Société

Un nouveau marché mensuel des producteurs à la Rivière Saint-Louis


 
Contrairement aux marchés forains qui existent dans toutes les communes de l'île, les marchés de producteurs sont plus rares. Qu'est-ce qui distingue un marché traditionnel d'un marché de producteurs ? Dans un marché forain, les marchands ne sont pas forcément les producteurs des produits qu'ils vendent. Les marchés de producteurs sont exclusivement destinés à la vente directe, du producteur au consommateur. Du coup, les marchés de producteurs ne proposent que des produits de saison et que des produits péi, vous ne trouverez pas d'importation sur les marchés de producteur.

Depuis leur arrivée à la Réunion, le succès des marchés des producteurs ne se dément pas. Créée en 2003, l'association des marchés de producteur de la Réunion n'a cessé, depuis, d'augmenter le nombre de marchés sur l'île. De trois marchés en 2003, l'association en comptabilise déjà 77 pour cette année. Le marché de la Rivière à Saint-Louis se tiendra chaque 1er dimanche du mois, un rendez-vous mensuel...

"Le marché va accueillir une vingtaine de producteurs chaque mois. (...) C'est un marché qui a de plus en plus de succès chez les consommateurs car il n'y a pas d'intermédiaire, c'est une vente directe et les produits sont plus frais", explique le vice-président de l'association Charles-André Galtier.

Un nouveau marché mensuel des producteurs à la Rivière Saint-Louis
Lundi 26 Septembre 2011 - 15:00
Lilian Cornu
Lu 1486 fois




1.Posté par excedeé le 26/09/2011 16:12
b[très bien tout ca mais avec la racail au tour de la mairie vous faite quoi ???????????????

2.Posté par tout autant le 26/09/2011 18:01
Mais, de quelle racaille s'agit-il ?

3.Posté par excedeé le 26/09/2011 19:35
monte faire un tour la journée comme le soir vous verrai bien ont peu même plus s'assoir ni ce promener prés de cette mairie

4.Posté par le zoreille le 27/09/2011 07:42
Moi,j'attend avec impatience pour voir les prix des marchandises!Vu qu'il n'y a pas d'intermédiaires,les tarifs devraient baisser très nettement car tout le monde sait que les intermédiaires multiplient par 2ou3 leur marge!

5.Posté par tout autant le 27/09/2011 08:42
Donc, si je te comprends bien, la racaille ou gangrène des cités migre et s' incruste... même à la Rivière, tiens ! Le constat est alarmant et, plus que jamais, les patrouilles de gendarmerie deviennent vitales. Il faut absolument les y déloger; oui ! mais alors, comment faire ? ...les remèdes ne manquent pas, le carcher de Sarko, pourtant efficace, est démodé et n'a plus cours; du chewing-gum mâché, complété par un lâcher de poils à gratter ou encore de bombes hyper puantes aux endroits les plus fréquentés, peut se révéler dissuasif; mais à ce petit jeu, on risque d'être pris à notre propre piège ! Alors comme on dit en créole : " nous lé pas mal bézé ek sa ".
Reste plus qu'à prier qu'il pleuve tous les soirs !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales