Faits-divers

Un couple intoxiqué par du miel… au Miel Vert


Un couple intoxiqué par du miel… au Miel Vert
Ils étaient venus se balader à la traditionnelle fête du Miel Vert. Le temps d'une petite pause gourmande, un homme de 70 ans et son épouse de 67 ans ont acheté, sur place, une barquette de miel "en gaufre".

Quelques instants plus tard, le couple s'est mis à souffrir de graves problèmes respiratoires. Le miel "en gaufre" a rapidement été identifié comme le coupable.

Une autre personne pourrait avoir été intoxiquée lundi après-midi.
Mardi 15 Janvier 2013 - 06:21
.
Lu 3025 fois




1.Posté par noe le 15/01/2013 06:12
allergie sûrement !
A faire très attention! ou sinon trop de zanacs mangés car c'est bon son goût d'abscès dentaires ....

2.Posté par Mwa la padi le 15/01/2013 06:22
à lire : Intoxication collective par «miel fou»

Weber M 1,4, Chappel V 1, Abi-Naber F 2, Le Gallo A 3, Cadivel A 4, Ragonneau S 5, Verdière C 3, D’ortenzio E 4, Lassalle C 5, Metas E 6

1 Service d’urgences - SMUR, 97470 Saint-Benoît, 2 service d’urgences - SMUR, 97460 Saint-Paul, 3 SAMU – SMUR - service d’urgences, 97400 Saint-Denis, 4 Cire Réunion-Mayotte, 97408 Saint-Denis, 5 Drass Réunion, 97408 Saint-Denis, 6Association pour le développement de l’apiculture, 97410 Saint-Pierre



Contexte : Des intoxications par des miels sont décrites depuis l’ère pré-chrétienne. Le terme de « miel fou » a été consacré par l’usage. Il a été montré que ces miels contiennent des grayanotoxines, issues de certaines plantes de la famille des Ericaceae (rhododendrons et azalées en particulier), et non toxiques pour les abeilles qui vont butiner ces plantes. Ces toxines ont essentiellement un effet cardiotrope. Les cas contemporains surviennent pour la plupart en Turquie, sur la côte Est de la Mer Noire. Nous rapportons un cas d’intoxication collective survenu à l’île de la Réunion en janvier 2008.

Observation : Il s’agit d’une famille de six personnes à qui un petit producteur vient faire goûter sa récolte sous forme de miel en section. Les quantités ingérées sont faibles, allant de 15 à 30 grammes environ. Dix à quinze minutes après l’ingestion, les patients présentent de façon variable : sensation de malaise, nausées, vomissements, diarrhées, sensations vertigineuses, sueurs profuses, paresthésies, bradycardie, hypotension artérielle, troubles de conscience, mydriase. Un traitement symptomatique a été nécessaire chez trois patients et quatre patients ont été hospitalisés. L’évolution a été favorable en moins de 24 heures pour l’ensemble des patients.

Discussion : Agauria salicifolia ou bois de rempart ou bois de gale, espèce endémique de la zone sud-ouest de l’océan Indien, est connue pour contenir des grayanotoxines à l’origine de morts d’animaux se nourrissant de la plante. Une intoxication humaine a déjà été récemment rapportée à La Réunion après ingestion volontaire d’une décoction de feuilles de bois de rempart. L’enquête locale, dans l’environnement immédiat des ruches, montre la présence de bois de rempart en grande quantité, alors que l’espèce habituellement butinée en cette période (syzygium jambos ou jambrosade), présentait un retard de floraison du fait d’une sécheresse inhabituelle. La présence de grayanotoxine dans le miel ingéré reste à mettre en évidence, la technique n’étant disponible que dans de très rares laboratoires. Cette observation a été rapidement signalée à la Direction régionale des affaires sanitaires et sociale (Drass) ce qui a permis le retrait des échantillons suspects après alerte de la Direction des services vétérinaires et de la Cellule inter régionale d’épidémiologie Réunion-Mayotte (INVS). Il s’en est suivi une recherche de l’origine de l’intoxication avec le concours de l’association pour le développement de l’apiculture.

Conclusion : En période de floraison des plantes incriminées (décembre à février), des mesures visant à éviter de nouvelles intoxications doivent être mises en place.

3.Posté par Ladi Lafé le 15/01/2013 08:05
hum! à cause des apiculteurs magouilleurs, c'est toute la profession qui va etre baisée!
Le miel en gaufre est interdit à la vente pendant une période bien définie, à cause des grayanotoxines dû au manque de ressource , les abeilles butinent des fleurs habituellement évitée , mais il y a des petits malin qui trichent comme d'habitude.
On vous attend monsieur le président de l'Association pour le Développement de l'Apiculture, Monsieur le président du Syndicat Apicole de la Réunion, vous avez reçu des subventions pour controler les miels et respect de la règlementation
Monsieur du Service Vétérinaire, on vous attend,
on aimerait bien entendre que ces gens ont mangé autre chose que du 'miel fou'

4.Posté par audrey le 15/01/2013 08:31
merci pour l'info au moins les visiteurs sont au courant qu'il ne faut pas en acheter!!!!c'est inadmissible la plupart des commercants ne pensent qu'a empocher le fric mais ne s'occupe pas de la qualité des produits vendus!!!

5.Posté par J-L Gajac le 15/01/2013 09:56
Post 3, pouvez vous nous expliquer la différence entre ne pas acheter le même miel entre décembre et février et l'acheter en mars ou avril ?

Qu'est-ce que çà change ? C'est toujours le même miel chargé de grayanotoxines non ?

Un peu de bon sens ferait du bien, vous ne croyez pas ? Quand on veut informer, on informe complètement ou pas du tout.

Que je sache, le miel se conserve des années. Donc un miel toxique en décembre, s'il est consommé en avril suivant, ne l'est-il plus ?

Merci de réfléchir à vos propos. C'est sans doute un peu plus complexe que ce que vous voulez faire croire. La réaction de la dame du post 4 montre qu'elle fait confiance aveuglément à vos propos.

La solution d'hygiène publique est dans les analyses et les contrôles et non pas dans la date de la vente au public bien entendu.

6.Posté par Ladi Lafé le 15/01/2013 10:55
Il y a très peu de miel contenant les toxines dans une gaufre, une toute petite alvéole remplis de ce miel suffit à intoxiquer une personne, si plusieurs personnes mangent du miel provenant de cette gaufre, il peut arriver qu'une seule personne soit intoxiquée, car naturellement, les abeilles évitent ces plantes, peut être une seule abeille est allée sur cette famille de plante.
Avez vous remarqué qu'à chaque fois qu'il y a eu intoxication, c'est toujours du miel en gaufre.

Si le miel ne peut être consommé en gaufre, elle est parfaitement consommable si elle est extrait, sa dangerosité est quasiment nulle car mélangé à une grande quantité d'autre miel
1 litre d'eau où on a dilué 1 kilo de sel n'est pas buvable, mais 1000 litre où on a dilué ce même kilo de sel ne se voit même pas.

consomme ton miel en bocal en toute sécurité, si le miel en gaufre est est interdit à la vente en cette période, il y a une raison , non ?
l'ADA Réunion et le syndicat apicole de la Réunion en chrage de la qualité du miel à la Réunion, au moins l'ADA touche de l'argent pour çà, ferment les yeux sur ces pratiques.
A qui allez vous faire confiance?
Allez vous mettre dans le même sac les petits apiculteurs honnêtes ?

7.Posté par J-L Gajac le 15/01/2013 11:38
Merci pour ces précisions, Ladilafé, qui manquaient à votre argumentation. Les gens qui lisent ici, nous ne sont pas des spécialistes.

8.Posté par diva97kat le 15/01/2013 12:13
Post 5

Quand on demande au gens d'avoir un peu de bon sens et de logique il faudrait aussi en avoir soi meme !
Petit cours : Les abeilles butinent les fleurs alentours, que les apiculteurs prennent soin de sélectionner, mais si la période ne permet pas de butiner les bonnes fleurs, les abeilles s'en vont chercher d'autre especes qui pour elle ne sont pas toxique, et en font du miel.
Voila pourquoi le miel en gauffre est interdit a la vente pendant une certaine période.
Aucun rapport avec un changement de la toxicité un mois ou un an apres.
Il faut réfléchir, c'est pas simple.

9.Posté par J-L Gajac le 15/01/2013 14:26
diva97kat, votre cours est sans intérêt et n'apporte rien sinon vous défouler gratuitement..

Les détails fournis par le post 6 qui étaient indispensables pour comprendre, DONC REFLECHIR UTILEMENT et mes remerciements pour cet éclairage suffisaient largement.

10.Posté par DKpan le 15/01/2013 19:21
Merci au post 2 pour cet éclairage.

Au Post 1 (va dormir, toujours à dire n'importe quoi pour être le premier ........)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales