Economie

"Un euro faible offre davantage de pouvoir d'achat", selon le président de l'UMIH


Un euro faible est un avantage compétitif selon l’industrie du tourisme.
Le tourisme, dans le monde, c‘est 1 milliard de touristes, un chiffre d’affaires représentant 9% du PIB mondial, et 1 emploi sur 11. De plus, la France reste la première destination touristique mondiale avec 84 millions de visiteurs internationaux.

Pour Didier Le Calvez, président Umih Prestige (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie), cette baisse de l’euro est bénéfique au secteur, et particulièrement à l’hôtellerie de prestige, occupée majoritairement par une clientèle étrangère : "Je ne peux qu’encourager les acteurs principaux, dont l’administration et les hôteliers, à faire preuve de pédagogie dans ce sens, pour que l’industrie touristique hexagonale bénéficie de cet impact positif, et de cette opportunité !"

"C’est une excellente nouvelle, une opportunité dont l’industrie touristique doit profiter. Dans un contexte économique qui reste tendu, une compétitivité accrue, et des événements tragiques de ces derniers jours, la baisse de l’Euro est une bouffée d’oxygène à terme. Si cette tendance se confirme, nous espérons voir revenir de façon encore plus marquée les clientèles américaines et asiatiques. Nous devons poursuivre nos efforts pour attirer cette clientèle, en mettant en avant nos savoir-faire et notre excellence. Gageons que la destination France en sorte gagnante! ", indique Didier Le Calvez.
Jeudi 22 Janvier 2015 - 16:40
Lu 845 fois




1.Posté par noe le 22/01/2015 17:42
On va faire marcher la planche à billets ...
100€ = 85 € ...

2.Posté par R I P O S T E le 22/01/2015 17:59
Un clown qui ne sait pas de quoi parle Didier Le Calvez , président Umih

3.Posté par David Asmodee le 22/01/2015 18:52
"Un euro faible offre davantage de pouvoir d'achat", selon le président de l'UMIH


...pour les touristes qui auront un taux de change favorable. Mais celui qui est payé en euro subira l'inflation. La planche à billets n'a jamais été une solution.

4.Posté par La lutte finale le 22/01/2015 19:12
Un euro faible c est une facture énergétique plus importante... Ils boivent quoi à l umih??? Par ailleurs le touriste à la Réunion qui arrive à Gillot est vient à 90% de l'Union européenne...ils fument quoi à l'umih???

5.Posté par davidnterdit@yahoo.fr le 22/01/2015 21:07
Un euro faible c est une facture énergétique plus importante... Ils boivent quoi à l umih??? Par ailleurs le touriste à la Réunion qui arrive à Gillot est vient à 90% de l'Union européenne...ils fument quoi à l'umih???


Très bonnes remarques.
D'ailleurs cela va servir de prétexte pour ne pas répercuter la baisse du baril de pétrole.

6.Posté par polo974 le 23/01/2015 13:13
heuu,
Didier Le Calvez, il s'en fout de la Réunion... il ne sait probablement même pas la situer sur une carte.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales