Société

Un drôle d'oiseau dans le ciel de La Réunion

Pendant trois mois, les Réunionnais devront s'habituer à la présence au-dessus de leur tête d'un drôle d'attelage aérien. Le Bureau de Recherches Géologiques et Minières explore les entrailles de notre île depuis les airs. Etonnant.


Un drôle d'oiseau dans le ciel de La Réunion
Après Mayotte en 2010, la Martinique et la Guadeloupe en 2013, l'île de La Réunion passe à son tour au scanner géant piloté par la société Skytem. Le système, éprouvé au départ dans la prospection minière, suscitera à n'en pas douter des questionnements pour tous ceux qui n'auront pas jeté un coup d'oeil aux actualités.

Le projet, intitulé ReunEM pour "Réunion électro-magnétisme", a pour but de prendre depuis un hélicoptère une imagerie de type scanner des 200 premiers mètres du sous-sol. Techniquement, le dispositif se présente sous la forme d'une armature truffée de technologie (récepteur électromagnétique, antenne GPS, inclinomètre,...) reliée et donc soulevée par un hélicoptère. En l'occurrence, c'est la société Hélilagon qui suivra les instructions de la société spécialisée Skytem et du BRGM.

Une fois son envol pris, l'hélicoptère suivra un plan de vol prédéterminé qui l'amènera à quadriller le territoire à une moyenne de 80 km/h. Le dispositif tracté scannera en mouvement et passera à 40 mètres du sol. Le BRGM estime que 300 heures de vol seront nécessaires à l'élaboration d'une photographie rocheuse complète de l'île.

A l'image d'un portique pour l'embarquement d'un aéroport, cette armature géante enverra un signal électromagnétique projeté vers le sol. Les obstacles que rencontrera le signal donnera une idée de la nature physique de la roche rencontrée. Cette méthode n'est pas nocive pour l’homme ou le bétail puisque les niveaux de champ émis sont comparables à ceux d’un appareil électrique de 100W, ce qui demeure largement sous les seuils d’émission définis par la réglementation. L'exposition restera de toute façon très éphémère.

La Région en recherche de carrières pour la NRL : Une coïncidence ?

L'image ainsi obtenue doit livrer de précieux renseignements au bureau d'études comme l'identification des secteurs de roches dures en surface et en profondeur, mais aussi celle des épaisseurs de formations meubles d’altération (argiles) qui entravent l’accès aux gisements et qui dans certains cas peuvent aussi être utilisables. Le bénéfice attendu l'est aussi en matière de "'prospection hydrologique", assure Séverine Bes de Berc, directrice du BRGM.

Après les derniers calibrages ce lundi, le scanner électro-magnétique sera opérationnel demain
Après les derniers calibrages ce lundi, le scanner électro-magnétique sera opérationnel demain
Ce scanner depuis les airs n'est qu'un outil. Seul le travail d'interprétation au sol réalisé par les géologues jusqu'en 2015 fournira la cartographie en 3D espérée.
Cette étude menée par le BRGM intéresse la Région. Si elle coïncide étonnamment avec les travaux engagés pour la nouvelle route du littoral, David Lorion, 3e vice-président de la Région, affirme qu'elle "n'est pas liée à la NRL". C'est plus sur du long terme que ces travaux seront utiles. Citons l'élaboration du schéma d'exploitation des carrières ou encore le plan de prévention des risques géologiques.

L'étude se veut aussi prospective. La raison en est simple. "A La Réunion, on a l'habitude d'exploiter les alluvions. On commence à ne plus en avoir. Dans 10 ou 20 ans, on en manquera", signale David Lorion. Tout naturellement, c'est vers les roches massives contenues sous le sol réunionnais qu'il faudra trouver la matière de substitution.

Un drôle d'oiseau dans le ciel de La Réunion

Lundi 5 Mai 2014 - 14:33
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 3844 fois




1.Posté par J F S le 05/05/2014 15:47
Mais non voyons, c'est juste le service du cadastre qui quadrille notre île pour vérifier les constructions marrons, les piscines non déclarées, le cadastre non respecté, et surtout filmer ceux qui se promène à poils chez eux, ah! big brother quand tu nous fais fantasmer, on ne peut pas s'en empêcher

2.Posté par Thierry le 05/05/2014 15:59
Un IRM ou un scanner géant ... qui nous a vu tout nu de notre intérieur...Z'ont vu mes dents en or ... plus rien à cacher ... le fisc sait tout ... et on nous dit que c'est pour les dessous de la Terre ... Le Père Noël est un beau farceur.

3.Posté par Titi or not Titi le 05/05/2014 17:24
Un remake de :
VGE / Elf / Aldo Bonassoli

😄😄

4.Posté par David Asmodee le 05/05/2014 17:35
L'Elysée utilise le même pour retrouver la côte de popularité du Président. Mais il y a plus de chances de trouver du pétrole.

5.Posté par noe le 05/05/2014 19:06
C'est surement pour chercher où se cachent le trésor de la Buse et mon Arche !

6.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 05/05/2014 22:34
faudra leur dire pour le MH370 c'est du coté de l'australie qui faut chercher.

7.Posté par Coluche le 05/05/2014 23:20
ça ressemble tout à fait a un robinet a vin ?

8.Posté par Phénix974 le 06/05/2014 09:23
Tsst..Le déficit en carrière aurait-il pousser La Région a commander ce scan afin de repérer d'éventuels gisements de cailloux qui serviront à la NRL??

9.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 06/05/2014 13:13

*Pourquoi ne pas nous dire carrément que c'est pour trouver des "pierres" pour la N.R.L. de FOURNEL ??

10.Posté par Choupette le 06/05/2014 15:17
Ou alors, pour trouver tous ces trésors cachés par les pirates et qu'on n'en finit pas de chercher.

Ça, ça aurait de la g... e !

11.Posté par Titi or not Titi le 06/05/2014 18:20
Quelqu'un peux me dire :

Qui est le donneur d'ordre ?
Et le montant ?

12.Posté par Phoénix"..arèt bât dessi tambour ton frèr!!" le 06/05/2014 23:17
A post 9:..si on le divulgue il va falloir ajouter son coût à celui déjà mirobolant de la NRL!!..Pas question pour D.R de donner aux anti-NRL de quoi lui fouetter encore le cul!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales