Société

Un nouveau lieu d'accueil pour les femmes victimes de violences


Un nouveau lieu d'accueil pour les femmes victimes de violences
Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, a inauguré la Maison d'Accueil Temporaire pour les femmes victime de violences, située dans l'Ouest du département.

Il s'agit d'une structure d'accueil de neuf places qui ouvrira ses portes à la fin de l'année 2013. Trois familles peuvent y être accueillies en même temps. "Le principe de la maison d'accueil temporaire est d'accueillir les femmes victimes de violences avec ou sans enfant, durant une période de trois semaines. La Mat est un dispositif nouveau et innovant car cet établissement est proposé après l'urgence", explique Sari Amar, directeur de l'association Soutien Solidarité Santé, qui gère la structure.

Pour les femmes en grand danger

La Fédération du réseau VIF, qui oeuvre pour la prise en charge des violences intra-familiales dans le cadre d’un parcours global, renverra ainsi des personnes vers la MAT. "Seront orientées les personnes qui sont en situation de grand danger", souligne la présidente du réseau VIF, Geneviève Payet. "Avec cette structure, nous allons pouvoir mettre en forme une nouvelle forme de prise en charge autour des violences intrafamiliales. Cela va nous permettre de faire des évaluations rapides avec un regard pluridisciplinaire", ajoute-t-elle.

"Durant ces trois semaines, l'ensemble des partenaires se réunissent et travaillent ensemble sur la situation, au lieu de laisser un travailleur social à trouver des solutions seul. La prise en charge est globale : matérielle, financière, alimentaire, psychologique, sociale et juridique", poursuit le directeur de Soutien Solidarité Santé." détaille le directeur de Soutien Solidarité Santé. La MAT, un projet national expérimenté pour la première fois à la Réunion, fera l'objet d'évaluation tous les trois mois.

"La plus insupportable des inégalités, c'est la violence conjugale", a expliqué Marie-Arlette Carlotti, qui a indiqué avoir inauguré un lieu qui était une promesse faite par la ministre des Droits des femmes, lorsque celle-ci était venue dans le département. "Le gouvernement développe des accueils d'urgence, comme celui que nous venons d'inaugurer à La Réunion puisqu'on a crée 30 hébergements d'urgence depuis la visite de Najat Valaud Belkacem", a-t-eille souligné. Cette trentaine d'hébergements est exclusivement réservée aux femmes victimes de violences.

Un nouveau lieu d'accueil pour les femmes victimes de violences
"Il faut que la plainte devienne la règle"

Pour les associations, comme pour la députée-maire Huguette Bello, qui était également présente, l'offre d'hébergement d'urgence est toutefois encore insuffisante, surtout dans l'Ouest "le parent pauvre en la matière", selon Geneviève Payet. Ce à quoi Marie-Arlette Carlotti a répondu qu'elle relayerait la demande à la ministre des Droits des femmes.

La ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion a ensuite détaillé les différentes mesures prises par le gouvernement pour lutter contre les violences faites aux femmes. "Nous allons embaucher dans l'ensemble des commissariats et des gendarmeries, l'endroit où la première porte est poussée par la femme qui a subi de violences, 350 travailleurs sociaux (au niveau national, ndlr) pour les accueillir et les accompagner", a indiqué Marie-Arlette Carlotti.

"Je demande également qu'on attribue le RSA aux femmes qui ont subi des violences car celles-ci ont besoin d'autonomie financière. J'aimerais que cela aboutisse rapidement", a ajouté la ministre. Enfin, Marie-Arlette Carlotti a également annoncé que le gouvernement avait envoyé un protocole aux préfets "pour que la plainte devienne la règle et la main courante l'exception", en matière de violences conjugales.
Samedi 30 Novembre 2013 - 20:05
Lu 1629 fois




1.Posté par Campagne électorale le 30/11/2013 21:06
La gauche ne sait plus quoi inventer pour faire campagne pour les candidats qui les soutiennent.

Pas moins de 4 ministres pour voler au secours des candidats du PS et maintenant d'Huguette Bello.

C'est vraiment preuve de doute de leur part mais avec des prises de risques de voir reconsidérer ces déplacements comme des soutiens de campagne électorale.

Ce sont ces mêmes élus qui veulent vous donner des leçons de savoir vivre et de respect.
Faîte-moi rire !

Bello, je crois que de plus en plus vous accumulez des conneries, vous faîtes des événements qui coûtent chers et qui ne servent à rien, vous entamez des travaux que vous n'aurez pas l'occasion d'inaugurer, vous faîtes des effets d'annonce.

Mais attention les saint-paulois ne sont pas dupes.

En Mars 2014, vous allez préparer vos bagages pour repartir à la Possession avec tous les employés communaux qui n'habitent pas à Saint-Paul, avec tous les habitants venus du Port et de la Possession qui viennent perturber le cadre de vie des Saint-Paulois de l'Etang Saint-Paul à Saint-Gilles en passant par l'Eperon.

Les Saint-Paulois vont reprendre leur ville.

2.Posté par merc le 30/11/2013 22:29
le truc qui sert à rien vu le nombre de femmes tabassées ici par des merdes alcoolisées et fruit de reproductions consanguines...

3.Posté par severin le 01/12/2013 00:20
Yo i love you in yab des YVELINES

4.Posté par severin le 01/12/2013 00:39
2.Posté par severin le 30/11/2013 22:05 | Alerter
sans rancune c la loi du plus fort vive le yab des Yvelines

5.Posté par iliade974 le 01/12/2013 08:44
Mesdames BELLO,CARLOTTI, PAYET

Je vous suggére vivement de feuilleter le prospectus publicitaire d'un distributeur de vetements féminins présent sur l'ile ''N°1 jusqu'au 31 décembre''
Page 11 baptisée INSTINCT ANIMAL posent des gamines en tenue léopard !! tout ce petit monde est maquillé, bijouté et chaussé de talons....
Pour la page 12 je vous cite la ''robe passionnelle'' dotée d'un fabuleux décolleté tout à fait adapté à une lolita de 8 ans !!
Je suis peut être rétrograde et plus concernée par les désirs de gamines mais Mesdames ne pensez vous pas que la prévention de tout ce que l'on peut voir et entendre sur les violences faites aux femmes ici à la Réunion (3 fois plus qu'en France métropolitaine) passe par l'interdiction de ce type de publicité ????

6.Posté par Crise de jalousie le 01/12/2013 09:25
@campagne electorale
Ce n'est pas du jeu de tout mettre en perspective d'écheance municipale
N'oublions pas que des femmes meurent sous les coups, en France continentale ET à La Réunion, et parfois, des hommes également
Le gouvernement en place, pour la 1ère fois en France, s'est dotée de ministres qui prennent ce problème à bras le corps
Le problème de la violence, nous concerne toutes et tous
Alors tout ramener à ses propres préoccupations électoraliste est bien indécent
@merc
La mauvaise foi n'a pas de remède

7.Posté par moune léo le 01/12/2013 09:58
Bello, Dubois, Bima, Basquaise, Gras, Bouget, Boucher, L. Hoareau, Y. Hoareau......
Tenez déjà une liste de candidates pour cette structure. Des femmes qui vont être sacrément violentées par les urnes en Mars 2014. Lol

8.Posté par Jako le 01/12/2013 11:12
@ Campagne électorale, post 1,

Comment en un seul post dessiner toute la violence faite aux Saint-Paulois depuis qu'Elle est à la mairie !
Alors là BRAVO. Si seulement tous les Saint-Paulois pouvaient vous entendre !

@ moune léo, post 7,
Dubois, la fini gagne un bon travail en France, l'a parti maron laba elle… Peut-être i touche encore toutes ses indemnités… Mais ou connait bien que cette qualité de moune la, la pas besoin de travailler, rien que la pensée i suffit pour gagne le salaire et pas ti salaire comme la votre là !

Zot i doit avoir un peu de tracas quand zot i monte su zot lit le soir, avant de prendre zot tit pilule pour dormir…
Fait putuééééé tééé.

9.Posté par Saint-Paulois le 01/12/2013 17:17
Il est de plus en plus évident que les Portois que Mme Bello a embauchés méprisent le personnel saint-paulois de plus en plus et cela risque de peser fort dans les urnes en 2014 car la population est prête à ne plus collaborer avec ces arrogants et incompétents portois qui nous regardent de haut et pourtant ils sont si bas, d'une bassesse inqualifiable.

10.Posté par Django le 01/12/2013 22:39
En ce moment pour Mme bello s"est operation COM a tout va. Malheureusement, ces 18 ans de député n'ont servi à rien et je ne vous parle pas de son mandat de maire a saint paul.
Kreol lé vilain mé lé pi couillon.

11.Posté par Esmeralda le 01/12/2013 23:01
Encore un voyage de ministre qui a couté combien de millions ?
C'est l'argent du peuple. Ca suffit !!
C'est le ras-le-bol fiscal, les politiciens doivent montrer l'exemple.

12.Posté par REMINISCENCE le 02/12/2013 10:11
Je n'entrerai pas dans le débat politique, ce n'est pas le bon sujet. La violence faite aux femmes ( et aux hommes ) ne cesseront pas tant que le problème ne sera pas pris à la base. Elle débute par l'éducation des enfants et des parents, je confirme l'intervention d'@5. L'interdiction des publicités, oui sans aucun doute, mais si les parents ne jouaient pas le jeu, ce seraient encore mieux. Ce sont eux les premiers incriminés. Si ces derniers ne répondaient pas aux plubicistes, on n'aurait pas cette image rétrograde qui ont un lien à l'appât du gain. Car bien évidemment, ces parents sont payés pour " exposer "ainsi leurs enfants et ils ne voient pas vraiment le danger. Pour la structure d'accueil, c'est une excellente initiative, il faudrait maintenant l'étendre à d'autres communes. On en a bien besoin.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales