Faits-divers

Un couple suspecté de sévères maltraitances sur nourrisson


Un couple suspecté de sévères maltraitances sur nourrisson
Le nourrisson n'était âgé que de huit mois lorsqu'il a atterri à l'hôpital de Bellepierre, le visage ensanglanté et le corps déformé par de multiples fractures aux membres.

La mère, une Dionysienne de 26 ans, et son compagnon, un jeune de 19 ans connu des services de police, ont été placés en garde à vue hier matin par les policiers de la brigade des mineurs, pour suspicion de maltraitances.

Selon le Jir, c'est le grand-père du bébé qui, inquiet pour la santé de son petit-fils, qui l'aurait emmené à l'hôpital et donné l'alerte. Après une semaine d'investigations, les forces de l'ordre ont interpelé la mère et son copain. Ils se trouvent encore en garde à vue.

L'enfant est toujours hospitalisé au CHR.
Mardi 13 Décembre 2011 - 06:02
.
Lu 1148 fois




1.Posté par L''Ardechoise le 13/12/2011 08:12
C'est horrible, c'est scandaleux!
Pauvre petit être, marqué à vie par ce qu'il a subi, quel adulte va-t-il devenir?
Ce n'est pas une spécificité ici, cela existe ailleurs : lorsque j'étais encore " un fermière", j'ai été incapable de travailler en urgences pédiatriques, je ne faisais que pleurer de voir voir des bébés cassés, brûlés avec des cigarettes, portant des blessures horribles et dont les yeux aussi cernés que des vieillards n'exprimaient que la peur du "grand"...

2.Posté par misérabilisme quan dtu nous tiens! le 13/12/2011 09:02
26 ans, 6 enfants, comment ou veut i avance, té nana de femme na point rien mais rien , mais alors rien dans ce que i serve à zot de crâne, vive la CAF vive les API, met encore napa assez!

3.Posté par Thierry le 13/12/2011 09:20
Il faut aussi saluer le courage de son grand-père de prendre cette décision pour protéger et sauver la vie de ce bébé, de son petit zenfant....

Un bébé au visage ensanglanté, et par ses parents. Inconcevable !!!! juste se dire que ce ne devait pas être certainement la seule fois ....

Au moins, il pourra passer Noël à l'abri .... Combien n'ont pas encore eu sa chance d'avoir été sauvés ???? et comptent sur un "GRAND PERE" pour les sortir de leurs tortures ????

4.Posté par ILOT le 13/12/2011 09:28
Au risque de choquer peut être certains, pour des individus de ce genre qui n'ont plus rien d'humain, je prône l interdiction irréversible de procréeer, à savoir une condamnation de soins par la stérilisation des parents : on ne peut se considérer "humain" lorsque l'on commet ce genre d'actes sur des enfants, d'autant plus des nourrissons, de sa propre chair et à ce titre on perd tous ses droits.
Il est impensable que ces individus puissent à nouveau faire prendre le même risque a d'autres enfants aussi je suis radical mais c'est la seule solution pour que d'autres enfants en devenir ne finissent cette fois en une des journaux.

5.Posté par coco le 13/12/2011 09:32
Affreux ça l'ardéchoise c'est clair.

6.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 13/12/2011 11:30
1.Posté par L''Ardechoise: Exactement
Comme c'est minable...

7.Posté par DoB le 13/12/2011 11:57
Post 4, la stérilisation coûte cher aux contribuables. Qu'ils servent à manger aux requins qui pullulent en ce moment.

8.Posté par coco le 13/12/2011 13:53
une surveillance rapprochée, avec obligation de présenter les enfants régulièrement, ça ferait baisser le chomage ! ce type de requins doit etre mis aussi hors d'état de nuire.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales