobilisé toute l'attention des représentants syndicaux et associatifs du collectif, au point qu'il n'ont apparemment pas assez réfléchi au choix de la date pour la nouvelle grève générale...
Ils ont oublié -un comble pour des syndicalistes - qu'il faut que des préavis soient déposés 5 jours francs avant une grève dans de nombreux secteurs, comme la fonction publique territoriale (mairies, collectivités locales) ou la fonction publique hospitalière.
Résultat: de nombreux employés, qui auraient souhaité faire grève et manifester ne pourront le faire le 10 mars prochain. Sauf à considérer, en ce qui concerne les mairies et les collectivités, qu'il suffirait que les maires et présidents fassent comme pour le 5 mars et décident, dans la plus grande illégalité, de fermer leurs services...
Et dire qu'il aurait suffi, pour éviter ce problème, de fixer la grève à mercredi au lieu de mardi... A quoi ça tient...
Pierrot Dupuy
Lu 1346 fois



1.Posté par Azalée le 08/03/2009 12:22

Ca confirme ce que je pensais : le Cospar, c'est une bande de clowns ! Ca m'étonne quand même d'Ivan Hoarau, je croyais qu'il avait été à l'école de Lépinay ?

2.Posté par looping974 le 08/03/2009 12:44

et puis c'est les vacances ...pas d'histoire d'école ou de cantine .....cela sera forcement moins visible !!

3.Posté par jean naimar le 08/03/2009 12:46

Le ridicule n'a pas encore tué... et aura donc encore de beaux jours devant lui.

4.Posté par anonyme le 08/03/2009 13:07

Inutile d'en rajouter : cette bévue nous démontre, si besoin était, la compétence de ces messieurs (syndicalistes du moment, mais absents pour les employés communaux, ou les journalistes de "Témoignages") : Qu'ils laissent la place à nos élus, ils rendront service à ceux qui les soutiennent, en évitant de les ridiculiser avec de tels élans d'amateurisme, dont la portée, malheureusement (mais en ont ils seulement conscience ?) peut se révéler extrémement nuisible pour la situation économique, déjà fragile de notre ile.

5.Posté par raoul le 08/03/2009 14:18

bonjour
je partage votre avis et j'ai l'impression qu'il y a un décalage (pourquoi la Réunion n'a pas embrayé dans la folée de la Guadeloupe) et meme que les déideurs ont attendu que les Guadeloupéens ont eu gain de cause pour bouger.
d'autre part je trouve curieux qu'on ne parle pas du chomage et notemment du chomage des jeunes;il me semble que la Réunion détient le record des départements.
enfin je ne veux etre ni sectaire ni égoiste mais j'aimerais qu on m'explique pourquoi la France participe autant à la reconstruction de Gaza (alors que le Hezbollah reçoit des milliards de l Iran) et rechigne à donner un coup de pouce à ses dom
merci
bondimanche

6.Posté par franscheco le 08/03/2009 14:42

heu .... ah bon? y a pas que des chômeurs dans ce genre d'évènement?

7.Posté par MICHEL le 08/03/2009 15:12

Je constate avec consternation que certains syndicats dits "réformistes" comme la CFTC ou la CFDT jouent ici les "idiots utiles" comme disait Lénine. Ils cautionnent les méthodes de l'extrême gauche qui ne contribueront pas à faire baisser les prix...Personne ne se demande si les salaires indexés des fonctionnaires et assimilés (je n'oublie pas la Sécu, la CAF etc) ne poussent pas les prix à la hausse...

8.Posté par Jeff le 08/03/2009 16:13

Soyons sérieux! Bien sur qu'il y aura beaucoup moins de monde. Avez-vous déjà vu des enseignants faire grève pendant les vacances? C'est impensable, c'est pas vous qui devez tondre la pelouse, allez voir les derniers films, les enseignan ts n'ont pas le temps pendant l'année scolaire Enseignement et grèves pendant les cours, ne donnent pas de loisirs, qu'est-ce que vous croyez?

9.Posté par mel.450 le 08/03/2009 17:14

on dit qu'il y avait plus de 20000 manifestants dans la rue mardi: moi ce que j'aimerais savoir c'est combien il y avait-il de citoyens landa: qui ne font pas partie d'un syndicat ou d'une association, qui ne sont pas employés communaux! Imaginons qu'on enlève les employés communaux qui ont eu droit à une journée de libre de aller pour aller manisfester: ceux de saint-louis bien sûr, ceux de la possession, du Port, de Sainte-Suzanne, de Saint-André, de Saint-Denis, deTrois-Bassins, Saint-Paul: ces personnes sont tout sauf libres de choisir mais je les comprends, ensuite si on enlèves les militants de la CGTR, du FSU! Voilà enlevons juste ces personnes et refaisons les comptes!

Concernant mardi avec les vacances certains préfèreront sûrement aller se faire bronzer à Boucan!

10.Posté par franck974 le 08/03/2009 20:15

je n'y comprends rien décidément
les négociations ont pu avancer positivement.
le cospar a ensuite joué les vierges effarouchées et a décidé syndicalement de poursuivre car les projecteurs sont braqués sur eux. ils ont bien raison dans ce cas de faire durer le plaisir, puique tout le monde parle d'eux.
en attendant, ils ennuient beaucoup de monde y compris moi, merci Yvan, on te revaudra cela et on s'en souviendra.
que le cospar soit également constructif et que les médias jouent réellement leur rôle.

11.Posté par xavier le 08/03/2009 22:49

J'espère que Picard et Azéma se déclareront grévistes auprès de leur chef d'établissement, gréviste pendant les vacances, ça c'est de la solidarité. A défaut d'avoir réussi leur vie professionnelle, ils auront réussi à nous mettre le bordel... C'est bien aussi..............!!!!!!!!!!!!!

12.Posté par El bourracho le 08/03/2009 23:00

En attendant, le contribuable St-Louisien sera ravi de savoir que la cuisine centrale a fonctionné le jour de la grève, il fallait bien nourrir les grévistes et rebelotte le samedi, cuisine centrale en fonctionnement pour préparer les repas des militants pour aller à la journée des femmes d'Huguette Bello. Le transport était compris, des bus et encore des bus.
Il serait intéressant de chiffrer.
Hé oui, Kamaraaaaaaaades, les mairies sont des boîtes à vocation électoraliste.
Si c'était des entreprises privées, avec de tels mentalité et agissements, il y a longtemps que la clé était sous la porte, alors les 200 euros d'augmentation, ppffuuuiiiiit, paaaan.
Vous pouvez aller défiler. Passer muscade.

13.Posté par Albert Ebasque le 09/03/2009 07:56

L'art de la récupération n'est pas à la porté de tous..et il faut tout de même un certain talent pour manipuler et récupérer "bien comme il faut"......"papa" devrait organiser des cours du soir pour que ses pions fassent leur "boulot" un peu mieux......ce qui est loin d'être le cas pour cette bande de fauteur de trouble.....et je ne dis pas fouteur de merde car c'est vulgaire....
Tous le monde voit bien que la partie est déjà jouée....et que ces imbéciles, heureux de semer la zizanie, ne sont pas soutenus par la population......
Une bande de clown..ça fait rire....eux, mème pas!!!

14.Posté par Ratane-Dufour le 09/03/2009 08:03

Bonne nouvelle.
La Région va payer la journée de grève du 5 mars à ces employés !
C'est le Bos de cette collectivité qui l'annonce !
Alors je dis bonne nouvelle car logiquement il devrait payer les 21 jours de grèves des journalistes de Témoignages.
Je me souviens qu'a cette demande le directeur de la publication (Un des piliers du COSPAR) nous a rétorquer qu'ont ne payer pas des gens a rien faire (RIRE).
Bonne nouvelle
Le COSPAR demande une augmentation de 200€ pour les bas revenus.
Ce sont les journalistes de Témoignages qui vont être contant, eux qui réclamer des augmentations de salaires et la parité des salaires Homme Femmes.
Bonne Nouvelle.
Le COSPAR demande l'égalité et même plus avec la Métropole !
Les journalistes de "Témoignages" qui réclament depuis 4 ans l'application de la convention collective vont être satisfait, devraient l'être même, bien que lors d'une réunion de concertation l'éminent et non moins membre du COSPAR ci-devant directeur de la publication, à rétorquer que cette convention ne devait pas être appliqué à La Réunion !
Bonne nouvelle
Hier c'était la journée de la femme et l'éminent et non moins membre du COSPAR ci-devant directeur de la publication de "Témoignages", qui de plus est un fervent supporter de l'UFR, courroie de transmission du PCR ne devrait plus humilié les femmes journaliste comme il l'a fait pendant la période de grève.
Je continue ??
Non cela serait trop fastidieux, mais tout le monde connaît bien mes idéaux, voyez-vous j'aurais bien eu du mal a défilé derrière cette bande de manipulateurs même si il y avait des gens sincères dans cette manif.
Alors je m'en suis tenue a ce que j'ai dit, le 5 mars plutôt que de me faire manipuler jeudi matin j'ai fait mes courses à Carrefour ! Mardi, même manip même effet ! Faut dire que grâce à un membre éminent du COSPAR j'ai le temps puisque je suis un honnête chômeur qui touche le minimum à la vue des salaires exsangues dont son gratifier les journalistes de "Témoignages".
Manipuler, manipuler, il en restera toujours quelque chose et surtout faite ce que je dis et pas ce que je fais.


15.Posté par Trouillomètre au maximum le 09/03/2009 09:41

Tant mieux si ils se sont faits avoir par leur propre incompétence. Cela démontre bien qu'on est bien mal dirigés ...
Si les réunionnais (c'est vrai également en métropole) sont capables d'élire de tels guignols, ils n'auront que les représentants "batons dans les roues" qui ne feront jamais avancer le système. Le français n'est capable que d'élire des syndicalistes destructeurs, rien d'autre. A la Réunion c'est encore mieux, ils élisent des analpha-bêtes totalement incapables d'aligner 3 mots cohérents devant une caméra.

16.Posté par CANDIDE le 09/03/2009 12:19

Etre dévoué à la cause, d'accord ! Mais de là à défiler dans les rues sous le soleil pendant les congés, faut quand même pas exagérer. Les paris sont ouverts... combien de représentants du corps enseignant le 10 mars dans les rues ? La question du jour : M. Elie DOMOTA leader guadeloupéen qui a mis au chômage technique plusieurs dizaines d'entreprises a perdu lui combien de journées de salaire, devinez ?

17.Posté par wasabi le 10/03/2009 15:26

Autre grosse erreur stratégique dans le choix de ce jour pour la grève : les "manifestants professionnels" que nous sommes, nous les enseignants sommes en vacances. Pas question de sacrifier un jour de repos pour des revendications qui du coup sont moins importantes pendant les vacances qu'en période scolaire d'autant que bon nombre d'entre nous avons déjà pris l'avion.
Par contre, à la rentrée nous sommes trés motivés pour commencer un mouvement de grève générale jusqu'aux prochaines vacances.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter