Société

Un diplôme de "manager dirigeant" à la Réunion, une première


Un diplôme de "manager dirigeant" à la Réunion, une première
Les cadres et patrons de PME peuvent désormais suivre une formation de "manager dirigeant" en milieu de carrière afin d'acquérir les compétences nécessaires pour diriger une entreprise et obtenir un diplôme de niveau Bac+5. Cette nouveauté est présentée actuellement sur notre île par le directeur scientifique de l'ESCP Europe, Francis Petel. Celui-ci a fait le déplacement pour promouvoir cette formation mais aussi pour éplucher les premières candidatures...

"C'est une formation ouverte à tous, peu importe le métier, le secteur économique, la taille de l'entreprise..., explique Francis Petel, Il faut tout simplement être en milieu de carrière pour avoir suffisamment d'expérience pour participer à la formation, donc en général entre 25 et 45 ans".

Lancée par TetraNergy à La Réunion, la formation de 22 mois et 16 modules de l'ESCP Europe, deuxième école mondiale au classement du Financial Times 2013, rappelle le directeur scientifique, comporte des cours de trois jours par mois donnés par des professeurs venus de l'école de Paris. Ces cours permettront d'apprendre à "penser stratégie" et "diriger l'ensemble des fonctions d'une entreprise".

Pour y arriver, trois voies: le renforcement du métier d'origine, des outils de pilotage de la stratégie et le diagnostic permanent d'une entreprise: "Le but du premier jour de cours est d'aider ces cadres à poser une problématique qu'ils rencontrent dans leur entreprise ou lors de la création d'une entreprise, pour que toute la théorie des deux années entrent constamment en pratique vers une solution à ce problème", explique Francis Petel. En fin de cursus, ils infiltreront pendant une semaine une entreprise réunionnaise pour en faire un diagnostic.




En bref:

Le prix de la formation: 20.000 euros, contre 35.000 euros à Paris.

Une centaine de demandes ont déjà été reçues. Les candidatures sont acceptées jusqu'au 15 juin et la rentrée se fera le 4 septembre pour 36 candidats.

Pour plus d'informations, contacter Arlène Maillot, coordinatrice de formation, au 0262 29 26 26 ou par mail à : arlene.maillot@tetranergy.com et se rendre sur le site de Tetranergy. 
Jeudi 22 Mai 2014 - 06:32
SH
Lu 10592 fois




1.Posté par noe le 22/05/2014 07:53
La Réunion a besoin de ces diplômés : "manager dirigeant"
Inscrivez-vous si vous avez les capacités requises ...

On devrait aussi créer un diplôme "MAIRE" !

2.Posté par JANUS le 22/05/2014 08:21
Etonnant ce descriptif de formation ...

Tout d'abord l'intitulé : "Manager dirigeant" ... Comme si un manager n'était pas un dirigeant ... ou un dirigeant ne serait pas manager ...

Ensuite le profil des candidats : "Il faut être en milieu de carrière ..." ... Et ils prennent des candidats de 25 ans ... Comment peut-on être en milieu de carrière à 25 ans ???

Ensuite le prix : 20 000 € pour 22 mois de formation ... Soit plus de 10 000 € par an ... Alors que vous avez à la Réunion des BAC+5 extrêmement professionnalisants pour moins de 6 000 € par an.

Et enfin la vente du produit : "Une centaine de demandes a déjà été reçue ...", pour 36 candidatures qui seront retenues !!! Et ils acceptent encore des candidatures jusqu'au 15 juin ??? Si les 100 personnes qui ont déjà postulé n'ont pas le bon profil, pourquoi en parler ???

La Réunion a besoin de chefs d'entreprise ... des gens capables de créer des emplois ... Vouloir les former pour cela est une excellente chose ... Mais attention à ne pas leur vendre du vent ...

3.Posté par moi le 22/05/2014 08:41 (depuis mobile)
Le même diplome certifié,que ceux qui ont fait une prépa pour intégrer ESCP? Lol

4.Posté par AUSSEDAT le 22/05/2014 09:38
20 000 € la formation ! Bien sûr tous les Réunionnais vont sauter dessus! Que ceux qui n'ont pas cette somme sur leur livet A lèvent la main !

5.Posté par Réaliste le 22/05/2014 09:39
Une formation à 20 000 euros ne sera pas à la portée de tout chef d'entreprise ou salariés. Le tarif est très elevé. Dommage

6.Posté par Bidon le 22/05/2014 09:51
Les formations tétranergy sont totalement bidons
Cette boite est une pompe à fric (surtout depuis le changement de direction)
je ne comprends pas que Zinfo974 fasse la pub de cette entreprise inutile et néfaste

7.Posté par David Asmodee le 22/05/2014 10:10
"Une centaine de demandes a déjà été reçue ...", pour 36 candidatures qui seront retenues !!! Et ils acceptent encore des candidatures jusqu'au 15 juin ???


Le mec applique ses leçons de marketing. Mon produit est rare. Mon produit est le meilleur. Mon produit se mérite.
On dirait un vendeur de bagnoles allemandes. C'est à peu près la même chose ; il faut motiver sa candidature pour repartir au volant de la berline. C'est de moins en moins vrai depuis la crise, mais les mauvais réflexes sont toujours là...

8.Posté par social democrate le 22/05/2014 10:51
Affirmation péremptoire et fausse. Attention !!

La CCI organise depuis plus de 30 ans une formation de haut niveau avec l 'IFG appelée ICG donnant un diplôme de niveau 1 reconnu par l' Etat de Dirigeant d'entreprise doublée d'un master 2 de l'université de Paris X Nanterre en gestion économie des entreprises. L'accès se fait via des tests de sélection contrôlés par l'université parisienne et la formation dure deux ans avec soutenance d'un mémoire (audit stratégique d'une entreprise de la place.). Ce diplôme ICG est le deuxième plus haut diplôme en Europe pour la formation de Dirigeant d'Entreprise et les professeurs s'appellent Marc Touati expert mondial de l'Economie ou Philippe Dessertine (qui viennent à la Réunion pour des séminaires de plusieurs jours).
Donc affirmer que c'est une première est une erreur, volontaire ou pas. Quant à affirmer que n'importe qui peut s'inscrire cela relève de la démagogie. Tout le monde ne peut et n'a pas le niveau pour suivre une telle formation.
Avec de balancer n'importe quoi sur la toile un minimum de vérifications s'impose

9.Posté par William le 22/05/2014 14:22
Pourquoi une formation à 20000 euros alors qu'en métropole c'est 35000 ?
Y'a quoi en moins ???

10.Posté par Blabla Bla le 22/05/2014 15:35
Oh laaa! les concurrents se déchainent dirait-on! Tetra Nergy empiète sur le pré carré de la CCi et d'autres centre de formation proposant une formation équivalente. Tetra Nergy veut une part du gâteau que certain déguste depuis plus de 30 ans sans partage.
Crime de lèse concurrence! pas touche! verboten! Encore une fois si il fallait le démontrer, voila un joli panier de crabes qui se sont goinfrés de la manne financière de la formation professionnelle continue.

11.Posté par polo974 le 22/05/2014 17:49
22 mois de formation, whaaa, c'est du sérieux
enfin sauf que 3 jours par mois, là, ça confine à la plaisanterie.

très coûteuse, en plus (malgré le hard-discount pratiqué).

12.Posté par Fabiho le 22/05/2014 17:50
C'est un prix promo faut en profiter

13.Posté par social democrate le 22/05/2014 19:05
à Post 10 pour votre information le cout de l' ICG n'est pas plus élevé et pris en charge à 70 % par les organismes de formation agréés (type AGEFOS). Ce qui est en cause ce n'est pas le coût ni la concurrence, c'est la valeur de la formation la qualité du diplôme et surtout sa reconnaissance. Quand on affirme que c'est une première c'est se foutre de la gueule du monde.
Un manager et un dirigeant d'entreprise ce n'est pas du tout la même chose (l'un gère l'humain ou les ressources et l'autre pilote la stratégie de son entreprise). Affirmer que c'est une première de cette manière c'est se foutre de la gueule du monde. Et je ne suis ni un concurrent ni employé par la CCI.
Par contre votre réaction confirme le côté "margoulin" de l'affaire.

14.Posté par hoareau le 22/05/2014 20:11
Sinon il y a l'IAE en formation continue, beaucoup moins chère (moins de 5000 EUROS qui peu être prise en charge par l OPCA) pour un diplôme de master bac +5.

15.Posté par Serva le 23/05/2014 08:44
C'est terrible ce que la jalousie peut faire dire comme âneries à des concurrents aigris (et peut-être aussi à un ex-collaborateur remercié...).
Certains regrettent même que ESCP ait ajusté ses tarifs au contexte économique réunionnais en proposant la formation 1/3 moins chère qu'à Paris (et avec les mêmes intervenants, donc sans aucun "rabais" sur la qualité) ! Ils ne savent plus quoi inventer pour cracher leur bile.
En revanche, pour répondre à Janus, il y a une erreur dans l'article, le cursus s'adresse à des candidats âgés en moyenne entre 35 et 45 ans (et non pas 25, en effet).

16.Posté par TetraNergy le 23/05/2014 17:59
Bonjour.

Je suis « community manager » de TetraNergy et les commentaires ci-dessus appellent une réponse de ma part.

Je passerai sur les propos insultants relevant de la seule diffamation. Je ne me prononcerai pas non plus sur l’origine supposée de certaines critiques (« concurrents ou ex-collaborateurs aigris » comme le suggèrent « Bla blabla » et « Serva »).

Je remarque seulement que la plupart des commentaires révèlent une incompréhension :
1/ de ce que sont ESCP Europe et son cursus Manager Dirigeant.
2/ des conditions d’accès à cette formation.

Merci donc de me permettre, grâce à vos commentaires, de compléter cet article, d’établir des faits et de clarifier certains points.

1/ Membre de la Conférence des Grandes Écoles, ESCP Europe (École Supérieure de Commerce de Paris Europe), est une des grandes écoles les plus prestigieuses et la plus ancienne école de commerce au monde (1819).
Il existe, certes, des cursus BAC+5 de qualité dans notre île, mais ce n’est pas leur faire injure que de constater qu’ils ne peuvent rivaliser avec le diplôme d’une Grande École, forte de 5 campus (Paris, Londres, Berlin, Madrid, Turin) et d’un réseau, dans 150 pays, de 40 000 anciens dont beaucoup sont aujourd’hui aux commandes d’entreprises du CAC 40.
Le cursus "Manager dirigeant" fait partie de ceux qui ont valu à ESCP Europe le classement de 2e meilleure école au monde et 1e école française pour son programme Master in Management (Palmarès Financial Times 2013).

2/ Le tarif : 20 000 € pour l’ensemble du cursus peut sembler élevé et, comme le souligne « Réaliste », « pas à la portée de tout chef d'entreprise ou salarié ». Mais les candidats ne prennent pas eux-mêmes en charge ce coût : des financements existent, soit par les Opcas (organismes paritaires collecteurs agréés) soit par d’autres sources, selon la situation du candidat. Nous examinons ces diverses possibilités de financement avec chaque candidat.
Le tarif de 20 000 € (au lieu de 35 000 € en métropole) constitue un tarif préférentiel pour La Réunion : pour une fois que ce n’est pas l’inverse, ne nous plaignons pas ! Cela n’implique aucune contrepartie : les intervenants, tous de très haut niveau, sont les mêmes qu’à Paris.
Rapporté au coût par jour, cette formation revient à moins de 300€/jour, ce qui pour des conférenciers de ce niveau est un tarif très attractif.

Qui peut s’inscrire : pas « n’importe qui », mais des cadres ou dirigeants d’entreprises de tous secteurs, en milieu de carrière, souhaitant dynamiser la suite de leur parcours. L’âge moyen est de 35 à 45 ans (et non pas 25 ans, comme « Serva », visiblement bien informé, l’a relevé).
La sélection des candidats se fait notamment sur le fait d’avoir une problématique stratégique réelle à résoudre en entreprise. C’est pourquoi, malgré la centaine de demandes déjà reçues, les candidatures restent ouvertes jusqu'au 15 juin, afin de retenir les 36 meilleurs postulants.

Le rythme de 3 jours de formation par mois pendant 20 mois est spécialement adapté pour permettre à des responsables d’entreprise d’accéder à ce cursus de très haut niveau sans délaisser leur activité.

Toute information complémentaire sur cette formation est disponible sur notre site www.tetranergy.com

17.Posté par social democrate le 23/05/2014 18:27
à Blabla et Serva (qui me semble être une et même personne)

Contrairement à vous je n’ai aucun intérêt dans cette affaire. Je réagis à une mauvaise présentation (l’affirmation d’une première ??!!) point barre.
Si je défends l’ ICG c’est parce que ce cursus est reconnu et en vigueur à la Réunion depuis très longtemps. Prenez l’annuaire des ex ICG de la Réunion et vous serez surpris d’y trouver pléthore de grands chefs d’entreprises réunionnais.

Quant à Serva, qui semble me connaître, contrairement à vous je n’ai jamais fait passer mes intérêts avant mes convictions. Renseignez vous mon vieux personne ne m’a remercié, je suis parti tout seul comme un grand au terme de mon contrat, n’étant pas plus que ça intéressé pour continuer.
Je vous dis donc bien des choses et vous souhaite d’être aussi bien dans vos pompes que je le suis.
La bile et l’aigreur, je n’oserai être plus sec, semblent plutôt être votre apanage.

Quant au Post 16 quelque soit la qualité de votre argumentation l’affirmation d’une première dans le département est fausse et je ne pense pas que le diplôme ICG soit inférieur,bien au contraire, à celui que vous défendez. Si contredire des allégations plus que légères sont pour vous de la diffamation sachez qu’affirmer haut et fort des erreurs n’en n’a jamais fait une vérité.
En même temps vous défendez l’aspect « commercial » des choses ce qui peut se comprendre.

18.Posté par Serva le 23/05/2014 19:19
Désolé social democrate, je ne sais pas qui vous êtes (ni qui est Blabla, d'ailleurs,non nous ne sommes pas la même personne) et je ne pensais pas à du tout à vous ni à vos commentaires quand je parlais d'un éventuel collaborateur remercié (c'est le ton d'un autre commentaire qui m'a fait penser à ça, et j'ai déjà vu des réactions de ce genre ailleurs..). Sincèrement désolé si vous vous êtes senti blessé et visé, car je ne sais pas du tout qui vous êtes et je n'ai aucune raison de vous attaquer; Et visiblement, vous vous trompez sur qui je suis et si je vous rappelle quelqu'un, ce n'est pas moi, erreur.. Je n'ai pas non plus attaqué l'ICG et n'ai rien contre cette école,je ne la connais pas. Pour le reste, c'est au journaliste que vous devriez vous plaindre, puisque c'est surtout son titre qui ne vous a pas plu... Bon week end quand même.

19.Posté par social democrate le 23/05/2014 20:21
à Serva : Merci pour ce rectificatif qui vous honore. Comme quoi des quiproquos peuvent vite émerger en l'absence de clarification. Effectivement c'est la présentation un peu légère qui m'a fait réagir de cette manière. Je n'ai rien contre cette formation d'ailleurs (et pour être tout à fait franc je m'en contrefous). Et elle est peut être de qualité. Mais les réactions pas forcément désintéressées ont activé les flamèches.
C'est d'ailleurs une sale habitude dans notre belle île où certains croient nous faire découvrir l'eau chaude comme si nous étions les derniers ignares en affirmant des slogans façon goyave de France. La formation, notamment continue étant devenue l'objet d'enjeux financiers colossaux (y compris et surtout subventionnés) on voit bien que c'est à celui qui affirmera de manière obstentatoire qu'il a la plus g..... Bon nombre de dirigeants actuels aux postes clefs de l'économie réunionnaise sont des anciens ICG et franchement ils n'ont pas beaucoup à envier à d'autres formations tant cette formation est execptionnelle (et diplomante). Bon weekend à vous également.

20.Posté par Poil à gratter le 24/05/2014 08:41
Social démo a raison; la question de savoir si une formation aboutit à 1 diplôme ou pas est importante. J'ai un ami à qui c'est arrivé, ça énerve. Pour le savoir pas compliqué, soit c'est universitaire soit c'est RNCP, on le sait en 2 clics. La réunion commence à devenir un déversoir à faux diplômes, caché par la notoriété de l'école. Je me suis amusé à regarder et contrôler.
Essec à La Réunion : faux diplôme.
ICG à La Réunion : un vrai diplôme de l'IFg. bonne notoriété.
ESCP Europe : un vrai diplôme, effectivement classé N°2 mondial;
HEC à La Réunion qui paraît-il va arriver : un faux diplôme.
Donc 2 choses; 1) il faut contrôler (en 2 clics) 2) il faut que certaines grandes écoles arrêtent de prendre les réunionnais pour des demeurés.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales